Blog

5

Oct, 2015

Utiliser les intelligences multiples pour mieux apprendre

Par: | Tags: , , , , | Commentaires: 2

intelligences multiplesNous sommes tous différents : nous apprenons de façon différente, nous sommes intelligents de bien des manières, et nous sommes tous plus ou moins doués pour certaines choses, et à l’inverse, nous rencontrons tous des difficultés dans certains domaines. Dans un article précédent, je vous ai présenté les 8 types d’intelligences et comment mettre en évidence son propre bouquet des intelligences, et celui de son enfant.

 

Y-a-il une hiérarchie des intelligences ?

Dans le système scolaire classique, seules deux intelligences sont vraiment utilisées, mises en avant et reconnues pour tous les apprentissages : l’intelligence logico-mathématique, et l’intelligence verbale-linguistique. Si votre enfant a naturellement développé l’une ou l’autre de ces intelligences, il y a de fortes chances pour que le système scolaire colle à son profil d’apprentissage et qu’il ait des facilités et de bons résultats dans ses apprentissages. Et c’est tant mieux 🙂

Mais si ce n’est pas le cas, votre enfant n’est pas « moins bon » qu’un autre. En revanche, si on ne lui permet pas d’apprendre grâce à son type d’intelligence, alors oui, votre enfant pourra plus facilement décrocher, se désintéresser et entrer dans une spirale d’échec.

Il faut ensuite savoir que selon l’âge, l’enfant n’a pas la même agilité à manier tous les types d’intelligences. Un test simple existe : présentez deux lignes de dessins à votre enfant. Chacune des deux lignes comprend le même nombre de dessins (par exemple 6 pingouins de la même taille). La ligne du haut comprend 6 pingouins collés les uns aux autres. La ligne du bas 6 pingouins espacés les uns des autres. Posez cette même question à un enfant de 4 ans et à un enfant de 8 ans « Est-ce que ces deux lignes ont le même nombre de dessins? ». L’enfant de 4 ans dira que la ligne du bas contient plus de pingouins (parce qu’à cet âge, l’intelligence visuelle est beaucoup plus développée) et l’enfant de 8 ans comptera pour comparer (son intelligence logico-mathématique s’est développée). On peut donc dire que si aujourd’hui, une fleur du bouquet de votre enfant est plus développée que les autres, cela ne veut pas dire qu’il est en retard pour développer ces autres fleurs : il faut simplement que les choses mûrissent, étape par étape, et cela se fait naturellement, en grandissant.

 

Comment intégrer les intelligences multiples dans les apprentissages ?

Il y a deux cas de figure :

  • L’établissement scolaire de votre enfant permet l’apprentissage sous toutes ses formes : dans ce cas là, votre enfant sera accompagné et réussira à développer toutes les fleurs de son bouquet des intelligences. En tant que parent, vous êtes un soutien pour aider votre enfant dans le quotidien.
  • L’établissement scolaire de votre enfant ne met pas en pratique les 8 types d’intelligence : dans cette situation là, tout repose un peu sur les parents avertis qui mettront en place des activités diverses et variées pour permettre l’apprentissage grâce aux intelligences multiples.
  • Vous pratiquez l’instruction en famille : il existe deux schémas de pensées : le premier consiste à développer le bouquet des intelligences de son enfant dans sa globalité. Les parents sont alors là, comme dans le point précédent, pour adapter les apprentissages au profil et aux types d’intelligences de l’enfant. Le deuxième schéma consiste à laisser l’enfant se « spécialiser » selon ses dons naturels. Dans ce cas, une ou deux fleurs seront beaucoup plus développées que les autres dans le bouquet des intelligences de votre enfant. Mais si cela lui permet de devenir un expert très tôt dans un domaine plutôt qu’un autre, et qu’il est heureux ainsi, c’est un choix qui se respecte entièrement.

Pour faciliter l’intégration des intelligences multiples dans les apprentissages, j’ai quelques conseils pratiques :

  1. connaître le bouquet des intelligences de votre enfant
  2. déterminer ses apprentissages « faciles » et « naturels » : ce sont des apprentissages sur lesquels vous aurez peu d’effort à fournir, l’enfant s’y consacrera facilement, de lui-même et avec enthousiasme.
  3. déterminer les apprentissages qui sont à l’opposé des intelligences et du profil d’apprentissage de votre enfant : si vous êtes dans l’optique de l’aider à développer son bouquet des intelligences dans sa totalité, alors vous devrez vous focaliser sur ces apprentissages là, et faire preuve de créativité pour les adapter à son profil d’apprentissage et à son type d’intelligence.

 

Adapter les apprentissages aux 8 types d’intelligences

Découvrons maintenant de manière concrète comment faire pour adapter les apprentissages, les activités, les leçons, les exercices, en fonction des 8 types d’intelligences :

  1. L’intelligence intra-personnelle : il suffit de permettre à l’enfant d’être seul. Proposez-lui des activités en solo, avec des consignes ou des exercices qu’il peut appliquer seul. Laissez-lui le temps nécessaire et laissez-le se concentrer à sa façon, là où il le souhaite (couché sur le ventre sur son lit avec une lumière douce, ou accroupi par terre dans l’entrée au milieu de ses libres…). Certains enfants n’aiment pas être seuls, et pour les aider à développer cette intelligence, il faut leur proposer des temps en solo de courtes durées, que vous rallongerez progressivement.
  2. L’intelligence inter-personnelle : cette fleur ne peut se développer qu’au contact des autres. Proposez des activités en groupe, des jeux de société, des questions-réponses. Plus il y a d’interactivité, mieux c’est. Et si votre enfant apprend mieux avec d’autres que seul, permettez-lui de faire ses devoirs dans la cuisine avec vous quand vous cuisinez. Vous pouvez aussi organiser des tournois avec vos enfants (c’est très sympa pour réviser les leçons de la journée par exemple). Il suffit de poser une question à l’un, puis à l’autre, et le but, c’est de donner le plus de bonnes réponses possibles (il ne s’agit pas de concurrence puisque chacun a des questions sur les apprentissages qu’il maîtrise, mais plutôt de compétition dans le sens du jeu. C’est très stimulant).
  3. L’intelligence verbale et linguistique : plus les apprentissages seront écrits, plus ce sera facile. Ainsi donc, vous pouvez mettre les leçons et les consignes sous forme d’histoires et de contes. Vous pouvez découper les leçons en petits paragraphes que l’enfant doit remettre dans l’ordre pour retrouver la logique. Vous pouvez également trouver des moyens mnémotechniques pour faciliter l’apprentissage de certaines notions grâce à des jeux de mots. Demandez à l’enfant de lire à voix haute, cela l’aidera aussi dans sa compréhension des notions moins faciles pour lui. Enfin, vous pouvez aussi repérer les mots les plus importants dans une leçon et en faire un mot fléchés (en lui donnant la définition), ou découper les lettres dans un magazine/journal pour les recomposer, ou encore jouer au scrabble avec des mots imposés (les mots de la dernière leçon par exemple).
  4. L’intelligence logico-mathématique : un enfant qui a ce type d’intelligence a en général beaucoup de facilité dans ses apprentissages dits « scolaires ». Mais pour le reste, c’est souvent plus compliqué. Ainsi donc, pour aider votre enfant logico-mathématique à intégrer plus facilement des notions comme les langues étrangères, l’orthographe ou une activité sportive, le mieux c’est d’opter pour une approche technique faisant appel à la logique. Par exemple, demandez-lui d’établir des stratégies pour qu’un joueur ou une équipe ait plus de chances de gagner (au foot, au badminton ou à la balle au prisonnier). Cette approche va le faire réfléchir sur une solution, et ensuite, il pourra tester sa proposition sur le terrain. Chaque fois qu’il bloquera sur une notion avec laquelle il n’est pas à l’aise, demandez-lui d’identifier le problème, de trouver une explication, de proposer une solution, et de la tester.
  5. L’intelligence kinesthésique : apprendre par le mouvement est une notion souvent peu comprise, et pourtant, pour certaines personnes, ils ne peuvent apprendre autrement. Pour aider votre enfant à mieux apprendre grâce à cette intelligence, essayer d’adapter les leçons de manière à bouger : une poésie peut-être mimée, une soustraction en maths peut-être faite en sautant dans des petites cases pour se représenter le calcul de manière concrète, ou en manipulant des petites cailloux ou des graines, un cours d’histoire peut être adapté en scène de théâtre, les indices pour répondre à un exercice peuvent être cachés (comme une chasse au trésor) et l’enfant doit se déplacer pour trouver les solutions. Vous pouvez aussi permettre à votre enfant d’apprendre (une poésie ou une leçon) et de réviser en faisant une activité manuelle comme du tricot, du coloriage ou de la couture. Le fait de bouger ses mains l’aidera à se concentrer.
  6. L’intelligence visuelle-spatiale : vous pouvez à chaque fois que c’est nécessaire, faire des résumés de leçons qui sont colorés, synthétisés et visuellement très agréables à voir. Établissez ensemble, avec votre enfant, un code couleur : rouge pour les grands titres, vert pour les sous titres, etc. Ensuite, demandez-lui de souligner les mots importants dans une autre couleur. Avec chaque mot souligné, vous pouvez créer un résumé, une mindmap, un graphique, un dessin… n’importe quoi qui visuellement facilitera l’apprentissage. Abusez des stabilos, des stylos colorés, et pourquoi pas d’autocollants ou de gommettes pour rendre tous les apprentissages artistiques.
  7. L’intelligence naturaliste : une personne ayant développé ce type d’intelligence maîtrise le classement et le tri. Proposez-lui donc de faire des listes (avec exemples) pour mieux retenir ses différents apprentissages (une liste avec les types de calculs, une liste avec les différentes étapes de l’Histoire, une liste des différents thèmes de mots appris en anglais…). Pour chaque liste, l’enfant retiendra les mots les plus importants. Ensuite, intégrez des exemples de la nature pour mieux lui faire comprendre les leçons (proposez des additions avec les portées des lapines, des dictées sur une ballade dans la forêt ou des vacances à la mer…), et surtout, dès que possible, sortez : il y a énormément d’apprentissages qu’on peut découvrir en étant dehors (la symétrie en faisant des dessins avec des feuilles et des cailloux, la logique en faisant des constructions à base de bois et/ou de pierres, le déplacement du soleil avec les ombres, les couleurs en faisant des chasses aux couleurs, etc.)
  8. L’intelligence musicale : vous pouvez créer des mini poèmes ou des chansons (avec des rimes) pour mieux réviser, compter en tapant du pied ou dans les mains pour « écouter » les calculs, lire une leçon à voix haute ensemble, intégrez des sons pour les mots importants dans les cours d’histoire (par exemple taper dans les mains chaque fois qu’il est question d’une « guerre », siffler chaque fois qu’il est question « d’invention », etc. Déterminez ensemble le code des sons à adopter), votre enfant peut également exprimer par la danse un cours qui l’a marqué. Enfin, ne l’empêchez pas d’apprendre et de travailler avec de la musique : ça peut vraiment l’aider à se concentrer.

 

Adapter les intelligences aux apprentissages ne se fera pas du jour au lendemain : cela demande beaucoup de créativité, et une réelle implication pour changer les habitudes. Je vous invite donc à déterminer à l’avance votre objectif :

  • si vous souhaitez que le bouquet de votre enfant soit développé en son entier, déployez votre énergie pour adapter les apprentissages qu’il aime le moins et pour lesquels il est moins doué avec les éléments de son type d’intelligence
  • si vous souhaitez l’aider à trouver « sa voie », alors encouragez-le dans son ou ses types d’intelligences et focalisez-vous sur les activités que vous pouvez lui proposer pour qu’il devienne un véritable expert

Une fois que vous savez où vous voulez allez, les intelligences multiples seront de véritables alliées 🙂


Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé

Lisez aussi :

Commentaires

2 thoughts on “Utiliser les intelligences multiples pour mieux apprendre

  1. destriez stéphanie

    Je vais commencer les bouquets d’intelligence avec mon fils de 8 ans qui est dyspraxique visuo-spatial.
    Il a vraiment du potentiel!!
    merci

    Répondre

    • Anne-Estelle

      Vous allez voir que son étiquette « dys » va disparaître, parce qu’il ne s’agit plus de lui par rapport à une « norme », mais de lui en tant qu’individu unique, avec son propre fonctionnement 🙂
      J’ai hâte de lire ce qu’il en pense !
      Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre

Laisser un Commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
CONTRIBUEZ
Dites-moi simplement de quelle manière vous voudriez contribuer à la vie du blog, quel sujet vous voudriez aborder etc...
* Je hais les spams, votre email est 100% sécurisé
Merci, je vous recontacterai dès que possible.
Vous aimez plaisir d'apprendre ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé
MERCI
Votre inscription à bien été prise en compte
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour recevoir votre guide.

A très vite ;)

Anne Estelle
Si vous aimez plaisir d'apprendre,
PARTAGEZ ! :)
Découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
6 étapes pour définir et mettre en place un projet d'instruction en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Hello c'est Anne Estelle !
Je vous propose de voir cette vidéo GRATUITE
dans laquelle je vous explique TOUT !
Vous avez envie de passer un avent original et gratifiant en famille ?
Je vous offre mes 20 meilleures astuces
qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
ATTENDEZ ! :)
Bienvenue sur Plaisir d'apprendre !
Pour vous remercier de votre visite, je vous offre un livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de
CULTIVER LE PLAISIR D'APPRENDRE
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
MERCI

Votre inscription à bien été prise en compte !
Vous allez surement recevoir un mail vous demandant de confirmer votre adresse mail, pensez à finaliser cette étape pour pouvoir commencer votre programme.

Ah j'ai failli oublier, si vous aimez, partagez !




A très vite ;)
Anne Estelle
Cet article vous a plu ?
Allez encore plus loin et découvrez GRATUITEMENT
Le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est 100% sécurisé
Découvrez GRATUITEMENT
le livret avec mes 20 meilleures astuces qui vous permettront de cultiver le plaisir d'apprendre en famille
Je hais les spams, votre e-mail est sécurisé