Blog

14

Nov, 2015

Comment parler du terrorisme à un enfant sans le terroriser ?

Par: | Tags: , | Commentaires: 2

parler du terrorisme à un enfantCe matin, j’ai découvert au réveil les évènements de la nuit à Paris. Et depuis, je me repasse en boucle les paroles de la chanson « On regarde » de Corneille. Chaque jour, il y a des innocents tués par les fanatiques. Chaque jour, des « M. tout le monde » se font exploser ou assassinent de sang froid, au hasard. Mais c’est ailleurs. Donc c’est loin. Et aujourd’hui, l’Occident réalise qu’ici aussi, on peut être au mauvais endroit, au mauvais moment, à la merci de fanatiques.

Et après ? Comment vivre avec ça ? Comment rassurer des enfants quand il n’y a plus rien de rationnel et de logique ? Comment parler du terrorisme sans transmettre la terreur ? Voici quelques pistes (personnelles).

 

Quand parler du terrorisme à un enfant ?

Le meilleur moment, c’est quand l’enfant pose des questions. Peu importe son âge. Au vu de l’actualité, votre enfant a peut-être entendu ou vu des choses à la télé ou sur Internet. Il a peut-être perçu des discussions entre adultes. Ou alors, il ressent simplement vos propres émotions et il se demande ce qui se passe. Quand il commence à aborder le sujet, c’est qu’il ressent le besoin de comprendre. C’est donc le bon moment.

Un autre « bon » moment, c’est quand les circonstances autour de lui ont des conséquences sur son quotidien : vous devez par exemple expliquer pourquoi il ne peut pas aller à l’école aujourd’hui, ou pourquoi son activité est annulée.

 

Comment parler du terrorisme à un enfant ?

  • Avec des mots simples. Il ne faut pas tourner autour du pot, ni éviter le sujet. Un enfant qui perçoit un malaise a tendance a penser que c’est de sa faute. En expliquant les choses de manière simple, on met des mots sur les émotions environnantes.
  • Dire la vérité. On peut expliquer qu’il y a des gens qui ne supportent pas qu’on pense différemment d’eux, et pour forcer les gens à penser et à faire comme eux, ils tuent, pour créer la peur. Parce que quand les gens ont peur, ils sont souvent prêts à accepter n’importe quoi.
  • Ne pas stigmatiser. La difficulté lorsque l’on parle du terrorisme, c’est de se laisser aller à ses convictions politiques et religieuses, et faire des amalgames. Il est plus sage de parler de manière neutre, pour éviter que l’enfant ne se mette à avoir peur à tord de certaines personnes de son entourage, ou qu’il devienne même violent à l’encontre de certaines personnes. Il est important de nommer pour seuls responsables ceux qui commettent ces attentats.
  • Répondre de manière franche aux questions. L’enfant aura plus ou moins de questions selon son âge. Et parfois, ses questions seront déroutantes. Plus on sera à l’écoute de l’enfant, plus on saura le rassurer. Et plus on répondra naturellement à ses questions, moins le sujet sera dramatique pour lui. Acceptons aussi l’idée que parfois, on n’a pas de réponse, et que l’enfant le comprendra aussi.
  • Laisser place au dialogue. Les grands enfants ou les ados auront besoin d’exprimer verbalement la violence qu’ils ressentent vis à vis de ce qu’ils voient ou vivent. Les sentiments d’injustice et de colère sont légitimes. En leur laissant l’espace pour les exprimer, on témoigne ainsi de l’amour inconditionnel à l’enfant qui va peu à peu pouvoir écouter d’autres arguments et comprendre les choses de manière plus globale et plus objective.

 

Comment ne pas cultiver la terreur ?

  • En limitant les informations. Être au courant c’est nécessaire. Mais il est inutile de se nourrir des images (vidéos et photos) qui circulent, ni même d’écouter en boucle les informations. Les médias accentuent la psychose, et ne disent jamais (toute) la vérité. Plus on limite les informations (pour soi, et pour ses enfants), plus on a les idées claires.
  • En ne faisant pas de généralité. En pointant du doigt une communauté en particulier, on engendre la peur de l’autre. Et la peur produit de l’angoisse, du stress, de la paranoïa, et des actes de violence.
  • En rappelant combien la vie est précieuse. Ce qui donne de la valeur à nos vies ce sont les moments avec les gens qu’on aime, les expériences de joie, de plaisir et d’amour. Et ça, personne ne peut l’enlever.
  • En rationalisant. Un attentat reste un évènement exceptionnel. Certes, les évènements comme ceux-ci rappellent qu’on peut quitter ce monde n’importe quand. Mais cela est tout aussi vrai même en absence du terrorisme.
  • En prenant du temps pour soi et sa famille. Il est important de relâcher la pression, de prendre du recul. Choisir de prendre du temps pour soi (lire un livre, prendre un bain, faire la cuisine…) et pour sa famille (jouer, faire des activités) c’est décider de ne pas être « otage » des évènements. Plus on se décentre de l’objet de la peur, et plus la peur diminue.
  • En aimant. « L’amour bannit la crainte ». La seule arme contre la terreur, c’est l’amour. Martin Luther King disait « La noirceur ne peut pas chasser la noirceur. La lumière peut le faire. La haine ne peut pas chasser la haine. L’amour peut le faire. » Aimer est un choix très difficile, et pourtant vital. Et pour commencer, quoi de mieux que de démontrer son amour aux victimes ?

 

Le terrorisme n’a qu’un seul but : faire régner la terreur (comme son nom l’indique). Tous les moyens sont bons pour atteindre cet objectif. A nous de trouver la clé pour ne pas rentrer dans cette spirale et à nous d’apprendre à faire face de manière positive pour nous-même, et pour nos enfants.

 


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé

Lisez aussi :

Commentaires

2 thoughts on “Comment parler du terrorisme à un enfant sans le terroriser ?

  1. Ketsia

    Je suis de très loin ce qui vient de se passer à Paris, mais j’apprécie beaucoup ta réactivité dans cet article, ainsi que la simplicité et la paix que tu véhicules. Cet article est extrêmement intéressant pour réfléchir à nos conversations d’adultes aussi! Merci

    Répondre

    • Anne-Estelle

      Merci Ketsia, ton retour me touche beaucoup. Et je suis ravie que le mot « paix » soit ce qui s’en dégage, parce que c’est ce que je voulais : aller à contre courant de tous ce que les médias véhiculent et entretiennent. Et tu vois, je n’avais même pas pensé que ça pourrait le faire pour des adultes, et maintenant que tu le dis, c’est vrai 🙂 Merci merci merci <3

      Répondre

Laisser un Commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
CONTRIBUEZ
Dites-moi simplement de quelle manière vous voudriez contribuer à la vie du blog, quel sujet vous voudriez aborder etc...
* Je hais les spams, votre email est 100% sécurisé
Merci, je vous recontacterai dès que possible.
Vous aimez plaisir d'apprendre ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé
MERCI
Votre inscription à bien été prise en compte
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour recevoir votre guide.

A très vite ;)

Anne Estelle
Si vous aimez plaisir d'apprendre,
PARTAGEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
6 étapes pour définir et mettre en place un projet d'instruction en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Hello c'est Anne Estelle !
Je vous propose de voir cette vidéo GRATUITE
dans laquelle je vous explique TOUT !
Vous avez envie de passer un avent original et gratifiant en famille ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre un livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé