Créer un environnement favorable aux apprentissages

Dites nous dans les commentaires ce que vous voulez mettre (ou avez déjà mis) en place pour favoriser le plaisir dans les apprentissages  ?

Puis téléchargez gratuitement votre fiche exercice « le tableau de motivation » !

Je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo !

667 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Merci beaucoup pour ce rappel ! Il est important de s’interroger systématiquement sur la posture adoptée, en faisant un feed-back. J’ai toujours accompagné dans la bienveillance, mais dans le quotidien il m’arrive parfois ne pas prendre de recul par rapport à certains impératifs et par conséquent pousser l’enfant à faire vite, et freiner son autonomie. Donner du temps sera mon point de vigilance.

    Répondre
    • Après, on a beau savoir, ce n’est pas toujours facile de « faire ». Donnons-nous aussi le droit à l’erreur, le droit à l’imperfection. Ce qui compte, c’est notre posture de manière générale 🙂

      Répondre
  • Je crois que ca marche pour les adolescents aussi, mais les consignes, de meme que les recompenses doivent etre plus substancielles…

    Répondre
    • Tout s’adapte en fonction des goûts et de la personnalité des enfants, donc forcément, en fonction de l’âge 😉 Il faut alors faire preuve de créativité 🙂

      Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo qui me rassure grâce aux solutions proposées. J’essaie de rendre concrets et ludiques les apprentissages scolaires, ce qui semble lui convenir… Cependant, à tout juste 6 ans, elle est une enfant très perfectionniste et exigeante avec elle même, ce qui lui demande plus de temps!
    J’ai hâte de télécharger cette fiche de motivation et de voir la suite des vidéos.

    Répondre
  • bonjour, j’ai déjà mis en place l’encouragement, mais il faut que je sois encore plus positive. J’aimerais mettre en place plus de nature et aider ma fille à se connaitre.

    Répondre
    • C’est super de se fixer des objectifs 🙂 Ça aide à y voir plus clair et surtout à définir quelles sont les possibilités pour y arriver 🙂

      Répondre
  • Francette JALET
    21 juillet 2020 22 h 14 min

    Bonsoir, merci pour ces pertinents rappels. Ce que je mets en place systématiquement c’est prendre le temps de faire la météo interne avant de démarrer l’apprentissage et bien sur valoriser et encourager.

    Répondre
    • C’est sympa l’idée de la météo interne. Ça permet d’adapter aussi en fonction de l’humeur et de l’état de concentration de l’enfant 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette belle vidéo!
    Nous avons la chance d’avoir un jardin donc les enfants sont le plus souvent possible à l’extérieur par (presque) tous les temps! Je me souviens de quelqu’un qui disait qu’il n’y avait pas de mauvais temps, seulement des vêtements inadaptés et j’aime assez ce concept!
    J’essaye également d’être à l’écoute de ses centres d’intérêts! Il n’arrivait pas à mettre les lettres de son prénom dans le bon ordre jusqu’à ce que je lui construise une histoire autour des pompiers (sa passion du moment) qui apporte les lettres les unes après les autres! Il a pris plaisir à apprendre l’ordre des lettres de son prénom!
    Hâte de voir la vidéo suivante!
    Bonne journée

    Répondre
    • Superbe idée le camion de pompier et les lettres 🙂 COmme quoi, quand on commence à se mettre dans le monde de l’enfant, on découvre qu’on en a des idées pour s’adapter à lui ! Superbe exemple.

      Répondre
  • bonjour et merci pour la video. mon fils de 9 ans a des probleme de concentration et de confiance en lui

    Répondre
    • Des « symptômes » malheureusement trop fréquents dans le système actuel. J’espère que ces vidéos et plusieurs réflexions et outils du blog (et de la chaîne Youtube) pourront vous aider 🙂 Merci de chercher comment l’aider 🙂

      Répondre
  • Bonjour, merci pour votre video qui nous rappelle que les enfants prennent le temps de et en ont besoin !!!!.
    Avec mon fils de 5 ans qui passe le plus clair de son temps à l’extérieur nous avons fait un potager, un hôtel à insectes, planté des graines de tournesol dans des pots, mis en place une planche avec petits clous et marteau, endroit pour nourrir les oiseaux, cabane avec des branches de bambou, calligraphie avec encre et morceau de bambou comme stylo, bref tout ce qui nous tombe sous la main dans la nature nous l’utilisons et les enfants sont très intuitifs donc c’est très facile et intéressant pour eux et pour nous !

    Répondre
    • C’est encore plus formidable quand on a un jardin. Mais des solutions existent aussi quand un on a petit balcon, ou même rien du tout. Parce que même si on ne peut pas forcément « installer » d’ateliers pérennes chez soi, on peut utiliser la nature à chaque sortie pour tout un tas de choses : avec Djanaé, quand elle était plus jeune, je ramassais des feuilles d’arbres différents au jardin de ville et elle devait retrouver les arbres correspondants / on peut compter, chercher les différences, observer les insectes ou même les plantes chaque jour à la même heure pour remarquer comment la nature évolue… bref, c’est pas les idées qui manquent quand on accepte que l’extérieur est une immense malle à trésors Merci de votre témoignage <3

      Répondre
  • Grâce à cette vidéo cela me conforte vraiment dans mon idée de préparer en amont les situations d’apprentissages possibles. Je me dis que d’avoir déjà réfléchi à certaines situations d’apprentissages cela pourra m’aider à être moins stressée et donc moins le transmettre et je pense laisser le choix aux enfants donc avoir plusieurs coups d’avance pour être à l’aise avec l’idée de leur laisser leur propre timing.
    Vivement la fin du confinement pour avoir un accès plus libre à cette nature qui nous entoure!
    Très bonne journée

    Répondre
  • Super vidéo, très intéressant, est il possible d’avoir le compte rendu en PDF?
    Merci

    Répondre
  • Vidéo à partager. Super

    Répondre
  • géraldine Pagenaud
    16 septembre 2019 19 h 56 min

    J’étais à la recherche d’informations sur « comment créer un environnement propice aux apprentissages » afin de les transmettre à mes collègues enseignants, vous me sauver en faisant un résumé des différentes études ! Je partagerai votre page avec grand plaisir pour le bien du plus d’enfants possibles ! Merci !

    Répondre
  • Merci pour cette deuxième vidéo très intéressante !! Dans nos vies pressées, il est bon de s’arrêter et de prendre le temps de comprendre la façon d’assimiler de nos enfants pour mieux les accompagner en tant qu’adulte. Vos vidéos sont pleines de bon sens et en meme temps il est important de mettre en avant les conditions favorables pour l’apprentissage, je sais que j’encourage souvent mon fils de 5 ans mais a la lumière des éléments cités dans la vidéo je pense qu’il faut que sois plus patiente devant un apprentissage qui est plus long que les autres pour ne pas bloquer mon fils.
    Merci j’attends avec impatience vos conseils lumineux !
    Merci

    Répondre
    • Merci beaucoup pour votre confiance. Et vous savez, on est tous pris dans des spirales. Différentes les unes des autres, mais ça demande toujours de se repositionner régulièrement pour savoir si j’impose ma vision des choses à l’enfant ou si je l’écoute vraiment.

      Répondre
  • Merci beaucoup, j’ai découvert votre sîte il ya peu et cela est une très belle surprise !

    Répondre
  • Vos vidéo sont très intéressante,ça m’aide à apprendre et à me remettre en question. Merci infiniment.

    Répondre
  • super vidéos qui mettent en évidences des principes quelques fois confus que nous avons à l’esprit! je profite de cet espace pour vous demander si vous proposer aussi des accompagnement pour les petits puisque mon fils aura 3 ans en octobre 2019? merci

    Répondre
    • Bonjour et bienvenue 🙂 Pour les petits, il y a l’enquête pas bête au Far West (niveau facile) qui pourrait éventuellement plaire à votre fils 🙂 Regardez dans le catalogue et vous pourrez voir si ça peut convenir 🙂 Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre
  • Bonjour,
    Déjà merci pour ces vidéos cela nous poussent à aller plus loin dans nos réflexions avec notre filles. Nous passons à l’instruction en famille dès la rentrée prochaine, votre accompagnement me met en confiance, car j’ai toujours peur de ne pas être à la hauteur. Subsistent quelques doutes quant à la sociabilisation et aux échanges avec les autres enfants, j’imagine que c’est à nous de créer ces échanges selon les besoins et la demande de notre fille !? Cette vidéo m’inspire surtout de sentir les choses et de les vivres à fond avec joie et savourez le bonheur que cela apporte. Merci pour cette dose de bonne humeur, hâte de voir la suite. Des bises

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle, merci pour toutes ces vidéos qui sont une grande source d’inspiration et même un soutien de poids. Je suis maman de deux garçons de 5 ans et 3 ans. J’ai fait l’ief de septembre à décembre (le plus grand a eu 2 années d’école Montessori). Puis j’ai craqué, j’étais exténuée. Je les ai mis à l’école publique. Je les reprends lundi prochain en ief, cette fois je suis mieux préparée. Je planifie aussi du temps pour moi. Votre famille est rayonnante, merci de partager tout ça. Soyez richement bénie.

    Répondre
    • Je comprends que ce ne soit pas toujours évident et facile l’instruction à la maison. Ce qui est beau dans votre commentaire, c’est que vous avez rebondi. Il n’y a pas d’échec tant qu’on tire les leçons qu’il faut. Si vous vous sentez plus préparée, alors foncez ! Et n’oubliez pas : personne n’est parfait, et on a tous des moments de galère (même quand on a l’air de rayonner) 😀 <3

      Répondre
  • Bonjour
    Il est primordial d’apprendre comment aider la future generation a apprendre comment aplrendre je cherche toujours a utiliser des processus adequat pour faire reussir mes apprenants a trouver du pmaisir eb apprenant

    Répondre
  • Merci pour vos videos qui m’aident a y voir plus clair!

    Répondre
  • Merci de rappeler que chacun n’a pour seul challenge que d’être la meilleure version de lui-même!

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. J’aimerai améliorer chez nous le contact avec la nature ! On aime cela mais l’énergie parfois manque pour le faire…Pourtant quel ressourcement à chaque fois que l’on se donne la peine!

    Répondre
  • Bonjour,
    merci pour ces conseils pleins de bons sens. Je pratique notamment la bienveillance et l’autonomie, cela peut prendre du temps mais à terme c’est enrichissant pour l’enfant.

    Répondre
  • Bonjour
    Merci pour cette vidéo
    Je me rends copte que le problème dans l’apprentissage vient de moi car je ne prends pas plaisir.
    Alors mon objectif est de travailler sur moi pour commencer.

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    Je suis très attentive à tout ce que vous transmettez car J’ai un petit fils qui a presque 3 ans et demi et ses parents favorisent l’apprentissage par la découverte avec la nature depuis son plus jeune âge et je constate que celui-ci connait déjà beaucoup de chose, il s’intéresse à ce qui l’entoure, il est très curieux, il aime s’approcher doucement d’une chose qui l’intrigue. Je suis très impressionnée par tout ce qu’il connaît déjà. Je vous remercie.

    Répondre
    • Il a gardé sa curiosité naturelle et ses parents ont su l’aider à apprivoiser son environnement pour mieux l’observer 🙂 C’est super chouette !

      Répondre
  • Bonjour, merci pour toutes ces informations.
    Être plus attentif au rythme et rapporter les découvertes de la nature à la maison.

    Répondre
  • Merci Anne-Estelle pour ces vidéos très claires. De mon côté, je mets en place déjà à la maison pas mal de ces chemins pour soutenir l’apprentissage (et notre bien être familial). A la fin de cette vidéo, mon engagement, mon élan serait d’ancrer davantage de temps nature dans mon quotidien, les planifier car je pense que c’est l’endroit où malgré mes connaissances sur ses bienfaits et mon plaisir à y aller je procrastine le plus facilement ;-).

    Répondre
    • Disons que ça nous demande de l’énergie de sortir, de prévoir quelque chose dehors. Donc je comprends la procrastination. On a résolu le problème en habitant en camping-car. Plus on vit dans quelque chose de petit, plus on est dehors 🙂

      Répondre
  • j’adore tes vidéos.
    Chez nous mon 8 ans aime lire beaucoup donc je choisis pour lui de livres pour apprendre. Il y a beaucoup place où est possible acheter les livres pas chères comme recyclivre.com ou momox, Amazon. Nous allons aussi régulièrement à la bibliothèque. Il aime apprendre en jouant donc nous utilisons les sites comme squla, matheros, wilokischool…

    Répondre
  • Très intéressant je vais commencer à mettre en place des environnement. Merci beaucoup

    Répondre
  • Bonjouuuur Estelle.c’est encore un grand plaisir senti en regardant vos vidéos.
    Ce que j’essaye de mettre en place dans mes classes,pour favoriser le plaisir d’apprendre, c surtout la sécurité chez l’enfant de ne pas être humilié,de ne pas être sanctionné, de lui créer une ambiance de respect mutuel et de lui faire sentir l’horizontalité.

    Répondre
  • Je viens de découvrir vos vidéos. Je suis très touchée par votre histoire et par la beauté de ce que vous en faites. Votre petite puce as beaucoup de chance et je vous remercie de nous faire partager tout ça. Pour ma part j’ai une petite puce de 2 ans et demi, elle n’est pas encore scolarisé mais elle est déjà dans le gout d’apprendre, ce qui me réjoui. Cependant là où je me pose pas mal de question c’est que j’ai pu remarquer avec le soutien d’une professionnelle de la petite enfance qu’elle as un trouble de l’attention. Il est parfois très difficile de la ramener, de la recentrer. Auriez-vous des outils pour les enfants ayant ces difficultés ? J’ai eu les mêmes difficultés (je les ai encore) en classe et je ne veux pas qu’elle vive comme moi le rejet, le jument, les humiliations de la part de ses professeurs.
    Je voudrai réussir à lui laisser plus de temps (maman solo on est toujours en train de courir) à lui accorder plus de confiance (même si au fond de moi je sais qu’elle est capable, je sais pas j’ai peur mais je sais pas peur de quoi lol (c’est quand même un sacré bordel dans la cerveau d’une maman lol)) et bien sure passer plus de temps dans la nature (c’est plus facile quand il fait chaud quand même ^^)

    Répondre
    • Ah oui, la nature, c’est plus facile quand il fait chaud. Pour l’attention et la concentration j’ai plusieurs outils que vous pourrez retrouver ici : https://plaisir-d-apprendre.com/catalogue/
      Après, il y a des choses qui permettent d’aider à ça au quotidien : très peu d’écran, beaucoup de nature, beaucoup de jeux pour se défouler, privilégier les jeux et activités de manipulation, faire répéter la consigne à l’enfant pour voir qu’il a compris (une consigne à la fois), l’alimentation (éviter le sucre et les plats déjà préparés bourrés d’additifs qui jouent beaucoup sur la concentration et l’attention de l’enfant), etc.
      Après, il y a toujours des enfants qui ont plus besoin que les autres de toujours gigoter, de passer d’une activité à l’autre… en général, ce sont des personnes douées en sport, en danse, en art… ne le voyez pas comme quelque chose de forcément négatif 🙂
      Amicalement,
      Anne-Estelle

      Répondre
  • Utiliser encore plus la nature dans les apprentissages, Merci.

    Répondre
  • Je vais essayer d’amener la nature en classe.

    Répondre
  • Poupée de Sucre
    13 décembre 2018 8 h 24 min

    Bonjour. Vos vidéos m’apportent beaucoup et m’aident à me remettre en question. Je suis maman de 2 enfants 4 ans et 2 ans et débutante en ief. Les apprentissages se passent bien mon fils apprend vite et est passionné par les activités et jeux que je propose mais parfois lorsque je suis « occupée » avec l’aîné, la cadette cherche à attirer l’attention et vient un peu « perturber » de temps en temps. Je ne la met pas à part au contraire, je l’invite à nous rejoindre et lui propose des activités mais bon dans ces cas elle a envie de jouer et donc l’aîné est déconcentré. Je réalise juste que malgré ma volonté de transmettre et de laisser mon fils participer, Je suis encore très système scolaire. Je le laisse souvent décider en fonction de ce qui l’interesse Et ça va. Mon soucis du moment c’est d’arriver à « gérer » mes deux profils et personnalités de bouts de chou et créer un environnement plus calme pour l’aîné. Et peut être aussi changer ou essayer d’autres façons de m’organiser. Je me met trop la pression pour rien fait. En tout cas merci beaucoup et bien de choses à vous et votre petite.

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle, ma fille était en unscholling jusque ses 6 ans où elle est entrée en école démocratique. Je retire de ta vidéo de demander à sa facilitatrice comment elle aprend, quel est son style d’apprentissage :-). Merci beaucoup pour cet éclairage auquel je n’avais pas penser. A bientôt, Savina

    Répondre
  • Maryvonne casanova
    4 décembre 2018 13 h 42 min

    Bonjour, mon petit-fils adore » jouer à l’école » quand il en revient, et il utilise tous les supports possibles (restes de cahiers, papiers en tous genres et même de vieilles calculettes or de vieux téléphones qui ne fonctionnent plus) pour des jeux de rôle « enseignant/élèves ». Il dit qu’il adore travailler et j’aimerais nourrir son plaisir d’apprendre sans le rebuter !

    Répondre
    • C’est génial 🙂 Tous les enfants aiment apprendre, à la base. Et si l’école correspond à sa façon d’apprendre et n’étouffe pas cela, alors c’est super 🙂

      Répondre
  • Super, c’est précis et concis!
    Merci beaucoup
    Je vais faire avec plaisir la mise en pratique!!

    Répondre
  • Salut, rien n’est facile dans la vie, on se doit d’apprendre tous les jours.
    En tout cas merci pour tous ces conseils. Je viens de rentrer dans l’enseignement depuis l’année dernière en tant qu’un contractuel.
    Et effectivement, J’avais ce problème de gestion de différents profils. Dès à présent, un changement se profile à l’horizon depuis que je suis vos vidéo.
    Encore une fois merci. Question de pratique d’activité, déjà j’en suis pleinement dedans tous les jours. Car j’enseigne en habitat.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour vos éclairages!
    Maman de jumeaux de 7 ans, j’ai fait le choix de l’instruction en famille. Ce n’est pas facile tous les jours… Mais c’est beau! Nous essayons d’intégrer les apprentissages dans la vie quotidienne selon leur curiosité.
    Votre blog et vos outils sont une ressource de plus.
    Bien à vous

    Répondre
  • Bonjour,

    Votre approche des choses m’éclaire beaucoup sur le travail que je doit faire d’abord sur moi même.
    Merci beaucoup!!

    Répondre
  • Bonjour, je suis maman de 2 petits garçons (5 ans et 3 ans) complètement différent j’ai parfois plus de difficultés à comprendre le fonctionnement du cadet Je sens que l’apprentissage à l’école ne sera pas aussi facile que pour l’aîné (il dit déjà qu’il n’aime pas l’école) j’aimerais pouvoir l’accompagner le mieux possible

    Répondre
    • C’est déstabilisant quand on voit à quel point nos enfants peuvent être différents. Surtout quand il y en a un qui fonctionne plus comme nous, et l’autre pas du tout. Pas facile de s’adapter et de comprendre. Mais ce qui compte, c’est l’envie de le faire. Ca débloque pas mal de choses 😉

      Répondre
  • merci Anne estelle
    j aimerais sortir plus souvent en nature car je reconnais que sa fait beaucoup de bien à tous mais je suis freiner par les charges ménagères, la meteo et 3 enfants de moins de 4 ans a préparer…

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo, qui correspond entièrement à la pédagogie que j’applique avec mes élèves en difficulté, dans le cadre de leçons privées ou en atelier.
    Je me réjouis de découvrir la suite!

    Répondre
  • Merci pour cette deuxième vidéo. Mon fils me dit tous les matins:  » je n’aime pas aller à l’école ». Ça me fait mal au cœur. Pourtant le soir il est heureux de nous partager ce qu’il a appris dans la journée. Il adore apprendre par le jeu et en extérieur, c’est ce que nous pratiquons à la maison mais à l’école ça lui manque.

    Répondre
  • Je suis encore en recherche d informations pour déscolariser mon fils de 8ans, je prends donc tous vos conseils avec intérêts

    Répondre
  • Bonjour Anne Estelle
    Merci pour ces rappels. En Tant que formatrice je les applique instinctivement dans ma.pratique mais il est toujours bon de les rappeler.

    Répondre
  • Merci pour cette belle vidéo qui me donne encore plus envie de commencer l’IEF pour ma poupette de 3 ans

    Répondre
  • Bonjour,
    Mon fils de 9 ans , vie mal ses années de scolarité et cette année c’est encore pire , il refuse de travailler à l’école. Le maître le rabaisse sans cesse. La seul chose que l’ecole Me dis de faire c’est de l’emmener chez le psy. Je sais que le psy n’arrangera pas les choses.
    Mon fils a perdu toute confiance en l’ecole.
    Je suis tombé par hasard pendant les vacances scolaires sur le système de l’ief que je ne connaissais pas du tout avant, en essayant de trouver des solutions. Et je crois que l’ief est la solution.
    Je commence ief dans 1 semaine pour redonnais de la confiance à mon fils et lui donner le plaisir de l’apprentissage.
    Merci pour vos vidéos, elles sont très enrichissantes.

    Répondre
    • Vous avez pris une décision qui demande du courage, vous pouvez être fière de chercher une solution pour votre fils. Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre
  • J’ai envie de persévérer dans le fait d’apprendre à mon fils à mieux se connaître et d.aiguiser encore plus son goût pour la nature qui le rend très curieux

    Répondre
  • Hâte de faire cet exercice. Merci pour toutes ces infos !!!

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo très enrichissante, je souhaiterai créer un environnement favorable à l’apprentissage pour accompagner un enfant de 6ème à faire ses devoirs. merci

    Répondre
  • Bonjour,

    merci pour cette vidéo. ma fille est en CM2 et n’aime pas apprendre les leçons. elle a très bonne mémoire eidétique.

    merci

    Répondre
  • Bonjour,
    Cette vidéo est très importante, et c’est sans arrêt de la redite (surtout avec les jeunes adultes) que je suis en études supérieures.
    Merci.

    Répondre
  • St Anne les choses commenceront à s’éclairer petite à petite merci

    Répondre
  • Vraiment c’est ça le vrai départ merci bcp

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo et j’ai envie de découvrir cette fiche

    Répondre
  • Bonjour, c’est super vos vidéos ! Maman de 3 enfants dont 2 jumelles la tension monte vite chez nous car il y a des comparaisons des conflits latents, je pratique déjà la nature à haute dose, aller à l’ecole Et rentrer à pied, se défouler dans le jardin avant de gouter, les encouragements et les paroles valorisantes et l’autonomie +++ mais le changement doit venir dans nos relations car les besoins de chacun ont du mal à s’expRimer .. je cherche aussi des solutions pour mon grand qui a des difficultés en lecture et qui se voit rattraper par ses deux sœurs en cp.. j’ai hâte de découvrir le tableau de motivation!! Merci encore

    Répondre
  • Magnifique travail de respect de l’enfant! Bravo! Je prends note et vais appliquer ces concepts:-)

    Répondre
  • Votre analyse des éléments moteurs d’apprentissage de l’enfant est très éclairante. Trop souvent en effet, croyant bien faire, on a tendance à enfermer l’enfant dans un devoir de performance et c’est contre-productif. Aller vite, et vouloir montrer au lieu de prendre le temps d’apprendre et d’expérimenter, ce n’est pas une solution efficace. Ma fille de huit ans veut faire aussi vite que ses soeurs et plus vite que ses camarades. Elle a passé les évaluations nationales de CE1 qui sont chronométrées et a cru qu’il s’agissait d’une course. Les jours suivants, elle ne voulait plus aller à l’école car elle était stressée. Voilà un exemple qui étaie votre discours sur l’une des chose à éviter : le stress et l’une des choses à favoriser : le temps. Pour l’accompagnement et la confiance en soi, (et parce que ma deuxième fille de 12 ans est peu à l’aise avec son corps et très timide), je suis en tant que mère très intéressée par vos astuces. Merci pour votre travail.

    Répondre
    • Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis cependant toujours triste de lire les expériences difficiles qui abîment les enfants. Mais je sais aussi que nous pouvons changer les choses, à notre niveau, et vos filles ont de la chance d’avoir des parents qui sont à leur écoute et cherchent le meilleur. On peut pas tout éviter à nos enfants, mais on peut les accompagner à dépasser ces expériences négatives.

      Répondre
    • J’écoutais justement une institutrice aux informations, expliquant que ces tests de CP et CE1 ne sont pas révélateurs des connaissances de l’enfant, car ils ont lieu dans un temps très limité, mais aussi parce qu’ils ont été faits un mois à peine après la rentrée, donc en pleine période d’adaptation de l’enfant à la vie scolaire après 2 mois d’été. Alors bien sûr, on ne peut pas toujours disposer de tout le temps qu’on veut pour faire les choses. Mais je vous rejoins, un enfant a besoin d’aller à son rythme. Parfois c’est lent, parfois c’est rapide. Mais c’est son rythme, et c’est comme ça qu’on peut créer des bases solides. Merci pour votre partage. Anne-Estelle

      Répondre
  • Merci pour ce chouette résumé. Nous avons dé-scolarisé notre fils cette année, ne serait-ce que pour passer plus de temps positif ensemble !

    Répondre
  • merci pour votre motivation ! vos vidéos sont hyper motivantes et étant maman de 3 enfants en IEF, c’est un beau cadeau que de recevoir cette vague energisante !
    je vais essayer de mettre l’accent encore plus sur les sorties natures et sur la gestion des émotions! !!!!!!

    Répondre
  • Pour l’instant je suis dans l’organisation , puisque mon souhait étant de faire l’école à la maison.

    Répondre
  • Merci pour ce partage. Je pense instaurer plus de bienveillance et d’encouragement.

    Répondre
  • Merci pour cette piqure de rappel ! Je pourrai me revisionner cette vidéo de temps en temps car même quand on sait ce que nous devons faire pour créer un environnement agréable à l’enfant ce n’est pas évident à réaliser au quotidien. Sur les 5 enfants j’en ai encore une en IEF, et un bébé, et j’ai toujours le stress de faire le programme dans les temps puisque je me base en majorité sur des cours par correspondance et pourtant elle a déjà de l’avance. Et qui dit stress dit mauvais environnement ! J’ai donc un travail sur moi à faire pour garder une ambiance toujours sereine !

    Répondre
    • Je vois que vous le prenez avec le sourire. C’est clair que c’est pas évident en tant que parent, de mettre de côté la pression extérieure et de ne pas la faire subir à l’enfant. On a tous besoin de s’en souvenir régulièrement 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Je suis ravie par vos vidéos. J’ai travaillé plusieurs années en crèche. J’ai toujours soutenu l’idée selon laquelle l’enfant a, dès son plus jeune âge, des capacités inimaginables, si on le laisse faire et expérimenter, sans « murer » sa réflexion et sans le détacher du jeu.
    Je souhaite permettre à mes enfants d’apprendre en s’amusant, et en passant du temps « de qualité » avec eux.
    Ce qui me semblait être un vrai chalenge.
    Je me suis enfin décidée et toutes vos vidéos sont pour mon mari et moi un bon « guide ».
    Nous devons favoriser un environnement constamment valorisant, moins stressant : le « fais vite » qui revient malheureusement trop souvent.
    Et puis une ouverture vers la nature plus fluide.
    Merci Anne-Estelle

    Répondre
    • Je vous en prie Dominique 🙂 chaque petit pas fait la différence, autant pour les enfants que pour soi ! C’est un apprentissage dans les deux sens, mais ça vaut le coup. Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre
  • nous faisons de temps à aitre les box, les enfants apprécient même si je suis encore un peu scolaire dans ma lecture et dans la présentation.
    dans le temps j’aimerais que cela soit plus fluide, plus naturel, alors je continu mon chemin dans cet apprentissage tout nouveau pour moi

    Répondre
    • Il n’y a pas de chemin parfait Belinda, il y a le mieux qu’on peut faire ou donner, et selon les jours, ce mieux n’est pas toujours celui qu’on aimerait. Mais la réalité c’est qu’on avance nous aussi 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    J’ai la chance d’enseigner dans une petite école de campagne. J’aime faire rentrer la nature dans la classe, et le mieux, c’est quand nous élaborons un projet, et que nous allons, tous ensemble, chercher ce dont nous,avons besoin dans la nature …
    Merci Anne Estelle

    Répondre
  • Mais alors comment procéder ?

    Répondre
  • Bonjour,
    Quel bonheur de voir le rapport aux apprentissages des enfants changer dès lors qu’ils se trouvent dans un cadre sécurisant… ça, c’est un de mes plus grand kif de mon métier d’enseignante.
    Au plaisir de vous lire !

    Répondre
  • Bravo pour le travail

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos, cela nous donne une autre perception de l’éducation

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très intéressante et aussi pour les pdf, c’est plus facile à relire!

    Répondre
  • Bonjour et Merci pour ces vidéos! Déçue du système scolaire pour mes enfants à « profils » (précoces..) je me pose très sérieusement la question de les instruire à la maison pour la rentrée prochaine…vos vidéos sont motivantes mais j’ai encore très peur de me lancer!…
    Bien à vous,

    Répondre
    • La peur est bénéfique, elle nous rappelle qu’on sort de notre zone de confort, qu’il faut se poser les bonnes questions, trouver les réponses qui nous aideront à en sortir, etc. Bon courage dans votre réflexion 🙂

      Répondre
  • Hello Anne,
    Que c’est merveilleuses les informations que vous m’avez apportées dans cette. C’est une plus valeur dans mon rôle d’éducateur.
    Merci et à plus pour la prochaine vidéo que j’ai halte de découvrir.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo ! Moins de stress à la maison serait bon ! Et savoir donner confiance à son enfant serait bien aussi ! Comment donner confiance à son enfant ?

    Répondre
    • Bonjour Carine,
      La confiance se cultive au quotidien : en fixant des objectifs avec l’enfant et le laissant choisir le moyen de l’atteindre, en lâchant prise quand il/elle ne fait pas comme nous on aurait fait, en relevant les choses qu’il réussit et en encourageant là où il a plus de difficultés, en expliquant le cadre dans lequel il peut évoluer et les raisons de ce cadres, et en n’étant pas toujours derrière lui/elle pour vérifier qu’il respecte (mais toujours appliquer les conséquences quand les règles sont transgressées, et expliquer de nouveau pourquoi ces règles sont importantes)… Ce ne sont que quelques idées 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    déjà encore merci pour cette vidéo. Cela me parle beaucoup : c’est également ma façon de penser et d’agir, même si j’avoue qu’il y a parfois encore des ratés, en voulant bien faire j’oublie quelque fois d’être réellement à l’écoute de l’enfant que j’accompagne (je suis AESH en milieu scolaire) ou de mon fils. En tout cas dans le cadre de mon travail, j’essaie de laisser le temps possible, je valorise les acquis, les petits détails qui montrent qu’elles savent pleins de choses … mais dans une classe c’est frustrant (même pour l’instit parfois) car on doit avancer à un rythme défini. Et pour mon fils, dans sa classe de MS, il s’est fermé complétement alors qu’à la maison il est en demande permanente d’apprendre : il était dévalorisé, critiqué… Un jour il est rentré de l’école en me disant je suis trop lent je suis nul, il venait de faire pour la première fois de d’écrire en lettre minuscule, il a fallu le rassurer, le valoriser, mais le mal était fait et pendant 3 semaines à la maison il ne voulait plus rien faire car il nous disait « non, je sui trop nul ». Nous venons de l’enlever de cette école car nous constations une régression et de plus en plus de difficulté à ce concentrer et cette vidéo me faire encore plus prendre conscience de ce qu’il a subi, des effets néfastes de cette enseignante qui pense bien faire (et qui fait bien avec d’autres). Et cela générait aussi du stress à la maison …
    En tout cas, nous allons recréer un environnement plus apaisant, toujours en le valorisant, en allant à son rythme et comme dans le cadre de mon travail, je vais agir avec bienveillance. cette vidéo me renforce dans ma façon d’être et de faire et m’a fait une petite piqure de rappel, ça ne fait pas de mal.
    Encore merci pour ton travail et ce partage.
    Fani

    Répondre
    • Merci de prendre le temps de me faire un si grand retour de ton expérience à la fois en milieu scolaire et à la maison. On peut lire dans tes mots l’importance du poids des mots des personnes accompagnant les enfants dans leurs apprentissages : une remarque, une réflexion, une attitude parfois injuste, et tout vole en éclat parce que l’enfant perd sa confiance en lui et en les autres. C’est tellement délicat. Et même quand on en est conscient, parfois, on fait des boulettes. Heureusement, demander pardon, rectifier, et recommencer, ça montre à l’enfant qu’on n’est pas meilleur et qu’on apprend encore 🙂

      Répondre
      • Oh que oui: dire « pardon je me suis trompée » c’est important ! Et trop peu fait : trop pense que c’est de la faiblesse ou que l’enfant n’aurait plus de respect alors que c’est le contraire et c’est aussi le respecter! Et trop d’adultes oublient ce que c’est qu’être enfant! Dommage car c’est eux qui nous aident encore à « grandir »!

        Répondre
  • souad el bakali
    29 avril 2018 15 h 07 min

    Bonjour et encore merci pour votre superbe travail

    Répondre
  • Bonjour,
    C’est un plaisir de vous écouter et vos conseils donnent envie de s’investir auprès des enfants.
    Pour ma part, ce sont mes petits-enfants qui vont profiter de mes découvertes.
    J’avais commencé à Pâques avec une chasse au trésor avec des énigmes à résoudre.
    Je pense qu’avec le beau temps qui arrive et les vacances scolaires je vais essayer de mettre en place un jeu de piste dans la campagne environnante.
    Merci pour tout ce que vous partagez avec nous.

    Répondre
  • Bonjour
    je souhaiterai établir la confiance en eux, et susciter l’amour d’apprendre. Merçi

    Répondre
  • Veronique Duvivier
    20 avril 2018 22 h 22 min

    Bonjour Anne-Estelle, en vue de l’IEF l’année prochaine, nous sommes en plein tri de nos affaires. L’effet boomerang sur les enfants est arrivé et chacun a voulu faire son tri. C’est impressionnant la faculté qu’ils ont à laisser de côté un jouet… Tout cela dans le but d’avoir moins à ranger, d’avoir peu de jouets mais de qualité, de les rendre autonome,… Nous avons créé un coin bricolage accessible tout le temps (suite à votre vidéo le minimalisme dans le coin bricolage). Je veux leur accorder beaucoup plus de temps et cela passe par un intérieur plus simple. A côté de cela, je m’efforce à devenir bienveillante au quotidien.
    Je les soutiens et je les encourage mais je ne juge jamais leur activité ni en bien ni en mal. Je mets en évidence leur création.
    Beaucoup de choses accomplies… Nous en sommes fières.
    Bonne soirée
    Véronique

    Répondre
  • Principalement le jeu!

    Répondre
  • Merci pour ces conseils.

    Répondre
  • Bonjour,
    Étant moi même maman de trois enfant, je développe à mon rythme depuis quelques annees une pédagogie ( bienveillance, education positive) que je retrouve bien dans cette vidéo et qui me donne encore plus de clé pour y arriver.
    Car il faut l avouer, n étant moi même pas issu d une éducation de ce genre la, il est parfois difficile de tout mettre en pratique au quotidien et de s’y tenir. Donc merci pour ses vidéo qui font du bien et qui nous donne beaucoup de conseil et nous aide à continuer sur le bon chemin.
    A bientôt.

    Répondre
  • J’ai également pris du temps avec mes enfants pour aller dans la nature, pour jouer, faire des activités diverses (de la guitare et de la batterie, construire une cabane dans les bois, aller à la piscine, participer en tant que bénévole et à la demande de volontaires de la part des enseignants aux séances de natation de l’école). Par exemple, quand ils étaient en maternelle, apprendre à compter en faisant une ballade et ramasser des fleurs au printemps et des marrons en automne permet d’apprendre les noms des plantes et d’apprendre tout en s’amusant et sans s’en rendre compte parce que nous nous promenions ! Simple et facile ! Ils sont autonomes dans leurs apprentissages scolaires et savent que je reste à leur disposition s’ils ont besoin d’un conseil, d’une relecture, de mon avis. Tous les trois, nous partons du principe : je rentre de l’école et du collège, je prends un goûter, je me détends comme je le souhaite (y compris en regardant la télévision, en jouant à un jeu vidéo mais le plus régulièrement ils écoutent de la musique ou vont dehors faire du vélo, échanger quelques dribbles, prendre l’air tout simplement). Ensuite, avant de prendre leur douche, ils font leurs devoirs et s’avancent ! « Il faudra de toute façon faire ceux pour demain mais aussi après-demain, puis après-après-demain et ainsi de suite ; prendre de l’avance est aussi une notion que j’ai essayé de leur inculquer). Ils se sentent « bien dans leur peau » selon leurs termes et nous partageons d’excellents moments de partage et de joie, de créativité (peinture, sculpture, pâte à modeler, bricolage). Nous prenons également du temps pour jouer aux jeux de société que nous apprécions quels qu’ils soient. Je ne regrette rien. Tout va pour le mieux ! Et je poursuivrai tant que je le pourrai, tout en leur laissant leur liberté de grandir, de s’exprimer, de franchir les étapes de la vie.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo !

    Répondre
  • Marie Lautier
    16 mars 2018 14 h 28 min

    Bonjour
    Il y a beaucoup de bons sens dans ces 6 façons de favoriser les apprentissages. Il est toujours bon de les réentendre et de les voir écrites pour se les remémorer régulièrement. La nature fait partie de ce que nous essayons de mettre en place le plus souvent. Mais leur laisser le temps et leur donner confiance sont des choses que l’on oublie souvent, et sur lesquels nous adultes devons travailler. Bonne piqûre de rappel en ce qui me concerne.

    Répondre
  • Super merci!

    Répondre
  • Si vous voulez venir nous rendre visite sur l’alpage ce serait avec grand plaisir… L’isère n’est pas loins ! l’alpage est vers les orres, au dessus d’embrun.

    Répondre
  • Bonjour,

    maman de deux enfants non sco nous passons déjà le plus de temps possible dehors. Nous sommes bergers 4 mois dans l’année et donc vivons pour ainsi dire dehors durant cette période.
    De plus nous essayons de mettre le jeux le plus souvent dans notre quotidien. Et pour le temps nous avons le luxe d’en bénéficier un max du coup nous laissons le temps à nos enfants pour faire tous « leurs petits trucs » à fond ! et c’est comme ça que nous découvrons que TOUT est source d’apprentissage pour eux.
    Mes objectifs sont de favoriser de bonnes relations tout le temps ( et oui je craque trop souvent je trouve), et d’aider mon enfant à se connaître, une fois que je les connaîtrais mieux moi même. En effet je suis en train de lire pleins de choses sur les intelligences multiples.

    Merci pour cette petite vidéo.

    Répondre
  • Merci pour ces informations et conseils.
    Je pense qu’elles sont de nature à créer, facilement, un environnement positif de qualité.
    Je vais les expérimenter et vous ferai le retour ensuite

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos

    Répondre
  • Un grand MERCI pour vos vidéos et conseils qui sont un vrai rayon de soleil pour moi et me booste pour aider et accompagner ma fille de 6 ans qui a fait son entrée en CP cette année !
    Comme elle a des difficultés de concentration et d’attention (les moments de classe sont une épreuve pour elle puisqu’elle a une institutrice qui ne fonctionne que sur la compétition, la pression et l’humiliation – et oui , ça existe encore!!!) , je mets en place plein d’outils pour reprendre les apprentissages à la maison de façons ludiques (jeux, exploration, constructions…) en glanant à gauche et à droite des astuces et des idées (merci aux supers instits d’ailleurs qui mettent en commun leurs outils sur net !)

    Grace à vous , nous avons une vision claire et de magnifiques méthodes pour aider et accompagner nos enfants à (re)trouver ce bonheur d’apprendre.

    Le mot de ma fille pour finir -qui était à côté de moi un jour où je visionnais une de vos vidéos: « ben voilà, c’est une maitresse comme ça qu’il faut! » 😉

    Merci

    Répondre
    • Ohhhh c’est trop chou, merci à votre fille, j’ai le coeur qui fond 🙂
      Merci à vous de prendre le temps pour lui permettre d’avoir une autre version à la maison que celle qu’elle vit dans sa classe. C’est grâce aux personnes comme vous que l’avenir est meilleur 🙂
      Amicalement,
      Anne-Estelle

      Répondre
  • Bonjour et merci pour vos vidéos,
    J’ai commencé avec mon fils de 5 ans et demi l’école à la maison, depuis septembre.
    Cela s’est fait peu de temps après la rentrée, car décidément il ne me semblait pas heureux à l’école.
    Ceci dit, je n’avais rien préparé du tout avant d’entamer l’IEF ! Pour moi je sentais qu’il avait avant tout besoin de s’apaiser.
    Nous faisons donc beaucoup de jeux et je le vois réfractaire dès que je lui propose un cahier ou des feuillets pour apprendre à tracer des lettres, même le dessin le dégoûte, alors qu’avant d’aller à l’école il dessinait et peignait beaucoup avec moi (lors de mon congé parental).
    Cependant l’autre jour il a spontanément dessiné dans la salle d’attente d’un médecin, cela ne lui était pas arrivé depuis des semaines quand je lui proposais !
    Et chaque jour il pose de plus en plus de questions, « dis maman, 4+3 ça fait 7 ? » ou sur tous types de sujets.

    Pour l’instant il ne fait pas très beau, mais les sorties m’importent beaucoup, A chaque saison je fais avec eux une déco nature.
    merci encore !

    Répondre
    • Laissez lui le temps de redécouvrir le plaisir d’apprendre. C’est tout ce dont il a besoin. C’est pas facile en tant que parent de voir son enfant refuser quelque chose qu’il aimait avant parce qu’il en a été dégoûté, mais ça va revenir. Il est jeune. Merci pour lui, d’avoir fait ce choix en tous cas 🙂

      Répondre
  • Marie-Josée Maheux
    10 janvier 2018 15 h 08 min

    Merci pour cette super vidéo. Je compte mettre encore plus l’accent sur le temps pour les apprentissages de mes apprenants. Je suis formatrice en alphabétisation pour une clientèle avec légère déficience intellectuelle, et le temps peut être un élément important pour augmenter ou bloquer leurs apprentissages. Je compte y travailler.

    Bonne journée!

    Répondre
  • Merci beaucoup !

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo inspirante!
    Je vais commencer l’IEF en janvier pour ma fille de 9 ans! Je vais intégrer plus d’écoute, de confiance et de nature! Merci encore

    Répondre
  • Bonjour,
    Je commence l’IEF avec mes enfants et cette vidéo me soulage quant à ce que j’ai commencé à mettre en place : respect du rythme de chacun, respect des autres, no stress…. Nous essayons d’aller dans la nature (en foret) au moins une fois par semaine (mais pas évident en hiver…). Je vais cependant essayer de faire entrer un peu plus de nature à la maison dans ce cas, comme vous l’indiquez.
    Gaelle

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très intéressante.
    Je vais faire votre exercice avec grand plaisir.

    A bientôt

    Nadège

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,

    enseignante documentaliste, je commence à développer les intelligences multiples et la gestion des émotions avec mes élèves de collège et donc vos vidéos me permettent d’avoir d’autres supports à tester et à expérimenter. De plus, je suis maman de 3 enfants et donc je vais essayer de mettre cela en pratique avec mes propres enfants.
    Merci et vivement la suite

    Répondre
  • Bonjour,

    Mon fils de 7 ans a des difficultés sur la lecture et l’écriture. et Grâce à votre premier vidéo, j’ai pu prendre du temps pour me questionner sur la même de l’accompagner sans le mettre en difficultés.

    Votre deuxième vidéo va me permettre de poser un cadre rassurant afin de mieux l’accompagner.

    Je vous remercie de nous faire partager votre expérience.

    Merci encore,

    dans l’attente de vous lire et voir.

    Répondre
  • merci

    Répondre
  • Bonjour,
    D’abord, un grand merci Anne-Estelle pour tous ces outils que tu mets en place pour nous permettre d’être de meilleurs accompagnateurs, plus conscients, auprès de nos enfants. Ces vidéos synthétisent parfaitement les bases d’une pédagogie saine, merci.
    Parmi les 6 moyens de favoriser l’apprentissage, j’ai été interpellée par le fait de laisser du TEMPS à mon aînée. Comme elle présente souvent de la facilité, je me rends compte que je lui propose parfois de nouveaux apprentissages trop vite, sans m’être assurée que la base était bien assimilée… Quelle belle démarche s’ouvre à moi avec vos outils!

    Répondre
    • C’est super de pouvoir mettre le doigt sur quelque chose qui ne nous avait jamais interpellé avant. Et ça m’arrive de plus en plus souvent. C’est génial quand on décide de ne pas tout prendre pour acquis mais de toujours chercher à s’améliorer… le résultat c’est qu’on y arrive (et qu’on trouve toujours du boulot pour encore s’améliorer) 🙂

      Répondre
  • perroteau jean-luc
    26 novembre 2017 10 h 42 min

    Bonjour Anne Estelle,
    Je regarde avec beaucoup de bonheur vos vidéos. Je suis deux fois grand-père et j’ai à cœur de participer aux apprentissages de mes petits enfants.
    Je compte encore plus explorer la nature environnante pour éveiller leur curiosité et répondre à leur questionnement.
    Par ailleurs j’ai fait carrière dans les formations par alternance et je souhaiterais que tous les formateurs puissent bénéficier de la mise en mots et en image de vos concepts et conseils.
    Belle journée et merci encore pour votre esprit de partage…
    Jean-Luc

    Répondre
  • Bonjour
    Le mouvement bien sûr! Un outil d’apprentissage ludique vivant …

    Répondre
  • Merci beaucoup pour ces idées, j’essaye toujours d’encourager les enfants et on travaille sur les émotions, je vais essayer de mettre un peu plus de nature, et je me demande comment donner suffisamment de temps à ceux qui en ont besoin sans frustrer ceux qui terminent vite et qui veulent passer à autre chose

    Répondre
  • J’ai pensé que cette vidéo m’aidera. Et je mettrai en application la nature.

    Répondre
  • Bonjour à tous,
    pour ma part, nous sommes en école à la maison depuis 2 mois et je commence mes séances de travail avec mes filles par la météo du jour et leur « météo intérieure ». elles adorent car elles se sentent comprises et reconnues dans ce qu’elles sont et ce qu’elles ressentent. Et c’est le départ pour une belle séance de travail et de COMPLICITE.
    Exemple: ce matin même, ma fille aînée était très en colère car elle n’était pas prête à l’heure. Elle trop joué aux playmos au lieu d’aller se coiffer et s’habiller. Elle a exprimé sa colère. On a pris ensemble « la roue des émotions » qui définissent les sensations de la colère, ses causes et ses besoins, on avait ce qu’il fallait pour l’émotion RECONNUE! redescende, et la séance de travail s’est remarquablement déroulée…
    Pour celles que ça intéresse: http://apprendreaeduquer.fr/roue-des-emotions-enfants/

    Répondre
  • Bravo. Merci a vous

    Répondre
  • Bonjour

    Je suis enseignante en maternelle. Cette vidéo, me conforte dans l’idée de réaliser des petites randonnées avec mes élèves dans la nature sans craindre de perdre du temps… Je travaille dans un préfabriqué un peu bruyant et trop petit. Ces sorties seraient vraiment bénéfiques pour les enfants… Rien ne m’empêcherait de travailler tout ce qui est en rapport avec la découverte du monde, à l’extérieur de l’école. En quoi suis-je réticente? Quels sont les obstacles ? Voilà l’exercice qui m’attend : répondre à ces questions ( et à d’autres) puis éventuellement , préparer, planifier et organiser les futures expéditions.

    Très bonnes vidéos, simples, claires et concises.

    Merci

    Répondre
    • Waouw, c’est ce qu’on appelle passer de la théorie à la pratique ! Si tous avaient cette capacité à passer à l’action, nos enfants et leurs enseignants seraient tous heureux à l’école 🙂

      Répondre
  • Video très interessante,et m’aide à comprendre mieux : »mais pourquoi mon fils est-il si vite déconcentrer? »
    il a vraiment un sur plus d’énergie, je dois donc favoriser les sorties.
    Merci pour ces conseils

    Répondre
  • Bonjour et merci pour vos videos

    enseignante en primaire en France, j’utilise les neurosciences en classes, la pedagogie cooperative , les intelligences multiples et vos videos sont un excellent support pour partager avec mes collègues et les enfants.
    Donc plus de bienveillance encore, de sorties à l’exterieur, de partage et de gestion des émotions ( projet en arts visuels avec des enfants d’ULIS )
    J’ai hate de découvrir les vidéos 3 et 4 .
    Merci pour ce partage
    Catherine N

    Répondre
    • Waouuwww, ce genre de commentaire est très gratifiant, merci beaucoup 🙂

      Répondre
    • christine watier
      15 janvier 2018 9 h 20 min

      merci pour le partage.

      Répondre
    • Je suis enseignante de français en collège et je veux modifier ma pédagogie pour être plus efficace pour tous. Je travaille en îlot depuis 1an et cela modifie la perception des élèves qui s’entraident, perçoivent les exercices comme entraînement et non comme objectif. Mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour eux comme pour moi car à partir de 12ans ils sont bien ancrés dans la performance et l’individualisme. Vos vidéos me permettent d’avancer sur tous mes questionnements. Merci.

      Répondre
      • C’est toujours plus facile de démarrer une nouvelle façon de faire quand il n’y a que nous à changer et que les enfants sont « tout neufs ». Quand les enfants ont déjà pris des plis, c’est toujours plus délicat. D’où l’importance d’être convaincu par ce qu’on fait pour y croire pour eux 🙂

        Répondre
  • je suis d’accord pour la nature : nous sommes fait pour y vivre !

    on l’utilise pour les travaux manuels à la maison et c’est TOP.

    merci 😉

    Répondre
  • Je favorise les jeux pour motiver les enfants

    Répondre
  • J’ai une fille de 8 ans très curieuse de découvrir le monde qui l’entoure, toujours en recherche de comprendre sa place dans cet univers…. Depuis sa naissance j’ai eu comme une prise de conscience qu’il fallait ralentir nos rythmes de vie et se reconnecter à la nature, j’ai démissionné de mon travail et depuis je l’accompagne dans ses apprentissages, nous découvrons et apprenons ensemble, je suis au même niveau qu’elle et nous suivons son rythme, ses envies, ce n’est que du bonheur !!!!!!
    Merci pour vos vidéos qui me confortent dans mes idées… et bravo pour le travail que vous faite !!!!

    Répondre
  • Merci pour vos vidéos, elles sont très enrichissantes. J’ai deux garçons de 15 et 13 ans et une petite fille de 5 ans qui vient de commencer la maternelle ici au Canada (NB). Je veux trouver des idées pour décoller mes garçons de leur fauteuil et donner le plaisir d’apprendre à ma fille.
    J’ai hâte de voir la prochaine vidéo.

    Répondre
  • Notre rythme de vie (impératifs horaires) fait qu’on ne laisse pas toujours autant de temps à notre fille qu’il lui faudrait sur certaines activités… Je vais essayer d’y faire plus attention, et de sortir plus souvent explorer la nature pour qu’elle puisse se défouler !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je vais tâcher d’observer un peu plus mes enfants et les laisser explorer leur environnement. Je vais tâcher de les emmener un peu plus explorer la nature.

    Répondre
  • Vous êtes un génie de la synthèse. C’est un indicateur que vous avez non seulement lu beaucoup mais surtout assimilé superbement au point de traduire vos lectures et vos expériences en outils opérationnels. Je compte partager vos videos à un groupe de personnes dans le cadre d’une Ecole des Parents.

    Répondre
  • je voudrais changer le climat de travail de mon fils aîné, je vais m’y employer

    Répondre
  • Bonjour. Un cas un peu particulier, ma fille a 17 ans, est en terminale, mais aussi en grosse situation d’échec et beaucoup de difficultés dans les apprentissages, la compréhension et l’intérêt. J’espère trouver quelques clés pour l’aider car beaucoup de stress généré par cette situation. Bref, un cercle vicieux. Et cela sera aussi profitable pour son petit frère. Merci pour vos conseils

    Répondre
    • Une idée : elle peut regarder ces vidéos et déterminer avec votre aide ses différentes façons d’apprendre et ses compétences. Cela lui redonnera confiance en elle. Bon courage 🙂

      Répondre
      • Bonjour,

        Merci pour cette nouvelle vidéo.

        Moi j’espère arriver à trouver des clés pour aider ma fille de 9 ans qui ne veut pas faire ses devoirs puisque ça demande un investissement, une motivation et des efforts. Le climat est du coup stressant pour elle et moi qui perd patience par le manque temps aussi et c’est difficile.

        Donc je viens ici pour avoir des outils pour m’aider à l’aider.

        Répondre
  • Cela va mieux en le disant !
    Laisser du temps à l’enfant pour ses apprentissages, c’est mon 1er objectif !

    Répondre
  • Bonjour Anne Estelle,

    un grand merci pour votre superbe partage communiqué avec beaucoup d’enthousiasme!
    Parmi les choses à mettre en place, je retiens vraiment amener la nature aux enfants car il n’est pas toujours facile de sortir avec une classe de 1ère primaire de 22 enfants. N’oublions pas non plus en terme de motivation que eux aussi peuvent et ont envie de nous amener des choses et qu’il nous veiller à accueillir généreusement.

    Répondre
    • Je vous rejoins tout à fait, le fait d’amener la nature dans la classe ne veut pas dire que c’est uniquement du fait de l’instit’. Les enfants adorent amener des choses qu’ils ont trouvées, récoltées… c’est aussi un moyen de faire le lien entre l’école et la maison 🙂

      Répondre
  • bonjour pour moi le plus difficil c’est de sortir des automatismes creer par mes parents dans les contextes d’apprentissages comme crier quand ca va pas ,ne pas avoir droit de se tromper mais devoir reussir tout de suite,et sortir de ces automatismes est parfois vraiment difficil,et demande du temps et je pense un certains travail sur soi merci pour cette video

    Répondre
    • Bonjour Alexandra,
      Oui vous avez raison, avant de pouvoir aider son enfant il faut faire un travail sur soi et être réconciliés avec notre façon d’apprendre, être clairvoyant sur les épisodes positifs et négatifs de notre vécu face aux apprentissages et simplement faire la paix avec ça pour faire mieux 🙂

      Répondre
  • Merci Anne-Estelle pour vos vidéos!
    Ici nous sommes en pleine réflexion car notre fils n’ai pas encore en âge d’être scolarisé (il a 20 mois) mais j’y pense et j’essaie d’avoir les outils pour mettre le projet d’IEF en route… Ici nous laissons du temps à notre fils pour acquérir une autonomie ainsi que la marche et la propreté… nous n’aimons pas la compétition et nous pensons qu’un enfant avance à son rythme propre! Evan adore être dehors et nous aussi… mais je pense qu’on ne fais pas assez de sortie « nature ».

    Répondre
    • Hello Alexandra, si vous instaurez une vraie grande sortie par semaine et que vous vous y tenez, vous pourrez alors en ajouter une deuxième, puis une troisième. Un petit pas après l’autre 🙂 Et laisser Evan ramener des trésors de la nature pour installer une petite table de la nature chez vous 🙂

      Répondre
  • Bonjour et merci pour les vidéos
    Pour moi, l’organisation varie assez souvent et ressortir les « vieux » jeux ou les activités est toujours une manière de les faire redécouvrir: vive le grenier….

    Répondre
    • Quand on a un grenier c’est vrai que c’est top 🙂 Après, le risque est d’amasser des choses qui ne serviront plus jamais et de s’encombrer (mais ça c’est un problème que pour les gens comme moi qui n’aiment pas s’encombrer) 🙂

      Répondre
  • Hello!
    Moins de stress à la maison serait LA chose à instaurer pour les petits et les grands :)!
    On y travaille chaque jour…

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui synthétise très simplement les grandes lignes à suivre pour mettre en place un environnement propice à l’épanouissement des enfants et favoriser les apprentissages avec joie et autonomie. Je m’intéresse à ce type d’éducation depuis la naissance de mes enfants ( 4 et 5 ans). Mais difficile de se défaire de notre propre éducation et pour ma part particulièrement du « stress ». Je suis convaincue que les apprentissages se font naturellement avec les enfants quand on suit tous vos conseils. Petit à petit on y arrive et vos vidéos me donnent envie de poursuivre dans cette voie. Hâte découvrir la suite!

    Répondre
    • Merci Amandine 🙂 Après, il s’agit de mettre à votre sauce ce que je partage, de tester et de ne garder que ce qui vous convient à vous et à vos enfants 🙂 Parce qu’on est tous tellement différents que l’objectif est de créer l’environnement qui sera le plus joyeux et apaisant pour vous enfants 🙂

      Répondre
  • C’est l’education nationale qui devrait s’abonner à votre chaine !!!!!

    Répondre
  • Merci! Je récris car je n’ai pas reçu la fiche…

    Répondre
  • Pour ma part, j’aimerais pouvoir aider mes enfants à se connaitre. Ce n’est pas évident,mais en l’ayant en tête j’imagine que je pourrai y arriver!

    Répondre
  • Intéressant, merci !

    Répondre
  • Super inspirant, merci !!!

    Répondre
  • waouh cette vidéo est extraordinaire.Je vais déjà commencé à aider les enfants à apprendre à se connaitre, car je leur dicte tout.

    Répondre
  • Des rappels très utiles pour moi dans mon exercice professionnel et très pertinents. Difficile de tout mettre en place avec un groupe lorsqu’on est seul(e), mais en binôme plein de choses deviennent possibles. Ma plus grande difficulté : concevoir et organiser des sorties enrichissantes pour tous. Là, il semble indispensable de cibler des sorties pour des petits groupes, par centre d’intérêt ; mais le problème demeure l’encadrement…

    Merci Anne-Estelle !

    Répondre
  • Un grand merci pour cet enthousiasme communicatif et cette capacité à synthétiser ces éléments de réflexion qui relèvent à la fois du bons sens et d’un positionnement de respect et d’ouverture au monde. Je suis en accord complet!… Mais c’est pourtant un vrai challenge à mettre en place au quotidien 😉 J’essaie autant que possible de m’investir en ce sens avec mon fils de bientôt 4 ans, et je remarque que cela me demande une attention de tous les instants et une adaptation exemplaire. Ce dont je ne suis pas toujours capable, quand par exemple je sors du travail et que j’en ai plein la tête, que mes propres émotions sont « débordantes ». Alors moi aussi, je fais le même travail de préparation à un bon environnement d’apprentissage : je me prépare à ce moment d’apprentissage ensemble, je me fais quelques exercices de respirations et je me recentre. Cela me permet, à défaut d’être pleinement disponible à ses besoins, d’être au moins dans de bonnes dispositions pour ce moment d’échange et d’accompagnement. Parfois, sur sa demande, Je l’associe à ces quelques exercices de yoga. C’est aussi une autre manière de rentrer dans les apprentissages, de faire le calme en soi pour être capable d’écouter nos besoins et nos limites! Merci encore et à bientôt!

    Répondre
    • On ne peut pas être toujours dans les meilleures conditions, on reste humains. L’essentiel c’est de savoir quels sont les mécanismes qui permettent de relâcher la pression, et de ne pas culpabiliser quand on n’est pas opérationnel pour un temps d’apprentissage. L’enfant peut aussi le comprendre 🙂 On remplace par quelque chose de plus apaisant 🙂

      Répondre
  • Bonsoir Anne-Estelle,
    Merci pour cette vidéo.
    Ce que je mets en place pour un environnement favorable aux apprentissages : je laisse libre mon enfant de choisir ce qu’elle a envi de faire, de découvrir son environnement à l’intérieur et à l’extérieur. Je l’observe beaucoup pour pouvoir lui proposer également des activités avec ce qui lui est plus propice à son apprentissage (ce n’est pas toujours évident) et lui propose mon aide si besoin. Mon enfant de 18 mois se fait très bien comprendre, nous sommes à l’écoute de ses besoins, et répondons dans la mesure du possible.
    J’aimerai passer davantage de temps dans la nature… Elle pourrait y passer des heures !

    Répondre
  • Merci

    Répondre
  • Super vidéo très motivante! Je souhaite mettre tout en oeuvre pour que ma fille ai confiance en elle et soit épanouie, et je pense également que son rapport à la nature pourra jouer un rôle important dans son apprentissage!

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo je suis tout à fait d accord avec vous la nature est un lieu propice aux apprentissages
    Nous commençons l IEF en septembre et je vais essayer d être la plus positive et bienveillante et positive possible pour donner à mes filles le plaisir d apprendre en tout autonomie

    Répondre
  • merci pour votre travail
    votre video m’inspire plusieurs choses a améliorer dans mon quotidien
    – plus de nature et de découverte: davantage de ballades, je souhaiterai également faire un potager…
    – plus de temps: Nous sommes toujours a la bourre mon mari et moi, on procrastine beaucoup et on fait donc souvent tout a la dernière minute et ca commence malheureusement dès le matin. Nous avons tendance a trainer au lit pour gagner qq minutes de sommeil supplémentaires pour nous comme nos enfants; avec comme désagrément de devoir se presser et les presser pour se preparer afin de rejoindre école et travail. Et ca fonctionne comme ca chaque fois qu’il faut sortir de la maison. Le stress est donc assez frequent et le « dépêche-toi » est devenu une phrase fétiche dans nos bouches … Je me rends compte grace a vous qu’il nous faut changer ca. Apprendre a nous organiser pour leur laisser du temps, pour aller a leur rythme et a leur façon, et démarrer la journée avec plaisir en préparant un terrain plus serein et propice a l’apprentissage avant de partir pour leur journée d’école. Et cela ne pourrait être que bénéfique pour nous également 😉
    Aussi mes enfants étant de vrais petits artistes curieux d’apprendre, je ne manquerai pas de tester vos box.
    encore merci pour votre investissement

    Répondre
    • Bonjour Caroline, je suis ravie de voir les belles décisions que vous prenez pour un mieux être de toute la famille. J’ai une amie qui me disait la même chose et depuis qu’elle a arrêté les « dépêche-toi » à sa fille le matin avant l’école, tout le monde commence la journée paisiblement, et sa fille qui était heureuse de souffler une fois à l’école est maintenant ravie de passer du temps avec sa maman 🙂 Comme quoi, on a beaucoup de pouvoir sans s’en rendre compte 🙂 Bon courage pour la suite 🙂

      Répondre
  • PS: Je n’ai pas eu la fiche d’exercice. Je ne suis pas sûre d’avoir compris comment ça marche. Du coup je tente en signalant mon pb. Merci de votre aide.

    Répondre
    • Une fois le commentaire validé vous auriez dû avoir une page qui s’affichait pour télécharger le document, automatiquement 🙂 Je vous envoie un mail pour vous donner le document en direct 🙂

      Répondre
  • Bonjour Anne Estelle et merci pour ce travail généreusement partagé. Pour moi c’est souvent une piqûre de rappel mais ça fait du bien. Je rejoins beaucoup les propos de Sylvie du Québec. Étant tombée malade et stressant avec le nouveau décret, nous sommes retournéS vers du formel plus académique mais l’expérience a parlé d’elle -même : il manquait quelque chose à nos 5 loulous en IEF depuis mars 2010. La créativité à travers des dessins notamment avec les blocs de cire, l’aquarelle et la peinture autre, le feutrage de la laine, la couture, le modelage de cire à modeler ou d’argile ou autre… Donc l’an prochain – et cet été sera une répétition générale en qq sortes, sans travail sur table dirons-nous – nous allons faire une plus grande place à tous ces supports créatifs ainsi qu’une plus grande place à la nature dehors comme dedans. Ce pour commencer. Voilà en attendant merci pour vos partages et votre travail. Continuez de transmettre avec autant d’enthousiasme!
    Sincèrement

    Répondre
    • C’est génial, de lire tous les supports manuels et artistiques que vous souhaitez réintroduire dans les apprentissages, ça me met des étoiles plein les yeux, j’ai envie d’y mettre les mains dedans moi aussi 🙂 Je suis ravie pour vous, et pour vos 5 loulous !

      Répondre
  • Superbe vidéo

    Répondre
  • Merci merci

    Répondre
  • Encore une super vidéo très intéressante et très bonne idée l exercice concret, merci!
    Dans ma classe j’essaie au maximum d être positive et d encourager les élèves pour les rendre confiants et autonomes, la notion de temps est importante et je sens que lorsque je suis pressée qu ils fassent qqch ou que je leur mets la pression ça ne fonctionne pas! De je lâche un peu et pour moi comme pour eux c’est mieux. La nature je pressens que c’est important pour eux comme pour moi de on a beaucoup observice et manipulé les fruits et les manifestations de l automne, l hiver est un peu plus difficile à aborder je trouve mais j ai hâte de reprendre le jardin partagé avec mes élèves.
    Je travaille aussi sur les émotions (reconnaissance et expression) et l estime de soi pour apprendre à se connaître et à connaître les autres. On essaie aussi de régler les conflits à chaud et à accepter les différences pr vivre ensemble dans le respect des uns des autres. Je vais continuer de ces voies tout en essayant de les améliorer au mieux.
    Merci.

    Répondre
  • bien

    Répondre
  • genial

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo claire et synthétique ! Ici, je favorise les apprentissages en accompagnant mes enfants (en leur montrant moi-même puis en les aidant à faire seul) puis en les valorisant lorsqu’il devienne de plus en plus autonomes, lorsqu’il font preuve d’esprit d’initiative, de créativité etc…Je leur laisse beaucoup de liberté dans leurs jeux tout en restant à proximité.On passe aussi beaucoup de temps à l’extérieur dans notre jardin, à la ferme et en forêt à proximité, en promenade le plus souvent possible.

    Répondre
  • Merci pour ces rappels sur les besoins fondamentaux des enfants, c’est comme des évidences, mais que l’on oublie bien vite, ballottés entre l’envie de les laisser respirer, et l’envie de les voir « intégrer » les programmes d’apprentissages qui leurs sont demandés à l’école. Replacer le plaisir au centre des apprentissages de mes 2 fils de 10 et 7 ans me semble la règle de base à ne pas perdre de vue…

    Répondre
  • Je suis passé en IEF pour mon fils de 8ans et demi en janvier. depuis longtemps il attendait que je prenne cette décision. Ces arguments principaux étaient qu’il passait trop de temps à l’école à faire toujours les mêmes choses, en était fatigué et qu’il n’avait plus de temps et d’énergie pour faire ce qu’il aime vraiment. En deuxième c’est le climat social qu’il dénonçait. Il m’a demandé d’apprendre avec moi à la maison en s’amusant et en allant plus vite afin qu’il puisse avoir du temps pour faire ce qu’il aime. Il devenait de plus en plus dépressif questionnant le sens de sa vie sur terre… De quoi me faire réagir. Il avait de très bons résultats à l’école et la maîtresse me confirmait qu’il était très sage et appliqué. Il avait appris à coller parfaitement à ce qui lui était demandé mais cela au détriment de ces besoins profonds. la question du sens que cela avait pour lui n’y était pas et il en avait profondément conscience. J’ai acheté des jeux, une méthode pour mémoriser par l’imagerie mentale. Constat en 2 heure de travail par jour il avance dans son programme de math et français. Pour toutes les autres matière je le laisse se documenter en choisissant ses sujets, les supports et le moment où il s’y met. En peu de temps j’ai retrouvé chez mon fils de l’enthousiasme, son niveau de stress à nettement diminué, il passe de nouveau en autonomie des heures à jouer, il invente des chansons, des chorégraphies, nous les fait partager en programmant des spectacles. Il ne fait aucun doute pour moi que cela lui convient et lui permettra sans doute d’éviter des années de thérapies à l’âge adulte, comme cela a été mon cas.

    Répondre
    • C’est génial qu’il ait pu vous faire cette demande, définir ce dont il avait besoin et montrer clairement qu’il était prêt à travailler efficacement pour avoir le reste de la journée pour ses passions. C’est génial. J’aurais aimé avoir cette lucidité à son âge 🙂 Bienvenue dans l’aventure Instruction à la maison alors 🙂

      Répondre
  • merci pour vos conseils et idées. Mes enfants, très différentes l’une de l’autre concernant les apprentissages, ont besoin de ne pas se comparer, sinon, l’aînée se décourage et perd toute motivation, et oublie de se focaliser sur ses propres qualités (qui ne sont pas celles demandées par l’école…)
    Nous avons conscience de ce qu’il faudrait faire et mettre en place pour les aider à s’épanouir chacune à leur manière, mais manquons d’outils simples à utiliser pour que ce soit vraiment le cas…

    Répondre
  • Bonjour
    Je retrouve dans cette vidéo ce que j’ai lu dans le livre pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen mais plus j’essaie de faire attention plus je trouve mes relations tendues avec mes enfants je ne comprends pas pourquoi
    J’espère trouver un nouvel élan grâce à vos conseils, pour ma part je suis déjà partisante de l’encouragement et de tirer par le haut en mettant en valeur toutes leurs réussites

    Répondre
  • Bonjour,
    Je souhaite que mes enfants de presque 3 et 6 ans puisse vivre leur scolarité comme une chance de découverte et pas comme ue corvée qu’on leur impose. Or mon ainé de bientot 6 ans déjà me dit souvent ne pas vouloir aller à l’école et qu’il ne fera pas ses devoirs l’année prochaine en CP. j’aimerais trouver des outils pour qu ‘il porte un autre regard sur les apprentissages et aiguiser sa curiosité, apprendre avec plaisir en s’amusant bref que finalement ce soit de lui meme qu il est envie d’apprendre plus. Par exemple en ce moment la maitresse nous à alerté car il ne maîtrise pas la calligraphie des lettres majuscule ou minuscule et ne reste pas concentré longtemps. Du coup elle a fait un groupe d’enfant moins avancés mais je pense au contraire que si elle l’avait laissé dans un groupe mixte que par le jeu les + forts auraient aidés ceux mons avancés sur ce domaine particulier de compeétence et inversement sur d’autres domaines. Du coup j’aimerai pouvoir à la maison lui redonner confiance en ses capacités et lui donner envie d’apprendre en générale mais aussi à l’école meme si ce n’est pas toujours l’environnement le plus favorable pour suciter l’envie.
    Merci pour ces premières vidéo.
    Eléonore

    Répondre
    • Comme quoi, les comparaisons et le découragement arrivent bien trop vite… C’est tellement dommage ! Trouvez un domaine dans lequel votre enfant est vraiment doué et montrez lui qu’on ne peut pas être bon partout. Valorisez-le là où il est naturellement doué et encouragez-le là où c’est plus difficile, en lui disant qu’avec des efforts, il va y arriver. Vous pouvez aussi lui demander comment l’aider dans ses efforts : s’entraîner ensemble 1 lettre par jour comme si on dessinait / mettre un chrono sur 5 mn et lui dire qu’on fait 1 lettre pendant 5 mn, puis après on passe à une deuxième. Ensuite il entoure celles qui lui plaisent, celles qu’il pense avoir vraiment bien réussi 🙂 Au fur et à mesure il verra qu’il y aura plus de lettres entourées à chaque séance. Ce sont quelques idées 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo pleine de bons conseils. Pour moi il est essentiel de laisser le temps aux enfants même si cela n’est pas toujours évident à mettre en place dans une classe. En tout cas il est en effet primordial de valoriser les enfants, d’être positif et bienveillant.

    Répondre
  • je souhaite créer un environnement favorable aux apprentissages en laissant aller mes enfants plus souvent à l’extérieur et en faisant des sorties thématiques : aujourd’hui on observe les insectes. Demain, on regardera les nuages . Et j’y associerais des notions de physiques simples

    Répondre
  • bonsoir, merci pour tous ses conseils, avec tout ça je vais pouvoir aider mon enfant en limitant les faux pas, merci

    Répondre
  • Encore merci pour cette vidéo. Quand ma fille aînée n’avait que 5-6 ans je n’arrivais pas à l’aider dans l’apprentissage scolaire (je manquais aussi de confiance en moi concernant les apprentissages scolaires, comme si n’étant pas enseignante je n’avais pas le savoir faire) car en général elle ne voulait pas faire ce que je lui demandais et elle finissait par se braquer. A l’époque je n’avais pas insisté pour ne pas envenimer les choses mais après avoir fait une formation à la pédagogie Montessori j’ai lâché prise et surtout je la laisse gérer son travail scolaire sauf quand elle me demande de l’aide. Je comprends d’autant mieux grâce à votre vidéo pourquoi mon mode de fonctionnement ne convenait pas. J’étais dans une attente, involontairement je devais stresser mon enfant etc… Avec ma deuxième qui vient d’avoir 4 ans, je suis plus dans l’observation pour comprendre comment elle apprend et j’essaie de répondre au mieux à ses besoins de cette manière. Par exemple, quand j’ai compris qu’elle commençait à avoir envie de lire, Je lui ai offert les personnages des alphas (elle avait déjà le livre et le dvd) et de temps en temps, quand elle en a envie, on joue ensemble à reconnaître chaque personnage. Je suis d’ailleurs surprise de la vitesse à laquelle elle assimile les choses à condition qu’elle en ait envie et qu’elle y prenne du plaisir.

    Répondre
    • Vous êtes en train de vérifier en situation à quel point c’est « facile » et « rapide » quand un enfant a envie, est curieux, éprouve du plaisir, s’amuse et est prêt cérébralement parlant (son attention est sur cette acquisition donc il enregistre plus rapidement) 🙂

      Répondre
  • Bonjour ! Bonjour !

    Merci pour la vidéo ! Je suis tout à fat en accord avec toutes ces notions.
    J’essaie d’insuffler un peu tout ceci dans notre quotidien.
    Un grand oui pour la nature qui fait tant de bien !!!!
    Nous sommes français, mais avons vécu 5 ans en Suède où nos enfants sont nés. Là-bas, pas d’école maternelle, mais un jardin d’enfants où les apprentissages se font par le jeux, par l’expérience, en interaction avec petits et grands et surtout toujours dehors dans la nature !!! J’avoue … nous étions dans une crèche parentale de 18 enfants de 1,5 ans à 6ans, avec 4 encadrants très professionnels et des parents très investis dans le fonctionnement …)
    La devise : il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais habits !!! alors oui au pantalons de pêcheurs, aux super bottes, aux super combi de ski (-15), etc !!! Maintenant nous sommes en Allemagne depuis 6 mois. Fini les -15 dehors … ici jardin d’enfants (inspiration montesorri … merci !!!!) …mais au moindre crachouillis, les enfants ne sortent pas …. et je peux vous dire que mes canailles craquent !!! je n’avais pas vraiment réalisé pourquoi ils étaient parfois autant sous pression … je m’étais ça sur le compte du déménagement, de la frustration de la langue, puis en discutant avec eux j’ai réalisé que c’était le manque d’exterieur, le manque d’air, de courrir, etc !!! maintenant quand je sais qu’ils ne sont pas sortis dehors au jardin d’enfants, je sais ce qu’il me reste à faire … chausser mes bottes et jouer dehors avec eux !!! vous savez quoi ??? il pleut là … j’avoue, je ne suis pas trop motivée mais je sais que ca leur fera tellement de bien et surtout que la soirée sera bien meilleure 🙂
    Allons à la chasse aux escargots !!!

    Répondre
    • J’adore votre citation « il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais habits ». C’est quelque chose que nous sommes en train de modifier chez nous aussi. On n’a pas les habits adéquats pour les jours de pluie et de grand froid. Mais c’est un des premiers équipements qu’on veut avoir pour le futur, parce qu’on veut vivre plus dehors que dedans 🙂 (Et c’est une grande frileuse qui vous parle) 🙂 J’ai su que les enfants étaient faits pour l’extérieur quand on sortait Djanaé tous les jours parfois 2 fois par jour, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse grand soleil quand elle était bébé. C’était ma soupape pour souffler et son moment de bien être. Quand j’étais malade et que je n’avais pas la force elle réclamait c’était incroyable. 🙂

      Répondre
  • Je n’ai malheureusement pas le temps de lire tous les commentaires et toutes les réponses, c’est dommage car je pense que ce serait très enrichissant en complément de tes vidéos, sur lesquelles je me penche dès que je peux depuis quelques jours.
    Ce que j’aimerais mettre en place pour favoriser les apprentissages de mes enfants c’est arriver à réellement leur laisser le temps d’être à leur rythme malgré les « contraintes » qu’impose une vie de famille avec 4 enfants (horaires d’écoles/d’activités/de repas/de rdv à respecter ; m’occuper de chaque enfant, « tenir » la maison en même temps, …)
    Merci pour ces vidéos inspirantes !

    Répondre
  • Superbe méthodologie, fluide et à la portée de tout le monde. Je suis psy et j’interviens en diagnostic de l’intelligence non verbale pour les enfants de 2 et1/2 à 7 ans et j’approuve ce que vous transmettez au travers ces videos et je vous remercie pour ce partage. Bonne continuation. Tassy

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo très intéressante. J’envisage d’aider mes 3 filles à mieux se connaître car pour moi c’est la base. A partir du moment où on sait comment on fonctionne, ce que l’on aime, ce qui nous motive, cela nous aide à faire de meilleurs choix pour nous et aller dans la direction que l’on a choisi et non celle que l’on a choisi pour nous. Par ailleurs mieux savoir ce que l’on aime ou n’aime pas nous aide à trouver des supports aux apprentissages nécessaires mais qui nous intéresses moins. Je pense notamment à une de mes filles qui adorent les animaux mais qui n’est pas très portée sur le français de manière générale. Cette passion peut être un support pour travailler la rédaction, la recherche sur internet, la découverte de différents programmes informatiques de présentation pour un exposé par exemple.
    Merci de nous faire profiter de votre expérience.

    Répondre
  • Merci pour toutes ces vidéos, très enrichissantes!!!
    grâce aux détails des obstacles qui empêchent les apprentissages, je comprend mieux pourquoi des fois « ça ne marche pas ».
    je pense qu’il faudrait déjà que je fasse plus attention à bien respecter leur temps et peut être à plus les encourager.

    encore merci…

    Répondre
  • Merci pour tout ces conseils je pense que sortir plus serai un bon challenge
    Au plaisir de vous les autre vidéos. …

    Répondre
  • Merci pour votre présentation claire et précise.
    J ‘ai été attentive aux conditions défavorables, que je tenterai d’éviter et je souhaite essayer d’encourager davantage mon enfant qui doute de lui, qui est découragé par les « heures de devoirs », de lui proposer des pauses « nature ».

    Répondre
  • Merci pour votre travail et de le partager. Auctuellment en questionnement face à mon métier d’enseignante, je cherche et me cherche pour enseigner peut être autrement.

    Répondre
  • 🙂 très belle initiative

    Répondre
  • tous mes remerciements
    Sonia

    Répondre
  • je m’interroge beaucoup sur le système scolaire et j’ai envie d’en savoir plus sur les apprentissages pour trouver la meilleure option pour mes enfants afin qu’ils aient envie d’apprendre et qu’ils ne soient pas dégoûtés par l’école.

    Répondre
  • Marie-Laure

    Bonjour,
    Merci pour ces vidéos que j’ai beaucoup appréciées. J’aimerai trouver des activités motivantes car mes enfants s’ennuient souvent, leur permettant d’apprendre tout en jouant. Je pense que ce que vous proposez répondra à mes attentes. j’ai hâte de découvrir vos activités et celles pour les 3-6 ans!

    Répondre
  • Maman de »vraies » jumelles, j’ai à cœur de comprendre et d’encourager les différences de mes filles. J’ai beaucoup de plus de facilités à aider l’une que l’autre dans ses apprentissages sans doute car elle fonctionne davantage comme moi. Je suis moi même avide d’apprendre et amoureuse de la nature….reste à utiliser des nouvelles techniques pour enthousiasmer mes 2 filles.

    Répondre
  • merci pour cette vidéo. Formée à la pédagogie Montessori et enseignante , un environnement favorable tel que vous le décrivez et une posture particulière de l’adulte faite de regard et paroles positifs, encouragements, partage.. créent une bonne ambiance et un climat de classe très chouette

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui est très claire et simple à comprendre. Pour ma part, je suis sensible à la question du temps, pas toujours facile dans une classe, où d’un côté il y a les programmes et de l’autre côté les enfants et leurs différents rythmes d’apprentissage (et l’idée de ne pas avancer trop vite pour certains, ni trop lentement pour d’autres…)

    Répondre
    • Je suis bien consciente que ce n’est pas évident, entre les enfants qui ont besoin de plus de temps, et ceux qui risquent de s’ennuyer. Mais quand on comprend que ce n’est pas grave que les enfants n’en soient pas au même point, alors on donne plus de travail à ceux qui avancent vite, et on se concentre sur les bases pour ceux qui avancent moins vite. Ce n’est pas grave. Ces enfants qui avancent moins vite dans tel ou tel domaine, seront beaucoup plus rapides et à l’aise dans d’autres. Quand on valorise les efforts de chacun, sans comparer, chacun sait où il en est sans se vanter ou sans se sentir nul. Mais c’est un point de vue idéal que j’ai vu possible dans certaines structures. Je ne peux pas donner mon exemple puisque je ne suis pas instit 🙂

      Répondre
  • Merci,
    Je souhaite aider mes enfants à se connaitre… et pour ça j’essaye de les guider en respectant leurs envies d’apprentissage.

    Répondre
  • j aimerais explorer la nature avec mes enfants , et l utiliser comme outils d’aprentissage

    Répondre
  • J’ai deux filles de 5 et 3 ans, qui ont des manières d’être, d’apprendre et de jouer très différentes! J’apprécie ces vidéos qui me confortent dans l’idée que c’est normal qu’elles n’aient pas le même rythme d’apprentissage et que ça ne signifie pas que l’une est plus intelligente que l’autre. J’ai aussi constaté qu’un bon environnement pour elles, c’est de prendre du temps individuel avec chacune des deux! Merci pour ces vidéos, elles sont un bon complément à ce qu’on sait déjà!

    Répondre
  • LE plus difficile c de gerer Les rythmes de plusieurs enfants.

    Répondre
  • Je voudrais créer un milieu d’accueil pour les enfants de 0 à 3 ans et je suis justement à la recherche d’idées pour rendre les apprentissages aussi naturels que possible. Merci

    Répondre
  • Alors, je pense que le plus important a ajouter dans notre manière d’apprendre est de sortir plus dans la nature.

    Encore merci pour ces vidéos

    Répondre
  • Je ‘ai pas encore vraiment d’objectif car mon bebe a seulement 7 semaines. Mais il n’est jamais trop tôt pour se renseigner donc merci pour ces conseils!

    Répondre
  • Très intéressant merci. Je pense faire plus de sorti nature et arrêter de mettre de la pression au apprentissage.

    Répondre
  • bonsoir
    tout simplement prendre du temps pour aller observer la nature
    merci pour cette vidéo

    Répondre
  • Merci pour être video

    Répondre
  • Les devoirs sont devenus un tel sujet de disputes que mon objectif va être d’essayer de ne pas laisser le stress s’installer.

    Répondre
  • vraiment très intéressant cette vidéo c ‘est vrai que en tant que maman pas méchament mais j’ai tendance a dévaloriser mon enfant et aussi a le presser.j’ai pris conscience que il lui faut beaucoup plus de temps et c’est ce dont j’essayerai de m’améliorer.

    Répondre
  • très intéressant, et tellement vrai tous ces propos ! notre vieux système éducatif est bien à revoir !
    j’aimerai pouvoir redonner goût aux apprentissages à mon fils de 8 ans qui les a perdu tant il s’ennuie à l’école !
    merci de ces outils pour nous y aider !

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos, elles sont très inintéressantes, et je pense que je devrais décider plus avec elles de ce qu’elles doivent faire chaque jour et les inciter a des pauses « nature ». Ce serait bien d’avoir également un support écrit, a regarder rapidement pour se souvenir des grand traits.

    Répondre
  • super ces vidéo

    Répondre
  • Excellente vidéo ! Dommage que les personnes chargées de la Réforme du collège ne soient pas plus intéressées pour ces problématiques !! Je suis d’accord avec vous lorsque vous parlez du temps nécessaire à chaque enfant pour apprendre, à son rythme. Malheureusement, en tant qu’enseignante, il n’est pas tjs facile de concilier impératifs institutionnels (lourdeurs des programmes, des objectifs à atteindre, nombre d’élèves par classe) et envie personnelle (accompagner les élèves de manière plus personnalisée). Vos vidéos ont le mérite de proposer des pistes aux parents également et cela peut permettre d’améliorer bon nombre de situations.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo pleine d’enthousiasme et d’astuces, je suis maman d’une enfant dyslexique et je cherche des outils afin de l’aider dans sa scolarité mais aussi et surtout dans son épanouissement personnelle afin qu’elle ne perde pas confiance en elle!
    Je suis également AVS dans une classe Ulis de collège et cherche à aider ces élèves aux besoins spécifiques, ce n’est pas évident de trouver la manière dont ils apprennent!
    J’ai hâte de pouvoir suivre les autres vidéos afin d’enrichir mes recherches.
    Je pense avoir longtemps été une source de stress pour mes enfants, durant les devoirs par exemple, je fais maintenant attention à mon attitude et à mes propos pour que ce moment soit agréable et non une corvée.
    J’essaye de trouver des façons ludiques, par exemple pour apprendre une poésie, je la théâtralise en utilisant beaucoup ma gestuelle et l’intonation, ma fille fait de même, elle mémorise plus vite, et on s’amuse !!
    J’ai encore beaucoup de chose à apprendre et à mettre en oeuvre.

    Répondre
  • marie lou et josephine
    12 février 2017 9 h 21 min

    bonjour Anne-Estelle,
    ces vidéos me donnent de nouvelles idées pour m’aider à accompagner mes enfants dans leurs apprentissages. Bien sûr je me suis reconnue comme générant des facteurs bloquants, mais une fois passé ce sentiment de culpabilité, je pense accès mon énergie à aider mes enfants à se connaitre, et à mieux comprendre leurs motivations ainsi que le temps dont ils ont besoin pour cela. Ma fille a pris des notes pour moi 🙂
    merci pour ces partages au combien précieux, qui me sensibilisent aussi sur la manière dont j’ai appris enfant et comment je peux re-apprendre adulte…

    Répondre
  • Vidéo très intéressante et qui fait bien écho à ce que jai vécu étant enfant. Pour ma fille mes deux objectifs principaux pour le moment sont :
    – lui faire confiance et ne pas la brider dans ses apprentissages, notamment en lui laissant l’autonomie qu’elle réclame.
    – profiter du retour du beau temps pour augmenter considérablement son apport en nature qui est assez faible pour le moment malheureusement.
    Merci pour ces vidéos !

    Répondre
  • Encore une vidéo qui favorise la remise en question et nous fait prendre conscience de certains comportements maladroits qui peuvent avoir des conséquences très négatives malgré nous, mais qui sont profondément ancré en nous, parce que nous aussi nous avons subis ses maladresses dans notre enfance et nous les reproduisons. Chez moi, particulièrement avec mon fils aîné (CM2), c’est le moment des devoirs qui suscite des conflits. Je vais essayer de l’encourager encore plus et de positiver au maximum, de faire ressortir les réussites plutôt que les échecs pour accroître sa confiance en lui. Mais c’est vraiment lourd ces devoirs…et est-ce vraiment utile??? Encore merci pour cette prise de conscience et ces précieux conseils.

    Répondre
    • Ah les devoirs… personnellement mon avis ne va pas en leur faveur… surtout après une journée d’école et le besoin de l’enfant de faire autre chose, jouer, se défouler, faire une passion etc. Mais dans un système qui fonctionne avec, il faut se plier à certaines règles (si les règles ne conviennent pas, on peut changer de système il y aura d’autres points négatifs mais on les choisit…).

      Répondre
  • Je suis en formation et je passe le CRPE ( concours de recrutement des professeurs des écoles) en avril prochain. C’est cette vision de l’accompagnement dans les apprentissages que je veux mettre en place…et ce n’est malheureusement pas ce que j’ai pu voir en stage 🙁
    Mais tout ça est en train de changer, nous sommes très nombreux en formation à croire en ces méthodes!
    Merci pour vos vidéos.

    Répondre
  • Boinjour,
    video très instructive j’ai hâte d’en savoir plus ! Merci

    Répondre
  • Bonjour,
    je suis orthophoniste et j’abonde à 100% dans les conseils que tu donnes pour favoriser un bon environnement d’apprentissage. Actuellement je suis dans une phase où je m’entraîne particulièrement à encourager et à être positive, à remercier, à voir tout ce qui va bien.

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette série de vidéos. Pour ma part, je retiens surtout le dernier point : aider l’enfant à se connaître…utile pour aujourd’hui et pour toute la vie !

    Répondre
  • Bonjour,
    je connais tous les éléments que vous avez très bien évoqués dans votre vidéo mais avec le rythme quotidien, on les perd vite de vue… je suis donc remobilisée…je viens de mettre a germer le noyau d’avocat du repas avec mon fils (en appartement..j’amène un peu de nature…). un petit pas …

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    Je suis en phase avec ces 6 points et mets déjà en pratique avec mes 2 bébés sauf peut-être pour la nature, là je pêche un peu ! Merci pour cette vidéo.

    Répondre
  • Très instructif. J’ai beaucoup aimé les deux vidéos. Je vous remercie de partager le fruit de votre travail.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette série de vidéo très intéressant. Ici, ce que je souhaite encore plus mettre en place : sortir, sortir et amener à la maison des trésors pour fabriquer, inventer. J’aimerai accompagner mon fils à oser créer, imaginer plus.

    Répondre
  • MERCI pour ces vidéos pleines d’astuces c’est vrai que l’équilibre pause-dynamisme est fondamental pour l’enfant

    Répondre
  • Merci pour ce beau travail !!

    Répondre
  • Je suis curieuse de lire des pistes sur comment faire entrer de la nature dans mon appartement.

    Répondre
    • En laissant un carton ou une petite table quelque part où l’enfant peut manipuler les feuilles, les pommes de pin, les cailloux, tout ce qu’il aura trouvé dehors comme trésors et qu’il a envie de ramener… Une boîte à chaussure fait l’affaire même 🙂

      Répondre
  • Bonjour, je suis maman d’une petite fille de 5 ans, née en janvier 2012 comme la votre. Depuis toute petite elle est très demandeuse d’apprendre. J’ai beaucoup pris le temps avec elle de faire des jeux et des activités, car j’adore ça. Aujourd’hui elle souhaite apprendre à lire, je souhaite l’aider à l’apprentissage de la lecture mais je ne sais pas comment m’y prendre. J’ai acheté un livre sur la méthode syllabique, elle s’y intéresse beaucoup, veut toujours qu’on le lise. Mais je pense m’y prendre mal. Vous avez vraiment de bonnes idées, j’espère que ça pourra m’aider.
    Merci

    Répondre
    • Pour la lecture je trouve que la méthode B-A = BA est le plus logique. Multipliez les supports (les jeux à l’oral, les activités visuelles, les jeux où l’enfant peut manipuler les lettres). C’est autant de moyens qui vont aider votre fille à mieux comprendre et assimiler les lettres. Commencez par les voyelles et les sons simples (PA, PI, BA, BO, etc). Trouvez des livres où il y a des phrases simples à lire, c’est beaucoup plus concret pour l’enfant. Djanaé ça l’a totalement débloquée. Elle connaissait les phonèmes depuis qu’elle avait 4 ans mais elle avait un blocage, elle ne voulait pas lire des phrases isolées ou des mots par ci par là. J’ai trouvé un livre de la méthode des alphas « premières lectures » avec des phrases très simples. Ça a été le déclic pour elle 🙂 Elle avait 4 ans et demie et en 6 mois c’est incroyable les améliorations (pour dire, elle lit un « tout l’univers » en ce moment… elle comprend pas tout je vous rassure mais ça la fascine de lire ça) 🙂

      Répondre
  • Encore une superbe capsule… Très bien expliquée et très instructive. Merci

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui met des mots concrets sur ce que j’appréhendais de manière intuitive et un peu brouillonne. Ma fille vient de rentrer en CP et je me demandais comment ne pas la contaminer avec ma vision négative et de corvée qu’est l’apprentissage à l’école. Je vois que c’est un plaisir pour elle et je compte tout mettre en place et tout particulièrement lui laisser le temps. Je me rends compte que j’ai tendance à vouloir vite qu’on se débarrasse des devoirs par exemple…et de ne pas avoir la patience De lui laisser le temps de faire des erreurs.

    Répondre
  • Merci Anne-Estelle
    Encore une fois intéressant.
    Pour ma part, j’envisage déjà de ma calmer afin d’améliorer par effet papillon les 6 points que vous évoquez.

    Répondre
  • Bonjour,
    Je suis maman de 3 enfants (7ans 4 ans et 9 mois). Je suis depuis quelques mois en phase de travail sur moi pour me rapprocher davantage de l’éducation bienveillante. Je me documente sur internet via Pinterest et lis des livres d’Isabelle Filliozat qui sont vraiment très intéressants. J’avoue que ce n’est pas simple tous les jours à mettre en pratique, je n’ai pas confiance en moi et j’ai donc tendance à crier ou punir facilement. Je suis de plus stressée par le travail ces derniers temps ce qui n’aide pas.
    Je trouve vos vidéos super et pleins de bonnes idées. Je garde en mémoire les 3 obstacles à l’apprentissage( je pense que je transmet bcq de stress à mon fils aîné) le côté nature me paraît primordiale, nous avons un jardin potager et les enfants adorent aider papa. Ils sont très fiers de récolter leurs légumes dans leurs petits carrés potager.( pas forcément de les manger!!!
    Bravo pour votre dynamisme et merci de partager vos idées. Je vais essayer de ne pas stresser mon fils lors des leçons c’est déjà compliqué pour lui l’école.

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo. Je suis toujours très intéressée lorsqu’il s’agit d’astuces pour favoriser l’apprentissage à mes enfants. Ils ont 3 et 5 ans et ont une soif débordante d’apprendre. J’aimerais pouvoir les accompagner au mieux dans leur apprentissage et ne pas faire trop d’erreur. Une petite piqûre de rappel de temps en temps ne fait pas de mal en ce qui me concerne et pouvoir se recentrer sur les fondamentaux. Merci encore

    Répondre
  • Bonsoir,
    Merci pour cette nouvelle vidéo.
    Toutes ces choses paraissent évidentes, mais le sont tellement moins lorsqu’on a « le nez dans le guidon ». Merci de nous les rappeler de façon simple et sans pression.
    La nature, les balades, ça peut demander un effort en tant que parent mais c’est si bénéfique. Je l’oublie trop souvent.

    Répondre
  • Bonjour et merci pour ce partage. En accord avec tout ce que vous dîtes. De notre côté, la vie en centre ville manque cruellement de nature… c’est notre point à travailler !

    Répondre
  • merci pour la qualité des infos enfin quelqu’un de compétent passionné et qui pratique au quotidien.
    Félicitations quel boulot!
    Je trouve très intéressant le système de box et très complet, permettant d’approcher toutes les matières sur un même thème l’éducation nationale devrait en prendre de la graine!
    Mon aîné est en petite section de maternelle, je n’ai jamais été en accord avec l’éducation nationale alors j’ai décidé que je compléterais les apprentissages comme je pourrais.
    J’attends donc la box des petits.

    Répondre
  • Merci Anne- Estelle !

    Pour les émotions négatives je conseille les Fleurs de Bach … c’est une aide précieuse.
    Ma fille est très perfectionniste elle ne fait pas avant d’être sûre que le résultat sera à la hauteur de ses attentes. Elle a 5ans ne dessine que rarement car elle estime que ses dessins ne sont pas assez bien, elle voudrait déjà dessiner comme une adulte. Donc pour moi la priorité c’est de lui redonner confiance en elle et aussi qu’elle accepte que du haut de ses 5 ans elle ne peut pas encore faire comme un adulte. Qu’il faut accepter l’échec et les étapes successives pour arriver au résultat voulu…

    Répondre
  • Même si certaines choses sont désormais bien connues (exemple: rôle négatif du stress), nous avons besoin de nous rappeler régulièrement ces concepts et votre vidéo le fait de façon concise et synthétique. De quoi repartir du bon pied avec mes élèves dès demain!!! Merci à vous.

    Répondre
  • La chose la plus simple à mettre en oeuvre est d’organiser plus de sorties dans la nature de façon notamment à ce que les enfants et les parents se ressourcent, se défoulent et se calment, positivent et explorent ensemble.

    Répondre
  • Bonsoir,
    j’ai pu mettre en place des recherches avec ma fille de 9 ans autant sur internet que sur des livres, magasines ou faire des visites sur des thèmes concordants avec ses apprentissages..
    J’ai l’impression de manquer de temps ++ !! :/

    Répondre
    • Oui, les journées sont courtes et défilent vite. Personnellement, pendant toute une période je me levais très tôt pour faire un maximum de choses avant que Djanaé se lève et avoir le temps de tout faire. Et j’ai supprimé plein de tâches qui prenaient du temps mais qui étaient moins importantes (ou je les faisais plus rarement). En faisant ça je me sentais beaucoup plus paisible et sereine 🙂

      Répondre
  • Merci pour votre punch car vous nous remotiver dans les moments ou nous traversons une période difficile dans les apprentissages pour notre fils de 8 ans qui n’est pas encore dans les apprentissages. Je souhaite développer les sorties dans la nature, l’observation de la nature, des animaux et j’aurais aimer un guide « d’exercices » pour cela, comment faire un herbier, la connaissance de la nature, les animaux, les plantes…. pour avoir un but, une motivation pour des recherches adaptées à son age…c’est un grand anxieux, qui aime l’intérieur….

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je vais prendre plus de temps avec les enfants que j’accompagnes pour les emmener dans la nature plus régulièrement et ainsi les aider à canaliser leur énergie.

    Répondre
  • comment les mettre en confiance à la maison si à l’école tout va trop vite

    Répondre
    • En leur accordant plus de temps, en leur offrant des moments où ils peuvent se dépenser dehors et faire le plein de nature, en jouant avec eux pour remplir leur réservoir émotionnel, en leur permettant de dire tout ce qu’ils n’aiment pas à l’école sans les juger, en leur racontant comment c’était pour vous enfant, et en cherchant ensemble des solutions pour améliorer tout cela. Vos enfants verront alors que vous prenez tout ça au sérieux et ils se sentiront portés et encouragés 🙂 C’est déjà beaucoup.

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo avec laquelle je suis totalement d’accord.
    Et je prends ici l’engagement de sortir plus souvent avec ma petite famille.

    Répondre
  • Bonsoir,
    j’ai trouvé intéressant d’amener la nature à la maison pour les apprentissages.

    Répondre
  • bonjour,
    merci pour vos vidéos qui je pense pourront nous aider à faciliter les apprentissages de notre fille ! J’ai hâte de visionner les prochaines vidéos et je vais mettre d’ors et déjà certains conseils en pratique et notamment les sorties dans la nature ! merci beaucoup !

    Répondre
  • bonjour,
    je viens de regarder les 2 premières vidéo, très instructif.
    je cherche des pistes pour aider mes deux enfants à mieux appréhender l’apprentissage et surtout leur donner l’envie.
    nous faisons déjà beaucoup de jeux et d’expériences pour les motiver.

    bonne continuation

    Répondre
  • Merci beaucoup, je crois que le stress des adultes et des enfants est une clé centrale…

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Travaillant avec des petits groupes d’enfants en difficulté(RASED) je réfléchis sur les moyens de les remettre en confiance (valoriser ce qu’ils savent, partir de là), de leur donner le temps qu’ils n’ont pas en classe, de trouver des démarches, du matériel différent (pourquoi pas du matériel issu de la nature ; je me souviens de tout un travail de numération avec des marrons, sur le site matern’ailes). je me questionne aussi sur comment permettre à chaque enfant de s’enrichir de l’expérience du camarade dans la confiance, sans chercher à se comparer, sans avoir peur de se tromper.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour tous ces partages de savoir,
    J’aimerais personnellement donner envie à mes enfant d’explorer la nature, ce n’est pas quelque chose d’évident chez nous. Donc j’y réfléchi et attends d’en savoir plus.

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo, très instructive!
    Ma fille n’est encore qu’en grande section de maternelle mais je préfère anticiper et prendre de bonnes habitudes dès le CP. Je pense à la valorisation de soi, l’encouragement et repérer si elle est plutôt visuelle ou autre, pour l’aider du mieux possible pour ses futurs devoirs et qu’elle continue d’aimer apprendre.

    Répondre
  • Oui le lien avec la nature pr ns gens des villes est à renforcer, dur dur !
    Ça peut aussi passer par le fait de manger local de saison où bio par ex!

    Répondre
  • Bonjour. Nous allons essayer de nous connecter un peu plus avec la nature. Je suis persuadée que cela peut donner envie de découvrir et d’apprendre à mon fils qui est plutôt réfractaire aux apprentissages. Je lui impose un minimum mais cela ne fonctionne pas. Alors explorons … Et nous verrons si l.interet arrive.

    Répondre
  • Merci pour ces pépites d’or que vous partagez avec nous qui nous donnent des pistes de réflexion à mettre en pratiques dans nos écoles.
    Mille mercis

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je vais prendre plus de temps avec mes enfants pour les emmener dans la nature plus régulièrement et ainsi les aider à canaliser leur énergie.

    Répondre
  • Merci beaucoup. J’ai beaucoup d’admiration pour votre travail.

    Répondre
  • Bonjour,
    j’aime beaucoup votre façon d’aborder l’apprentissage. Ma fille de 3ans est scolarisée dans une toute petite école, mais de fonctionnement « classique de l’éducation nationale ». j’aimerai pouvoir compenser les éventuels soucis qui peuvent apparaitre en appliquant vos conseils. Vous parlez des enfants à partir de 6ans mais y-a-t-il des recommandations particulières pour cet age du tout début de l’école : premières confrontations avec les punitions (puisqu’à la maison ça n’existe pas…), mise en compétition des enfants (et oui, déjà!!, mais la maitresse est une « sportive » dans l’âme…)…
    merci beaucoup pour toutes ces informations précieuses.
    Florence

    Répondre
    • Ce que je donne n’est pas applicable qu’à partir de 6 ans. Ce sont juste les box que je crée qui sont pour les 6-11 ans. Mais tous les éléments de compréhensions des apprentissages, de fonctionnement etc, c’est adaptable à n’importe quel âge, de 2 ans à 99 ans 🙂

      Répondre
  • Je suis instit’. Je vais essayer de prendre du temps, de laisser du temps aux enfants.

    Répondre
  • Je suis ravie.
    Merci

    Répondre
  • merci anne estelle, comme toujours, c’est clair et très instructif !
    nous pratiquons l’ief en suivant des cpc avec ma fille de 7,5ans depuis cette année, et j’avoue que j’ai du mal à trouver le mode d’apprentissage qui lui convient vraiment.. elle a tout le temps la bougeotte et ne se concentre pas très longtemps, et je sens bien qu’elle remplit ses cahiers par contrainte ! elle aime faire travailler les autres (etre elle-même la maitresse !) sur tous les sujets, mais c’est comme si rien ne l’intéressait quand c’est « imposé » à elle. du coup, tout devient efforts.. Elle met de la mauvaise volonté, l’humeur est mauvaise entre nous ce qui alimente le cercle vicieux de la non-concentration, du stress…et du coup, elle sollicite énormément, pour finalement pousser à ce que l’on fasse à sa place (ce qui me met encore plus en colère…) !

    et qd on essait le unschooling, elle est super contente, mais du coup j’ai l’impression qu’elle n’apprend rien (même si je sais que ce n’est qu’une impression!) et ça me stresse !

    on tente aussi de travailler par projet, mais je me rend compte que je suis très scolaire finalement, et j’ai du mal à faire les liens entre les idées à fouiller dans différents domaines et lui apporter les éléments/documents/outils/matériels… nécessaires pour ouvrir un pannel d’apprentissages riches, divers et variés ! les qq box que l’on a testées sont super pour ça, merci !

    nous faisons également une sortie quotidienne au moins dans la nature.. mais même lorsqu’elle ramène des objets, c’est rare que l’on parvienne à réaliser ce qu’elle avait prévu de faire avec.. l’intérêt s’estompte vite, ou elle demande beaucoup d’aide et je ne trouve pas le temps de l’accompagner et elle abandonne !

    bon ça semble une grande complainte! je reste convaincue que l’ief est la meilleure méthode pour accompagner l’enfant à apprendre et s’épanouir.. mais la plus grosse difficulté est effectivement de comprendre comment l’enfant fonctionne pour développer ses motivations !
    un grand merci pour tous les éléments apportés !

    Répondre
    • Vous savez, dans l’instruction à la maison il y a : les cours par correspondance (même si on amène un peu d’apprentissages actifs, cela reste quand même des apprentissages imposés, avec un cursus à suivre, des devoirs à rendre, etc), l’IEF (l’instruction en Famille avec les parents qui définissent le programme à suivre, qui peut être le programme classique mais aménagé différemment, et là on fait beaucoup plus appel aux apprentissages actifs) et le unschooling ou apprentissages informels (pas de cours imposés, pas de programme, même si vous pouvez proposer des exercices et des leçons du programme, mais si votre fille n’en veut pas, ne pas l’obliger et chercher autre chose). Il faut tester pour savoir ce qui correspond le mieux et ne pas faire en fonction des autres mais de vous et de votre fille.

      Répondre
  • MERCI

    Répondre
  • Bonjour,
    Pour moi ce qui me semble important, c’est de mettre en place un environnement serein et agréable pour justement être en confiance et surtout veiller à ce que ma fille se sente en confiance, écoutée.
    Merci

    Répondre
  • bonjour,
    je lis bcp Montessori, Faber et Mazlish , Filoza m’ont ouvert sur bcp de sujets importants en tant qu »assistante maternelle je prend a coeur mon metier je preconise la bienveillance mais entendre et prendre des notes fait reflechir et reflechir se poser des questions n’est ce pas deja avancer vers le meilleur a donner a proposer au quotidien merci

    Répondre
  • Des idées pour apprendre différemment.

    Répondre
  • Bonjour, la vidéo m’a vraiment appris beaucoup de chose. J’essaye au mieux de mettre en pratique la communication positive. Je vais mettre en place des sorties régulières au parc, en ville, en bordure de forêt. Mais votre exercice m’apportera beaucoup.

    Répondre
  • Je suis ravie d’avoir pu découvrir ces vidéos et je suis impatiente de découvrir les suivantes. Je suis maman de 3 enfants 13 10 et 2 ans et demi, et je peux vous dire que si j’avais vu ses vidéos avant cela aurait changer beaucoup de choses. Je pense à mon aîné. Il a du un parcours difficile. Perte de son grand père et de sa marraine adorée et cela n’a jamais été facile à l’école et au quotidien. Il s’énervent facilement, avait du mal à se concentrer, à raisonner, à comprendre les énoncés. … j’avais tout essayé orthophoniste,…. bref. Tout cela pour dire que j’aurai pu l’aider autrement. Car finalement il n’avait pas de problème mais juste il évoluait différemment par rapport aux autres. Les devoirs auraient pu être faits différemment. La’methode’dapprentissage actuelle n’est pas adaptée pour tous et je le vois avec mon fils qui est aujourd’hui en 5eme. Quand il veut fournir les efforts, il s’en sort très bien comme il peut faire tout l’inverse. On a tendance à se fâcher mais c’est une erreur. Et comme c’est le premier, on a toujours peur de mal faire. La discussion, l’écoute sont primordiales et cela va de mieux en mieux aujourd’hui. Ma seconde est très douée à l’école mais déteste apprendre, quant à ma dernière une vraie curieuse, et je remarque que je fais les choses totalement différemment depuis que j’ai entendu parler de ces méthodes. La,méthode Montessori est une super méthode et ma dernière adore apprendre par le jeu. Alors n’hésitez pas à faire les choses avec vos enfants de manière différente !

    Répondre
    • C’est vrai que les premiers sont un peu les cobayes. Et on ne peut pas vous blâmer de ne pas avoir su avant. C’est tellement la norme de faire les choses comme tous les autres avant nous qu’on n’a pas les réponses quand ça ne fonctionne pas. Ce qui est positif c’est qu’il n’est jamais trop tard, et même au collège votre plus grand peut découvrir comment apprendre autrement, par le plaisir. La maison peut offrir ce que l’école n’offre pas. Le pouvoir est entre nos mains de super parents 🙂

      Répondre
  • Je rappelle que je suis éducateur canin. Une fois par semaine, je travaille avec deux enfants « à problème » et deux chiens de refuges. Ils ont une partie théorique puis une mise en pratique avec évaluation des chiens. Je crois appliquer déjà pas mal de vos conseils : le respect, l’échange, la nature et le jeu.
    J’essaie d’éliminer le stress en ce sens que lorsqu’un chien fait peur à un enfant, je ne le force pas à travailler avec.
    Ces « enfants » sont en fait des ados mais peu scolarisés dont l’âge mental (sans être débile) est de 8 ans et qui ont de gros soucis de concentration !
    Si bien que je dois varier théories, visionnage de vidéos, pratique. J’ai du mal à trouver des jeux avec des règles suffisamment simples pour qu’ils s’amusent vraiment et apprennent quand même. Auriez-vous quelques idées ?
    Merci pour ces partages,
    Annie.

    Répondre
  • Le jeu! Déjà mis en place et l’apprentissage se fait instantanément c’est impressionnant. Je voudrais mettre en place plus de sorties.

    Répondre
  • Vos vidéos sont très éclairantes et des aujourd’hui je vais essayer metttre en application. La laisser faire seule, occuper le petit frère seul, pour la laisser se concentrer et pas de jalousie .

    Répondre
  • Tes propos sont clairs et il y a de bon conseils à prendre. j’aime compléter ma boite à outil.Merci

    Répondre
  • merci pour cette vidéo et je vais essayer d’apporter plus de plaisirs dans les apprentissages.

    Répondre
  • merci pour la vidéo elle permet de trouver des pistes pour remotiver mon fil

    Répondre
  • Bonsoir

    Cette vidéo est très intéressante.
    Nous avons pris note de ces 6 points.
    Nous sommes motivés à les mettre en pratique dès demain.
    Merci, et avons hâte de voir les prochaines vidéos.

    Répondre
  • Merci pour ces moments de partage…..Enseignante à la retraite, je suis convaincue par vos propos et j’ai eu bien souvent l’occasion de re-motiver des enfants qui avaient perdu l’envie d’apprendre en leur redonnant confiance en eux. Ma petite fille de 4 ans est dans une « calendreta » où le jeu a une grande place dans les apprentissages et elle est heureuse d’aller à l’école.

    Répondre
  • d

    Répondre
  • Merci pour la vidéo, vous présentez très clairement comment favoriser les apprentissages et je vais étudier la question avec mes enfants pour, en mieux les comprenant, être plus à même de les accompagner dans leur éducation à tous les niveaux. J’essaie de varier les manières d’apprentissage avec balades dans la nature, visites de fermes, manuels scolaires comme à l’école. Je reconnais être encore « trop scolaire » mais je comprends la nécessité de donner plus d’autonomie et de responsabilité aux enfants.

    Répondre
  • très bien

    Répondre
  • Bonjour
    Merci pour cette vidéo.

    Répondre
  • bonjour,
    ça fait du bien de prendre du recul et de se questionner sur ce qu’on peut mettre en oeuvre pour favoriser l’accompagnement de nos enfants dans les apprentissages.
    Ce n’est pas simple faire cela avec trois enfants qui ont chacun leurs besoins spécifiques.
    Merci

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo.
    Pas toujours évident de faire de l’instruction en famille avec deux enfants aux manières d’apprendre si différentes ! Autant ma fille de 5 ans se jette à corps perdu dans la lecture et l’écriture (comme moi à son âge), autant mon grand de 9 ans s’enferme dans le mutisme ou fulmine dans des colères rentrées dès qu’il rencontre un échec, se sous-estimant et baissant les bras. Difficile de rester positive et de maintenir de bonnes relations dans ces conditions, et au final de ne pas perdre confiance en moi aussi ! Je crois que je essayer d’apprendre à mieux connaître ma manière (mes manières) d’aborder les apprentissages pour ensuite aider mes enfants à identifier les leurs.

    Répondre
    • C’est vrai que quand ça ne se passe pas aussi bien qu’espéré avec un enfant, on a tendance à le prendre pour nous. Mais parfois c’est juste un cheminement par lequel l’enfant doit passer, et il n’y aurait pas une meilleure façon de faire, que de l’accompagner jusqu’à ce qu’il ait la maturité émotionnelle pour y arriver sans nous.

      Répondre
  • Super vidéos… J’ai envie de mettre en place un environnement attrayant, basé sur le respect de chacun afin de voir grandir ma petite puce en étant en confiance.

    Répondre
  • Tout ce que vous dites est vrai. J’ai hâte de découvrir la suite de vos vidéos.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo et ces informations très intéressantes et évidentes mais qu’on oublie de mettre en application car la vie de tous les jours nous pousse vers la facilité. En tant que parents c’est dur de se démarquer d’un système scolaire assez rigide, où on laisse peu d’espace aux parents pour proposer d’autres voies d’apprentissages
    L’enfant doit réussir à tout prix et si possible en utilisant la même voie que tout le monde et dans le même temps d’apprentissage.
    Dur dur de respecter chaque singularité mais un vent nouveau souffle d’insatisfaction autant du côté du corps enseignant que des parents et enfants.
    Merci à vous pour votre motivation
    Céline
    Maman de trois enfants qui souffrent à l’école.

    Répondre
  • Merci pour tous ces précieux conseils,
    Je pense que je suis déjà attentive à encourager mon fils sur ses réussites, je dois me concentrer sur la diminution de la pression, du stress en étant moi même plus détendu.

    Répondre
  • Bonjour,

    Encore une vidéo très intéressante et motivante pour mettre en application directement!
    Vivement la prochaine vidéo! 🙂

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos, ma petite n’a que 16 mois mais je souhaite profondément lui permettre d’apprendre dans les meilleures conditions et surtout lui permettre de se connaitre elle même, cela lui servira dans tous les domaines de la vie.

    Répondre
  • Bonjour, je souhaite avoir accès à l’outil feuille de motivation pour en savoir plus.

    Répondre
  • Vidéo très intéressante. Merci.Je vais chasser le stress en priorité.

    Répondre
  • Merci. Reste plus qu’à essayer de mettre cela en pratique

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo
    Comment motiver un ado de 15 ans qui n’aime pas l’école, qui devient agressif et qui collectionne les «mots» dans ke carnet pour insolence, perturbation de cours…..

    Répondre
    • Ce sont des réactions de rejet par rapport à un système qui ne tient pas du tout compte de ses besoins, de ses attentes et de qui il est vraiment. Alors que faire ? Tout ce qu’il est possible pour le sauver de cela pour qu’il apprenne à avoir confiance en lui et aux autres, qu’il découvre ses trésors intérieurs et ses capacités sans avoir besoin de revendiquer quoi que ce soit, qu’il trouve une passion dans laquelle il pourra s’exprimer librement sans être jugé, etc. Ce ne sont que des pistes, mais prenez ces signaux comme importants. C’est sa manière à lui de vous dire qu’il n’en peut plus. D’autres s’enfermeraient dans le silence et la dépression, lui c’est la rébellion. Il n’y a pas une meilleur manière ou une pire. Il y a juste sa personnalité, ses besoins. Discutez-en, d’égal à égal. Demandez lui de vider son sac. Et envisagez ensemble des alternatives et solutions concrètes. C’est possible, ne baissez pas les bras il a besoin de vous !

      Répondre
  • Bonjour,

    je suis maman de 3 enfants 10, 11 et 14 et même pour celle de 14 ans, vos vidéos. vont m’aider.
    Je sais que pour la 1ère, dès son entrée en 6 ème je lui ai mis la barre haute car elle pouvait y arriver mais en faîtes je l’ai stressée et maintenant, elle est en 3 ème et elle décroche, du coup je vais mettre à profit vos conseils pour la re-motiver, et j’aimerais également lui organiser selon ses envies biensur, un cadre de travail avec un joli bureau, des couleurs qui aident à la concentration etc et moi je vais essayer de mettre le point sur l’organisation, et le « dé-stress » pour aider chacun de mes 3 enfants de façon différentes mais le dernier est un surdoué et là comment l’aider, il ne sait pas s’ennuyer il est hyper actif et veut tout savoir, tout essayer. Une chose est sur je vais déjà observer et décrypter la façon d’apprendre de chacun de mes 3 enfants afin de les aider au mieux.
    Je viens juste de découvrir votre site mais je risque d’en devenir accro.
    Merci pour tout ces conseils. A quand des conseils pour les ados? 😉

    Répondre
  • Bonjour,
    ma fille a 3 ans. Cette video me donne à la fois envie d’améliorer mon écoute, c’est à dire laisser parler mon enfant jusquà la fin de sa pensée avant de reformuler ce que j’ai compris. Et aussi je souhaite faire rentrer plus de nature chez nous, ce qui a été un peu négliger ces derniers mois hivernaux.
    Merci pour ces videos claire set structurées.

    Répondre
  • Merci déjà pour votre travail, vous avez réussi bien résumer le sujet. Pour ma part, j’essaye de m’adapter et je lutte contre les pensées limitantes chez les enfants. C’est un travail d’équipe

    Répondre
  • Votre enthousiasme est contagieux!
    Je pense surtout à m’occuper du stress… Je suis une maman, surtout préoccupée par les devoirs. Je pensais à la détente de mon fils en rentrant de l’école (prendre l’air, goûter tranquillement, jouer 1/2 h), mais j’oubliais que mon stress pouvait aussi le perturber lui. Je vais essayer de respirer avant les devoirs, jouer avec lui, croire en lui , penser positivement (arrêter les « ça va être encore la galère »). Commencer donc par faire disparaître ce stress, et voir comment on s’en sort!

    Répondre
  • je suis enseignante et maman de deux enfants… mon petit garçon commence à lire et ce n’est pas toujours simple de l’aider à faire ses devoirs…il n’a pas envie! Je suis toujours en pleine observation pour savoir comment l’aider au mieux. Il est très porté sur la nature et ne sait pas rester en place. Je pense en effet que le fait d’être dehors lui apporte beaucoup!
    Merci pour ces videos

    Répondre
  • Supers vidéos, qui donne confiance aux parents. Parce que pour donner confiance aux enfants, il faut déjà croire en soi !!!
    J’ai trouvé très intéressants de rappeler les différents modes d’intelligence et d’apprentissage. On oublie trop souvent que chacun est différent. On a tendance a toujours vouloir mettre tout le monde dans « le même moule ». Mais la différence fait la richesse, l’enfant doit en être conscient.

    En tout cas, merci pour tout ce que vous nous apportez.

    Répondre
  • je vais croire en moi, prendre le temps et prévoir plus de sorties en nature

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo qui rappelle les clés de l’apprentissage « bienveillant ». Pour mes enfants, à la maison, je souhaite insister sur la mise en confiance pour les matières difficiles, différents selon mes 3 aînés: mathématiques, histoire ou lecture. Je vais devoir m’astreindre à recréer cette atmosphère bienveillante pour les devoirs à domicile.
    Merci et à bientôt,
    CM

    Répondre
  • Créer un environnement favorable aux apprentissages est le maître mot pour moi qui ai en charge un groupe d’élèves en grande difficulté et qui sont persuadés que cela les définit. L’environnement créé c’est d’abord la patience de leur donner le temps d’apprendre, c’est une adaptation des apprentissages à ce que j’ai pu observer dans leurs façons d’apprendre, c’est une entreprise quotidienne de revalorisation de ce qu’ils sont capables de faire et de ce qu’ils réussissent. C’est aussi une attitude calme et positive : sans humiliations, sans comparaison entre eux, avec beaucoup d’enthousiasme et une véritable joie, la joie que j’éprouve à pouvoir les faire évoluer.

    Répondre
    • Ils ont de la chance d’être « tombés » sur une accompagnatrice comme vous. C’est un travail de longue haleine d’ôter les mauvaises graines plantées en eux par les autres adultes, et de planter les bonnes pour qu’ils retrouvent leur vraie valeur. Merci pour eux et courage.

      Répondre
  • avec la semaine à 5 jours c’est encore moins de temps avec les enfants entre travail extérieur , celui de la maison et bien sur les devoirs c’est un vrai marathon
    avec 2 garçons 12 ans et 10ans je vais essayer de poser les choses et d’avoir un environnement plus de positif
    merci pour vos vidéos

    Répondre
  • Merci pour cette presentation, je suis maman d’un fils tres attentionné, j’aimerais bien l’aider à developper sa capacite d’apprendre bien que il y a plusieurs de vos approches que j’applique surtout( bonnes relations,l’encouragement, confiance et autonomie) j’aimerais comprendre mieux l’aspect de la nature que j’ai pas pu bien cerné dans cette vidéo.

    Répondre
    • Sortir tous les jours, organiser une fois par semaine une sortie plus longue, ramasser plein d’objets de la nature à ramener à la maison pour les observer, jouer avec, faire des activités artistiques, jouer dehors à des jeux de reconnaissance, par exemple reconnaitre tel arbre, telle empreinte, tel insecte), à des jeux pour se défouler, etc. Je vous conseille le site http://eveil-et-nature.com/ rempli de bonnes idées pour réintroduire la nature dans le quotidien 🙂

      Répondre
  • Vivant dans un milieu urbain c’est d’abord là et maintenant que j’apprends avec mon enfant de bientôt 3ans.Moto, autobus,règles de sécurité…. du vocabulaire à profusion.Les livres sont de bons supports pour l’apprentissage.
    il apprends des tas de choses et je dois dire que j’apprends aussi beaucoup.

    Répondre
  • Cette vidéo est très intéressante mais c’est parfois bien difficile de gérer le stress généré à l’école lors des apprentissages.
    les sorties dans la nature sont toujours un bon moment avec les enfants: à continuer donc!

    Répondre
  • Je travaille auprès des parents et j’ai noté que les 6 façons de rendre l’environnement propice aux apprentissages, en fait, est aussi vrai en ce qui concerne la discipline appliquée aux enfants… Ce que préconise la discipline positive (ou bienveillante) part des mêmes principes : encourager, avoir un bon lien, prendre du temps ensemble, donner confiance, croire en l’autonomie des enfants et les amener à se connaître !

    Merci !

    Répondre
  • J’ai pu constaté au cours de mes 2 années d’IEF, que lorsque que j’avais des attentes particulières envers mais enfants, ils se braquaient ! J’ai beaucoup appris pendant ces deux années!
    Aujourd’hui, ils sont libres de choisir ce sur quoi ils veulent travailler. Mon rôle consiste uniquement à leur fournir un environnement riche avec diverses activités, à rebondir sur leurs idées, leurs envies. Chaque jour, je leur propose une nouvelle activité ou d’autres à poursuivre mais ils sont libres de les faire ou pas. Je leur présente aussi chaque semaine une box plaisir d’apprendre, son contenu et après ils choisissent. S’ils ont besoin de moi, je suis là pour les accompagner, les aider, répondre à leurs questions. En procédant ainsi, je constate que mes enfants font plus de choses chaque jour tout au long de la journée !

    Merci beaucoup pour ces vidéos ressoursantes, captivantes et encourageantes!

    Répondre
  • Merci beaucoup pour les vidéos très simple a comprendre je vais essayer de trouver la bonne méthode avec mon petit garçon de 6 ans

    Répondre
  • Bonjour,
    Suite à votre vidéo, je vais être très attentive à tout ce que je demande ou que l’on fait en classe et qui génère du stress chez les enfants, surtout ceux qui sont le plus en difficulté.
    Merciiiiiii

    Répondre
  • Encore une mine de pépites dans cette vidéo, merci Anne Estelle.
    impatient de tester le « tableau de motivation avec les enfants » ; nous sommes très friands d’outils pour mettre en pratique les concepts et théories. Merci encore donc.

    Répondre
  • Merci pour ces informations. Je travaille beaucoup les compliments descriptifs pour valoriser ma fille.

    Répondre
  • merci pour ces vidéos très instructives. Je m’occupe de l’aide aux devoirs à la garderie périscolaire de mon village et quelques piqûres de rappel ne font pas de mal sur les bonnes attitudes à avoir avec les enfants. J’attends la suite…

    Répondre
  • merci pour toutes vos belles idées !!!

    Répondre
  • Bonjour. Ma grande est en première année de maternelle. On est donc encore essentiellement dans le jeu même à l’école, mais elle est très demandeuse d’apprentissages. Pour répondre à ses demandes sans la pousser, j’ai réalisé des jeux éducatifs en partant de modèles trouves sur internet (jeu des métiers, algorithmes, graphismes…). À chaque nouvelle création, je lui présente le jeu, pour qu’elle en comprenne le fonctionnement puis il est rangé avec tous les jeux qui doivent impérativement être rangé lorsqu’on a terminé de s’amuser avec (puzzles, jeux de société…). Elle y accède selon son envie et son humeur. Le seul jeu où j’impose le rythme c’est la découverte des lettres rugueuses, tous les jours (ou presque) et pas plus de dix minutes.

    Répondre
    • Pour les lettres, c’est sûr que ça va payer. Mais est-ce que l’important c’est qu’elle sache lire tôt ? ou quand elle est prête ? Pour Djanaé j’ai proposé, régulièrement. Pendant des mois elle a refusé. Je ne l’ai jamais obligée. Et du jour au lendemain, déclic, elle a su lire rapidement. Elle était prête, et je n’ai rien forcé. Donc même si vous n’obligiez pas, elle finirait par lire parce qu’on a besoin de lire (ne serait-ce que pour comprendre les livres qui regorgent de trésors et ne plus être dépendant tout le temps d’un adulte) 🙂

      Répondre
      • Bonjour. OUI, elle est prête. Cela fait presque 1 an qu’elle est clairement demandeuse. Elle sait écrire son prénom, et recopie tout ce qu’elle trouve depuis presque aussi longtemps. Mais comme elle fait toutes les lettres à l’envers, je ne veux pas laisser s’installer des mauvaises habitudes. Et je sais qu’elle vivrait difficilement une critique de la part de sa maîtresse sur le sens d’écriture des lettres. Le rythme que j’impose (presque tous les jours) c’est pour créer un rituel, lorsque sa petite sœur est au lit, et que nos petits jeux lui apportent effectivement quelque chose (effet de répétition). Mais lorsque je dis que j’impose, la contrainte est plus pour moi, je lui présente toujours la boîte en lui demandant si elle a envie. La réponse est toujours la même. Et je limite la durée car elle ne ressent pas de limite alors qu’au bout de 10 minutes elle peut marquer des signes de fatigues.

        Répondre
        • Donc en fait vous vous imposez à vous même. Là je comprends mieux 🙂 Parfois j’ai pas envie de prendre le temps pour répondre à la demande de Djanaé et je fais clairement l’effort. Mais heureusement, la plupart du temps c’est dans la joie pour moi aussi.

          Répondre
  • Très bonnes vidéos que je vais vite essayer de mettre en pratique j’espère que cela va me permettre de gommer la différence entre ce que je souhaite faire avec mes enfants et la réalité des journées qui souvent me rattrape trop vite !!

    Répondre
  • Si tout cela pouvait se mettre en place dans les écoles et lieux d’apprentissage que de réussite en perspective !
    Merci pour ces vidéos parce que même si certaines choses sont évidentes, les formaliser leur donnent du poids et me fais rentrer dans une dynamique d’action.

    Répondre
  • Bonjour,
    Laisser l’enfant progresser à son rythme, inclure davantage d’activités artistiques, prendre l’air et découvrir notre belle nature, préserver la liberté de choix!!!

    Répondre
  • se connaitre soi-même..tout un parcours qui me fait repenser au livre de Raphaëlle Giordano….
    Suis d’accord avec vous et la mise en avant des besoins et des émotions me semblent particulièrement pertinent, il y’a beaucoup d’écrits (voir les travaux de I.Filliozat en particulier, et les pistes de la CNV) : à développer ?
    Merci

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour tes vidéos… L’objectif que j’esssaye de mettre en place avec mon fils c’est de mettre du lien par différents moyens (jeux, activités nature, sorties culturelles, lectures…) entre ces apprentissages scolaires et ses demandes d’appretissage et notre environnment… Pas toujours facile… Je suis preneuse de toutes les idées…

    Répondre
  • Ce qui me pose problème c’est la compétition entre les enfants… ils se comparent, ils sont fiers de montrer qu’ils ont réussi mais auprès des autres cela passe pour de la vantardise…

    Répondre
    • Parce qu’on est dans une culture du mérite. Quoi qu’on essaie d’en dire. Alors il faut toujours expliquer que bien faire c’est chouette, mais que ça peut blesser d’autres selon les mots employés. Avec ma fille (qui pourtant n’est pas scolarisée mais vit quand même cela), je lui dis toujours « tu aurais pu dire ça… au lieu de ça… Tu vois la différence ? » Souvent elle la voit et petit à petit, elle se reprend. Mais c’est bien ancré quand même il faut de la patience.

      Répondre
  • Merci pour ces vidéos , elles sont très intéressantes, ces méthodes vont beaucoup aider les enfants en difficulté

    Répondre
  • Complètement d’accord pour la nature…Le land Art participe à cet épanouissement et contribue à de véritables échanges entre les enfants.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo! Mon objectif est de plus encourager mon fils (en ief) car se braque vite, a peur d’échouer, est perfectionniste. Plus de nature aussi, je le sais, mais il faut que je l’écrive dans notre routine pour que cela devienne une habitude. Et aussi plus d’autonomie et apprendre à mon fils à mieux se connaitre. Tout un programme!

    Répondre
  • Très intéressant
    On se pose la question de savoir si cela se limite aux enfants

    Répondre
    • Ne vous posez plus la question : la réponse est non. C’est valable toute la vie 🙂 Mais quand on commence à changer avec ceux qui sont jeunes, ce sera naturel pour eux et la prochaine génération vivra cela beaucoup plus dans le fun 🙂

      Répondre
  • Le stress comme obstacle à l’apprentissage st une évidence mais c’est celui auquel j’ai été le plus confronté. C’est celui contre lequel je vais lutter pour ma fille en priorité

    Répondre
  • Bonjour,

    j’ai partagé cette vidéo avec des enseignants qui ont mis en place une nouvelle école avec de la bienveillance (qui pour moi aide beaucoup les enfants dans leur développement s’ils ont davantage confiance en eux).
    J’aimerai que tout le monde soit informé de toutes ces différentes intelligences afin que l’on puisse « adapter » les apprentissages.
    Merci.

    Répondre
  • bonjour
    je trouve les deux vidéos intéressantes notamment pour mieux comprendre la maniere dont apprennent mes enfants. j’aimerai mettre en place plus d’encouragement de confiance en soi et de temps dans leurs apprentissage.
    marianne

    Répondre
  • merci pour ces vidéos très intéressante, je cherche à développer des ateliers pour aider les enfants en difficultés d apprentissage, car étant animatrice au milieu scolaire et ayant 4 enfants dont avec un TDAH, j ai pu me rendre compte des difficultés et des conséquences de plus en plus importantes chez eux.

    Répondre
  • suis impatience de découvrir cette fiche et d’appliquer ces nouvelles découvertes !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très enrichissante. Mon fils a 26 mois et nous venons justement de lui acheter une loupe l’occasion de rapporter et d’observer les « trésors » que nous trouvons lors de nos ballades.
    Avez vous des suggestions de présentation pour cette activité d’observation?
    Merci

    Répondre
    • Pourquoi ne pas simplement lui offrir ce premier trésor, cette loupe, lui montrer une fois comment l’utiliser, et le laisser ensuite jouer comme il en a envie avec? Il y a de fortes chances qu’il observe tout : sa peau, ses habits, les murs, les jouets, le chat… il va s’émerveiller sans que vous n’ayez besoin de lui dire quoi observer. Et s’il ne montre aucun intérêt, c’est pas grave : retentez quelques jours ou quelques semaines plus tard, sans pression.

      Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour tous ces conseils que je connais et que je suis désireuse de mettre en place avec ma fille de 4 ans. Hélas, c’est le contraire qui s’est produit car je l’ai trop sollicitée et le plaisir d’apprendre a disparu. Mais depuis quelques jours nous apprenons par le jeu et c’est elle qui est demandeuse. La peur et le stress perdent du terrain au profit du plaisir et du bonheur.

    Répondre
    • Parfois on s’égare mais ce qui est génial avec les enfants, c’est que leurs réactions nous montrent tout de suite si on est dans le bon ou pas, et on peut rectifier. Bien joué pour la remise en question 🙂

      Répondre
  • merci pour cette vidéo
    une séance de chahut avant les devoirs, ou un gros calin, ça marche pas mal!

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo. De mon côté, je vais commencer par deux points. D’abord, faire sortir mes enfants plus souvent à la nature et ensuite éloigner le stress.

    Répondre
  • J’ai le même profil que vous (bonne élève mais sans plaisir) et alors, que je cherche à éviter à mon enfant de suivre la même voie, je suis trop souvent maladroite et sans doute source de stress pour lui…

    Répondre
  • Vidéo intéressante !!!!!! À mettre en application prochainement !

    Répondre
  • Bonjour,
    la nature est primordiale, j’ai remarqué que sortir dehors ne serait ce 5 min permet à l’enfant de se sentir mieux et s’apaiser par la suite,c’est d’ailleurs pour cela qu’on est parti à la campagne!je vous remercie por toutes ces infos et votre vidéo!

    Répondre
  • Ouahhhhhh!!!! j’ai hâte de savoir la suite ! Oh la la, j’adhère, mais on aurait vite fait de pas assez y penser. Et l’entendre de la manière dont vous le dites, c’est motivant.

    Répondre
  • Merci pour cette 2e video !
    Je crois que je vais quand meme me mettre un post-it sur mon bureau de prof avec les obstacles !
    Surtout au moment d’une evaluation… Le terrible « Il vous reste 5 min !! » !!!! Ahhhh !! Et c’est la panique…
    Ce n’est vraiment pas facile, avec une classe de 30 eleves… Je suis ultra pour essayer toutes ces idées d’accompagnement ! Et en meme temps, je me sens démunie face à un groupe de 30 …

    Répondre
  • Des perspectives très larges à découvrir et explorer!
    Continue…
    C’est super!
    Merci

    Répondre
  • Merci , je découvre aussi ,super

    Répondre
  • Je découvre ton blog via Cécile de la cour des petits… Au top, merci !!!!

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos !
    Pour favoriser les apprentissages de mes élèves, j’utilise la bienveillance envers eux, et je fais confiance dans leurs capacités.

    Répondre
  • Pour moi ce sera en premier gérer le stress !cela passera probablement par des sorties plus nombreuses .Dans la nature tout le monde est plus détendu.

    Répondre
  • Merci pour cette 2ème vidéo et les pistes qu’elle donne.

    Répondre
  • Encore une super vidéo, merci !
    Moi je suis en train de mettre en place des sorties nature avec observation et cahier nature pris de la pédagogie C. Mason.
    Je prépare aussi des lapbooks en connexion avec les thèmes que mes enfants aiment touchant plusieurs domaines, vos boxs sont d’ailleurs un support non négligeable, bien au contraire !
    Merci encore et bonne continuation !

    Coralie

    Répondre
  • Merci pour votre belle énergie. Vous exprimez tout le contraire de ce que fait l’institutrice de ma fille… Mais je sais que votre manière de voir les choses va se développer. C’est déjà le cas dans les écoles Montessori et on voit les résultats magnifiques qui en découlent. Malheureusement ces écoles sont difficiles d’accès tant par le coût que par les places disponibles. En tous cas j’ai hâte d’apprendre à mettre en place des outils qui peuvent m’aider à développer à mon niveau tout ce qui pourra aider ma fille à croire en elle et à vivre heureuse dans la société.

    Répondre
    • Parfois, la structure ne suffit pas. Il y a des mauvais enseignants dans des écoles montessori (malheureusement, le mot « montessori » n’est pas toujours gage de respect et de qualité) et il y en a de très bons dans des écoles publiques. Mais bon, on ne peut jamais savoir à l’avance…

      Répondre
  • Merci pour les vidéos 🙂 Je souhaite instaurer un environnement calme propice à l’apprentissage

    Répondre
  • Bonjour
    merci pour les 2 videos, ca m’apporte beaucoup de clarté !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo 😉 J’ai un bébé de 7 mois. Pour l’instant au niveau apprentissages, nous jouons beaucoup avec lui et avons installé un « nido » afin de faciliter ses interactions avec son environnement.

    Répondre
  • cette seconde vidéo est très intéressante. merci pour ces conseils. Nous allons souvent en balade , et mes filles sont passionnées par la faune, la flore… mais quand il s’agit d’apprendre par cœur des poèsies, ou de faire les devoirs le soir, c’est moins amusant. Je suis curieuse de voir la suite. Merci

    Répondre
  • Bonjour,

    je vous remercie pour votre vidéo très intéressante. Je souhaiterais créer un environnement calme et des relations de confiance avec mes élèves.

    Répondre
  • Bonjour, merci beaucoup pour vos vidéos !
    Ma fille a 4 ans, elle est très dégourdie, mais a tendance a ne pas savoir « gérer » ses priorités. Même la maîtresse me le remonte. Elle préfère s’occuper de ce que font ses camarades plutôt que de s’occuper de son travail. Elle les aide à trouver leurs affaires pour qu’ils s’habillent et en oublie de s’habiller. Offre une oreille à ses camarades et n’écoute pas la maîtresse, et donc n’entend pas les consignes… Une altruiste ? Comment lui faire comprendre qu’il faut parfois d’abord s’occuper d’elle avant les autres ? Comment lui expliquer que les consignes fournies par les « encadrants » (parents, enseignants, prof de sport…) doivent être écoutées et appliquées en priorité ?
    Serait-ce un choix volontaire de sa part de ne pas en tenir compte ? N’y trouve-t-elle pas son intérêt ? Veut-elle nous faire comprendre qqch ?
    Avec sa maîtresse, nous lui avons montré que nous communiquions, et que nous savions donc mutuellement comment elle se comportait. Elle a changé son comportement, elle écoute plus, et nous le souligne. Cela semble fonctionner (mais ce sont les premiers jours)…
    Merci pour vos retours.

    Répondre
    • Ma fille est pareille. Elle est sensée faire un truc et s’occupe de me dire ce que moi je dois faire. Elle veut aider et ne comprend pas qu’elle m’aide quand elle fait ses trucs à elle et qu’elle me laisse gérer les miens 🙂 Je ne pense pas que ce soit volontaire. C’est un excès de zèle. Et comme ce n’est pas facile de penser à tout, c’est la pensée pour l’autre qui l’emporte. De la patience 🙂 il n’y a que ça à mon avis. De la patience, répéter les choses, lui montrer, en discuter après quand c’est bien et quand c’est moins bien, pour l’aider concrètement à faire mieux ou pour la féliciter d’avoir réussi.

      Répondre
      • C’est très gentil de me répondre. Effectivement, après mes divers échanges avec d’autres mamans et des encadrants (habitués aux enfants), c’est ce qui ressort le +. Alors, on va continuer à communiquer, et être patient… 🙂

        Répondre
  • Etre parents pour moi c’est apprendre à mon enfant à être heureux, heureux de ce qu’il est, heureux avec les autres, heureux d’admirer ce qui l’entoure… c’est tout a fait dans le sens de votre vidéo car pour cela il faut que l’enfant soit dans un cadre approprié pour apprendre. Merci pour vos précieux conseils !

    Répondre
  • Je trouve l’idée de ce blog fortement intéressant, car je suis en train de mettre en place l’apprentissage de la proportionnalité sous forme d’atelier et par le biais des Intelligences multiples avec mes CM . Vaste programme, et de la motivation je crois qu’il en faudra vu que ce travail se fait en quasi-autonomie.

    Répondre
  • Merci de me rappeler tout cela. Antoine, mon fils de 8 ans, a visionné votre vidéo avec moi. Et cela l’a replongé dans ce que son maître lui a fait vivre l’année dernière ; humiliation sur humiliation.
    Mes deux enfants sont en IEF depuis septembre.

    Répondre
    • C’est super positif qu’Antoine, avec le recul qu’il a maintenant qu’il est sorti d’un système négatif, puisse voir les différentes possibilités et comprendre que certains adultes font différemment de son ancien maître. Cela peut le réconcilier avec les instits en général 🙂

      Répondre
  • très intéressant tout ça, je ne pensais pas que la nature était si importante… j’ai hate de découvrir la suite.

    Répondre
  • Mon fils de 8 ans (bientôt 9) a sauté une classe et est en CM1. Retour à la maison, il ne veut pas faire ses devoirs car dit-il, il a déjà tout fait et tout compris. Donc je l’interroge sur ce qu’il a comme leçon et lui demande de me raconter. Je ne l’oblige pas à se mettre à son bureau et de toute façon, il ne veut pas. Il apprend rapidement. Je pense que le cadre de l’école est très difficile pour lui, il me dit « qu’il en a marre de rester assis et d’écrire tout le temps ».
    Il est stressé et en colère et se braque et devient insolent… C’est vrai que je suis un peu perdue… A part discuter avec lui, je ne sais pas quoi faire car je ne suis pas toujours (ni vraiment) d’accord avec le système d’apprentissage de l’école. Mon fils subit de nombreuses punitions. Des lignes. Je trouve ça complètement débile et je ne peux pas lui dire. Donc quand il a 80 lignes à faire, pour un enfant de 8 ans : » Je me tiens assis sur ma chaise » ou encore « je ne suis pas insolent » au moins une fois par semaine, je suis désemparée car ça ne sert pas à grand chose à part le braquer encore plus. Lui qui adorait l’école commence à la détester. Je lui dis néanmoins que l’école est nécessaire pour apprendre beaucoup de choses et j’essaie de le motiver le plus possible. Il ne veut même plus jouer aux jeux de société qu’il aimait…

    Répondre
    • Alors je vous rejoins, copier des lignes c’est vraiment le truc inutile qui peut encore plus bloquer l’enfant. Je ne vous rejoins pas sur le fait que l’école est nécessaire. L’instruction est nécessaire, mais pas l’école. Parfois l’école peut assurer ce rôle, parfois les parents ou d’autres adultes à la maison peuvent le faire aussi. Si votre enfant a perdu son envie de jouer, c’est déjà qu’il est bien dégoûté des apprentissages et que ça a des répercutions sur tout le reste… Je serai vous je prendrai la situation très au sérieux. Vous ne pouvez pas envisager une autre structure scolaire ?

      Répondre
  • Bonjour, merci pour ces videos
    J ai fais le choix de faire l’instructions en famille avec mes 3 filles car en plus nous sommes à l’étrangé
    Donc je suis sortis des standards horaires fixes, devoirs…
    Disons que mon probleme est un grand manque de confiance en moi, je n’ai pas fais d’études, je ne sais pas enseigner, je ne suis pas organiser et je ne dispose pas de materiel adapté! Je suis sur de ce que je veux faire pour le bien de mes filles, ce qui n’est pas le cas de mon entourage!
    Je découvre vos vidéos et j’espere retrouver un peu de motivation!
    Merci

    Répondre
  • bonjour! des pistes de travail et de réflexion pour moi en tant que maman, pour rendre l’apprentissage encore plus agréable et important pour mes enfants! merci!

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéos. Je vais dans un 1er temps me fixer comme objectif d’être positive car j’ai tendance à me laisser gagner par le stress. Et aussi créer un climat de confiance surtout avec ma grande de 12 ans.

    Répondre
  • Bonjour, si la maitraisse et l’atsem de mon fils avait le recul nécessaire pour accepter une remise en question et visionner cette vidéo, principalement le début ! Je prend un engagement avec moi-même pour mon fils de 4ans 1/2 et ma fille (17 mois) de mieux gérer le TEMPS pour mieux respecter leurs rythmes. Merci pour tout ce que vous partagez avec nous, vous etes une source d’inspiration !

    Répondre
  • Merci pour tous vos conseils. Je suis AESH et travaille dans des collèges, auprès d’enfants dont l’entrée dans les apprentissages sont très difficiles. Je vais mettre l’accent sur la connaissance de soi, ce qui permettra peut- être une meilleure acceptation de ces » fameuses notes « qui dévalorisent autant les enfants aujourd’hui !!!

    Répondre
  • merci pour votre vidéo, c’est ce que j’essaye d’appliquer dans ma classe … mais ce n’est pas tous les jours évident, j’encourage les comportements positifs mais pas assez je pense car c’est souvent les comportements inadéquats qui nous font beaucoup plus réagir et sur lesquels on attache plus d’importance pour faire comprendre à l’élève qu’un retour à la règle est primordial pour un bon vivre ensemble ! j’essaye vraiment d’améliorer ma pratique tous les jours tout en faisant un travail sur moi-même comme le font les parents à la maison aussi ! heureuse de constater que de plus en plus de parents fassent également des efforts.

    Répondre
    • Oui, la prise de conscience est autant pour les parents que pour les enseignants. Et il y a des super instits, et des super parents… mais l’inverse est vrai pour les deux aussi, malheureusement.

      Répondre
  • Merci pour toutes ces infos, en tant qu’assistante maternelle je vais puiser dans vos conseils et voir
    le comportement des enfants, et surtout observer si je transmets au mieux.

    Répondre
  • Super

    Répondre
  • Bonjour

    Votre vidéo fait écho à des choses qu’en tant que Maman de 2 petites filles de 9 ans et 4 ans j’ai expérimenté et continue d’expérimenter tous les jours. On le fait par petites touches sans avoir cette vision d’ensemble que vous partager de manière bienveillante. Pour ma part, la partie encouragements versus stress ou pression m’interpelle particulièrement car au travers de mes enfants et de l’envie de leur transmettre des apprentissages, j’ai compris que souvent au début on encourage en fonction de ses propres projections et on met aussi la pression en fonction de soi. Nos enfants si l’on accepte de remettre en question nos réactions nous amènent à prendre en compte leur personnalité et comme vous dites dans la première vidéo d’adapter en fonction de la personnalité de chacun. Mes filles sont différentes tant en age qu’en personnalité , ce qui est formidable pour sans cesse renouveler les manières de leur transmettre.
    Oh combien vous avez raison pour le contact avec la nature!! Quand ma fille de 9 ans bloque sur ces révisions de guitare, solfège ..la meilleure aide, une pause qui loin d’être une distraction est un vrai levier pour l’aider à s’oxygéner et repartir vers un apprentissage efficace.

    Impatiente de voir votre prochaine vidéo

    Zineb M

    Répondre
    • J’aime beaucoup comment vous avez qualifié la nature : non une distraction (disons plutôt une perte de temps) mais un levier. C’est vraiment ça, même si il y a quand même le côté distraction qui enclenche le levier. Merci 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Un grand merci pour tout votre travail!
    Même si je le sais au fond de moi ,votre vidéo me permet de prendre conscience que le stress du manque de temps ne permet pas de bonnes conditions pour les devoirs. Je vais essayer d’être plus à l’écoute , de respecter le besoin de réflexion de mes enfants et de ne pas avoir un chrono dans la tête !!!!
    Merci
    Sophie

    Répondre
  • Super vidéo je suis parfois un crocodile rouge et jaune , j’aimerai avoir des astuces pour devenir un crocodile rose pour le bien de mes enfants

    Répondre
  • J’aime beaucoup les informations que vous nous apportez. Enseignante, je mets en application certains de vos conseils mais il y en a que je découvre et que je vais rapidement expérimenter dans ma classe.

    Répondre
  • cela va faire 1 an que je travail beaucoup sur moi pour éviter de reproduire ce que j’ai connu et pas du tout accepté (humiliation,comparaison,être rabaissé sans cesse….)
    avec mon fils j’essai de fonctionner différemment sans trop d’effort cela vient naturellement mais parfois malheureusement les mauvaises habitudes réapparaissent…
    Le plus difficile finalement c’est l’entourage qui ne cautionne pas et le font remarquer devant mon loulou…grrrr
    mais je reste zen 🙂
    mon loulou qui a 4 ans est dans l’apprentissage des lettres et des chiffres
    il ne souhaite plus aller à l’école parce que le travail qu’on lui demande est trop difficile pour lui
    je reste positive enfin j’espère en lui disant que tout paraît très difficile lorsqu’on ne connais pas mais finalement à force de s’entraîner ou réussi
    je lui donne des exemples de jeux qu’il réussi maintenant très bien alors qu’au début c’était compliqué
    j’essaie de le familiariser avec les lettres d’une autre façon pour qu’il commence à apprécier et à prendre conscience de tout ce que l’on peut faire avec toutes ces lettres bien compliqué
    j’ai acheté des lettres magnétiques qui sont sur mon frigo et depuis quelques jours il reste devant le frigo et pendant que je prépare le repas il me demande comment s’écrit tel ou tel mot
    et on joue comme ça je lui dit les lettres et il les assemble ! !!
    il commence à s’y intéressé mais va tjs à l’école à reculons…
    Merci pour vos conseils cela me réconforte dans mon choix d’éducation et surtout cela va me permettre peut être de comprendre ce qui bloque avec mon loulou

    Répondre
  • Bonsoir,
    Comment télécharger la fiche svp?

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo 🙂
    Visionnée hier et mis en oeuvre aujourd’hui dans mon travail d’AVS, j’ai réussi à m’adapter facilement aux besoins de 3 enfants.
    Durant un exercice, je leur ais permi de faire leur erreurs et ainsi comprendre leur logique pour mieux les guider, et à leur rythme ! 🙂
    Ils ont pris confiance en eux et moi aussi d’ailleurs 😉

    Répondre
  • Ce que j’ai déjà entrepris il y a 2 ans est d’aider ma fille et les enfants avec qui je travaille
    à se connaitre. J’utilise des outils tels que la Cnv et fais de mon mieux pour favoriser de bonnes
    relations avec eux. Le résultat est qu’il me témoignent de la confiance.
    J’aimerai leur permettre davantage de contact avec la nature et aussi leur offrir du temps…
    Merci de tout coeur pour les vidéos et l’enthousiasme que vous partagez

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je cherche à aider mes 2 enfants à prendre plaisir dans les apprentissages et cette vidéo est très intéressante pour mettre des idées claires dans nos têtes d’adultes pour nous guider vers une meilleure relation avec nos enfants.

    Répondre
  • Merci, je trouve tout cela très juste et cela donne envie de se poser des questions sur soi et sur ma façon de faire avec ma fille de 2 ans et demi. C’est vrai que le système éducatif est un moule pas facile ….
    Au plaisir de vous revoir.

    Répondre
  • l’épanouissement, l’épanouissement, l’épanouissement

    Répondre
  • Bonsoir,
    J’aimerais accompagner mon fils dans ses apprentissages en lui laissant le temps d’apprendre, à son rythme, et favoriser son goût d’apprendre.
    Merci pour ces vidéos.

    Répondre
  • Salut
    Je vous felicite et vous en remercie pour ce partage d’information. Je m’etais rendu compte que le stress est le plus grand handicap pour un enfant lorsqu’on lui accompagne dans ses etudes. Cette video renforce davantage mes capacites pour un meilleur accompagnement dans l’apprentissage de mon fils.

    Répondre
  • Bonjour,

    Je voudrais emmener mes enfants (de 4 et 2 ans) plus dans la nature pour les stimuler dans leurs apprentissages. Je suis également professeur de collège (en anglais) et je pense que vos remarques sont tout aussi valables pour les élèves plus âgés. Je voudrais justement favoriser davantage l’autonomie. Je suis également très sensible à l’aspect émotionnel de l’apprentissage et je suis convaincue que beaucoup d’échecs sont largement dus à des problèmes affectifs entre les professeurs et leurs élèves…

    En tout cas merci beaucoup pour cette vidéo. Pour la suite serait-ce possible d’avoir des idées plus concrètes d’activités et de jeux à mettre en place pour favoriser les apprentissages? Merci d’avance,

    Répondre
  • Laissez plus de temps….

    Répondre
  • Le chantier semble si vaste…les « mauvaises habitudes » si ancrées a l’école (je me souviens encore de vexation subit par des élèves de ma classe en CM1…Il y a presque 30 ans…) et malgré l’évolution des connaissances et les études sur le stress, les évaluations ect…je viens de recevoir la première évaluation de mon enfant …qui est a la maternelle !!! pas facile de changer les choses… vos vidéos me donne envie d’écouter ma petite voix intérieure qui veut quelque chose de différents pour mes enfants…

    Répondre
  • je vais essayer de découvrir ma propre manière d’apprendre

    Répondre
  • bonjour, je vous remercie de mettre à la portée de tous les moyens de changer véritablement et profondément la société.

    Répondre
  • observer l enfant et jouer avec lui
    merci beaucoup

    Répondre
  • Laisser plus prendre son temps….merci pour la vidéo

    Répondre
  • Bonjour, vidéo très juste! Mais pourquoi le système scolaire en est loin? En tant que grand parent je m’efforce d’accorder un temps pour chacun. J’insisterai sur la confiance pour mon petit hypersensible …Merci et bonne continuation .

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour tes efforts, et pour cette vidéo, pour nous on ce concentre actuellement sur la question du stress et plus exactement sur la protection de nos petits de toutes type de comparaison et concurrence néfaste

    Répondre
  • Je suis formatrice avec des adultes et maman, donc le sujet de l’apprentissage me passionne. La question de l’autonomie m’a interpellé dans votre vidéo : comment guider et mettre des apprenants en action tout en laissant assez d’autonomie …? Merci pour les vidéos.

    Répondre
  • la nature dans la maison… je ne sais plus où mettre tous les cailloux, feuilles, coquillages, plumes et branches récoltés, je retrouve ces petits trésors cachés dans toutes mes poches! par contre ça me donne l’idée de l’inclure davantage dans mon travail. merci de toutes ces graines semées, l’humanité en a besoin 😉

    Répondre
  • Laisser plus de temps effectivement me semble essentiel…plutôt que de presser sans cesse et vouloir formater nos enfants. Merci pour ce bel enseignement !

    Répondre
  • Si certains enseignants pouvaient voir cela! Je me sentirais moins seule!

    Répondre
    • Certains les voient déjà 🙂 Mais bon je ne pense pas que ce soit la majorité 😛 L’espoir fait vivre comment on dit, c’est déjà bien que certains soient impliqués plus que d’autres 🙂

      Répondre
  • Merci pour la vidéo! C’est intéressant!

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour votre video qui donne des pistes.. merci de se rappel pour le stress si néfaste , je vais amener la nature à la maison;) en petite quantité bien sur…

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos, vos conseils sont précieux. Pour favoriser les apprentissages, j essaye de toujours positiver et de valoriser tous les efforts de ma fille.

    Répondre
  • Merci de partager votre savoir. J’ai tellement envie que mes enfants apprennent avec plaisir….

    Répondre
  • Bonjour,
    Contente d’entendre que le fait de prendre en compte la nature est primordial. Je vais essayer de me concentrer un peu plus sur les encouragements et la positive attitude!

    Répondre
  • Merci beaucoup Anne Estelle.
    Ma fille de 10 ans est en situation difficile à l’école. La mise en évidence des 3 obstacles m’éclaire sur son comportement, et les pistes proposées sont très intéressantes. Je pense lui proposer de regarder ensemble vos vidéos et voir ce qu’elle souhaite mettre en place.

    Répondre
  • Bonjour,

    C’est intéressant de savoir que ce n’est ni le matériel ni le lieu qui fait un bon environnement d’apprentissage! Hâte d’en savoir plus sur la suite!

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    Merci pour toutes les informations données dans ces 2 premières vidéos.
    Favoriser un bon environnement d’apprentissage par la nature est une découverte pour moi. J’aimerais savoir comment utiliser notre grand jardin à cet effet.

    Répondre
    • Dans un premier temps, je dirai que plus l’enfant a de temps libre, plus il va envahir votre jardin et y créer ses propres jeux, avec des cailloux, des feuilles et des branches. Et pourquoi pas au printemps aménager un coin potager ou au moins de grands pots de fleurs pour les
      planter ensemble ? Enfin, vous pouvez aussi utiliser une partie abritée pour mettre plein de matériel qui servira à créer des trésors : des planches de bois, des clous, des vis, des marteaux, de la corde, du matériel de bricolage pour que les enfants bricolent quand ils en ont envie. Vous n’imaginez pas les trésors de créativité qu’il y a en eux quand on les laisse manipuler et faire leur bazar. Et quoi de mieux qu’un jardin pour cela ?

      Répondre
  • merci pour cette vidéo( toujours menée tambour battant, quelle énergie vous avez !).
    Ca tombe bien, je venais de discuter avec ma fille en seconde, de motivation, qu’elle n’a pas . Donc elle a du mal à travailler car elle ne sait pas pourquoi. J’ai hâte de télécharger la fiche outil et de la mettre en place avec elle.

    Répondre
  • Bonjour, vos vidéo sont très bien et nous aide!
    Nous pour favoriser le plaisir dans les apprentissage nous faisons beaucoup d’activité!

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo, c’est vrai qu’on est souvent trop pressé. Je vais donner le tps qu’il faut…

    Répondre
  • Merci c’est très intéressant de voir vos vidéos. J’ai un enfant de bientôt 6 ans, très intelligent mais qui ne rentre pas dans le moule de l’éducation nationale. Du coup, je tente de lui apprendre des choses à la maison. Valoriser les réussites lui a déjà donné plus confiance pour écrire alors que l’école l’avait braqué. J’essaie de banaliser l’écriture pour qu’il l’apprenne (création de carte postale pour les voeux, recette de cuisine, bd, histoire…)

    Répondre
  • Merci pour ce partage!

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo, mon objectif est d’aider davantage et favoriser l’apprentissage de mon fils.

    Répondre
  • Merci beaucoup pour ces premières vidéos passionnantes dont je prends consciencieusement notes sur un petit papier pour m’y référer au besoin.
    Je suis enseignante et preneuse de bonnes idées pour motiver mes élèves et leur donner le goût d’apprendre. Ces 6 éléments mentionnés sont en effet primordiaux pour créer un environnement serein et propice aux apprentissages. Merci pour ces rappels et quelle bonne idée de faire entrer la nature dans une classe ou dans une cour de récréation….

    Votre enthousiasme et votre implication sont magnifiques. Merci encore!

    Répondre
    • Merci Vanessa de ce retour si positif qui me pousse à me dépasser. Vos élèves ont de la chance d’avoir une enseignante aussi impliquée et désireuse du meilleur. Merci à vous, pour eux 🙂

      Répondre
  • Impatiente pour la suite , je suis maman de trois enfants les moment des devoirs est toujours pas facile à gérer maintenant je vais essayer de respecter les rythmes de mes loulous en suivant vos conseils . Merci

    Répondre
  • J’ai toujours été extrêmement curieuse d’apprendre et de découvrir. Mais je ne retrouve pas cette même soif de découverte chez ma fille. Je suis parfois un peu frustrée de voir ma fille refuser d’apprendre. Je suis consciente qu’il faut attendre le bon moment et qu’elle soit disponible mais c’est parfois frustrant car elle abandonne très vite ou son apprentissage est uniquement motivé par le souhait de faire plaisir. Du coup, elle fait des bons en avant puis régresse. C’est très inconstant et je ne suis pas certaine que cela stimule sa curiosité ou même son autonomie. Je voudrais qu’elle soit moins dépendante des regards extérieurs et que la soif d’apprendre et de progresser soit son seul moteur.

    Répondre
    • Peut-être parce qu’elle ressent que vous voudriez qu’elle soit comme vous ? Elle voudrait être à la hauteur de vos attentes ? Inconsciemment bien sûr. Je ne suis pas psy hein 🙂 Mais cela pourrait expliquer son attitude. Elle n’a pas encore trouvé ce qui lui plait vraiment à elle. En multipliant les idées et les expériences, elle finira pas trouver quelque chose qui la passionne vraiment. J’y crois vraiment.

      Répondre
  • Prendre le temps de reexpliquer, dans le calme…merci pour tt ces rapels si important

    Répondre
  • Bonjour, vidéo très utile encore une fois, alors pour l’environnement quand je me suis rendu compte que loulou était détourné par son celui-ci, j’ai fait du tri et mis dans la chambre tous les jouets et le « matériel de travail » dans le salon pour avoir une séparation marquée. J’ai jeté aussi beaucoup de choses et rangé pas mal (une amie formée en montessori m’avait aussi fait la remarque d’ailleurs). Du coup on y voit déjà plus clair ! Mais il me manque une solution pour le mettre au travail, lui donner envie car parfois même si on « travaille » un sujet qui l’intéresse (j’essaie de coller à ses envies) j’ai l’impression qu’il n’a pas envie, qu’il ne veut pas s’y mettre… bref dur parfois, l’hiver peut-être ?

    Répondre
    • Peut-être aussi parce qu’il y a le travail en compétition avec le jeu. Et si vous trouviez un moyen de faire les 2 en même temps ? De rendre le travail comme un jeu. Il rechignerait sûrement moins 🙂

      Répondre
      • Oui normalement je mélange les 2 mais dès que c’est un peu préparé ça manque de spontanéité et du coup il a du mal, je suis décidément plus à l’aise en unschooling. Mais je vais tâcher de m’en souvenir. Merci

        Répondre
  • Très bonne vidéo qui nous permet de prendre du recul et de trouver de nouvelles approches face à l’apprentissage. Renouer avec la nature est une excellente piste. Merci

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour vos vidéos !
    Je suis maman d’un petit garçon de 4 ans, diagnostiqué précoce, et en soif de compréhension permanente. Oui, car pour lui, il ne s’agit jamais vraiment d’apprendre, mais de COMPRENDRE, absolument tout ce qui l’entoure (ce qui engendre des flots de questions sans fin ! 🙂 ). Telle est apparemment sa manière « d’apprendre » : il a besoin de comprendre le pourquoi, le comment, le où, le quand, l’intérêt, la logique.
    J’aime donc toujours me renseigner sur tous les sujets traitant de l’apprentissage, et de l’enfance en générale, pour pouvoir l’accompagner et l’aider du mieux possible.
    Votre réflexion sur la nature est juste, surtout pour les parisiens que nous sommes. 😉 Je vais tâcher d’en tenir compte et de trouver comment amener un peu de nature chez nous (ramasser des cailloux pour les peindre par exemple, ce qui pourra le motiver peut-être davantage que tout autre dessin, coloriage, ou activité manuelle classique, qui le barbe complètement !!).

    Répondre
  • Je partage complètement votre réflexion sur les apprentissages. Travaillant dans ce domaine, et accompagnant des jeunes et moins jeunes dans leur différents parcours d’apprentissage, j’applique depuis des années les solutions que vous évoquez, et vous avez complètement raison: cela marche!
    Je m’emploie avec beaucoup d’énergie à réconcilier le plaisir avec l’apprentissage. J’ai constaté que cette soif d’apprendre, de connaitre, que les enfants ont naturellement, se transforme et se pervertit malheureusement en corvée, obligation au cours de leurs apprentissages. Nous avons, nous les adultes, une véritable responsabilité vis à vis de cette curiosité naturelle et devons l’entretenir au lieu de tarir cette source de potentiels. Merci pour cette vidéo!

    Répondre
    • C’est vrai que souvent, les adultes pensent qu’ils ont la responsabilité d’enseigner leur savoirs. Mais vous avez tout résumé : notre seule responsabilité est d’aider les enfants à entretenir cette source naturelle de potentialité !

      Répondre
  • Merci pour cette nouvelle vidéo.
    On a beau savoir tout ça… c est parfois difficile d y penser quand on est soi meme en mode « stress » !
    Je vais me mettre un post it dans ma classe avec les 6 mots clés pour ne jamais oublier 🙂

    Actuellement, quand le niveau sonore monte trop avec les 2-5 ans, je fais un retour au calme avec des minis exercices de yoga/méditation à faire sur place. Les enfants adorent ça: on malaxe le nuage et on mime la pluie qui descend du ciel, sur la tete et tout le corps jusqu a faire une flaque d eau aux pieds, puis idem avec les rayons du soleil.

    Répondre
  • Les 6 éléments d’environnement dont vous parlez sont aussi les objectifs que je me fixe avec mes enfants! C’est donc avec plaisir et conviction que je vais poursuivre dans cette voie, et continuer à visionner vos vidéos. Mon principal objectif du moment: multiplier leurs contacts avec la nature, ce qui est moins facile en cette période froide et pluvieuse.

    Répondre
  • Super, vivement la suite.

    Répondre
  • Je pense que j’aimerais bien les apprentissages par le jeux et en invitant la nature

    Répondre
  • Bravo. Merci pour la synthèse que vous faites dans cette vidéo ! Je vais la transférer à mes collègues prof de mon collège ! Bonne continuation et à bientôt pour les suivante.

    Répondre
  • Je vais tester de suite votre exercice

    Répondre
  • Vidéo intéressante, mais je m’étais tout à fait autre chose derrière le mot environnement, pour moi c’est le lieu de vie et son agencement. Ce dont vous parler pour moi c’est l’ambiance dans la quelle on apprend. Cordialement

    Répondre
  • bonjour,
    Mon objectif est de mieux comprendre son schéma d’apprentissage pour l’aider d’avantage et favoriser son apprentissage. Je vais également favoriser d’avantage les sorties pour qu’il profite des bienfaits de la nature.
    Merci pour cette vidéo très enrichissante

    Répondre
  • Bonjour,

    j’aimerais travailler particulièrement sur la gestion du temps. J’ai toujours l’impression que ma fille de 6 ans mets trop de temps pour faire les choses…je tâcherais d’avoir plus de patienece et de ne pas la stresser…mais il est vrai que parfois on manque de temps, surtout que j’ai deux autres petites(3 et démiet deux ans) et c’est compliqué de lui réserver une space à elle toute seule. Je suis tout le temps en train de courrir et gérer mille trucs à la fois 🙁 (je suis étrangère, pardon pour les possibles fautes)

    Répondre
    • On a tous plein de choses à faire, notre société est comme ça aujourd’hui, donc je vous comprends. Mais parfois on peut faire moins et mieux, c’est-à-dire prévoir moins de choses, en laisser d’autres de côté (quand c’est possible), et prendre plus le temps. Même 5 minutes de plus parfois ça aider 🙂

      Répondre
  • Tellement vrai pour le temps ! et que c’est exigeant pour l’accompagnant !

    Répondre
    • N’est-ce pas ? Encore plus avec plusieurs enfants aux rythmes différents. Mais si on est dans une logique où il n’y a pas d’attente de rendement ou de résultat, c’est faisable et avec moins de pression sur les épaules.

      Répondre
  • Merci pour tout ces précieux conseils…Il me faut des exemples concrets pour arriver ensuite à mettre en pratique, alors j’attends avec impatience la suite.

    Répondre
  • Prete pour l’exercice !

    Répondre
  • J’aimerais prendre plus de temps avec mon fils pour le laisser faire certaines choses seul et à son rythme (comme s’habiller par exemple).
    J’aimerais aussi être plus souvent dehors, dans la nature mais en hiver c’est pas évident !

    Répondre
    • Avec les bons vêtements ça va. Nous on a décidé d’investir dans de bons vêtements l’hiver prochain, pour être beaucoup plus dehors. Je suis extrêmement frileuse et donc c’est un investissement mais je pense qu’un bon pantalon, une bonne veste, des bonnes chaussettes et une bonne paire de chaussures, ça suffira. Ca peut aussi être une idée de cadeau pour l’anniversaire ou noël de votre fils (de la part des grands parents ou autres). C’est un cadeau qui sera bien rentabilisé 🙂

      Répondre
  • merci pour cette vidéo

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui résume bien des choses essentielles.
    Je pense privilégier dans les jours à venir le contact avec la nature, une sortie pour ramasser différentes surprises de la nature puis petit atelier collage à la maison.

    Répondre
  • Mon fils refuse beaucoup d’apprentissages. J’espère trouver des moyens de lui donner confiance en lui et d’aiguiser sa curiosité.

    Répondre
  • C’est que nous sommes toujours à la course, nous adultes…
    Laissons plus de temps à nos enfants pour apprendre

    Répondre
  • Je rejoins également le choix de Sevrine sur la confiance et l’autonomie ainsi que la verbalisation des émotions, , pourriez vous entamer ces thèmes dans les prochaine vidéos s’il vous plait?

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo très intéressante. Je suis complètement d’accord avec vous encore plus concernant l’aspect nature et sortie. C’est très important et cela nous permet de déconnecter complètement de la vie quotidienne. Je n’ai pas vraiment beaucoup d’expérience parce que mon fils n’est pas encore scolarisé mais je me demande comment concilier le fait de laisser du temps pour les apprentissages (ce à quoi j’adhère totalement soit dit en passant) avec les exigences scolaires imposées dans les plannings de cours?
    Au plaisir de voir votre prochaine vidéo.

    Répondre
    • Je vous donnerai mon avis sur ces exigences scolaires, justement, dans la prochaine vidéo. Ce n’est que mon avis mais il replace l’enfant au centre alors ça bouscule un peu, vous êtes prévenue 🙂

      Répondre
  • Merci encore une fois pour ces points très précis, on a souvent tendance à lâcher vite face des idées basées sur la théorie et non pas sur la pratique. Nous avons besoin de telles précisons pour mener du bon travail avec nos enfants. J’aimerai savoir plus sur les « boxes » d’apprentissage que vous proposez.
    MERCI

    Répondre
  • plein de choses que je connaissais déjà en tant qu’instit de maternelle mais c’est avec plaisir que j’ai regardé la video! merci de transmettre aux autres toutes ces belles idées

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo 😉
    Ici objectif est de créer un jardin pédagogique pour les écoles 😉

    Répondre
  • Plus de temps et de positif.
    Comment faire pour le temps scolaire et les nombreux devoirs ?
    (pour cause de désaccord avec le père on ne peux pas faire l’IEF)
    Merci

    Répondre
  • Bonjour, il y a deux thèmes que je souhaite mettre en place pour mes enfants : la confiance et l’autonomie ainsi que la verbalisation des émotions, leur accueil et la recherche de solutions. Merci pour cette nouvelle vidéo.

    Répondre
  • Je laisse aux enfants un maximum d’espace à la liberté dans le choix de leur activité créatrice : outils, supports, projets, mais ce qu’ils préfèrent est encore les activités en plein air, je confirme ! Et l’approche par le jeu favorise totalement les activités collectives.

    Répondre
  • Bonjour, je partage complètement votre vision, et c’est ce que nous nous efforçons de pratiquer à la maison. Pourtant je rajouterais un petit ingrédient, c’est la contrainte, le défi, une certaine obligation, de temps, de lieu… Le fait de ne pas donner immédiatement une réponse ou une opportunité d’observation ou le livre sur le sujet ou un documentaire ou quoi que ce soit en rapport avec une question de l’enfant est structurant aussi, motivant, stimulant. Bien sûr, il ne faut pas le priver à chaque question, ni lui dire systématiquement, « on verra ça demain » ! Mais avec discernement, de temps en temps, ça aiguillonne la curiosité et surtout cela apprend la patience et l’intensité de la découverte et du plaisir obtenu à la réponse est encore plus grand.
    En tout cas bravo pour vos vidéos, c’est vraiment bien fait et agréable à regarder !

    Répondre
    • Pour moi ce que vous rajoutez c’est simplement les contraintes normales liées à la vie. On ne peut pas toujours être disponible ni consacrer tout notre temps à l’enfant et surtout on existe en tant qu’individu avec des besoins propres et l’enfant apprend à respecter les besoins des autres, qu’il n’est pas roi etc. Personnellement ce n’est pas quelque chose de spécialement lié aux apprentissages, mais plutôt à la vie normale.

      Répondre
  • Comment téléchargez votre surprise ???

    Répondre
  • Merci pour vos vidéos très intéressantes

    Répondre
  • Bravo pour votre travail,je garde mon petit fils et cela va me donner des bonnes idées comment l’aider dans son développement à l’école,je fais les introduires dans mon quotidien.Oui les enfants ont besoin de sentir qu’on est là pour leur cheminement. Merci!

    Répondre
  • votre idée de la nature est à noté.merci pour votre façon d’expliquer et bon continuation.

    Répondre
  • AUTONOMIE entendu dans la vidéo : Voilà un mot et une attitude (rendre autonome) qui devrait parler à tous les parents et autres personnes entourant des enfants. Assistante maternelle depuis 4 ans, je constate de plus en plus souvent que les enfants sont étouffés dans l’acquisition de leur autonomie (ex. l’enfant boit dans une pipette alors qu’il pourrait boire dans un verre ou on met le manteau à un enfant capable de le faire tout seul). L’autonomie, la valorisation, ça commence tôt (en tenant compte de la maturité et des capacités de chacun bien sûr). Travaillant à l’extérieur jusqu’en 2012, mes enfants, de tout petit, ont été amenés, tout naturellement et sans souffrance vers l’autonomie (ils ont 24, 20 et 17 ans). Ça a été un réel avantage pour leur scolarité, mais aussi pour affronter les difficultés de la vie (séparation d’avec leur père en 2009 qui 1 an après ne venait plus les prendre) et aujourd’hui dans leur vie d’adulte. Pour la partie apprentissage, nous avons beaucoup pratiqué les expériences en tous genres (même, actuellement, quand nous sommes réunis, ça nous arrive encore). On « inventait » des jeux avec de lettres, de chiffres ou de syllabes. On inventait de petites histoires qu’on mettait en images (dessins) ou pas. Pour les vacances, on regardait des cartes, on calculait l’itinéraire, puis, chaque jour, on mettait quelques notes dans un carnet et ensuite cela nous servait à créer un livre souvenir avec photos, anecdotes, récit divers, visites… On observait au microscope, au télescope, on fabriquait des kaléidoscope… Tout cela leur plaisait beaucoup et permet d’apprendre sans contraintes et sans s’en rendre compte. D’autre part, les petites « responsabilités », qu’on confie à nos enfants, les valorisent, les aident à voir par eux même, à expérimenter le pourquoi et le comment et parfois l’échec comme il peut arriver dans tout apprentissage. Voilà pour mon expérience.

    Répondre
  • Mon objectif: gagner du temps dans l’apprentissage des leçons le soir.

    Répondre
  • Merci de nous apporter toutes ces ressources !

    Répondre
  • Tout cela me parait très bien mais très théorique quand le quotidien est là et nous stress … Mais oui la nature est un bon moyen pour se défoulée et se canaliser vers du positif. Mieux se connaître c’est aussi super mais comment on fait quand on a déjà du mal à se connaître soi-même ?

    Répondre
    • Peut-être commencer par là ? La première vidéo était là pour ça, pour mieux se connaître dans les apprentissages, mais on peut pousser la réflexion plus loin et mieux se connaître tout court 🙂 Une chose que l’école n’apprend pas, mais que vous pouvez permettre à votre enfant d’acquérir. Je n’ai pas dit que ce serait rapide ou facile. Simplement que c’est envisageable et possible. Les moyens de le faire appartiennent à chacun et vous ne pourrez pas tout mettre en place d’un coup. Mais une petite chose après l’autre, en faisant un point sur vous-mêmes à chaque étape. C’est déjà un bon démarrage 🙂

      Répondre
  • Ils ont une soif d’apprendre étonnante. Rester positive et les encourager vers plus d’autonomie seraient pour moi la première chose à faire. Merci pour les vidéos.

    Répondre
  • merci,
    c’est difficile de ne pas être trop exigeante avec les enfants
    on a tellement envie qu’ils réussissent alors on leur donne notre stress !
    je vais tenter de trouver avec mon fils de 10 ans son mode d’apprentissage

    Répondre
    • C’est difficile aussi parce qu’on est dans une société qui fait la course : il faut faire vite, on se compare, il faut faire mieux que les autres, etc. Et mine de rien on porte cette pression en tant qu’adulte, de pousser les enfants le plus loin possible pour qu’ils soient dans la moyenne haute. La société veut nous faire croire que d’être en haut c’est avoir un avenir et être heureux. Mais c’est faux. Alors on doit apprendre à oublier de comparer, et à ne pas tenir compte du regard des autres, pour encourager l’enfant sans trop le charger. Ce n’est pas évident, mais d’en avoir conscience permet de se réajuster.

      Répondre
  • pas de stress, plus de temps et de la nature. ça ça me va!
    sauf que c’est parfois plus facile à dire qu’à faire!
    mais on essaie
    merci pour ses vidéos que je partage!

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette vidéo. Dans mon école, nous avons la chance d’avoir un environnement très riche (mare, potager, verger, puits en construction) A chaque saison, nous sortons pour observer la nature et faire du landart. Les enfants sont ravis.

    Répondre
  • Merci pour ces videos très intéressantes. Je vais essayer d’accorder plus de place à la nature malgré l’hiver, en la faisant rentrer dans la maison comme suggéré !

    Répondre
  • effectivement il faut laisser le temps aux enfants de franchir eux-mêmes leurs difficulté. Vouloir les booster ne les aide pas, mais les angoisse beaucoup. ils ne font pas de Master mais découvrent à leur rythme des matières qu’ils utiliseront toute leur vie. j’ai un enfant en difficulté chez moi, je suis famille d’accueil et cela m’ oblige à voir les apprentissages autrement. je le laisse évoluer à son rythme en le félicitant souvent et en l’encourageant à ‘essayer’.merci pour votre vidéo.

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo. Je suis maman de 2 enfants agé de 6 à 11 ans et Assistante maternelle cette vidéo ma permise de me repositionner et de me remettre en question.

    Répondre
  • Assistante maternelle, je suis tombée par hasard sur votre page et j’ai l’impression que vous répondez à toutes les questions que je me pose. Vous exprimez clairement ce que je ressens. Etant à la base des premiers apprentissages, j’aimerais apporter à mes toutes-petites-personnes un environnement propice à leur épanouissement dans le plaisir.

    J’attends avec impatience les prochaines vidéos !

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour vos vidéos, j’ai pris des notes pour pouvoir les utiliser dans mon travail (avec les C.P. lors de la surveillance après la cantine et lors des T.A.P. du soir) je voudrais faire des affiches ludiques, pour les enfants mais aussi pour moi (comme pense-bête) car je suis A.T.SE.M. depuis un certain temps et j’ai toujours opté le coté positif (comme avec mes enfants) les enfants sont plus réceptifs . Ne jamais les rabaisser toujours les encourager pour les aider et toujours expliquer le pourquoi du comment .
    Dans mon travail je fais en sorte de ne pas oublier qu’ils sont comme nous, ils ne sont pas toujours disposer au travail, alors j’ ai toujours en tête: ils ne savent pas et je suis là pour les aider, (ce qui m’aide à rester zen) je garde donc le sourire et j’évite au maximum d’employer le mot NON ( c’est dur de ne pas dire non en premier pour éviter soit une catastrophe, soit une dispute, j’emploie donc une méthode, je dis d’abord le prénom de l’enfant ce qui m’évite de dire non en premier et ça me donne du recule sur la situation du moment). J’aime mon travail et les enfants, ils sont tellement entier.
    Encore merci et j’attends avec impatience les prochaines vidéos.

    Répondre
  • super video…pas que de la théorie : c est clair et ça donne envie de prendre du temps pour poser quelques objectifs : pour nous ce sera prendre le temps de laisser notre fille faire…lui laisser du temps …je suis du style a vouloir que tout aille vite, qu’elle réagisse vite….

    Répondre
    • Je suis du même style. Et pourtant je déteste qu’on me presse ou qu’on me dise ce que je dois faire. Donc la prise de conscience on doit l’avoir continuellement en tête pour ne pas retomber dans nos mauvais réflexes 🙂

      Répondre
  • 100% d’accord, je m’y met

    Répondre
  • Je suis enseignante en maternelle et depuis quelques années, je mets en place des ateliers autonomes de manipulation basés sur la pédagogie Montessori et qui regroupent les intelligences multiples. Cela se fait de plus en plus dans les écoles maternelles et cela fonctionne pour le plus grand plaisir des petits comme des grands. A bientôt pour la prochaine vidéo

    Répondre
  • Des idées claires et vérifiées! Merci!

    Répondre
  • Bonjour
    J’ai six petits enfants et vos vidéos et précieux conseils m’aident dans mon envie de les accompagner au mieux dans leurs apprentissages , je souhaite aussi les partager avec leurs patents pour le plus grand bien de tous . la connexion à la nature est déjà bien en place chez nous ! Merci à vous

    Répondre
  • Bonjour. Merci beaucoup. J adore avec le papa emmener ma fille dans la nature. Ma fille me ramène des feuilles. On a même mis des feuilles et gland sut des feuilles. Elle adore les fleurs. En été j ai toujours de jolis bouquets et toi les dimanches en allant chercher le pain on va très souvent chez le fleuriste. Je la laisse choisir les fleurs qu elle veut. Elle adore. Elle veut tout le temps que j achète des plantes ou fleurs. Elle adore aussi le coloriage. Par contre avec son papa on a un peut être trop tendance a lui donner du stress. On va essayer vraiment de s améliorer. Votre vidéo est super. Je vous remercie.

    Répondre
  • Je voudrais mettre en place une méthode simple et ludique pour que mes filles apprennent à lire.
    Un grand merci pour tes partages ! Hâte de voir la suite 🙂

    Répondre
  • bonjour, cette vidéo est assez représentatives de ce que nous adultes nous avons pu vivre étant enfant… on retranscrit inconsciemment ou non (comme c’est dit…)sur nos enfants.
    Il est toujours bon de regarder sa propre enfance pour analyser nos comportements.

    Je suis impatiente de savoir si des box 2-3 ans à 6 ans seront mis en place dans l’avenir?

    Répondre
    • Je fais tout pour proposer les premières d’ici cet été. Mais je ne peux rien promettre je suis exténuée par le travail des 6-11 et quand j’aurai terminé, j’ai besoin de souffler un peu. Donc je ne pourrai pas avoir le même rythme après. Mais je sais que c’est un énorme besoin, je compte bien faire mon maximum 🙂

      Répondre
  • Merci,
    mon petit garçon a 18 mois, je ne vois pas encore de profil particulier dans sa façon d’apprendre mais je suis encore plus motivée pour sortir tous les jours avec lui dans le parc en face de la maison !

    Répondre
  • merci ! Grâce aux vidéos, je révise et enrichie mes connaissances en pédagogie et psycho de l’enfant. Rien de concret à mettre en place pour le moment. Juste un grand intérêt à tout ce qui touche les enfants et les apprentissages.

    Répondre
  • Juste pour revenir sur le premier moyen d’apprendre « être positif », cela me rappelle les conseils de Marshall Rosenberg (initiateur de la communication non violente – CNV) qui encourage à être dans la description de ce qu’a fait l’enfant en exprimant ce que l’on aime, ce par quoi on est touché plus que faire des éloges et des compliments (https://www.youtube.com/watch?v=yO_2C3t2w1I).
    De mon côté, votre vidéo me donne vraiment envie d’apporter la nature à la maison et d’aller chercher avec ma fille, en sortant de la crèche ce soir, des éléments naturels (feuille, fleurs, graines, caillous…) pour confectionner un cadeau pour papa dont l’anniversaire sera ce we !
    merci pour l’idée et d’ouvrir nos horizons !

    Répondre
    • La CNV fait bien sûr partie intégrante de ce processus de créer un environnement sain pour grandir et s’épanouir, pas que dans les apprentissages. Merci de ce complément 🙂 Et belle récolte 😉

      Répondre
  • Tout d’abord merci pour ce que vous partagez afin d’aider les gens à trouver des idées pour aider et accompagner leurs petits pour leur faciliter leur apprentissage. Ma fille de 9 ans est trésor bonne élève, grande facilité d’analyse, bonne perception et méthodique dans son travail, par contre à de la peine avec les sciences car elle s’ennuie, dis qu’elle ne trouve pas d’intérêt mais elle est obligé de faire l’effort pour avoir ces moyennes c’est pour ça que j’aurais besoin de votre aide pour lui rendre le plaisir de découvrir les sciences d’une manière plus simple.

    Répondre
    • Les sciences sont devenues des matières abstraites, avec beaucoup de calculs et de notions à apprendre par coeur. Alors que le coeur même de la science, c’est l’application, le concret, l’expérience, la manipulation, voir visuellement ce qu’on cherche à comprendre etc. Plus vous mettrez de concret dans les sciences, plus elle comprendra leur langage

      Répondre
      • Encore une fois merci pour ces vidéos ! Cela fait longtemps que je suis consciente de ce que vous dites mais pas toujours évident à mettre en place dans le quotidien … Mais la persévérance paye 😉

        Répondre
  • Votre vidéo est une très belle initiative ! Merci de votre partage. Elle est source d inspiration car je dois recevoir mes petits enfants et j’ai eu l idée de faire une balade nature et de les laisser ramasser tout un tas de trésors naturels et de les utiliser de manière ludique dans une composition sur un support papier ! J achèterai également qqs légumes secs pour aliier peut-être la nature à la culture ?

    Répondre
    • On peut toujours créer des liens, et la nature et la culture sont totalement en adéquation. Quand on est à l’écoute on trouve toujours de quoi rebondir sur un autre thème, faire un lien, et avancer dans la découverte 🙂

      Répondre
  • Merci pour ces videos !

    Répondre
  • Bonjour,merci pour ces vidéos, cela parait tellement évident…et pourtant!(avoir plus de temps libre avec les enfants serait juste mieux)
    Merci pour tous ces précieux conseils

    Répondre
  • merci beaucoup

    Répondre
  • J’ai la chance de faire l’école à la maison ,mes trois enfants passent au moins 3 h par jour dehors , c’est indispensable à l’équilibre de chacun et nécessaire dans leurs apprentissages.
    AVOIR CONFIANCE EN SOI EST INDISPENSABLE POUR DONNER A L’ENFANT CONFIANCE EN LUI
    Merci de transmettre avec autant de bienveillance
    Belle journée

    Répondre
  • merci.
    Avec plusieurs enfants, je vais essayer d’insister sur plus de respect, d’écoute entre eux. Plutôt travailler sur les bonnes relations.

    Répondre
  • Merci et bravo

    Répondre
  • MERCI! Anne-Estelle, une nouvelle vidéo super encore une fois!!

    Répondre
  • Institutrice en maternelle depuis 16 ans, je suis toujours à la recherche pour améliorer les apprentissages
    nous avons fait une sortie land art en automne, c’était génial ! je travaille sur les émotions depuis cette année, et c’est super : les enfants expriment leurs sentiments, leurs émotions, leurs besoins, je le fais également et leur comportement change …
    Il y a un gros travail à faire la dessus, tant au niveau enseignants que parents …également au niveau de la communication parents, enseignants enfants : un triangle où c’est primordial d’échanger, de partager en confiance . L’analyse transactionnelle peut aider.
    Merci pour vos vidéos.

    Répondre
  • Bonjour,
    Cette vidéo est plus courte et nous permet vraiment de ne pas se stresser par la recherche de la mise en place de toutes les connaissances que vous nous avez offert à la première vidéo. Moins d’anxiété.
    Moi je vais faire visionner cette vidéo a mon mari ou lui en écrire un résumé afin que nous tablions ensemble sur comment éviter les facteurs négatifs comme la comparaison, la rapidité attendu des réponses de notre fils, et l’exigence.
    Je me vois quelques fois rare pour moi, quotidienne pour mon mari, faire.
    Je vais mettre en place des temps d’apprentissage favorable au détour d’un jeu et des sorties plus fréquentes – la vague de froid intense étant passée chez nous !!!
    Merci beaucoup
    Sophie

    Répondre
    • C’est super de se fixer des objectifs en couple. Surtout que c’est un fait, on a tendance à plus relever les obstacles chez l’autre que chez soi. Et à deux, on peut faire ressortir tous les obstacles pour s’améliorer ensemble c’est vraiment motivant. Par contre, les prochaines vidéos seront plus longues… mais c’est parce que je voulais donner un maximum d’éléments 🙂

      Répondre
      • merci pour votre retour.
        Moi je suis ok avec les vidéo longue ou courte. Je comprends aussi tout à fait le fait d’offrir un maximum de connaissance. J’adore et c’est super bénéfique pour nous.
        L’idée et le kdo de la 1ère vidéo nous annonçant à la fin que vous nous offrez le résumé est super – pour des thèmes complets et denses.
        Je vais vous dire moi j’ai pris du papier et un crayon des le débute et j’ai écrit et relevé l’etentiel. 🙂
        J’ai donc pris 30/40 min pour visionner 🙂
        Heureuse d’avoir votre résumé écrit 🙂
        En même temps comme je le disais en commentaire c’est ma façon d’apprendre principale.
        Magique journée
        Sophie

        Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo. Ayant moi même « raté » beaucoup de choses dans ma vie dû à un manque de confiance de mes parents, je suis toujours de nature anxieuse et exigeante face aux difficultés. Mon fils de 9 ans a divers soucis qui l’empêche de suivre au même rythme que les autres enfants les apprentissages de l’école. Il est plus lent malgré une très bonne mémoire! cela me stresse donc pour son avenir car l’école nous impose souvent un certain rythme qui ne laisse que peu de place à ceux qui n’arrivent pas à le suivre! Je lui demande donc quotidiennement plus de temps de travail afin de « rattraper » le niveau de la classe.
    Il est SOUVENT très courageux mais parfois il fatigue ou s’ennuie et se met donc à râler, ce qui a tendance à me faire perdre patience car j’ai l’impression « qu’il ne veut pas s’en sortir ».
    Grace à votre vidéo, je viens de prendre conscience que je lui en demande beaucoup trop et qu’il faut que j’arrête de lui communiquer ce stress inconscient mais permanent.
    Vos conseils me sont vraiment précieux! En premier, Je vais essayer de prendre les choses plus calmement. En second, il adore aller se promener dans la nature et j’avais souvent remarqué qu’il retenait mieux les détails dans ces moments là! , je vais donc m’en servir mais aussi lui accorder plus de confiance car je l’aime profondément et ne veut que le meilleur pour lui et je me rends compte que je n’avais pas du tout la bonne technique.
    Je suis impatiente de connaître la suite! Votre première vidéo m’a déjà permis de comprendre comment mon fils fonctionnait et pourquoi il butait tant sur certaines choses qui me semble à moi si simple pourtant. C’est comme une remise en question sur ma façon de fonctionner!
    Merci beaucoup.

    Répondre
    • Merci à vous Juliette, de me faire confiance, d’écouter ma vision des choses, et de voir comment utiliser tout ça pour vous et votre fils. Je suis très émue de lire cet amour que vous avez pour lui, votre prise de conscience, et cette volonté de faire autrement. Ca me touche énormément parce que c’est tout ce que je souhaite : permettre aux adultes de voir comment aider au mieux les enfants. Alors merci d’avoir pris le temps de me partager ce que vous aviez sur le coeur et ce que cette vidéo vous a apportée, ça m’encourage à continuer.

      Répondre
      • Intéressante et synthétique. Je vais me servir de cette synthèse pour aborder les enseignants de mon fils et leur expliquer pourquoi un enfant dyspraxique ne peut pas être traité comme les autres (parce que la rapidité le stresse, et que ses efforts ne sont pas assez pris en compte). Merci.

        Répondre
    • En vous lisant Juliette, j’ai cru lire ma vie à quelques détails près. Mais j’ai également la même résolution. On doit permettre à notre enfant de se tromper, d’essayer et même de rater. Nous avons échouer nous aussi dans notre vie, mais tout ne doit pas s’arrêter là, il faut être déterminée, se relever et avancer, nous n’avons pas le droit de nous arrêter et laisser notre enfant tourner autour de nous. Nous devons l’aider à avancer. J’aime beaucoup l’image d’Anne-Estelle, je ne veux pas voir le crocodile? euh lézard? oh c’était quoi déjà? bof peu importe 😉 Je veux être une meilleure maman pour mon fils qui est d’un si grand coeur. C’est un combat de longue haleine mais qui en vaut tous les sacrifices du monde, pas vrai? Ma vie, c’était la mienne, mais je n’ai pas le droit de gâcher la sienne. Je peux et je vais faire mieux!!
      Bon courage Juliette.

      Encore merci Anne-Estelle pour cette magnifique vidéo.

      La nature est géniale, nous sommes en pleine nature. Je cherche à me procurer d’une loupe monoculaire déjà puis d’une bino. Mon fils en réclame, et je sais que, curieux comme il est, il va en ramasser des choses dans la nature. Déjà sans, on se retrouve avec des bouts de bois, des coquillages en tous genres, et des cailloux, des blancs, des gris, des noirs… des fleurs même abîmées, des brindilles, des tiges, des plumes, des bébés poissons coffre, des petites chevrettes…
      Vous avez raison Anne-Estelle, la nature fait énormément de bien à nos enfants, et à nous aussi.
      Pour moi, la nature est un miracle, un don du Créateur de toutes choses. Tout comme le développement de mon fils dans mon ventre fut un miracle. Etudier la nature est à mon sens l’un des moyens d’émerveiller l’enfant. Voilà le mot, émerveiller, l’émerveillement de l’enfant! C’est énorme!

      Répondre
  • 1- Tout ce que vous dites apparaît comme une évidence après avoir visionné votre vidéo. Et pourtant, ce n’est pas du tout simple à mettre en place. En tant que parents, notre passé, nos peurs, nos espoirs pour l’avenir de nos enfants, jouent un rôle important (souvent un rôle de frein, il me semble) dans notre façon d’accompagner nos enfants dans leurs apprentissages.
    2- Je souhaiterais vraiment que mon enfant profite plus de la nature mais, sans jardin et avec un emploi du temps plus que chargé, je n’y arrive pas. Et pourtant, évacuer le trop-plein d’énergie est vraiment très important. Entre vouloir et pouvoir il y a parfois un immense fossé à franchir, beaucoup d’énergie et de volonté à mettre en œuvre.
    3- Après avoir tenté de faire apprendre certaines notions à mon enfant en utilisant la vue, le toucher et l’ouïe, et l’avoir vu déboucher sur des échecs, j’en ai conclu qu’il devait y avoir une autre façon de faire. Je lui ai fais confiance. Je lui ai demandé de faire une partie de son travail seul, comme bon lui semble. Je l’ai assuré de ma présence et de mon soutien, en cas de problème. Et cela fonctionne très bien, pour le moment.

    Répondre
    • Merci de votre commentaire Charlie :
      1. Je suis d’accord, notre passé et nos mauvaises expériences ont une influence sur notre manière d’être. Mais quand on en a conscience on peut se réconcilier avec lui pour mieux maîtriser notre présent et construire l’avenir. Il n’y a pas de fatalité.
      2. Je comprends votre désarroi, j’ai eu cette période boulot avec horaires de dingue, et quand on rentre à 19h30 c’est pas possible de sortir les enfants. Je pense par contre qu’on peut se rattraper les jours où on est là, qu’on peut, quand on finit plus tôt, faire un crochet par le parc en rentrant de l’école, même 20 mn, etc. Les petits gestes sont importants. Et je n’ai pas de jardin non plus donc je sais que ça demande un effort de sortir, mais ça vaut le coup 🙂
      3. L’autonomie est un moyen d’apprendre aussi, vous avez raison 🙂 Ma liste des 10 façons d’apprendre était non exhaustive et voilà une 11ème tout à fait pertinente, merci 🙂

      Répondre
    • Bonjour Charlie,
      Lorsque certaines personnes de ma connaissance ont un trop plein d’énergie et pas le temps de sortir se coller contre un arbre, je leur suggère de mettre carrément les pieds dans un pot contenant de la terre avec une vraie plante dedans et d’y rester au minimum 10′.
      Ou de sortir mettre les pieds dans la neige (oui, je sais, c’est froiiiiiidd rires) ou dans la rosée.

      Peut-être que cela peut aider ?

      Répondre
    • Bonsoir Anne-Estelle et merci pour vos vidéos.

      Avez-vous la possibilité, afin de donner + d’accès encore au public sourd et malentendant, de sous titrer ?
      Car ceux de Youtube ne sont pas très compréhensibles et je trouve cela dommage de se « contenter » des mots clés que vous avez eu l’intelligence de noter à côté de vous.
      Beaucoup de vidéos de votre page Youtube m’intéresse mais je ne comprends que ce qui est écrit.

      Je pense que bien d’autres parents et auditeurs de vos vidéos sont sans doute concernés par la surdité.

      Merci de ces efforts pour divulger auprès du plus grand nombre par vos vidéos qui sont bienveillantes, cela se voit.

      Répondre
  • Mon fils est passionné par le monde qui l’entoure , il a 8 ans . malheureusement, l’enseignante est blasé , elle le décourage en lui criant dessus. Et pourtant c’est un excellent élève.J’aimerais l’aider grâce à vos méthodes. Heureusement, qu’il existe des personnes comme vous. Merci.

    Répondre
  • Prendre le temps de jouer avec les enfants

    Répondre
  • J’ai hâte de voir votre prochaine vidéo.
    Ma collègue a fait des tableaux de glaces accrochés aux arbres de la cour de l’école avec de neige fondu et des feuilles, branches, morceaux de pomme de pin récoltés ci et là et ramené par les enfants, c’était magnifique !!!!!
    Nous avons également essayer de faire des couleurs pour décorer notre grotte (en cours de construction) avec des éléments naturels (terre, herbe, feuille, cannelle…..
    Les enfants adhèrent vraiment à ces manipulations
    Merci.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je retiens l’idée d’amener la nature à la maison. Ma fille a eu un microscope. Elle ramasse dans le jardin tout ce qu’elle a envie d’observer avec celui-ci. Il est vrai que la nature la passionne.

    Répondre
    • Le microscope est une idée géniale. Djanaé n’en a pas encore un mais j’y réfléchis sérieusement je sais qu’elle adorerait en plus. C’est super comme retour d’expérience, merci du partage 🙂

      Répondre
  • je partage vos idées.

    Répondre
  • definir clairement l’objectif de ce que je propose comme exercice

    Répondre
  • Super ses vidéo sur l apprentissage de l enfant
    Je souhaite développer plus d idée sortie ,et ramener les choses que nous auront trouvés dans la nature ,à la maison pour y travailler dessus

    Répondre
    • C’est très intéressant, je suis maman d’un enfant plein de vie qui aime découvrir les choses dans la nature mais pas trop sur une chaise!!! j’aimerai mettre en place un environnement favorable aux apprentissage en lui proposant plus d’apprentissages dans la nature… ce n’est pas tout a fait mon moyen d’apprendre mais j’ai envie de l’accompagner pour qu’il développe plus de motivation.
      MERCI

      Répondre
      • BOnjour, je pense qu’une chose assez simple est de sortir plus souvent dans La nature et en profiter de ramener certains éléments en classe pour observer, expérimenter et utiliser ses sens…mais aussi faire une boîte à odeurs et à toucher….
        Merci pour ces vidéos…elles devraient être visionner aux institutions en formation….

        Répondre
    • Bonjour je veux entreprendre une recherche sur la qualité de l’éducation dans le cadre d’un master en bi plurilinguisme et interculturalité. Cette vidéo pourrait être très édifiant pour moi

      Répondre
    • En tant éducatrice en milieu scolaire au Québec vote façon de voir l’apprentissage est très intéressante. Ces des choses qu’on a déjà vu mais qu’on oublie de mette en place. Ce sont des outils de travail que je vais inclure dans mon quotidien et je te raconterait plus tard les résultats.
      Merci encore

      Sylvie

      Répondre
      • Avec plaisir d’avoir tes retours 🙂

        Répondre
        • Bonjour,
          Ravie d avoir pris le temps de visionner ces vidéos, car concilier vie pro, vie de maman et vie quotidienne devient aujourd hui un challenge ! Par contre je suis complètement en adéquation avec ce que vous nous dites. Je suis prête à faire en sorte que mes enfants apprennent en s amusant. Et c était plus ou moins le cas, des que j ai le temps, nous nous amusons ensemble autour de jeux créatifs. Aujourd’hui ce que je trouve difficile avec mon aîné de 8 ans ce sont la lourdeur des devoirs donc plus guère de temps pour autre chose. Alors j attends des clefs pour changer notre façon de faire les devoirs. A vous lire. Merci

          Répondre
          • Je ne peux pas vous apporter de solution comme ça en une seule réponse. Par contre il y aura déjà quelques éléments dans les prochaines vidéos. Ensuite, si vous voulez mon avis, les enfants ont déjà tellement de temps de concentration (souvent inadaptés à leur fonctionnement) en classe, que j’ai du mal à concevoir le bienfait des devoirs. Ce n’est que mon avis de quelqu’un qui a toujours fait les siens pour faire plaisir mais qui détestait ça et qui était encore plus frustrée de ne pas avoir de vie à côté… Aujourd’hui je suis capable de travailler longtemps et me concentrer sur les sujets que j’ai choisis. Je n’ai jamais réussi ça avec les devoirs imposés en classe. Il y a un vrai problème de fond avec les devoirs. Mais par contre, je propose sur le blog des articles pour permettre à l’enfant de sectionner son travail, de travailler par missions, de faire du sport entre chaque mission (ou un jeu, ou une activité manuelle), puis de recommencer pour une nouvelle mission. L’enfant est plus concentré, et ça avance plus vite, et il fait d’autres trucs à côté.

        • Merci de tout ce travail énorme, judicieux et passionnant que vous faites.
          Votre enthousiasme fait plaisir à voir.

          En tant qu’ancienne enseignante spécialisée, puis actuellement grand’mère comblée par cinq petits-enfants pleins de curiosité et de désir d’apprendre, je me suis rendue compte d’un fait important: lorsqu’on veut réaliser une activité d’apprentissage avec de jeunes enfants (y compris des jeux de société), je leur propose toujours de choisir l’endroit où l’on va effectuer l’activité.
          Bien sûr, je donne mon avis lorsque le choix n’est pas très judicieux (environnement bruyant, manquant de place ou de confort, par ex) et on en parle.
          Le fait d’avoir pu choisir l’endroit de l’activité leur donne une responsabilité et une motivation de plus!

          Répondre
          • Hey c’est super, merci pour l’astuce. C’est vrai que le lieu physique a un rôle énorme : même à la maison pour le travail, un endroit lumineux, aéré, avec des bougies, pas encombré… ça facilite vraiment la concentration et le bien être dans l’activité. Merci de ce complément 🙂

        • Bonjour,
          je souhaite développer les encouragements sans me placer dans le jugement meme positif (et donc maintenir un lien hierarchique entre l’adulte et l’enfant) mais en mettant l’attention sur l’observation des situations et les ressentis des enfants qui en découlent.

          Répondre
        • G trouvé ces 6 points très intéressant à l’heure où le rythme des enfants n’est plus respecté.
          Je souhaite sortir plus mes enfants à l’extérieur. Plus les responsabiliser pour qu’ils sachent que g confiance en eux mais surtout essayer de faire en sorte qu’ils se connaissent ce qui me paraît le plus difficile et c est certainement une parie à développer si ce n’est déjà fait! Merci. Marie

          Répondre
          • Avec plaisir Marie. La confiance en soi se développe toute la vie, avec chaque expérience. Et plus on accompagne les enfants en bas âge sur ce chemin, plus les enfants grandissent épanouis. Alors continuez 🙂

    • Merci pour ces vidéos qui sont une belle synthèse. Je suis enseignante et utilise tout cela avec des lycéens qui ont très souvent des difficultés d’apprentissages liés au stress, et à une mauvaise connaissances de leurs ressources.

      Répondre
    • Bonjour,
      J’ai envie d’essayer les principes pour la motivation dans le sport. Merci pour le partage.

      Répondre
    • Merci pour cette vidéo Super. Je vais pouvoir aider mon fils à avoir confiance en lui et surtout à ne plus avoir peur. Et moi même Etre positive lorsque je dois l’aider à écrire ses lettres en capital ou cursive. Pour la nature c’est vrai le faire sortir, découvrir.
      Merci beaucoup et des Bìsous de Tahiti.

      Répondre
    • COMMENT FAIRE AVEC UN ENFANT I REFUSE CATEGOriuement LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES ; il est en section des moyens en maternelle

      Répondre
      • Si à 4 ans votre enfant refuse les apprentissages scolaires ne le forcez pas. Pourquoi le forcer ? Il a le temps d’apprendre par ce biais là. Jouez seulement, faites des activités. Il n’y a pas besoin de plus. Plus vous le forcerez plus il se braquera et plus ce sera compliqué quand ce sera vraiment important… À 4 ans un enfant a besoin de s’amuser, de jouer, de découvrir, d’expérimenter, de se défouler…

        Répondre
    • Merci !
      Vos partages sont enrichissants et je souhaite les transmettre à mes amis enseignants.

      Répondre
    • Bonjour je viens de visionner votre 2ème vidéo, tout d’abord merci pour votre an analyse et pour ces conseils. J’ai vraiment à cœur de bien faire mon travail de père et de d’apprendre à encourager et à transmettre de manière positive à mes enfants, ce que j’avoue n’est pas toujours facile. J’attend donc avec impatience la suite de votre programme.

      Répondre
    • merci pour ces conseils j’ai 2 jumelles en CP. J’appréhendais beaucoup cette nouvelle année tout d’abord a cause de la comparaison que l’on peut faire entre elle sur les apprentissages qui peut comme vous le dites être un vrai blocage
      Elles ont toutes deux une personnalité très différentes et j’ai beaucoup aimé votre première vidéo pour trouver la méthode a chacune.
      J’essaie au maximum de favoriser un environnement calme et nous passons si besoin par des temps de relaxation avec des CD de méditation qui plaise bien à ma fille qui a le plus de mal à gérer ses émotions
      Bonne soirée

      Répondre
    • Avec mon fils, le mot apprendre est un vilain mot et je pense que j’y suis pour beaucoup… Merci pour votre vidéo, j’aimerais laisser plus d’autonomie à mon fils, lui mettre moins de pression

      Répondre
    • Cette video est superbe, j’emmenerai mes enfants pmus souvent dehors !! Et j ai compris bcp de chosë. Merci

      Répondre
    • Je souhaite sortir plus avec mes enfants.

      Répondre
    • Bonjour Anne Estelle,
      Merci beaucoup pour vos vidéos.
      J’ai deux adolescents qui ont du mal à se mettre au travail. Vous m’avez apporté des pistes sur mon comportement :
      éviter le stress, leur laisser le temps, phrases affirmatives positives et leur donner l’envie d’essayer sans la peur de l’échec.
      J’essaie des les appliquer et depuis quelques temps, je vois déjà quelques progrès.
      Félicitations pour votre enthousiasme.

      Répondre
    • Vos vidéos sont très claires, merci. Avez-vous prévu dans un futur proche de développer une box pour les adolescents ?

      Répondre
      • Ce n’est pas prévu au programme 🙂 Peut-être dans quelques années ? À moins qu’une autre personne se joigne à moi pour développer l’idée mais personnellement je ne l’ai pas prévu initialement dans le projet… qui peut évoluer bien sûr 🙂

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

seize + 13 =

Menu