Blog

2

Déc, 2016

7 choses à découvrir et à apprendre avec la période de Noël

Par: | Tags: | Commentaires: 0

Noël ! C’est un mot qui fait rêver les enfants. Qui les rend aussi parfois tellement excités que par la même, insupportables. Il fallait voir Djanaé hier quand elle a ouvert la première boîte de son calendrier de l’Avent Happy Family : elle a gloussé tout le long du premier jeu. Et le soir, pendant l’activité manuelle, elle sautait, elle parlait vite, elle tourbillonnait… D’un côté on est fan de leur enthousiasme et de la fête qu’ils vivent à l’intérieur, mais de l’autre, dur dur de ne pas avoir une tête comme une pastèque. Alors du coup, l’idée, c’est d’utiliser Noël comme thème d’apprentissage. Et vous allez voir, c’est pas les projets qui manquent. Par contre, il y a moyen qu’ils soient encore plus enthousiasmés après 😛

 

1. Noël pour découvrir l’histoire et les croyances

  • À l’origine, les Celtes et les Romains fêtaient les Saturnales : à l’approche du solstice d’hiver (le jour le plus court de l’année), les romains organisaient des repas, offraient des figurines aux enfants et s’échangeaient des cadeaux. Il n’y avait plus de différence entre riches et pauvres, et les esclaves avaient même une certaine liberté. Ils plaçaient aussi des plantes vertes dans les maisons. Ensuite, le 25 décembre (qui était à l’époque la date du solstice d’hiver) est devenu la fête du Sol Invictus : le soleil invaincu. C’était un dieu solaire que les romains adoraient.
  • Aujourd’hui, à Noël, les chrétiens fêtent la naissance de Jésus : pour les chrétiens, Jésus est le fils de Dieu venu sur terre pour mourir sur la croix et ressusciter, afin de permettre à tous les hommes d’être pardonnés de leurs péchés et de pouvoir avoir un accès direct à Dieu. Les crèches sont là pour mettre en scène la naissance de Jésus, dans une étable, au milieu des animaux. Des bergers sont venus l’adorer et des grands rois venus d’Orient lui ont apporté des cadeaux précieux. L’empereur romain Constantin Ier décide au Vème siècle que désormais, le 25 décembre serait la fête de la naissance de Jésus. Historiquement, Jésus n’est pas né en hiver.
  • Et les autres ? Que fêtent-ils ? Certains fêtent la St Nicolas le 6 décembre : St Nicolas était un évêque reconnu pour sa foi et sa générosité. Aujourd’hui, ceux qui fêtent St Nicolas croient qu’il passe la nuit du 5 au 6 décembre déposer des friandises et des cadeaux aux enfants. Plus tard, St Nicolas est devenu Santa Klauss, qui est le Père Noël. Aujourd’hui, beaucoup de gens fêtent Noël comme une fête au temps des romains, mais sans croyance à aucun dieu : juste pour la fête en famille, les décorations, l’ambiance, et les cadeaux. Les Juifs, eux, ne reconnaissent pas Jésus comme un Sauveur. Ils ne fêtent donc pas Noël. La fête qui s’en rapproche le plus est Hanoucca : c’est une fête qui a lieu fin novembre ou début décembre, et qui sert à se rappeler comment le judaïsme a survécu aux Grecs, et comment une fiole d’huile a permis de garder allumées des bougies pendant 8 jours alors qu’il n’y avait de l’huile que pour une seule journée. Durant cette fête, les Juifs allument des bougies, chantent, font des jeux en famille et distribuent des pièces (ou des cadeaux) aux enfants. Et les Musulmans dans tout ça ? Pour eux, Jésus n’était qu’un prophète et pas le fils de Dieu. Ils peuvent donc fêter Noël, mais leur grande fête à eux, c’est Aïd-el-Kebir (la fête du mouton). Cette fête commémore Abraham à qui Dieu avait demandé de sacrifier son fils. Abraham avait foi que Dieu savait ce qu’il faisait et il a obéi. Au dernier moment, Dieu a arrêté Abraham et lui a donné un bélier. Pendant cette fête, les musulmans offrent de la viande aux pauvres et mangent en famille. Et souvent, ils offrent des cadeaux aux enfants.

Vous pouvez explorer les différentes croyances et cultures au sujet de la fête de Noël. C’est toujours très vivant, concret et les enfants adorent comprendre pourquoi certains font telle ou telle fête, et d’autres pas. Et en plus, avec une carte du monde pour visualiser où se situent telle ou telle pratique, c’est le must du must.

 

2. Faire des sciences

  • À Noël, vous pouvez faire plein d’expériences avec des bougies.
  • Les enfants peuvent apprendre à calculer : commencez petit, en expliquant par exemple que grand-mamie a 50€ pour les cadeaux par petit-enfant. Laissez votre enfant choisir les jeux ou jouets qu’il aimerait avoir à Noël, indiquez-lui les prix, et dites-lui de choisir ceux que grand-mamie pourra lui offrir en fonction de ses préférences et du prix de chaque cadeau. En plus du calcul, l’enfant réalise qu’il doit faire des choix et qu’il ne peut pas tout avoir. Même un enfant de 3-4 ans peut faire cet exercice. Donnez lui 50 objets pour qu’il les répartisse (30 ici, et 20 là par exemple). Pour 50 objets vous pouvez utiliser des pièces d’un puzzle, ou d’un scrabble par exemple. Pour des plus grands, mettez-les dans la peau d’un parent qui a 4 enfants et une enveloppe totale de 150€. Donnez un âge aux différents enfants imaginaires et laissez votre enfant attribuer les cadeaux en fonction du prix, mais aussi de l’âge de l’enfant.
  • Les enfants peuvent apprendre à gérer un budget : ah, on complique encore les choses 🙂 Cette fois, mise en situation concrète : vous donnez votre budget réel pour la décoration par exemple. Votre enfant vous accompagnera faire les courses, et devra, en fonction des prix des assiettes, nappes, décorations de table, etc, sélectionner les articles pour votre repas de Noël, sans dépasser le budget (et en harmonisant les couleurs évidemment).
  • Un peu de chimie, ça vous dit ? Des recettes avec des trucs magiques dedans, il y en a plein. Par exemple, savez-vous que le pain d’épices devient marron à cause du bicarbonate de soude quand il cuit ? Vous pouvez aussi faire de jolies expériences avec des colorants alimentaires. Une autre idée, fabriquez ensemble des savons pour le bain à offrir. C’est une activité qui demandera de faire de la chimie et vous pouvez trouver des recettes assez faciles sur Internet.

Vous voyez, il existe plein de manières de faire des sciences sur le thème de Noël. Un peu d’imagination et hop ! on s’y met 🙂

 

3. Faire des activités manuelles

Kant a dit « la main est la partie visible du cerveau« . Henri Bergson a dit aussi « Adressons-nous à un vrai maître pour qu’il perfectionne le toucher de l’enfant au point d’en faire un tact : l’intelligence remontera de la main à la tête« .

Ainsi donc, les activités manuelles ne sont pas une option, c’est quelque chose de nécessaire pour mieux appréhender le monde et le comprendre, pour mieux apprendre. La manipulation est plus importante que le par cœur et les exercices de réflexions trop abstraits. Par contre, si les activités manuelles sont bien présentes, alors les apprentissages formels, de calcul et de réflexion ont tout leur sens.

Du coup, je ne vais pas m’étendre sur les activités manuelles parce que Noël est LE thème le plus exploité dans ce domaine là. Vous trouverez plein de bonheurs à créer sur Internet 🙂

 

4. Développer l’intelligence naturaliste

Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’il ne faut pas sortir. Au contraire, en hiver il y a plein de choses à observer, et plein de jeux à faire en extérieur. Vous pouvez partir chercher du houx ou d’autres baies pour décorer votre intérieur ; vous pouvez trouver des éléments de nature pour faire des œuvres éphémères (du land art) ; vous pouvez faire des sculptures dans la neige, des batailles de boules de neige, des glissades, etc. ; vous pouvez vous balader pour élire les plus belles décorations de votre village ou de votre ville ; vous pouvez écouter et observer les oiseaux qui n’ont pas migré ; vous pouvez repérer les plantes qui survivent au froid ; trouver des jeux de chasses au trésor en hiver, ou des jeux pour courir et se défouler. Là encore, ce n’est pas les idées qui manquent sur la toile.

 

5. Noël pour chanter et faire de la musique

Vous trouverez des chants et des comptines pour tout âge, sur le thème de Noël chrétien ou du Père Noël… il y en a pour tous les goûts. Les musiques de Noël mettent en joie, et c’est un bon moyen pour découvrir de nouvelles chansons, les apprendre par cœur et les chanter en famille, faire découvrir les différents instruments de musique, etc. Et pourquoi pas, faire de la musique sur ces chansons, avec des percussions improvisées, une flute de pan fabriquée avec des pailles, etc. La musique, c’est pas si compliqué (ce n’est pas toujours très harmonieux, mais c’est quand même bien sympa).

 

6. S’ouvrir aux autres

Noël n’est pas une période de réjouissances pour tout le monde. J’ai du mal avec le fait de faire croire au Père Noël parce que l’enfant n’apprend pas assez tôt qu’il a de la chance de pouvoir fêter Noël comme il le fait. Beaucoup d’enfants n’ont pas leur famille à Noël, beaucoup n’ont pas assez d’argent pour manger à leur faim, alors faire un repas de fête c’est impensable. Beaucoup ne recevront pas de cadeau.

Noël est la période idéale pour faire prendre conscience à l’enfant de tout ce qu’il, et d’apprendre à être reconnaissant pour tout cela, plutôt que de râler quand il n’a pas reçu tel ou tel cadeau. L’intelligence inter-personnelle est une aptitude qui peut se développer, comme n’importe quelle autre compétence.

Voici des idées pour que l’enfant s’ouvre aux autres : qu’il fabrique des cadeaux à offrir aux proches ; qu’il dise merci chaque soir pendant l’Avent pour tout ce qu’il a déjà ; qu’il fasse un calendrier de l’Avent inversé (c’est une idée qui circule sur Internet et qui est vraiment TOP) : il donne chaque jour une chose à lui qu’il met dans une caisse, caisse qui sera donnée le jour de Noël à une association ou à quelqu’un dans le besoin ; vous invitez quelqu’un de seul pour le réveillon de Noël ; votre enfant peut aussi préparer des petits sacs à distribuer aux SDF dans la rue avec à l’intérieur un bonnet, une orange, un dessin et un chocolat par exemple… Quand on a à cœur de s’ouvrir aux autres, on peut être très créatif. Alors laissez vos enfants exprimer cette créativité.

 

7. Lire

Si vos enfants aiment lire, alors proposez-leur des contes et des histoires de Noël.

Si vos enfants n’aiment pas lire, c’est peut-être un thème qui va leur faire aimer la lecture 🙂

Que vos enfants lisent seuls, ou pas encore, lisez-leur vous aussi des histoires. Ce sont des moments en famille inoubliables, hors du temps, et qui permettent de se recentrer sur des choses positives comme la joie, l’amour, la paix, la famille, l’amitié.

 

 

Voilà, j’espère que vous trouverez des idées à explorer pour découvrir Noël autrement cette année. On a tous plein de choses à apprendre de cette période si spéciale !

 


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé

Lisez aussi :

Laisser un Commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
CONTRIBUEZ
Dites-moi simplement de quelle manière vous voudriez contribuer à la vie du blog, quel sujet vous voudriez aborder etc...
* Je hais les spams, votre email est 100% sécurisé
Merci, je vous recontacterai dès que possible.
Vous aimez plaisir d'apprendre ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé
MERCI
Votre inscription à bien été prise en compte
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour recevoir votre guide.

A très vite ;)

Anne Estelle
Si vous aimez plaisir d'apprendre,
PARTAGEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
6 étapes pour définir et mettre en place un projet d'instruction en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Hello c'est Anne Estelle !
Je vous propose de voir cette vidéo GRATUITE
dans laquelle je vous explique TOUT !
Vous avez envie de passer un avent original et gratifiant en famille ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre un livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé