Comment on apprend ?

Dites nous dans les commentaires comment VOUS, vous apprenez ?

Vous pouvez librement télécharger le résumé de la vidéo que vous venez de voir !

Je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo !

502 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Très bonne présentation, synthétique et vivante. Merci.
    Je cherche constamment à apprendre parce que « Le vrai savoir, c’est de réaliser l’étendue de notre ignorance » (Confucius).
    Comme j’enseigne malgré mes 72 ans à des universitaires, je recherche des tours d’illusion à vocation pédagogique, ce qui permet d’apporter un aspect ludique quoique profond!… mais aussi je me documente beaucoup avec des veilles informatiques, des webinaires… et tout ce qui fait croître.
    Cordialement.

    Répondre
    • Les tours d’illusion, très intéressant comme approche 🙂 Merci de votre passage et pour votre commentaire. Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre
  • Bonsoir !

    Je suis très contente d’arriver sur votre site parce que je m’intéresse beaucoup à la pédagogie. Je suis actuellement en 1ère année de Master MEEF pour devenir donc professeur des écoles, mais je trouve qu’il manque dans ma formation tout ce qui touche à la manière d’apprendre, en commençant par les différentes façons d’apprendre ! Cela peut paraitre tout simple, mais je crois que c’est l’essentiel pour conduire les élèves à un meilleur apprentissage possible. Je vais donc suivre de près vos vidéos pour parfaire ma formation !!
    En ce qui me concerne, je suis plutôt visuelle et intellectuelle même si je me rends compte que je suis maintenant assez à l’aise aussi avec l’audition (que j’ai dû travailler à l’école sans m’en rendre vraiment compte !)

    Bonne soirée et à bientôt !

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo très intéressante, je retiens entre autres que le jeu n’est pas une option dans les apprentissages ! Le ludique n’est pas à opposer au sérieux, au rigoureux.
    Par ailleurs, j’ai toujours été convaincue que tout être humain aime apprendre car tout être humain est curieux par nature. On le voit, comme vous le dîtes, avant que les enfants n’ intègrent l’école, ils s’intéressent à tout, s’enthousiasment dés qu’ils découvrent quelque chose de nouveau… Et puis progressivement le désir d’apprendre s’éteint et il devient difficile de le réveiller…
    J’avais déjà pris connaissance des façons d’apprendre, des types d’intelligence et des profils d’identité. Je ne suis pas très à l’aise c’est avec les profils d’identité car certains je trouve se recoupent comme le dynamique et l’aimable sur certains aspects ( la peur de l’échec génère du stress/ et le stress est bien souvent provoqué par le fait d’avoir intégré qu’on n’a pas le droit à l’erreur). Le perfectionniste est très critique à l’égard de son travail et celui des autres, cela ne cache t-il pas parfois un besoin d’être rassuré, un besoin de reconnaissance ?…Beaucoup d’enfants , comme beaucoup d’adultes ,ont peur de l’échec et besoin de reconnaissance mais bien sûr chez certains c’est plus prégnant…

    Répondre
    • Après, l’objectif n’est pas forcément de savoir dans quelle case on est (ou l’enfant), mais plutôt de dégager des tendances, pour mieux comprendre et donc mieux adapter les apprentissages en fonction de notre façon d’être et d’apprendre. Et bien sûr, en plus des comportements naturels que l’on a en situation d’apprentissage, il y a d’autres paramètres qui viennent accentuer ou atténuer ces fonctionnements : le caractère (qui n’a peut-être rien à voir avec notre façon d’être en situation d’apprentissage), l’environnement dans lequel on évolue, notre vécu, le comportement des personnes qui nous entourent et nous accompagnent en situation d’apprentissage… Rien n’est jamais dû à une seule chose. D’où la complexité mais en même temps la richesse et la beauté de chaque individu 🙂

      Répondre
  • Nathacha Meynard
    26 août 2020 5 h 03 min

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo qui me conforte dans la mise en place de ma classe flexible. Je suivrai vos vidéos afin d’aider mes élèves avec plaisir.

    Répondre
  • Bonjour,
    Vidéo très inspirante.
    Je commence l’IEF avec ma fille de 6 ans et je souhaite qu’elle apprenne dans la joie, donc je vais chercher quelle est la meilleure solution pour elle.
    J’ai déjà repéré qu’il fallait qu’elle soit sûre qu’elle va apprendre et ne pas s' »ennuyer », sinon ça ne l’intéresse pas.
    Quand à moi, tout ce qui dépend de la logique est très facile. Mais si je dois apprendre du « par cœur », c’est beaucoup plus difficile.
    Donc pendant mes études je rendais le « par cœur » plus facile en y mettant de la logique.

    Répondre
    • Vous avez réussi à hacker votre propre système c’est super chouette 🙂 Nul doute que vous saurez accompagner votre fille pour qu’elle dépasse ses « faiblesses » et soit fière de ses atouts !

      Répondre
    • Merci pour cette vidéo très claire et qui résume bien déjà les différentes formes d’apprentissage. Je suis maman d’une petite fille de 9 ans qui a le profil « enthousiaste » et qui est TDA. J’aime beaucoup votre 10e point. L’apprentissage a toujours été pour moi passionnant car j’adore découvrir de nouvelles choses en ne sachant tout de suite ce qui va être utile. Je suis également animatrice de formation pour adultes et pour ne rien vous cacher selon moi : l’adulte en apprentissage est un enfant qui a juste des «  jouets » plus gros ou plus chers . J’ai hâte de découvrir vos autres vidéos. Merci encore !

      Répondre
      • Haha j’ai beaucoup aimé votre réflexion sur l’adulte en apprentissage. Je la rejoins entièrement. Disons qu’en étant adulte, on a plus de facilités pour trouver les outils (joujoux) qui nous seront nécessaires 🙂

        Répondre
  • Bonjour ! Merci pour cette vidéo. J’ai toujours été passionnée par la question de l’apprentissage. Je crois qu’il est important de rajouter que tous les humains possèdent toutes ces caractéristiques (type d’intelligence, facteurs de motivation) mais à des degrés divers car chacun se développe dans un environnement différent et part avec un bagage génétique propre et unique. Il faut aussi insister sur le fait qu’on peut développer les façons d’apprendre qui sont moins fortes avec le temps quand les circonstances le demandent. Moi par exemple je suis majoritairement visuelle mais j’ai développé mon côté auditif avec les années, si bien que parfois je constate que j’ai moins recours aux schémas et d’avantage au texte. Mais dès que la fatigue gagne il est vrai que mes «préférences» et mes vieilles habitudes reprennent vite le dessus! J’insiste sur la plasticité du cerveau et l’importance d’essayer de sortir du total confort pour aller petit à petit développer toutes les possibilités que notre cerveau possède. Les neurosciences nous confirment aujourd’hui qu’il est faux de croire que nous n’utilisons qu’un faible pourcentage de notre cerveau. Je suis abonnée à la revue Cerveau et Psycho et je m’émerveille chaque fois… en tout cas je vais partager cette vidéo car pour les parents il est important et utile d’entendre ces informations. Cela donne une meilleure compréhension et des pistes. Et j’attends avec impatience les prochaines! J’ fondé une association à but non lucratif qui soutien les parents et je serais heureuse d’y inclure un lien vers vos vidéos afin qu un maximum de personnes prennent connaissance de ce que vous proposez. J attends donc votre autorisation pour cela. Il s’agit du sirte http://www.accompeduc.com, nous sommes basés à la Martinique. Il me fera plaisir de vous en dire plus au besoin. Merci encore et bravo!

    Répondre
    • Oui, vous avez entièrement raison, ce n’est pas parce que nous avons un calibrage de base que nous ne pouvons pas développer d’autres façons de fonctionner (la plasticité du cerveau est une chose incroyablement belle, qui nous prouve que tout est possible). Ce qui est super, c’est de comprendre notre fonctionnement de base pour le booster sans gaspiller notre énergie, de manière à travailler sur ce qui est moins « évident » de façon ciblée. Là, l’apprentissage sera encore plus efficace (et moins douloureux). Vous pouvez mettre un lien vers cette vidéo, en précisant que pour avoir les autres, il faut s’inscrire à notre site 🙂 Amicalement, Anne-Estelle

      Répondre
  • Super vidéo! De mon côté, les apprentissages « classiques », ceux qui remontent à ma scolarité, étaient fait en bougeant et en écoutant de la musique (ce que dénoncé formellement mes profs qui me disaient inlassablement qu’on ne pouvait pas apprendre en musique!) Maintenant, je ne saurais pas vraiment dire! J’apprend au jour le jour, avec mon fils, et je crois que ce qui reste gravé en moi est ce qui est associé à une émotion forte (la joie de voir mon fils s’épanouir ou comprendre un truc ou arriver à gérer sa colère…)

    Répondre
    • Vous soulevez un point important : les émotions sont fortement liées à l’apprentissage. D’où l’importance d’éviter au maximum les situations de stress, de crainte, de peur, de tension… Et de toujours parler, pour que l’enfant ne s’enferme pas dans ses émotions.

      Répondre
  • Bonjour, merci pour votre video très intéressante, j’ai remarqué que mon fils de 5 ans a besoin de manipuler les objets ou décrire dans la semoule pour que sa main puisse enregistrer les apprentissages, il est aussi très attentif à l’oral mais c’est surtout par le toucher que ça passe le mieux. Je peux dire aussi que même son corps a besoin d’être en mouvement pour mieux se concentrer du coup on travaille parfois couché, debout, sur le canapé, enfin je le suis et il m’indique ce qui est le mieux pour lui

    Répondre
    • C’est super de pouvoir le suivre et le laisser apprendre avec son corps, en le laissant trouver ce qui l’arrange et le fait sentir mieux. Moi, j’aime parfois travailler debout en bougeant les jambes, et d’autres, assise accroupie sur mon fauteuil. Je connais des enfants qui révisent leurs tables de multiplication en sautant sur un trampoline… Les seules limites sont celles dans notre tête 🙂 Merci pour votre enfant, Aurélie !

      Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    Je pense avoir toujours été une observatrice, j’ai su faire énormément de choses et j’apprend encore beaucoup de choses seulement en observant quelqu’un faire. Entre en compte aussi les aspects du partage, du manuel et de l’interpersonnel qui sont tous liés pour ma part à faire que des connaissances seront acquises définitivement.
    Je souhaite débuter l’instruction en famille et mes principaux objectifs pour ce changement de vie est particulièrement que mes enfants garde leur curiosité, aient confiance en eux, fassent des rencontres riches et restent ouverts au monde qui les entourent et à sa richesse. Alors merci votre vidéo es riche d’enseignement et je suis impatiente de pouvoir voir la suite.
    Excellente journée.

    Répondre
  • Bonjour,
    Très instructif ! Merci beaucoup.
    Si l’estime de soi est la clé de l’apprentissage et du plaisir, de la découverte de ce qui nous plaît, il suffit d’identifier la façon dont on apprend pour acquérir cette estime de soi ?
    Merci !!

    Répondre
    • Bonjour Sabine.
      Ce serait réducteur de limiter l’estime de soi à la découverte de comment on apprend. Parce qu’il y a d’autres facteurs qui entrent en compte : la relation aux autres, le regards des personnes référentes, l’amour (ou l’absence d’amour), les réussites personnelles, etc. En revanche, savoir comment on apprend, c’est identifier ses faiblesses pour mieux les hacker, et mettre en évidence ses forces pour mieux avancer ! Et ça, forcément, ça booste l’estime de soi, parce que ça nous rend acteur principal. On ne subit plus. On est capable et on y arrive.

      Répondre
  • J’hésite entre l’apprentissage accompagné et autonome

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très complète
    J’ai malgré tout du mal a définir le profil de ma fille de 13ans, qui semble inintéressée par toutes les matières.. elle peut se lancer des défis mais ne semble pas du tout épanouie dans ses apprentissages..je pense même qu’elle n’est pas heureuse d’apprendre… j’ai essayé plusieurs méthodes, l’accompagnement quotidien, les cartes mentales, les images visuelles, les psychopédagogues qui lui ont détaillé les étapes d’apprentissage, elle choisit des livres (comme l’orthographe illustrée par exemple), elle visionne des vidéos pour l’histoire et géographie, mais j’ai vraiment l’impression qu’elle n’a toujours pas trouvé sa voie, qu’elle titube et se démotive rapidement, elle a sans cesse besoin de moi.. malgré toute l’aide et tous les outils que je lui ai apporté, depuis la 6eme (elle est en 4eme), je la sens encore très fragile.. parfois dépassée par son manque de réflexion et ses difficultés à apprendre, comprendre, et retenir…
    Merci d’avance pour votre écoute.

    Répondre
    • Bonjour, il y a deux points qui me semblent importants à distinguer en fonction de ce que vous me dites. Le premier, c’est qu’il y a effectivement sa façon d’apprendre. Peut-être n’a-t-elle pas encore mis le doigt sur ce qui lui permettrait de faire une véritable cartographie de ses forces et axes d’amélioration. Nous avons créé un outil pour ça : le bouquet des apprentissages. Si cela vous intéresse, nous ouvrons bientôt une nouvelle session. Par contre, c’est un engagement sur plusieurs semaines pour réussir à voir en détails sa façon de fonctionner. Mais j’en viens au deuxième point qui est de trouver son but dans la vie, sa raison d’être, ce qui la fait vraiment vibrer, ce qui l’enthousiasme et la passionne. Et ça, définir le profil d’apprentissage ne suffira pas. Il y a des personnes qui ne se trouvent qu’après avoir exploré des dizaines de chemins. Ce que je vous encourage, c’est à la pousser à essayer un maximum d’activités, d’idées. En dehors des études, des apprentissages. Et si elle arrive au bac sans savoir, ce n’est pas grave. Ca a été mon cas et je l’ai très mal vécu parce que je pensais que je ne trouverai jamais. Encouragez-là, soyez avec elle pour qu’elle ne se sente ni seule, ni anormale dans ce processus. Et après le bac, elle pourrait faire un service civique, partir à l’étranger, travailler, s’investir dans des associations… tout ce qui pourra lui permettre de découvrir ce qu’elle veut vraiment. Quand elle aura trouvé, plus rien ne l’arrêtera, car vous aurez semé en elle le plus important : la confiance en soi. 🙂

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour votre vidéo qui est très explicite. Pour ma part, je suis un peu un condensé de tout ça, ça fait un peu peur (voir prétentieuse, pardon)
    Mais je suis maman de trois enfants et je me retrouve dans chacun d’eux enfin dans chacun de leur manière d’apprendre et du coup, ce que vous décomposez ici est très intéressant pour pouvoir les aider dans leurs apprentissages.

    Merci beaucoup!

    Répondre
    • Il n’y a aucun orgueil, ne vous inquiétez pas. On peut être un peu de beaucoup de choses. Ce n’est ni mieux ni pire, c’est vous 😀 Et c’est la beauté de la diversité. Je comprends que vous vous reconnaissiez un peu en chacun de vos enfants, sans qu’ils soient pour autant comme vous. C’est super intéressant quand on commence à comprendre les mécanismes derrière les comportements, ça permet de mieux anticiper et surtout, de mieux répondre aux besoins.

      Répondre
  • Benoîte Leroy Binard
    26 août 2019 13 h 00 min

    Bonjour merci pour cette vidéo je suis aesh et j accompagne des enfants Dys. J ai téléchargé le pdf ainsi je pourrai m en servir régulièrement

    Répondre
  • J’apprends le mieux quand ça correspond à un besoin du moment. Par exemple, l’histoire d’un pays quand je vais le visiter.

    Répondre
  • Merci beaucoup pour toutes ces informations détaillées, cela m’encourage encore à découvrir les modes de fonctionnement de les filles, et même les miens !

    Répondre
  • Bonjour,
    Un grand merci pour ce partage qui nous rafraichit la mémoire sur le comment apprendre.
    Bonne continuation dans cette entreprise de recherche et de partage

    Répondre
  • super vidéo très intéressante. Elle me donne des pistes pour ma fille de 10 ans qui bloque sur la logique dite mathématique et est très relationnelle. Je m’oriente vers l’instruction en famille pour son petit frère de 2 ans et demi qui lui a besoin d’observer toutes nouveautés (lieux, personnes,objets , sons, mécanismes…) puis de manipuler lui même.

    Répondre
    • Pour les plus petits, l’observation et la manipulation sont la « norme » entre guillemets, les choses peuvent évoluer en grandissant 🙂

      Répondre
  • merci, vidéo très intéressante!

    Répondre
  • Merci, Anne Estelle, pour cette vidéo claire, très intéressante et agréable à écouter.
    Pour ma part, j’apprends quand quelque chose me plait ; quand une personne parle d’une thématique avec passion ; par l’expérience.

    Répondre
  • Bonjour,
    Super vidéo très riche (un bon condensé de différentes formations que j’ai déjà eues et que j’avais oubliées) et courte en même temps… idéale pour les mamans débordées 🙂
    Moi je fais l’ief à ma fille de 4 ans et demi qui a un esprit logico-mathématiques comme moi… Mais elle est plutôt fascinée par la lecture et la découverte du monde. Les maths (méthode Singapour) elle n’y trouve pas grand intérêt et donc ne s’y intéresse pas. Elle n’aime pas les supports écrits… Je dois constamment inventer un jeu ou un défi pour avancer avec elle en mathématiques. Mais quand on a d’autres enfants en bas âge on n’a pas trop le temps d’en tour transformer en défi.

    Aussi elle adore lire mais n’aime pas écrire …

    Avez-vous des astuces ?

    Répondre
    • Hello Fati, alors d’abord, j’aimerais simplement vous dire que votre puce a le temps de se mettre au formel. Elle n’a que 4 ans et demie. Ne la poussez pas trop au risque qu’elle se décourage ou soit dégoûtée. Les enfants fonctionnent beaucoup par cycle. Ils délaissent tout par passion pour un domaine en particulier. Ca peut durer quelques jours, parfois quelques semaines et même des mois. Ensuite, quand ils sont allés au bout de ce qu’ils voulaient dans ce domaine, ils le laissent de côté pour explorer autre chose. C’est comme ça que ma fille qui détestait écrire s’est mise à écrire tous les jours pendant une semaine sur un coup de tête. Elle était prête, elle en avait envie. Voilà, c’est tout. Et puis ça s’est arrêté. Alors bien sûr, je peux vous donner quelques idées pour donner l’envie d’écrire, j’ai fait un article à ce sujet : https://plaisir-d-apprendre.com/transmettre-le-plaisir-d-ecrire/
      Mais proposez juste, n’imposez pas, votre fille a le temps 🙂 (et vous aussi !)

      Répondre
  • Excellente vidéo! Je suis une maman chrétienne de 5 enfants qui fait l’école à la maison depuis 5 ans. J’essaye de trouver des moyens d’apprentissage toujours plus adaptés à chaque personnalité de mes enfants pour que cela reste une joie et un plaisir d’apprendre! J’apprends moi-même énormément en faisant cela. C’est merveilleux de découvrir leurs aptitudes naturelles ! Chez nous on apprend beaucoup par le jeu, les expériences et les motivations individuelles. Les intelligences sont surtout visuelles, musicales et mathématiques. Hâte de voir les prochaines vidéos !

    Répondre
    • Bienvenue Nahomie, et oui, je te rejoins, on apprend autant que les enfants quand on est dans cette démarche d’écoute et de personnalisation. On apprend sur eux, sur soi, sur comment s’adapter…

      Répondre
  • Merci!
    Je suis devenue très exigeante avec le temps et je me rends compte que je privilégie surtout les activités qui comportent les 4 facteurs de motivation. Merci pour cette prise de conscience!

    Répondre
    • Mais de rien. Après, être exigeante n’est pas forcément un défaut, tant qu’on se challenge à la limite de nos capacités et qu’on reste à l’écoute

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo, que j’ai trouvée très clair et passionnante. Je m’intéresse de plus en plus à ces sujets et me rend compte à quel point ils sont négligés par l’Ecole et la société ! Alors continuez !

    Répondre
  • Merci pour cette première vidéo. J’ai hâte de suivre la suite

    Répondre
  • Bonjour
    Ma fille a 7 ans et est en ce1 je lui apprends en travaillant avec elle sur des livres et faire les exercices.
    L’annee Dernière Les cours de mathématiques c’etaient avec les legos .
    Je n’ai pas de manière a apprendre.Je sais que je m´y prends très mal .Ma fille me dit qu’elle ne veut pas travailler et veut aller à l’école .

    Répondre
    • Ne vous sous estimez pas. Si votre fille veut aller à l’école, pourquoi ne pas la laisser y aller ? Peut-être fait-elle partie des enfants qui ont besoin d’un groupe pour travailler ? Peut-être s’y plaira-t-elle vraiment ? Il y a des enfants pour qui l’instruction à l’école convient mieux, pas parce que les parents ne savent pas faire à la maison, mais juste parce que ça correspond plus à leur manière d’apprendre. Réfléchissez à lui laisser cette opportunité d’essayer 🙂

      Répondre
  • Catherine BONJOUR
    19 janvier 2019 15 h 48 min

    Merci beaucoup pour tous ces rappels. Comme moi, vous vous êtes intéressée à la Gestion mentale d’Antoine de La Garanderie..quel outil génial! Moi, je suis une auditive, très linéaire. Un de mes fils me semble auditif, tandis que l’autre est plutôt visuel. Je les instruis en famille et j’espère que vos conseils pourront encore m’aider dans ma quête!

    Répondre
    • Il y a tellement de personnes qui ont fait des recherches et des expérimentations dans le domaine des apprentissages. Et tellement de pépites 🙂 Je les partage quand j’en trouve 😀

      Répondre
  • c’est très intéressant. Merci. Je suis plutôt visuel /auditif/kinesthésique.

    Répondre
  • Bien résumé je trouve, la vidéo est agréable en plus. Merci aussi pour le profil d’identité je ne connaissais pas ! 😉

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo

    Répondre
  • Merci Estelle.je confirme ce que vs dites.et j’ajoute;il nous reste encore bcp de choses à apprendre sur l’être humain pour l’aider à mieux apprendre.

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette présentation fluide et très condensée en information.
    Personnellement , j’ai un profil visuel, pour apprendre , je préfère recopier les éléments important voir schématiser l’essentiel et surtout créer des liens entre les différents éléments, je suis plutôt intelligence inter personnelle, j’aime travailler en groupe

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo, j’apprends par jeux, envies, à bientôt !

    Répondre
  • Merci de votre enthousiasme et de votre témoignage .
    Le plaisir d’apprendre est une ligne de vie qui ne cesse de m’ouvrir à la diversité de notre potentiel humain.
    Les éléments que vous amenez dans de votre vidéo sont aidants et pertinents: merci de cette transmission !

    Répondre
  • Bonjour,
    J’aime observer les choses ce qui me permet de retenir pas mal de choses.
    Je pense avoir une memoire visuel.
    Merci pour vos conseils c’est très instructifs !

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo qui va permettre de mieux comprendre et d’aider plus facilement mon fils âgé de 6 ans dans ses apprentissages.

    Répondre
  • maman d’un enfant précoce, je suis en difficulté pour les devoirs notamment. j’ai hâte de voir vos prochaines vidéos
    merci

    Répondre
  • J’apprends quand cela m’intéresse, et si je pense que c’est utile.
    J’adore vos vidéos.

    Répondre
  • Pour apprendre, j’ai besoin de concrétiser les notions abstraites, les manipuler, les vivre avec mon corps et bien sûr les comprendre. Il faut aussi que je me projette et que je trouve un intérêt à l’apprentissage de cette notion afin de la réinvestir….Merci pour cette vidéo…

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo très enrichissante, je souhaiterais mettre en place des conditions favorables pour la motivation et la concentration pour accompagner un enfant en 6ème à faire ses devoirs.

    Répondre
  • Bonjour, je viens de visualiser votre 1ère vidéo. Merci pour ce résumé qui m’éclaire un peu plus sur les difficultés que j’ai pu rencontrer dans ma scolarité et celles des enfants qui m’entourent maintenant.
    Par contre j’ai du mal à me situer précisément sur ma façon d’apprendre prédominante.
    Bien cordialement

    Répondre
  • Merci,c’est bien de mettre les choses dans ces rails,mais juste une qst on commence tous ça par qui l’enfant ou nous même ?

    Répondre
    • Et pourquoi pas les deux en même temps ? Un petit pas pour soi, un petit pas pour l’enfant, pour qu’on avance ensemble 🙂 Les deux aspects se nourrissent l’un de l’autre. C’est au contact de ce qu’on vit soi-même et de ce qu’on réalise pour soi-même, qu’on peut aider l’enfant à réaliser les mêmes choses pour lui. Et c’est en aidant un enfant sur un aspect, qu’on prend conscience que cet aspect en question a été une réussite pour nous, ou au contraire une lacune.

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo 🙂

    Répondre
  • Intéressant 🙂

    Répondre
  • Ingrid de Temmerman
    23 août 2018 13 h 29 min

    Pour moi j aime savoir jusqu au bout des choses, c’est ce qui m’a mise en échec scolaire je pense, j ai été déçue… J aime apprendre par moi même les choses manuelles et être en présence de personnes passionnées pour des choses qui auraient pu me paraître plus ennuyeuse au premier abord

    Répondre
    • Bonjour Ingrid, c’est chouette de pouvoir expliquer ce qui a fait que l’école ne collait pas à votre façon d’apprendre. Utilisez votre expérience pour accompagner au mieux vos enfants et/ou élèves, qui seront encore différents de vous 🙂

      Répondre
  • Joanna Delord
    11 août 2018 3 h 49 min

    Jo
    Bonjour pour ma part je me suis reconnue dans la plupart, excepté l’apprentissage par le jeu, mais j’y travaille actuellement ! Mes enfants sont en établissement scolaire mais j’éprouve le désir de les instruire à la maison ! Depuis quelques semaines je m’efforce de me procurer les ressources nécessaires , de me renseigner au maximum sur le sujet etc.. afin d’être prête !

    Répondre
    • Prenez le temps qu’il vous faut, tout en sachant que vous n’aurez jamais toutes les réponses et toutes les certitudes avant de vous lancer, la majorité des réponses vient en faisant 🙂

      Répondre
  • Bonsoir, j’utilise pour apprendre mes sens visuel et auditif

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Personnellement j’aime bien que vous parliez vite, ça change des vidéos où je trouve qu’ils parlent trop lentement et dans lesquelles il n’y a pas assez d’infos à la minute 😉
    Ça fait 10 ans que nous faisons l’IEF mais je recherche toujours à m’améliorer et à m’éloigner de l’éducation traditionnelle, ce qui est loin d’être évident, surtout avec la pression sociale et familiale. L’aînée a suivi les Cours Ste Anne par correspondance et je suis partie de ces supports pour l’éducation des suivants tout en intégrant beaucoup de matériel Montessori ou autres, en les fabriquant ou achetant. Je ne sais pas vraiment si mes enfants sont plus visuels, kinesthésiques, … mais je sais que certains matériels ou méthodes conviennent à l’un mais pas à l’autre et je m’adapte plus ou moins. J’ai tout de même l’impression de ne pas aller assez loin dans le respect de leur besoin et d’être trop enchaînée aux méthodes classiques.
    J’adore votre façon rigoureuse de présenter chaque sujet qui me rassure car justifie ce que je ressens. Merci.

    Répondre
  • je viens en retard après avoir bien trier mes mails 🙂
    je crois qu’aujourd’hui j’apprends de différentes manières, le visuel, l’écoute, l’écris, … tout dépendra du sujet 🙂

    Répondre
  • Félicitations pour cette video.
    Très convaincu par votre video.
    Personnellement j’apprends surtout par la répétition.
    Merci pour ce partage.

    Répondre
  • Merci pour toutes ces pistes. Je suis enseignante et suis toujours à l’affut d’enrichissement de ce que je sens et pratique (assez hors norme et engagé).
    J’ai hâte de lire le document écrit, pour pouvoir y revenir, l’annoter, etc, parce que dans la vidéo, ça va très très (trop !) vite !

    Répondre
  • Super vidéo! Merci pour le travail.
    je voudrais bien la synthèse pour pouvoir méditer à tous ce qui est dit§
    Ps: merci pour la présentation de Olivier Rorland. je me suis lancée grâce à votre famille. Je vais faire un blog sur la parentalité.

    Répondre
  • bonjour, vidéo très intéressante, j attends la suite avec impatience.
    A titre personnel, je trouve que j ai beaucoup de mal dans les apprentissages, mais sans trouver l origine de mes problèmes. Mais la motivation y est, le temps passé pourrait être amélioré, mais bon… le résultat n est pas à la hauteur. question d âge peut être (50 ans)?

    En revanche, j aide des enfants dans leurs apprentissages, et je partage tout à fait votre avis quant à la diversité , et je sais repérer assez vite comment l enfant fonctionne.

    curieux constat, non?

    Répondre
    • Peut-être que vous êtes très éclectique dans votre propre façon de fonctionner ? Je pense aussi qu’on ne fonctionne pas pareil selon les périodes de notre vie. Après, des techniques pour améliorer la concentration, l’efficacité et la mémoire en un minimum de temps, ça existe et ça fonctionne autant pour les enfant que les grands 🙂
      Et si vous n’avez aucune difficulté à voir chez les autres leurs points forts et manières de fonctionner, vous avez peut-être l’intelligence inter-personnelle très développée, et l’intra-personnelle peu… C’est une piste 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Super vidéo ! Je me suis retrouvée sans problème :
    Je suis plutôt visuelle, j’aime apprendre et la relation avec l’autre est importante. Et donc j’ai visionné cette vidéo avec beaucoup de plaisir ( vidéo dynamique, tu es très agréable à écouter). Je suis AESH c’est à dire accompagnatrice d’enfants en situation de handicaps, en classe et je vois les blocages (tous enfants confondus, et mon fils de 4 ans entre autres) de certains enfants plutôt kinesthésique, il ne leur ai pas permis de bouger ou de manipuler. En classe on explique rarement la finalité et cela est donc difficile pour certains de s’intéresser… et trop souvent quand on transmet un apprentissage on oublie que celui ou ceux qui nous écoutent n’ont pas le(s) même fonctionnement(s).
    J’ai hâte de voir la suite. Cela va m’aider dans mon travail et pour mon fils. déjà en MS sa maîtresse n’acceptait pas qu’il puisse apprendre différemment : plutôt kinesthésique ( la maîtresse n’avait même pas l’air de connaître), une soif d’apprendre qui lui donnait envie de passer à autre chose une fois acquis, l’importance de celui qui transmet…
    Encore merci pour le partage.

    Répondre
    • Bonjour Fani,
      Merci de votre commentaire, et je suis triste de voir à quel point vous voyez au quotidien la souffrance des enfants dans leurs apprentissages. Mais chaque goutte d’eau compte comme le disait Mère Thérésa 🙂

      Répondre
  • Par l’échange et l’échec mais au moins je ne me sentirai plus jamais nul

    Répondre
  • Bonjour,
    Je suis une grand-mère de 3 petits enfants, 7ans, 5 ans et 20 mois.
    Je profite de bons moments avec eux, mais je voudrais aussi pouvoir leur faire apprendre des choses tout en s’amusant.
    Je trouve votre site super intéressant et cette vidéo m’a beaucoup plu.
    J’aurais bien aimé profiter de cette ambiance d’apprentissage quand j’étais enfant.
    Je suis bien d’accord avec vous, le meilleur moteur pour apprendre c’est la motivation et se dire que cela nous servira à quelque chose.
    Moi, je veux apprendre pour en faire profiter mes petits enfants.
    Merci de nous faire profiter de votre expérience.

    Répondre
    • La motivation et le plaisir d’apprendre peuvent se re-découvrir à tout âge ! C’est beau de vouloir, en tant que grand-mère, participer à cela chez vos petits enfants. Merci pour eux 🙂

      Répondre
  • Veronique Duvivier
    17 avril 2018 9 h 19 min

    Bonjour Anne-Estelle, cette vidéo est très intéressante. A l’école de mon fils, cela fait deux ans que les octofuns sont mis en place (idée reprises des intelligences multiples justement). Depuis lors, mon aîné utilisé son bodyfun (le corps) pour apprendre. Par exemple : monter et descendre les escaliers pour apprendre son poème. C’est vraiment efficaces. Nous avons décidés d’instruire les enfants à la maison et la deuxième est énormément dans l’émotion. Cette vidéo va m’aider à comprendre ses moyens d’apprentissage. Pour le moment, elle touche et répète énormément. Elle aime terminer son travail comme elle dit. Je crois qu’à l’école elle n’a pas le temps d’aller à son aise donc elle fait vite et avec erreur tandis qu’à la maison elle s’applique et se concentre, si je l’accompagne (ce qui n’est pas toujours évident avec un grand frère et un petit frère). Je suis contente car j’ai des pistes pour la rendre autonome (avec du temps). Bonne journée Véronique

    Répondre
    • Les octofuns sont top 🙂 C’est super que ces outils soient utilisés en classe.
      Concernant l’instruction à la maison, faites-vous confiance. Vous aurez besoin d’un temps d’adaptation, comme pour tout gros changement, mais si vous acceptez l’idée de tâtonner et de faire quelques boulettes, vous acceptez aussi l’idée de vivre de beaux moments, et ça ira bien 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Moi j’aime beaucoup apprendre pour apprendre. Du coup, vos vidéos m’intéressent!

    Répondre
  • Merci d’aborder ce sujet

    Répondre
  • Petite il me fallait répéter sans cesse et écrire plusieurs fois, mais je n’ai pas vraiment réussi à entraîner ma mémoire.
    Même maintenant il me faut écrire et mettre de la couleur pour retenir.
    C’est maintenant pour mes enfants que je souhaite trouver leur méthode d’apprentissage. Merci beaucoup pour cette vidéo qui nous explique enfin que nos enfants ne peuvent aprendre tous de la même façon car nous ne sommes pas faits tous dans le mêmes moules. Cette vidéo devrait largement être diffusée et notamment dans les écoles, cela permettrait peut-être une remise en question de certains professeurs qui s’acharnent à donner la même éducation à tous les jeunes.

    Répondre
  • ça parait si simple !

    Répondre
  • Bonjour,
    Je découvre votre vidéo qui est un vrai délice pour moi ! J’ai deux enfants que j’ai élevé en ayant une passion dévorante dès le début de mes grossesses. Bien qu’étant en congé parental, j’ai choisi d’inscrire mes enfants en crèche parentale à raison d’une ou deux journées par semaine. Je souhaitais qu’il apprennent à vivre en collectivité, qu’ils aient d’autres perception des apprentissages de la vie par d’autres personnes, d’autres règles, d’autres échanges, d’autres partages. Je souhaitais qu’ils partagent du temps avec des copains et des copines, plus âgés, d plus jeunes, d’un autre milieu, d’une nationalité différente. Apprendra la différence et la respecter. Je me suis également investie dans la structure, notamment dans la gestion et l’organisation, en participant dès que cela était nécessaire. A la maison, j’ai beaucoup appris à mes enfants (deux garçons, ils ont 15 mois d’écart mais deux années civiles) par le jeu et en me documentant beaucoup. J’ai beaucoup lu et pris exemple de grandes personnalités de l’éducation telle que Maria Montessori par exemple. Même chose en grande section/CP quand il s’agissait de la lecture. Grâce à un manuel très explicite et très simple, mes enfants ont compris le jeu des syllabes et les joies de faire une phrase complète et bien construite avec un sujet, un verbe et un complément. Je continue à les soutenir dans leurs apprentissages par le biais de l’informatique. De nombreux sites en ligne gratuitement les entraîne à conjuguer des verbes, effectuer des exercices de mathématiques, réviser une leçon d’histoire, continuer à apprendre les yeux en dehors des lignes du cahier sur lequel la leçon est strictement copiée. Cela permet aussi de vérifier si la leçon est bien comprise parce qu’ils doivent la mettre en pratique. J’ai, pour finir, pas mal échanger avec d’autres parents, beaucoup participer aux conférences ayant eu lieu à proximité de ma résidence (et pourtant, j’habite un petit village à 15 kilomètres de la ville la plus proche), à aller dans des plus grosses villes pour découvrir de nombreuses pratiques, à partager des moments au Relais d’Assistante Maternelle par exemple où mes enfants ont pris beaucoup de plaisir, j’ai passé du temps avec eux dehors (cela est important de ne pas rester « scotcher » aux nouvelles technologies !). Nous avons beaucoup ri en faisant des pâtés de sable, des châteaux géants, des batailles d’eau dehors sur la pelouse l’été, jardiner en plantant les fleurs au printemps, semer les radis, cueillir les tomates du jardin quand elles sont prêtes à être déguster, donner à manger et soigner nos deux poules (ils en avaient chacun une, qu’ils avaient baptisé d’un joli nom de leur choix), ils ont tondu la pelouse dès qu’ils ont souhaité essayer la tondeuse (j’étais bien entendu à leurs côtés), nous avons partager les activités du quotidien comme faire la cuisine, mettre une machine à laver en route, apprendre à étendre le linge, le ramasser et le plier quand il est sec, passer l’aspirateur, en somme, aider aux tâches quotidiennes à la maison et en extérieur. J’ai d’ailleurs eu un très grave accident de santé il y a une année. Après 1 mois de coma, et plusieurs mois de rééducation, je n’ai que très peu de séquelles. Les garçons ont pu mettre en pratique tout ce qu’ils avaient appris et découvert pour se prendre en charge et aider à la maison. Leurs résultats scolaires ne s’en sont d’ailleurs jamais ressentis. Ils ont beaucoup dessiné et parlé de ce qui m’arrivait afin d’extérioriser leurs émotions. Je souhaite par ailleurs encore profiter de cette méthode d’apprentissage avec deux autres bouts de chou, auprès de qui j’e prendrai les mêmes plaisirs. Je ne regrette pas mes mises en pratique « décalées » par rapport à l’apprentissage de l’école. Je trouve, et mes enfants également, que c’est « génial » parce qu’à l’école, « nous faisons d’une façon et à la maison, d’une autre manière pour finalement en arriver au même point : connaître la leçon ! » Je trouve cela tellement bien qu’ils « se sentent à l’aise dans leurs baskets ! » Ils sont aujourd’hui en 6ème (félicitations du conseil de classe aux deux premiers trimestres et comportement très adapté et très sérieux pour cette première année en collège pour l’aîné) et CM1 (« un excellent premier trimestre et une excellente attitude » pour le plus jeune). Je remercie par ailleurs l’ensemble des personnes qui m’ont écouté, qui ont échangé avec moi, toutes celles qui ont rédigé de nombreux ouvrages, de nombreuses références de quelque nature quelle soit. Je ne regrette rien et suis très fière de ce qu’ils sont devenus à 11 et 10 ans.

    Répondre
    • Croire en soi et croire en eux 🙂 Merci pour ce beau témoignage de l’importance de garder le cap sur ses choix sur des années, et de voir les résultats à court, moyen et long terme 🙂 Félicitations !

      Répondre
  • merci !

    Répondre
  • Marie Lautier
    16 mars 2018 14 h 15 min

    Vidéo très intéressante, et pratique pour la suite. Je me suis reconnue dans plusieurs profils et ça permet de comprendre que les autres ne fonctionnent pas forcément de la même manière. Ma fille est encore jeune, 20 mois, mais cela me donne des pistes pour détecter ce qui l’intéresse, la motive, et comment elle fonctionne pour préparer la suite vu que nous voulons pratiquer l’IEF.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. J’apprends en bougeant, en bricolant, en écrivant, en dessinant. C’est très difficile pour moi de rester assise trop longtemps…

    Répondre
  • Souvent , j’aime apprendre pour apprendre et également apprendre par besoin (ex: réalisations manuelles, photos …)
    j’ai une devise  » pas un jour sans appendre »et je ne dissocie pas l’apprentissage de la curiosité
    avant de parler d ‘apprentissage ,je pense qu’il faut transmettre aux enfants l’intérêt du questionnement et comme ils ne sont pas des coquilles vides il faut aussi , avant de commencer un
    apprentissage, leur montrer qu’ils savent déjà plein de choses dont ils peuvent se servir ;
    étant dans la transmission avec des enfants en difficulté je dois  » jongler » avec les différents moyens d’entrer dans les apprentissages et ce en personnalisant le plus possible;
    mon métier me permet d’utiliser des « chemins » différents de ceux utilisés dans les enseignants non spécialisés
    en tout cas
    bravo pour cette vidéo et meri
    juste une petite remarque » vous parlez très vite, peut-être un peu trop vite
    du coup je suis revenue en arrière

    Répondre
    • Bonjour Monique,
      Je vais essayer de parler moins vite pour la suite 🙂 Ces vidéos étant filmées et enregistrées en une fois, je ne peux pas faire les modifs, mais pour les prochaines vidéos sur Youtube, j’y penserai 🙂
      Et très belle devise « Pas une journée sans apprendre » 🙂

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo, et du coup voilà comment je pense apprendre :

    Par l’observation,l’expérience, l’échec et dans ce sens. Je n’aime pas qu’on me dise comment faire.
    Je suis sensible au sens visuel principalement et également au sens kinesthésique, en deuxième position.
    Je pense avoir une intelligence logico mathématiques, naturaliste et intrapersonnelle.
    Il me semble que j’ai un profil d’identité enthousiaste et je suis motivée par « quelle utilité ».

    C’est très intéressant de se poser la question pour soi même !

    Répondre
  • Merci infiniment
    contrairement a vous j’etais nul ou presque tout au long de mon parcours scolaire.
    je me suis déchaîné pour apprendre après mon maitrise.
    Je pense que l’échange en ai pour qlq chose par ce q j’ai eu la chance de travaillé dans les ONG, ce qi ma permis d’apprendre des choses q’on ne peut apprendre q par l’echange et l’experience.
    merci encore

    Répondre
    • L’échange et la pratique oui. Vous avez appris en étant engagé dans quelque chose, pas assis à une table pour apprendre, mais apprendre pour faire et exercer un métier ! La vraie vie est le meilleur cadre pour apprendre efficacement :-

      Répondre
  • Intéressant…cela donne envie de voir la suite pour mieux accompagner mes princesses

    Répondre
  • Merci pour cette très belle vidéo, passionnante et très riche. J’ai hâte d’en découvrir de nouvelles… Après avoir élevé mes 6 enfants… je m’occupe de quelques petits enfants de maternelle et suis très interessée par tout ce qui touche à la joie de l’apprentissage… Er je vois combien l’école actuelle ne remplit pas sa mission et fait bien des dégâts!

    Répondre
    • Heureusement qu’il y a des personnes qui vont au-delà de ce qui existe depuis des dizaines d’années, pour trouver mieux 🙂 Vous en faites partie, merci pour les petits bouts que vous accompagnez 🙂

      Répondre
  • Marie-Josée Maheux
    10 janvier 2018 15 h 18 min

    Toujours aussi intéressant!

    Répondre
  • Marie-Josée Maheux
    8 janvier 2018 17 h 28 min

    Je suis une auditive-visuelle.. mais surtout, j’apprends mieux quand la matière et le prof me motive! Alors, le avec qui est primordiale pour moi. Merci pour cette super vidéo! En direct du Canada!!!!

    Répondre
  • Super, merci anne estelle

    Répondre
  • Super vidéo !

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo.

    A bientôt

    Nadège

    Répondre
  • Bonsoir,
    Merci pour cette vidéo.
    Je suis plutôt visuel et logico-mathématique. Même si je pense que parfois j’apprends autrement (auditive, dynamique par exemple, certainement fonction de mon réel intérêt pour la chose à apprendre ?)… Très intéressant en tout cas cette synthèse et très compréhensible.
    Gaëlle

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette série de vidéo!
    Pour apprendre, j’ai besoin d’expérimenter ce que je viens d’apprendre, de le reformuler, de le partager.
    J’ai besoin que ça ait une utilité!

    Répondre
  • De nouveaux thèmes sous forme de vidéo: « très bonne idée ».
    L’idéal serait un petit test pour identifier correctement le type d’intelligence qui prédomine chez nos enfants?
    Bon travail.

    Répondre
    • Bonjour Guylène,
      Concernant le profil d’apprentissage, je travaille sur un prochain outil pour justement mieux cibler la façon d’apprendre de chaque enfant. Y a encore du boulot mais dans les prochains mois ça devrait sortir 🙂

      Répondre
  • Vidéo très instructive, merci.
    L’instruction est importante pour tous, petits et grands. On apprend à toute âge, en toute circonstance. Apprendre à donner et à recevoir est important…

    Répondre
  • Bonjour!
    C’est juste magnifique d’apprendre!
    Je suis en pleine découverte de ma manière d’apprendre …
    Merci

    Répondre
  • Merci pour toutes ces infos

    Répondre
  • Que du bon à cogiter ! Merci beaucoup.

    Répondre
  • Super, bel effort de vulgarisation qui donne envie d’aller explorer chaque donnée pour aller un peu plus loin. Deux remarques cependant : je préfère parler d’erreur que d’échecs, car je trouve que l’échec donne l’idée que le processus s’arrête là, derrière une erreur, il y a a une réussite, mais en même temps, vous l’expliquez très bien. Deuxième chose que je trouve plus embêtante, quand vous évoquez les intelligences multiples, vous laissez entendre que chaque individu à une forme d’intelligence, il serait plus juste de titrer sur « nos intelligences » plutôt que « notre intelligence ». Ceci dit, encore bravo pour votre travail.

    Répondre
    • Bonjour Dominique, vous avez raison concernant les types d’intelligences : certaines personnes se spécialisent dans l’une ou l’autre, tandis que la majorité ont un bouquet des intelligences, avec plusieurs fleurs bien jolies 🙂 Je le détaille beaucoup plus sur le blog dans différents articles, mais c’est bien de le noter ici aussi. Merci 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo…
    Je suis une intellectuelle-enthousiaste-dynamique, dotée d’une intelligence visuelle et spatiale. Sensible à « QUI » enseigne et au charisme de l’enseignant, j’aime et ai absolument besoin de savoir où je vais. Connaître la profession à l’avance est INDISPENSABLE, sinon, je décroche. Enfin, j’aime me nourrir de mes échecs qui m’ont toujours faite avancer…

    Répondre
  • Très coul. Merci a vois

    Répondre
  • Merci beaucoup pour ce partage, très intéressant! 🙂

    Répondre
  • J’ai bien aimé comment on apprend. L’analyse est très intéressante et je vais essayer de mieux les appliquer,
    Merci

    Répondre
  • Bonjour,
    Je vous remercie pour votre travail et tout ce que vous nous apportez, parents et enfants.
    Je suis maman de 2 garçons(18mois et 4,5ans), le plus grand étant scolarisé.
    Pour ma part je privilégie le visuel, mais pour mes enfants j’essaye de toucher à tout (bricolage, chanson, jeux)
    Je donne cours d’arabe pour le plus grand mais il est très vite dissiper et ne tiens pas en place…reste concentré très peu de temps.
    donc je recherche des trucs et astuces chez vous pour m’aider dans l’apprentissage au quotidien:)

    Répondre
    • C’est normal pour un enfant de 4 ans et demie de préférer jouer et bouger plutôt que d’être assis pour apprendre. Si je n’avais qu’un seul conseil pour l’apprentissage d’une langue, c’est de parler avec lui, de faire les « leçons » en vivant, en jouant, etc. Par exemple, Djanaé apprend à compter en anglais quand on se balade pour aller au parc, les couleurs quand on est dans la rue et qu’elle voit les couleurs des voitures, etc. Bon courage 🙂

      Répondre
  • coucou !

    je suis très contente de cette vidéo car en effet c’est important de pouvoir distinguer toutes ces différences de caractères et de capacité d’apprendre.
    oui, c’est vrai personne n’est nul et devrait se retrouver dans ces descriptions évidemment mixées en chacun de nous en différentes quantités…comme pour un gâteau!
    je suis assez kinesthésique et dynamique mais il y a un peu d’autres choses aussi: ce n’est pas toujours si facile de savoir définir parce que cela dépend des situations de la vie 😉
    à bientôt,

    Répondre
    • C’est vrai qu’il y a des généralités, parfois des façons d’apprendre qui sont évidentes, et d’autres beaucoup plus changeantes en fonction des circonstances. Ce qu’il est important de comprendre c’est qu’on peut apprendre à mieux se connaître pour mieux apprendre à chaque étape de notre vie. Faire un petit check up de temps en temps c’est toujours très intéressant 🙂

      Répondre
  • Tellement vrai !!!!!!

    Répondre
  • Anne Estelle, merci pour cette vidéo efficace. Elle permet de remettre les choses en place et de se concentrer sur les qualités de nos enfants (et les nôtres également) qui peuvent être différentes de celles attendues dans un cadre scolaire classique. Cette présentation des différentes formes d’apprentissage va nous aider à sélectionner les clefs les plus adaptées pour accompagner efficacement nos petits. A bientôt

    Répondre
  • Je vais pouvoir expliquer à mon mari que c’est possible, merci ! <3

    Répondre
  • Bonjour Anne Estelle
    Merci pour cette vidéo très intéressante avec des explications claires
    Je suis intervenante auprès d’élèves en difficulté d’apprentissage et j’ai moi-même été très malheureuse d’apprendre sans savourer à l’école
    C’est tellement important que chaque enfant puisse se sentir et devenir capable d’apprendre et y trouver du plaisir…
    Cordialement
    Sylvie

    Répondre
  • Bonjour Je suis éducatrice scolaire pour des jeunes apprentis en situation de handicap. Je le constate tous les jours que chaque jeunes fonctionnent différemment et qu’il n’est pas facile parfois de détecter leur façon d’apprendre.
    Pour ma part, j’apprends beaucoup par observation. Je suis une personne visuelle, émotionnelle et inter personnelle.
    BONNE CONTINUATION A VOUS

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui devrait être largement diffusée dans le milieu enseignant !
    Pour ma part, je suis plutôt kinesthésique et j’ai besoin de voir en quoi l’information va m’être utile pour pouvoir l’intégrer.
    Là, en l’occurrence, il s’agit pour moi de faire pour mes petits-enfants ce que je n’ai pas fait pour mes enfants !

    Répondre
    • Parfois on manque de recul… ne culpabilisez pas pour vos enfants et il n’est jamais trop tard pour rattraper tout ça. Vous avez une belle oppoortunité d’aider vos petits enfants et c’est ça le plus importante 🙂 Merci de votre confiance.

      Répondre
  • Je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites au début. Très bonne à l’école, mais complètement perdue à la fin du lycée.
    J’espère que ma fille ne suivra pas le même chemin, et que j’arriverai à l’accompagner vers son épanouissement plutôt que vers son carnet de notes…

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo intéressante et inspirante. Papa d’un garçon de 8 ans et une fille de 3 ans, j’essaie de leur transmettre les bons outils pour bien apprendre en s’amusant, en ce moment je me renseigne sur les technique de gamification afin de s’inspirer et voir comment les motiver de la même façon q’ils le sont en jouent.

    Répondre
  • Bonjour
    Un grand merci pour ce généreux partage!
    Pour ma part, je suis très visuelle, mais aussi émotionnelle, avec un besoin d’etre rassurée, en sécurité par rapport à la personne qui m’apprend quelque chose, sans être jugée. C’est vraiment très important. Et pour un enfant, ce l’est d’autant plus! De même que le respect de son rythme d’apprentissage.

    Répondre
  • bonjour maman de deux enfants 8 et 3 ans en ief pour moi l’ecole a toujours ete un ennui j’apprenais le mieux quand j’aidais ma copine a faire le devoir c’est en situation de retransmission que je retiens le mieux et aussi en dessinant pendant que la personne parle. video interessante mais a relire pour mieux integrer a en cherchant avec ces enfants comment ils font pour mieux integrer les notions je pense que ma fille est en autre une visuelle et repond a la question du avec qui mon fils a l’air de bien aimé les chansons ; mais toute ces faconsd’a pprendre nous donne du coup un large panel pour aidé nos enfants dans leur apprentissage j’ai moi-meme crée des jeux pour les aidé a apprendre par exemple un memory avec des couleur differentes pour les differents sons et quand j’y jouais avec ma fille je me suis rendue compte que c’est parceque elle avait retenue les couleurs qu’elle se souvenait des sons j’ai lue aussi dernierement que d’apres une etude que plus on a de l’attente sur nos enfants plus on genere du stress et bloque leurs apprentissages. merci pour cette video .

    Répondre
    • Oui c’est tout à faire ça, plus on projette des attentes et des objectifs, plus l’enfant le ressent et se bloque à cause du stress engendré. C’est bien pour cette raison que c’est complètement illogique de comparer les enfants entre eux, de les noter et de les mettre en compétition. Alors que si on se base simplement sur le fait que chaque enfant est unique, il apprendra à sa façon et en son temps 🙂

      Répondre
  • Merci pour vos vidéos!
    Je vois un peu plus la façon dont je veut faire apprendre les choses à mon fils…

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo très claire. Alors je n’ai pas de dominante visuelle, kinesthésique, ou auditive, j’ai besoin de mettre tous mes sens en pratique pour apprendre (écrire, mind-mapping, parler, théâtraliser, rapper, visualiser un espace ou je peux ranger des informations …. ). Je suis logico-intellectuelle à profil intellectuel et j’apprends pour apprendre…

    Encore merci,
    Bonne continuation

    Répondre
  • Beaucoup de pistes à explorer en vous écoutant, certains éléments résonnent. J’attends la suite avec impatience,pour aider au mieux les 2 fils.
    Bonne continuation.

    Répondre
  • Bonjour,
    Cette vidéo était très très instructive…tant est si bien que je n’ai pas pu tout retenir ! Ma mémoire (plutôt visuelle) n’a pas pu tout enregistré.
    Moi, depuis toujours, j’aime apprendre (pour le plaisir d’apprendre). J’essaie à la maison de transmettre ce plaisir à mes enfants, dans des domaines très variés (jeux de société, cuisine, bricolage, jardinage, culture, entretien de la maison, sports, loisirs créatifs, etc…la liste est infinie). Dans la vie, j’estime qu’il faut savoir faire beaucoup de choses pour s’en sortir au quotidien. Mes enfants sont en général très réceptifs et je leur laisse toujours la possibilité d’arrêter si cela ne leur plaît pas.
    Mais par ailleurs, je constate, avec tristesse, que l’école se charge elle-même se saper tout le plaisir d’apprendre des enfants. D’abord très enthousiasmante en maternelle, ensuite les grandes découvertes en CP, CE1, et puis après en CE2, CM1, CM2, c’est l’ennui qui l’emporte ! Mon aîné a passé son année de CM2 a soupirer, au grand dam de son enseignant ! Il a vraiment hâte de passer au collège afin de découvrir de nouvelles choses. Espérons que le collège tienne ses promesses. (et là je ne suis pas très confiante…)
    Donc, merci pour cette vidéo qui me donne de nouvelle pistes d’investigations !
    A bientôt

    Répondre
    • Le document PDF vous permettra de tout avoir sous les yeux à tête reposée 🙂 C’est vrai que selon la structure scolaire et les enseignants (c’est surtout l’enseignant qui fait la différence à mon sens), le plaisir n’est pas au coeur des apprentissages. D’où l’importance de faire comme vous dites, transmettre le plaisir dans tout à un tas d’activités et domaines 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Enseignante spécialisée avec des enfants en situation de handicap, je me suis beaucoup intéressée et depuis maintenant assez longtemps à la gestion mentale d’Antoine de la Garanderie. Je retrouve beaucoup de lui dans ce que vous dîtes. Lui, n’avait pas pris en compte l’aspect émotionnel et kinesthésique et c’est dommage, mais son enseignement m’a ouvert à d’autres façons d’apprendre dont l’école ne tient malheureusement pas compte, qualifiant trop vite de nombreux enfants de « paresseux ». Avant d’aider les enfants, j’ai du moi-même prendre conscience de comment je fonctionnais. Mes évocations sont d’abord auditives et kinesthésiques et grâce à la gestion mentale, j’ai complété par le visuel. En classe, pour être certaine de toucher le maximum d’enfants, j’essaie d’apporter dans les apprentissages les deux versants, visuel et auditif. Avec votre aide, je me reconnais, majoritairement dans : INTELLECTUELLE, ÉMOTIONNELLE et REBELLE, les autres intelligences étant là aussi, mais plus discrètes ; une personne ne peut être définie par une seule intelligence. On reproche souvent aux enfants de ne pas être motivés, mais c’est aussi à nous d’être motivant et je vous rejoints tout à fait dans le fait qu’il faut du plaisir ou de l’utilité pour apprendre. MERCI !

    Répondre
    • Oui, notre rôle est sûrement plus important que celui des enfants. Parce que c’est nous qui pouvons avoir le recul pour analyser et modifier des choses. Les enfants eux sont juste dedans et profitent… ou subissent. Quelle responsabilité nous avons. Mais de plus en plus d’adultes conscients de cela se mettent en route et c’est ça qui fait bouger les choses. Merci de votre commentaire et de votre travail 🙂

      Répondre
  • J’ai suivi la semaine de l’intelligence et j’ai tout de suite pensé à la conférence dans laquelle l’expert Atika parlait des 8 intelligences. C’est hallucinant !
    Merci à toi !

    Répondre
  • Video tres instructive..je vais essayer de suivre les conseils .
    Merci

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très instructive! J’ai moi aussi été une excellente élève, mais je me rends compte que je n’ai jamais appris à savoir ce que j’aimais vraiment. Du coup ma vie professionnelle a été très ordinaire (je me cherche encore à 43 ans!!) alors que j’aurais cru pouvoir devenir tout ce que j’aurais souhaité. Mais je ne l’ai jamais trouvé. Je ne souhaite surtout pas cela pour mes enfants et c’est pourquoi je souhaite les accompagner en faisant l’école à la maison. J’apprends par passion et intérêt et je suis une verbale linguistique. Merci pour votre enthousiasme !

    Répondre
    • Il y a quand même une chose positive, c’est que vous souhaitez plus et mieux pour vos enfants, alors que beaucoup se contentent de dire « j’en suis pas morte, ils survivront… » Merci pour eux 🙂

      Répondre
  • Excellente synthèse ! Merci Anne Estelle !
    Croiser toutes ces données est un vrai casse-tête, mais c’est pour ça que je trouve ça passionnant et stimulant !

    Répondre
  • Bonjour anne estelle, moi j’apprends facilement quand le sujet ou l objectif me passionne, j’ai une intelligence inter et intra personnelle très développée et du coup lorsque j’ai réussi à identifier ça j’ai enfin pu être efficace dans mes apprentissages. Le plus dur est d’identifier ça chez mes propres enfants (manque de recul? !) Peux tu partager des astuces Pour reconnaître quel type d’apprentissages est le plus adapté à chacun ? Je pense que l’on devrait travailler dessus dès tout petit pour éviter de se perdre en essayant de rentrer dans les moules! !!!

    Répondre
  • Un immense merci pour votre partage, si riche, si enthousiasmant, si profond aussi. Enseignante et conseillère pédagogique, je suis familiarisée avec plusieurs des domaines cités, et archi convaincue de leur importance ; J’ai beaucoup apprécié vos commentaires et explications ainsi que le point 9 concernant notre comportement en situation d’apprentissage. Personnellement, je me retrouve dans plusieurs profils (émotionnel, enthousiaste, perfectionniste, etc.) et j’aimerais accompagner certains de mes petits enfants pour qu’ils découvrent comment ils fonctionnent.
    Vous écouter m’a fait l’effet d’un réel feu d’artifice ; vous savez si bien mettre tout cela ensemble qu’on ne peut qu’aboutir à cette compréhension essentielle : une telle diversité dans les manières d’apprendre devrait en effet être prise en compte. Comme je travaille en lien avec des écoles, je suis très concernée par ce qui se pratique dans nos classes « traditionnelles » et, comme vous, attristée de voir certains enfants rencontrer des difficultés ou même simplement s’ennuyer. Parmi d’autres, je garderai votre phrase : « On peut très bien être doué, bien apprendre et pourtant ne pas aimer apprendre ». Pour moi qui aime tellement apprendre et enseigner, c’est une réelle préoccupation. Mon rêve est que tous les enfants soient heureux dans leurs apprentissages et je me réjouis de votre contribution. Je partagerai votre vidéo avec ma famille mais aussi avec mes collègues et les futurs enseignants que je côtoie.
    J’ai hâte de visionner les autres vidéos.

    Répondre
  • J’apprends en m’amusant, la logique mathématique me sert et la musique.

    Répondre
  • merci Anne Estelle, encore une super vidéo!

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo, très complète et dense. (Le résumé sera utile!).
    Pour ma part je pense être plus sur un apprentissage visuel et kinesthésique. Je remarque que l’on apprend beaucoup plus lorsque on est passionné par un sujet: on peut y passer de nombreuses heures sans s’en rendre compte (et en oublier de manger, de dormir…). Je souhaiterais pouvoir proposer ce type d’apprentissage à mes deux filles, en unschooling ou en école démocratique. C’est en réflexion avec mon mari, et peut-être pour bientôt!
    Merci pour cet apprentissage sur les apprentis sages 😉

    Répondre
  • Bonsoir Anne-Estelle,
    Tout d’abord merci pour la première vidéo.
    Ma façon d’apprendre à évoluer depuis la naissance de ma fille, sérieuse, je réapprends avec le jeu, ça fait du bien ;-), l’observation a toujours fait partie de ma vie. J’ai peur de l’échec, mais en même temps cela fait parti de l’expérience de la vie. Avec l’échange et le partage, je me sens moins seule. Le plaisir et la passion font maintenant partis de ma vie. J’étais kinesthésique et visuelle, aujourd’hui j’ajouterai auditive, le top c’est quand tuos les sens sont réunis. Pour l’intelligence, se serait plutôt logico-mathématique (qui a bien diminué), visuel-spaciale, kinésthésique… pour laisser davantage de place à l’intelligence interpersonnelle et intrapersonnelle. Mon profil d’identité intellectuel, dynamique, aimable, perfectionniste et enthousiaste. Et le chemin, je le fais avec qui ? Effectivement, c’est important pour moi.
    Merci beaucoup Anne-Estelle pour cette introspection, c’est impressionnant les changements d’apprentissage en fonction de se que l’on vie !

    Répondre
    • Oui c’est vrai qu’on n’est pas pareil selon les périodes de notre vie, les expériences qui nous font apprendre plus vite dans un domaine ou un autre. Et puis plus on touche à tout, plus on diversifie notre façon d’apprendre et plus on complète ce que certains appellent « le bouquet des intelligences » 🙂 Belle introspection en tous cas 🙂

      Répondre
  • J’apprends particulièrement par le plaisir, la passion. Je suis assez sensible avec qui j’apprend (et j’apprends beaucoup par tes vidéos que je trouve non seulement très intéressante mais aussi pleines d’enthousiame)

    Répondre
  • C’est tellement du bon sens ! Merci pour ce retour à l’essentiel.

    Répondre
  • merci pour cette vidéo très intéressante
    Je suis plutôt visuel, j’ai besoin d’écrire avec beaucoup de couleurs ( a l’école j’était le reine des fiches…)
    sinon je suis également manuelle j’ai besoin d’expérimenter
    mais surtout j’ai besoin de temps pour tout analyser et synthétiser ce que j’ai appris (un peu trop perfectionniste…)

    belle journée

    Répondre
  • Hâte de lire le script vu ma surdité :).
    merci d’y avoir pensé et de rendre ces vidéos accessibles, c’est agréable !
    bien à vous !

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci Beaucoup pour cette analyse.
    Je viens de m’abonner aux BPA et de recevoir celle offerte sur les 5 sens. C’est vraiment du beau et bon travail.
    Merci pour cela.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo!
    Je viens d’apprendre que la série de vidéo ne serait plus disponible à partir de 20h ce soir donc je me dépêche de les regarder! 😀
    Je suis:
    – clairement « visuel », comme l’a dit la dame 2 commentaires au dessus j’ai également besoin de reformuler et de synthétiser (j’ai découvert il y a peu le mind mapping et je pense que c’est fait pour moi! ^^) avec mes propres mots pour intégrer plus facilement
    – plutôt verbale et linguistique, j’ai du plaisir et de la facilité à manier la langue. Pas mal musicale également, j’ai plutôt le sens du rythme et je chante juste 🙂 J’aime chanter d’ailleurs 😉
    – au niveau du profil d’identité je me suis retrouvé dans plusieurs: intellectuel, perfectionniste, émotionnel et carrément dans l’enthousiaste! 😀
    – au niveau des motivations, la question « vais-je apprendre » me parle pas mal. Le « où ça se situe » est également important pour moi, j’ai besoin de voir le shéma, le processus dans sa globalité, j’ai beaucoup de mal avec le tâtonnement.

    Répondre
  • genial

    Répondre
  • Merci !!!

    Répondre
  • Super

    Répondre
  • Bonjour, tout d’abord merci pour cette vidéo. Personnellement j’aime développer et apprendre à propos de sujets qui me passionne. cela ne me coûte nullement, au contraire je pourrais y passer des heures. Pour apprendre sur d’autres sujets moins passionnants pour moi, je m’appuie sur leur utilité dans mon travail par ex, sinon je ne retiens rien. Dans ce cas je vais à l’essentiel. J’aime m’appuyer sur le visuel, l’audition et marche lorsque j’ai besoin de réfléchir ou d’apprendre quelque chose par coeur.

    Répondre
  • Bonjour
    Merci pour cette vidéo que j’ai découverte grâce à Camille et Olivier
    Je suis moi même maman de 3 enfants et en pleine reconversion professionnelle dans le secteurde la petite enfance je vais pouvoir aborder les choses différemment aujourd’hui.

    Répondre
  • merci pour cette vidéo qui explique vraiment très bien pourquoi on n’apprend pas tous avec la même facilité et on ne retient pas tous les mêmes choses. Personnellement j’ai un profil d’identité émotionnel avec un type d’intelligence que je pense être visuelle spatiale (à vérifier tout de même). Maman de 2 enfants, votre vidéo va me permettre de mieux comprendre de quoi ils ont besoin pour apprendre.

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo. Cela va m’être très utile pour avancer dans mon travail. Je m’occupe d’élèves en soutien scolaire dans un collège et beaucoup d’entre eux ne savent pas comment apprendre.
    Vous avez fait la synthèse de toutes les choses dont j’ai déjà connaissance. Merci.
    Je vais regarder la suite des vidéos attentivement.

    Répondre
  • Bonjour, Bonjour !!!

    merci pour cette vidéo et ses enseignements.
    oui il est vrai que chacun apprend à sa façon et selon son profil ! … pas simple dans une classe de 25 élèves …
    Pour ma part, j’apprends beaucoup par l’écriture. J’ai besoin d’écrire et de visualiser pour intégrer une notion.
    Il me reste maintenant à identifier le profil de chacune de mes canailles pour leur proposer des manières d’apprendre au plus proche de leur fonctionnement personnel !
    Bonne journée !

    Répondre
  • Bravo, belles illustrations et c’est très enrichissant. Merci et bonne continuation.

    Répondre
  • Bonjour, merci beaucoup pour votre vidéo qui est très claire, elle résume beaucoup de choses que j’avais lues en quelques minutes et m’aide à y voir plus clair dans ma façon d’apprendre (je suis en reconversion professionnelle). Pour ma part je suis très visuelle et je pense avoir un profil d’apprentissage plutôt enthousiaste je commence beaucoup de choses avec beaucoup d’entrain et je me lasse et laisse souvent tomber avant d’avoir achevé un projet.
    merci encore pour la vidéo 🙂

    Répondre
  • Un grand merci pour cette vidéo qui est très éclairante.
    Pour ma part, je pense que je suis une visuelle dans l’apprentissage. Vous nous parlez des kinesthésiques, pourriez vous être plus précise, car je pense que mon fils a besoin de bouger pour apprendre et j’aimerais pouvoir l’aider davantage.
    Merci par avance

    Répondre
    • Etant moi-même kinesthésique je peux vous donner quelques exemples : l’enfant devrait pouvoir apprendre en marchant s’il le souhaite, faire ses exercices en même temps qu’il fait de la gym au sol si c’est son envie… Les kinesthésiques ont aussi besoin de manipuler : toucher des objets pendant qu’ils récitent quelque chose, faire un maximum d’expériences, toucher des objets pour comprendre les calcules etc. Les kinesthésiques ont aussi plus de mal à comprendre les choses abstraites car ils doivent d’abord les enregistrer avec leurs corps. Donc ils ont besoin de plus de temps 🙂
      Il est possible de faire des exercices de maths en créant des parcours au sol avec à chaque étape un indice pour trouver le calcul final. Il est possible d’utiliser la nature et les jeux en extérieur pour visualiser la géométrie et d’autres notions de ce genre. Plus vous offrirez autre chose qu’un cahier avec des écritures, plus l’enfant kinesthésique sera à l’aise et apprendre vite 🙂

      Répondre
  • Bonjour, merci pour votre vidéo. Mon fils de 6 ans est TDA/H et moi TDA. Cela m’a permis de mieux comprendre ou plutôt analyser nos fonctionnements respectifs! Là ou j’ai besoin de plannings, de routine, de check liste bref d’un cadre bien établis et une logique imparable ou tout s’ enchaîne et s’ emboîte parfaitement, lui peut mémoriser n’importe quel air de musique ou les paroles d’une chanson dont il ne comprend même pas le sens alors que la leçon du jour lui a déjà échappée! J’ai hâte de voir vos autres vidéos.

    Répondre
  • Merci pour le travail
    Pour répondre à la question je dirai auditive et visuelle et mon caractère aimable

    Répondre
  • Bonjour, je suis enseignante à l’université. Mes étudiants sont de plus en plus démotivés à apprendre. Le plaisir de la lecture, de la recherche disparaît !!!
    Je vous remercie pour cette introduction. Je vais suivre le reste des vidéos.
    Je reste intéressée à tout outil qui peut motiver mes étudiants.
    j’ai déjà changé pas mal de chose dans ma relation avec les étudiants pour m’approcher d’eux, être à leur écoute, les aider …
    Merci pour tous les efforts que vous faites

    Répondre
    • Après, quand on a des étudiants, c’est encore autre chose, parce que les étudiants sont sensés avoir choisi la voie qu’ils veulent; Mais bon nombre ne sont pas motivés par quelque chose, se sont inscrits parce qu’il fallait le faire, etc. Et là, peut-être que de discuter avec eux à un cours, pour leur montrer une manière de retrouver la motivation, peut-être que c’est une façon de leur offrir quelque chose que personne ne leur a jamais présenté. Peut-être une manière aussi de les aider à trouver un sens à leur vie et à leurs études, et encore mieux les accompagner dans la réussite de ce qu’ils auront choisi !

      Répondre
  • Merci beaucoup pour cette vidéo très intéressante, hâte de visionner votre seconde vidéo,
    je pense apprendre plutot de manière kinesthésique

    Répondre
  • excellent vidéo, concise. Merci
    J’apprends en lisant ce qui est écrit et en reformulant avec mes propres mots afin de me faire mes propres fiches.

    Répondre
  • Très instructive et simple; On va dire que je reconnais mes enfants dans plusieurs sortes d’apprentissages:
    Il y’a une qui aime aider les autres et un qui aime démontrer.

    Répondre
  • Bonjour, je découvre et je suis intéressée. Pour apprendre, c’est plutôt par l’enthousiasme ! mais par petite quantité et avec des changements. Je suis artiste et je change régulièrement de technique. Dans l’animation, je partage toutes ses passions. J’apprends en écoutant les retours, en observant, par erreur…
    merci de me rappeler les différences et il me tarde de tester avec mes enfants vos prochaines vidéos et la box.

    Répondre
  • Bonjour j’interviens auprès d’enfants en difficultés d’apprentissage et je me base sur de nombreux éléments que vous reprenez dans votre video (les intelligences multiples, les profils d’identité, de motivation….). Bravo pour votre video car elle reprend en effet les points essentiels pour bien comprendre les mécanismes d’apprentissage et donc mieux aider les enfants. Merci !

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,

    Merci pour cette vidéo;
    Hâte de vois la suite. Je suis maman de deux filles 5 et 3 ans Je trouve la façon d’apprendre par le jeu, et l’observation très bien . C’est d’ailleurs comme cela que ma deuxième fille sait déjà beaucoup de choses. Elle observe nos gestes et ceux de sa grande sœur et toutes deux évoluent à leur rythme en apprenant beaucoup en jouant ensemble.

    Répondre
    • Le jeu permet d’apprendre énormément de choses sans en avoir l’air : la logique, l’anticipation, les règles, le calcul, les relations, le rire, le plaisir, l’envie de gagner, la capacité à perdre, la coopération, les couleurs… et ce n’est qu’une liste énumérée en quelques secondes. Tout s’apprend facilement par le jeu. Chez nous, on fait quasiment que ça 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    je suis très intéressée par les box mais je ne vois pas où vous contacter.
    J’aimerai seulement savoir pour quel âge ces box sont adaptés ?
    Ma fille est seulement un maternelle (petite section), à partir de quand ce sera intéressant ?
    En cherchant à m’inscrire, je suis tombée directement sur le site de paypal sans pouvoir préciser ces informations.
    Merci d’avance!

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,

    Vraiment merci pour ces vidéos, elle me rassure dans mes choix éducatives. Nous avons décidé de ne pas scolariser nos enfants (les 2 grands ont 3 et 4 ans). Je suis une personne qui à une mémoire très visuelle et j’ai besoin de manipuler pour apprendre. J’aime comprendre les choses de manière logique (par expérience personnelle).

    Nos enfants apprennent de manière très différentes. Mais une choses est sur c’est qu’ils apprennent beaucoup en jouant, en s’amusant, etc…

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui donne envie d’approfondir! j’étais une excellente élève pendant toute ma scolarité et j’aimais l’école mais m’aperçois que j’ai oublié nombre choses que j’y ai apprises. Je pense donc que mes principales sources d’apprentissage sont la passion et l’utilité. Je m’interroge aujourd’hui sur la pédagogie car je viens d’avoir une fille et il est important pour moi qu’elle aime apprendre.

    Répondre
  • Super video ! J’essaye de transmettre par le jeu au maximum , en prenant garde à ne pas m’attarder trop longtemps sur une même activité afin de ne pas ennuyer les enfants , garder leur motivation au top et qu’ils en redemande au prochain cours

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour le partage. J’ai toujours eu des difficultés à l’école mais je suis tout de même arrivée à faire des études qui me plaisaient. Je pense que je n’étais pas passionnée par ce qui m’était imposé de savoir. La mémoire m’a toujours fait défaut. J’ai donc besoin de beaucoup répéter pour enregistrer. Le fait d’aimer le professeur dans sa façon de nous faire découvrir sa passion pour sa matière m’a aussi beaucoup aidé pour apprendre tel ou tel enseignement. Malheureusement, je n’en ai pas rencontré beaucoup dans ma scolarité.
    Il me reste plus qu’à réfléchir sur les manières d’apprendre qui conviennent à mon grand de 7 ans car au final il a certain blocage. Aujourd’hui les enseignants non qu’un seul conseil quand un enfant est en difficulté : il faut l’emmener chez l’orthophoniste ou autre spécialiste de ce genre. Je crois que c’est une perte de temps si on a pas recherché en amont quel est la personnalité de l’enfant et la ou les façon(s) qui lui conviennent pour apprendre et sûrement d’autres points que vous allez développer dans vos prochaines vidéos…

    Répondre
    • C’est un fait que quand l’enfant ne colle pas au système on peut vous dire qu’il a un problème. ^Mais ce n’est pas un problème d’être qui on est et d’apprendre comme on apprend. Le problème n’est pas l’enfant mais l’adulte qui ne comprend rien. Et ce n’est pas facile de permettre à l’enfant de garder confiance en lui et d’avoir une bonne estime de lui-même si l’adulte référent dans ses apprentissages lui fait croire qu’il a un problème. Heureusement, de plus en plus d’adultes prennent conscience de ces différences et peuvent rééquilibrer les choses.

      Répondre
  • Je n’avais jamais entendu parler des profils d’identité, et pourtant j’ai reconnu mon fils de 6 ans 1/2 dans le profil dynamique: enfant très « speed », redoutant l’échec et tjs dans l’action (il apprend ses récitations la tête en bas, sur le canapé, il gigote sur sa chaise dès qu’on lit des phrases ensemble…). Merci pour votre vidéo très claire.

    Répondre
    • Haha, superbe exemple 🙂 On pourrait croire quand on a un profil totalement différent qu’il ne peut pas apprendre comme ça, mais en fait, c’est là qu’il apprend le mieux. Merci de ce partage 🙂

      Répondre
  • Que de commentaires, je vois que c’est un sujet qui passionne ! Comme beaucoup c’est en devenant maman que j’ai commencé à m’intéresser à la question des apprentissages, et notamment à me questionner sur l’école traditionnelle. Comme toi j’étais bonne élève mais plus par facilité et obligation que par passion et une fois adulte je n’ai pas su trouver ma voie. J’ai un travail alimentaire qui est loin de me passionner. D’ailleurs rien ne me passionne même en dehors de mon travail, je crois que pour moi apprendre est vraiment assimilé à corvée et échec à nullité, et c’est vraiment ce que je veux éviter pour ma fille.
    Je ne sais pas trop quel type d’apprenant je suis, je crois que j’aime qu’on me montre, la transmission orale et concrète, apprendre dans les livres ce n’est pas mon truc, même si j’adore lire des fictions…
    Hate d’en apprendre plus dans tes prochaines videos !

    Répondre
  • Super vidéo comme d’habitude! Bravo et merci. C’est clair, c’est concis, c’est complet et présenté avec ferveur et dynamisme…on ne peut qu’adhérer! J’entends et je comprends le malaise que peut susciter l’instruction à l’école. Enseignante en maternelle, voilà un peu plus de 2 ans que j’essaie de revoir ma manière d’enseigner et de coller au plus près de la personnalité de chaque enfant. Je connaissais déjà les idées exposées au cours de cette vidéo et j’en comprends l’importance et même la nécessité, mais la mise en application n’est pas aisée. Mais je vais de ce pas visionner les vidéos suivantes en espérant y trouver quelques pistes pratiques. Et un autre élément important, il me semble, sur la façon d’apprendre est la répétition: on a besoin de répéter un savoir ou un savoir faire pour se l’approprier pleinement. Or, on a toujours tendance, nous, adulte, à vouloir aller trop vite, à brûler des étapes: un enfant (contrairement à un adulte) aime et a besoin de la répétition, non seulement pour apprendre mais pour prendre confiance en lui en voyant et en montrant qu’il sait faire.
    De mon point de vue d’enseignante, ce qui me pose problème c’est: comment arriver à cerner rapidement le profil de chaque enfant (ça prend du temps, surtout quand on en a plus d’une vingtaine à gérer!) pour leur proposer les plus rapidement possible, des activités adaptées; et quelles types d’activités proposées pour que tous les enfants, quel que soit leur profil y trouve leur compte…et j’ai vraiment l’impression de me trouver face au mont Everest! Mais je ne désespère pas, je compte bien y arriver même si ça va me prendre du temps!
    Pour ce qui est de ma manière d’apprendre, je pense avoir plutôt une intelligence visuelle. J’ai besoin d’observer, de me documenter de réfléchir beaucoup avant d’agir (peut-être aussi par manque de confiance en moi!). J’adore apprendre, je suis curieuse de tout, tellement que je pense que ma vie ne suffira pas à faire tout ce que je voudrais; et du coup, j’ai souvent l’impression de survoler les choses, de ne pas assez approfondir. Pour ce qui est des intelligences et des profils d’identité, j’avoue que je me retrouve dans plusieurs: je suis à la fois intellectuelle pour comprendre avant d’agir et en même temps manuelle, j’adore créer, j’ai un côté artistique. En tout cas, merci pour vos précieux conseils, votre enthousiasme et votre sollicitude. Je m’empresse d’aller visionner les vidéos suivantes!

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle, bravo pour tout ce que vous donnez, vous êtes inspirante.
    Pour ce qui est de ma méthode pour apprendre, la combinaison n’est pas simple à trouver car je crois que parfois je coche plusieurs cases qui semblent opposées.
    Merci encore.

    Répondre
  • Bonjours et merci pour cette vidéo. Pour ma part, je suis douée en cuisine et en bricolage et je suis perfectionniste. Je n’étais pas très bonne élève, beaucoup de difficultés de mémorisation. Très alaise dans les matières professionnels mais pas du tout dans les matières générales. Mon fils de 5 ans doit faire du soutien en grande section maternelle car il a des difficultés de concentration je pense qu’il est actif et perfectionniste.

    Répondre
  • Bonjour,
    merci super vidéo

    Répondre
  • merci beaucoup pour tout !

    Répondre
  • Bonjour,
    Je me suis retrouvée dans votre parcours scolaire, c’est surprenant!
    Je suis maintenant maman de quatre enfants, prof des écoles de formation (mais en congé parental depuis plusieurs années).
    J’ai soif de mieux comprendre chacun de mes enfants avec ces outils, afin de me rapprocher d’eux, de ce qu’ils sont vraiment, de ce qui les fait vibrer.
    Ma difficulté reste toutefois la gestion des différents besoins selon les âges et les personnalités. Je voudrais avoir 4 journées en une pour pouvoir mieux les observer et les connaître!
    Merci pour ce partage très intéressant.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour ces renseignements qui nous permettent d’y voir plus clair sur les apprentissages. L’enseignement classique prodigué dans les écoles ne permet pas, malheureusement, que soit mis en place les différents modes d’apprentissages adaptés à chaque enfant, c’est un regret. L’enseignement classique met les enfants dans un moule unique,à eux de s’y tenir ou pas!

    Répondre
  • Bonjour, je trouve cette première vidéo passionnante. Je suis enseignante et il est vrai que ce n’est pas facile de capter l’attention de tous les élèves, on ne peut pas tous les faire entrer dans le même moule et ce qui marche pour l’un n’est pas forcément vrai pour un autre. Pour moi le visuel est très important et je retiens mieux ce que j’écris moi même. Je vais me planter dans vos vidéos et essayer d’adapter ma façon d’enseigner. Merci!

    Répondre
  • Bonjour,
    Je vous trouve très super. Merci

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci Anne Estelle pour ces vidéos !!!!!
    Alors moi aussi j’ai beaucoup souffert dans ma scolarité. Plutôt bonne élève et sans soucis. J’ai fait des études supp qui ne me correspondaient en rien et j’ai beaucoup souffert moralement une fois dans la vie active, je sentais que j’étais à côté de moi-même. A partir de 30ans la vie m’a mise sur le bon chemin et je m’épanouie dans des formations que j’ai choisi et qui me passionnent.
    Par ailleurs il y avait des matières à l’école où je me contentais d’apprendre par coeur mais avec ennuie et je n’ai rien retenu. Aujourd’hui je prend vraiment du plaisir à réapprendre en même temps que ma fille.
    La passion et le plaisir sont indispensable!
    Pour moi l’enseignant avait une importance capitale en maths par exemple j’avais 19/20 une année et 8/20 l’année suivante juste parce que j’avais changé de professeur ……
    J’ai encore beaucoup de mal à savoir comment j’apprends. J’essaye de me questionner mais la métacognition est quelque chose de difficile pour moi.

    Répondre
  • Bonsoir, je suis maman de Zoé, 9 ans et Charly , 6 ans. Au niveau des apprentissages, je trouve qu’ils s’en sortent plutôt bien pour l’instant mais je m’inquiète pour la suite car je trouve que lorsque les devoirs durent un peu trop ils décrochent et plus rien ne rentrent; plus les années passent et plus ils auront du travail à faire à la maison; il est vrai qu’ils vont grandir aussi mais j’avoue que cela m’inquiète un peu..
    Je suis, également en pleines révisions de concours de la fonction publique et je m’aperçois que j’ai énormément de difficultés à apprendre et retenir le contenu car l’administratif ne me passionne peu..
    Merci pour votre vidéo ++

    Répondre
    • Plus vos enfants vont grandir, plus il y aura du travail à la maison, mais plus on va aussi les solliciter à l’école. Avant les devoirs, offrez leur du temps de répit pour jouer, pour sortir, pour discuter, pour avoir un moment avec vous etc. Et ensuite ils pourront mieux se concentrer sur leurs devoirs, et surtout ça ira plus vite, ils se seront défoulés, auront fait le plein d’amour, et seront plus concentrés.

      Répondre
  • Merci pour cette compilation très synthétique et abordable des différentes façons d’apprendre. Chaque enfant est vraiment différent !

    Répondre
  • Merci Anne-Estelle pour cette vidéo, comme toujours tes partages sont clairs et précis, sans oublier ton enthousiasme communicateur ! 😉

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo très synthétique. Pour ma part, je cherche à avoir du recul par rapport à ma façon d’apprendre pour mieux compenser certaines difficultés liées à une dyspraxie diagnostiquée très tardivement (à 49 ans); je suis visuelle quand il s’agit de me souvenir de mots, de phrases (je revois la page) mais suis très peu observatrice dans la vie quotidienne (je saurai dire les parties d’un vélo, les situer mais suis incapable de dessiner correctement un vélo). J’ai besoin de noter les indications orales données pour trouver un chemin, pour les suivre pas à pas, n’arrivant pas à me faire une représentation globale du chemin à suivre. Je cherche des moyens pour améliorer ma gestion du temps et de l’espace (montre multialarmes…)

    Répondre
    • Je trouve que vous vous connaissez déjà bien, et que vous savez comment pallier à certains fonctionnements qui pourraient être plus contraignant : vous avec une bonne intelligence intra-personnelle 🙂

      Répondre
  • J’ajoute que j’avais lu le livre sur les intelligences multiples, mais les profils de personnalités d’apprentissage m’ont beaucoup éclairée, et vont m’aider je pense pour comprendre mon petit dernier…

    Répondre
  • Merci Anne-Estelle poru cette vidéo! Pour ma part je suis assez thématique: quand quelque chose m’intéresse, je cherche partout, je lis surtout, j’absorbe, j’en parle à table en famille (restituer me permet de synthétiser, et de renforcer ma mémoire), et je tâche d’observer l’application pratique autour de moi, quand cela est possible. Je remarque que j’ai tendance à appliquer ça dans l’accompagnement des apprentissages de mes enfants, on en parle, on s’y intéresse, on considère la chose sous différents angles, on glane les informations… voilà pour nous!

    Répondre
  • Merci beaucoup. Tout me parle : je suis enseignante. je vais regarder les autres vidéos

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette première vidéo. Votre parcours du point de vue de l’apprentissage dans votre scolarité me fait écho.. J’ai toujours été bonne élève et autonome dans mes apprentissages. Seulement, je n’ai jamais su précisément ce que je voulais faire dans la vie. Beaucoup de choses m’attirent mais j’ai du mal à choisir. J’apprends facilement mais j’ai, dans certaines situations, des difficultés à appliquer et me mettre en action. J’ai une bonne mémoire visuelle et le mouvement m’aide à enregistrer plus facilement. Je ne sais pas toujours me définir. j’ai souvent l’impression d’avoir « un petit bout de chaque… »Mon fils, lui, n’a pas de difficultés d’apprentissage mais plutôt de comportement à l’école. Il aime apprendre mais il a du mal à se concentrer et être attentif. Il a 9 ans et est actuellement en CE2. J’ai peur que son comportement finisse par lui faire défaut dans ses apprentissages…

    Répondre
  • bonjour je pense que j’apprend en écoutant et en touchant ,je prend rarement des notes, mais j’adore lire.

    Répondre
  • Très intéressant. Merci beaucoup !

    Répondre
  • merci pour ce partage, ancienne élève toujours dans la moyenne, plutôt bavarde tout en restant agréable. Je me reconnais bien dans le fait de devoir aimer ce que j’apprend. Et c’est encore vrai maintenant.
    J’ai 2 enfants de 6 et 8 ans, qui sont bon élèves pour le moment, dans une école classique avec une équipe d’enseignants qui semble plutôt dynamique et qui mettent des choses sympathiques en place. Mais pourtant ils me donnent l’impression de s’ennuyer, et on commence les tables de multiplications…

    Répondre
  • Merci !
    pour moi,-même, j’ai toujours appris car il fallait apprendre, et tout oublié 2secondes plus tard.. pour consolider ses acquis, le fait que l’apprentissage soit utile me semble primordial.. apprendre à travers sa passion semble aider aussi énormément ma fille.
    comment faire quand on a un certain mode d’apprentissage qui n’est pas du tout en adéquation avec celui de nos enfants ? comment du coup leur faire aimer la matière ou comment éviter d’être l’accompagnante blasée qui fait détester les apprentissages à ma fille du coup 😉
    merci encore pour ces différents et très riches éléments.. et pour la synthèse écrite !

    Répondre
    • Peut-être simplement en acceptant qu’on ne fonctionne pas pareil, qu’il n’en a pas une meilleure que l’autre. Vous pouvez aussi demander clairement à votre fille ce qu’elle aime et préfère. Vous pouvez aussi lui raconter votre vécu : cela ne va pas l’encourager à baisser les bras mais plutôt à mieux vous comprendre et vous connaître. Elle pourra aussi s’identifier à vous et réaliser que ce n’est pas mal de détester telle matière, ou de la trouver inutile. Après, ensemble vous pouvez décidez des actions à mettre en place pour que ça se passe mieux pour chacune. Un brainstorming, où toutes les idées (les meilleurs et les plus loufoques) sont nommées, et ensuite vous entourerez celles que vous gardez.

      Répondre
  • Super très bonne synthèse

    Répondre
  • merci

    Répondre
  • Merci, je suis enseignante et cette vidéo est très parlante! Elle reprend très bien les différents profils des élèves que l’on retrouve en classe. Le plus difficile étant d’aider chacun d’entre eux!

    Répondre
  • Bonjour, j’ai vraiment beaucoup aimé la vidéo. Pour ce qui est de ma façon d’apprendre, j’apprends par passion (la couture, l’éducation), souvent seule, et je préfère être au calme chez moi.

    Répondre
  • J’aime beaucoup apprendre de nouvelles choses et je suis surtout visuelle et un peu auditive.
    J’aime surtout apprendre dans un environnement ludique

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très intéressante. Je suis prof en maternelle et j’apprends par plaisir d’apprendre. J’ai une mémoire visuelle. A la fac, il me suffisait de relire mes cours pourentendre dans ma tête la voix du prof ! Mais il fallait que ce soit ma main qui ait écrit. Je pense que les cours pris sur ordi m’enlèverait un moyen de mémoriser.

    Répondre
    • C’est vrai que lorsqu’on est visuel, l’écriture à la main a beaucoup plus de sens pour nous, il y a une émotion derrière, je pense que c’est ce qui fait qu’on retient mieux qu’un écrit dactylographié ou même écrit par la main de quelqu’un d’autre. Et puis il y a aussi le fait que notre cerveau a déjà mémorisé la scène pendant qu’on écrivait, donc on sait où trouver une information par rapport à une autre, etc.

      Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très instructive !
    Je suis informaticienne avec un esprit Logic et mathématique et j’ai deux filles qui ne persoivent pas les apprentissages de la même manière.
    L’une à soif d’apprendre en permanence et s’ennuie vite si elle n’est pas « rassasié » et ne supporte pas l’échec.
    L’autre est très émotive et fonctionne plus avec la confiance.

    Votre vidéo m’a permis de reconnaître le profil de mes filles et d’avoir une idée pour mieux leur transmettre au quotidien.
    Merci à bientôt

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour la vidéo, moi je suis visuelle, couleurs écritures…

    Répondre
  • Bonjour, et merci beaucoup pour votre partage.
    J’apprends en me réappropriant le résonnement, le scénario… c’est un eu long mais j’ai besoin de vivre les choses.

    Répondre
    • On est dans une société où tout va trop vite. La lenteur est pourtant bien et nécessaire dans bien des domaines. Il ne faut pas culpabiliser d’avoir besoin de temps, au contraire. Prendre le temps nécessaire permet de ne pas passer à côté de sa vie. 🙂

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour la vidéo. Ma fille apprend vite par l’audition. Mais en ce moment, sa motivation a baissé. C’est peut être l’effet de l’adolescence, ma fille a 14 ans.
    J’aimerais bien pouvoir lui rendre sa motivation et le plaisir d’apprendre.
    Merci de bien vouloir m’éclairer là dessus.

    Répondre
    • La phase désintérêt est normale quand on vit dans une structure dans laquelle on a appris depuis enfant qu’on n’a pas le choix, que c’est comme ça, etc. Autant à l’école primaire, ce qu’on apprend est concret et utile dans la majorité du temps pour l’avenir. Autant à partir du collège, il y a beaucoup de choses abstraites, qui n’ont pas vraiment de sens, qui nous semblent inutiles (qui le sont d’ailleurs, soyons honnêtes). Donc je pense que votre fille traverse une phase où ses efforts lui coûtent de plus en plus parce qu’elle n’y trouve pas de sens, d’intérêt. Discutez-en avec elle je pense que vous trouverez des pistes de réflexion ensemble.

      Répondre
  • Merci pour cette synthèse qui nous apporte une vision très claire de comment apprendre.

    Répondre
  • Pour répondre à la question. Mes types d’intelligences seraient plutôt : kinesthésique, visuelle! Mon profil d’identité serait plutôt aimable.

    Merci Anne Estelle, j’apprécie votre manière d’exposer les différentes infos. C’est clair !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo qui met des mots sur des situations d’apprentissage difficiles que je rencontre tous les jours dans ma classe. Je connaissais les intelligences multiples mas pas les profils d’identité. Je pense que tout cela va m’aider à aider mes pitchouns.
    Pour ma part, je suis plutôt visuelle et kinesthésique.
    Cordialement
    Véronique

    Répondre
  • Merci et bravo Anne Estelle pour cette vidéo parfaitement claire, succincte, riche en valeur ajoutée et très inspirante.
    De notre côté nous sommes très « câblés » apprentissages à travers le jeu avec nos 2 enfants de 7 et 10 ans. Le plus grand à dominante logico-mathématiques / intellectuel et la seconde kinesthésique / dynamique.
    Au plaisir de vous suivre et de découvrir les vidéos suivantes.

    Répondre
  • Jolie synthèse de plusieurs sources « théoriques » que l’on entrevoit comme en filigrane dans votre liste, vous citez certains auteurs(Howard Gardner, Jean-françois Michel) pas d’autres parce que plus anciens ou moins médiatiques ?
    mais du dire au faire… un long chemin à parcourir et chacun sa manière
    Quand à identifier « sa » propre manière pas si simple car selon les contextes, selon la nature même de ce qui est à apprendre il me semble que je mets différentes choses en mouvement, mais une certitude j’apprends toujours plus vite avec un médiateur humain que sans…
    Bonne continuation
    Mireille

    Répondre
  • Bonjour,
    je trouve que c’est une très bonne approche. je pense que notre façon d’apprendre reste la même que l’on ai 4 ans, 20 ans ou 50.

    Répondre
    • Je pense qu’on peut changer de manière d’apprendre en fonction des expériences et du vécu. Tout comme on change dans notre caractère et notre personnalité. D’où l’importance de bien se connaître, à tout âge 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo que j’ai regardée avec mon fils et qui lui a parue vraiment intéressante.
    Un de ses fils est un « visuel » et cela lui pose des problèmes d’apprentissage car
    lorsqu’il n’a pas de support visuel il a du mal à retenir ce qu’on lui enseigne.
    Merci.

    Répondre
  • cette 1° vidéo aide à comprendre pour mieux orienter ensuite et aider notre enfant.

    Merci d’avoir mis les mots clés pour comprendre lorsque l’audition est défaillante.
    Merci de ce temps consacré pour partager vos savoirs et au plaisir de vous lire et de lire sur les lèvres.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo! Je me reconnais bien quand vous dites que vous étiez bonne élève à l’école mais malheureuse, j’ai vécu la même chose. Je pense être plutôt visuelle, par contre je n’ai pas encore repéré le profil de mes enfants alors qu’ils sont en ief 🙁 et cela me désole; mon grand de 7 ans n’aime pas tout ce qui est scolaire, il aime faire des jeux et des expériences alors j’essaie de lui en proposer mais pas assez à mon goût :-(. Pas évident je trouve, c’est tellement complexe!

    Répondre
  • Très intéressant, vraiment. Je me suis surtout reconnue dans l’introduction car moi aussi j’étais bonne élève mais je n’ai pas pour autant vécu une scolarité heureuse. Je trouve cela triste que l’éducation nationale n’oeuvre pas à l’épanouissement de ses élèves. Pour ma part, même si jai une intelligence logico-mathématique, j’apprends aussi beaucoup par la motivation et cela m’a curuellement manqué plus jeune.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très instructive, qui m’intéresse beaucoup en tant que parent mais aussi en tant qu’enseignante auprès d’adolescents. Si je suis attentive à faire entrer un maximum de critères dans mes enseignements avec les plus jeunes, je m’aperçois qu’avec les élèves plus âgés je n’intègre plus autant de jeu. Les façons d’enseigner ont cependant beaucoup changé et je ne débute jamais une séquence sans dire ce que nous ferons en tâche finale et comment nous y parviendrons. Cela aide en effet les élèves à comprendre l’intérêt de leur apprentissage et de savoir où ils vont. J’ai plus de mal avec les profils d’identité qui sont très nombreux et j’ai hâte de découvrir vos autres vidéos afin de voir comment je peux appliquer ceci à mes élèves.
    Merci pour ces propos éclairants !

    Répondre
    • C’est génial de faire en introduction le plan, et quel sera le résultat de la leçon, à quoi ça va servir, qu’est-ce que cela va apporter etc. J’ai le souvenir que très peu de profs le faisaient quand j’étais en classe. Et aujourd’hui, c’est une des choses primordiales qu’on apprend lorsqu’on fait un exposé, une conférence ou même un projet marketing pour des adultes : il faut être clair dans l’objectif, ce que ça va apporter, pourquoi il faut nous écouter jusqu’au bout. Alors si c’est tant important pour les adultes qu’on fait même des études sur ça, pourquoi avec les enfants on le met si souvent de côté ? Donc merci pour vos élèves 🙂

      Répondre
  • La question que vous posez est très intéressante : comment apprend-on, ce qui diffère de comment mémorise-t-on … Je pense que les enfants apprennent avant tout quand ils sont disponibles, quel que soit leur type de personnalité, leur forme d’intelligence plus développée etc. Ceci peut relever de la motivation interne. Mais aussi de l’environnement. un enfant peut apprendre s’il y est autorisé par sa famille, par l’école (oui, je suis enseignante, mais aussi maman de quatre enfants entre 6 et 22 ans). Je pense que nous, adultes, devons en préalable à tout apprentissage veiller à rendre les enfants disponibles, parce qu’ayant assouvi leurs besoins premiers, aux apprentissages, même s’ils peuvent, parce qu’ils sont extraordinaires, apprendre aussi dans des situations terribles.
    Pour répondre à la question plus personnelle, j’apprends beaucoup par essais-erreurs (sur un ordinateur, un smartphone…), par des lectures qui me font réfléchir (le résultat peut être très long…mais je laisse pousser les idées ;-), j’ai une mémoire en or, pourvu que ça dure (avec l’âge, ce n’est pas gagné), quand j’ai entendu quelque chose, je le retiens généralement, sauf si ça ne m’intéresse pas, et quand c’est complexe j’écoute et j’écris en même temps, là c’est magique !
    Merci pour la richesse de vos propos !!!

    Répondre
    • Merci pour la richesse de votre commentaire 🙂 C’est vrai qu’apprendre demande avant tout de la disponibilité. Et en ce sens, on a tendance en tant qu’adulte à imposer un moment pour apprendre, alors que l’enfant lui, n’est pas disponible. Donc je vous rejoins, plus le contexte émotionnel, relationnel et familial est sain et positif, plus l’enfant est disponible et apprend bien et vite.

      Répondre
  • Bonjour,

    Cette vidéo résume bien la multiplicité des apprentissages, et je vous remercie pour cela.
    Future professeur des écoles, ces notions me paraissent indispensable pour appréhender mon métier dans les meilleurs conditions pour les élèves.
    Pour ma part, j’ai un apprentissage multimodal.
    J’ai besoin d’écouter et lire plusieurs sources afin d’ancrer en apprentissage. Bien sur ce qu’il est possible d’expérimenter est ce qui s’ancre le plus vite et le plus longtemps. Malheureusement il est difficile de tout faire passer par l’expérience ou l’image.

    A bientôt!

    Répondre
    • Je considère au contraire que pour les enfants jusqu’à 10-11 ans, la majorité des choses peuvent se matérialiser par des expériences et de la manipulation. L’apprentissage par l’abstrait se fera d’autant plus facilement au collège. Mais ce n’est que mon avis 🙂

      Répondre
      • Vous avez surement raison mais pour ma part, la grammaire est quelque chose de difficile à mettre en place de manière non transmissive. J’ai encore besoin de travailler beaucoup pour rendre la tache plus facile et intéressante aux élèves. (Au fait je n’ai pas reçu le .pdf mentionné, y compris dans les spam)

        Répondre
  • Merci pour cette vidéo!

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette superbe vidéo ! Elle m’a permise de me reconnaitre parmi les exemples cités. Bien qu’adulte j’aime encore jouer et raffole regarder les enfants jouer…mais parfois avec la pression de ce qu’on s’est mis dans la tête, de toutes les tâches que l’on doit faire ou s’impose de faire, on aurait tendance à sauter bien des étapes…Alors je m’empresse de regarder la deuxième

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour votre vidéo.
    Je suis professeur de Mathématiques en collège et cela m’attriste beaucoup que le collège soit un cap si difficile à passer pour la plus part des élèves et que ma matière soit de moins en moins appréciée, alors qu’elle l’est davantage à l’école.
    Pour ma part, j’ai toujours eu une bonne capacité d’apprentissage dans « le moule scolaire ». Lire et recopier, faire et refaire…
    Mais je suis consciente que cela n’est pas évident pour la plus part de mes eleves…
    Merci encore pour cette première vidéo, j’ai deja pris beaucoup de notes à transmettre à mes collègues !
    j’attends avec impatience les suivantes

    Répondre
  • Merci pour ces informations très enrichissantes !

    Répondre
  • J’apprends dans le calme , j’ai besoin de savoir l eplan et les étapes, je privilégie l’aspect visuel et inter personnel , et ma motivation première est d’apprendre. Merci pour ce premier vidéo.

    Répondre
  • Vidéo très enrichissante qui parle de l’essentiel…
    Très captivant !

    Merci

    Répondre
  • Pour moi apprendre passe par mes oreilles.Enfant je n’apprenais jamais mes leçons car j’avais le cour enregistré dans la téte
    Par contre j’ai toujours été incapable de visualiser quoi que ce soit .
    Merci pour cette vidéo

    Répondre
  • Vidéo intéressante et pouvant servir comme vous dites aussi bien aux parents qu’aux personnes travaillant avec des enfants. Etant enseignante en maternelle dans le public, je ne cesse cependant jamais d’apprendre sur les enfants et de mes questionner sur la pédagogie idéale. Je trouve un peu triste l’image très négative de l’école qui ressort des commentaires (peut-être la faute au système ou à certains professeurs). Sachez que comme il y a des parents qui veulent le meilleur pour leur enfant, il y a aussi des enseignants qui veulent le meilleur pour leurs élèves. Personnellement j’essaie avec passion et conviction de donner le goût et le plaisir d’apprendre aux enfants, qui utilisent le jeu, les interactions entre pairs, le tâtonnement, le choix, le droit à l’erreur en classe… j’essaie de m’adapter à la personnalité, à la forme d’intelligence et aux besoins de chacun (même s’il est vrai qu’à 25-30 par classe c’est plus compliqué qu’à 1 ou 4), tout en leurs apprenant aussi à s’adapter au monde dans lequel ils vivent.
    Ceci étant dit, je trouve super que les parents comme les enseignants s’intéressent à donner le goût d’apprendre aux enfants et vos vidéos permettent de se questionner et de se documenter sur le sujet. Merci.

    Répondre
    • Effectivement, on entend plus souvent les choses négatives sur le corps enseignant. Mais je pense aussi que les enseignants bienveillants, à l’écoute et qui considèrent les enfants comme leur égal, ce n’est pas la majorité. Mais ça change 🙂 Et je suis toujours ravie de voir et de lire des témoignages positifs de personnes comme vous qui se remettent en question et cherchent à s’améliorer. Tout comme les bons parents le font aussi. Je pense que c’est une qualité humaine extraordinaire que de toujours garder en tête qu’on n’a pas toujours raison, qu’on peut encore apprendre, et s’améliorer. C’est une qualité rare, vraiment. Merci pour qui vous êtes pour vos élèves !

      Répondre
  • Super vidéo sur le sujet sensible et épineux de l’apprentissage….
    Pour ma part j’apprends par l’observation ce que je vois, et j’aime les gens passionnés car c’est ceux qui vous transmettent le mieux.
    Mon intelligence est clairement intra personnelle.
    J’espère qu’on aura quelques exemples concret pour aborder les différentes manières d’apprendre dans l’apprentissage de la lecture ou des maths ou du monde…etc.

    Bonne continuation et merci de votre partage !

    Coralie

    Répondre
  • Merci pour ces vidéos très intéressantes qui donnent quelques pistes pour aider mes filles dans leurs apprentissages. si elles n’éprouvent pas de plaisir et qu’elles ne s’amusent pas, ça devient vite une corvée. Je suis curieuse de voir les autres vidéos.

    Répondre
  • Magnifique ! Merci pour vos idées ! C’est sûr ! ça va m’aider ! J’ai aussi été bonne élève à l’école, mais je me suis ennuyé et j’ai vite baissé les bras… L’école m’a cassée…J’ai néanmoins réussi à passer un bts à 35 ans, comme quoi ! tout est possible !! Et j’adore apprendre et transmettre !

    Répondre
    • Vous avez redécouvert adulte le plaisir d’apprendre. Et l’utilité aussi 🙂 Tout le monde n’a pas cette chance. Et si on peut éviter à nos enfants d’avoir une période de « blanc », c’est quand même mieux 🙂

      Répondre
  • Bonjour! merci pour votre vidéo qui est très intéressante; maman d’un garçon qui est actuellement en cp, j’étais à la recherche de pistes pour aborder les apprentissages de manière différente! alors merci encore de me permettre de l’accompagner différemment!!

    Répondre
  • Très instructif. Merci

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo très intéressante.

    Répondre
  • J’aime apprendr pour faire apprendr mes enfants!!

    Répondre
  • Bonjour,je vous remercie pour toutes ces infos enrichissantes!!et merci pour tout votre travail, je prends note de tout cela, merci encore

    Répondre
  • Bonjour, je vous remercie infiniment pour le partage.
    je me rends compte que j’apprends en sachant où je vais, par quelles étapes je dois passer.
    nous sommes tous différents mais nous pouvons vivre ensemble malgré toutes nos diversités. et cela la richesse de la vie. beaucoup de gens l’oublie.

    Répondre
  • très intéressant vraiment, merci 🙂
    j apprends beaucoup par l expérience,
    le jeu est aussi important pour moi en tant que psychomotricienne
    ma fille est en ecole alternative et je trouve porteur que les conditions soient crées pour des apprentissages sous forme de contrat qui respecte là ou en est rendu l enfant et sollicite sa propre motivation

    Répondre
  • Merci pour la vidéo! Je me rends compte que j’utilise au moins deux solutions à la fois! Trés utile pour motiver mes enfants!

    Répondre
  • Moi aussi…très bonne élève mais au fond de moi peu épanouie…a quand une école qui prend en compte le relationnel , l’humain, les émotions…Pour ma part je suis très visuelle (je me souviens de plans, de fiches apprises il y a plus de 20 ans !) et auditive (je me récitais tout à voix haute). Quand j’observe mon enfant de trois ans, je prend plaisir a le voir retenir tous ce qui l’intéresse , a engranger des savoirs avec plaisir et sans s’en rendre compte…pitié faite que le CP n’abime pas ca…
    A quand une formation des maitres qui prend en compte l’apport des connaissances actuelles en neurosciences, en pédagogie…

    Répondre
  • Merci beaucoup pour ce panorama super intéressant !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo particulièrement riche. Je me retrouve dans votre profil. J’étais tête de classe et me suis très vite désintéressée de tout, tout en ayant de très bonnes notes dans toutes les matières. J’ai suivi le chemin que mes parents voulaient, sans jamais me demander ce que j’aimais apprendre. Bilan: des envies de réorientaion mais aucune idée bien claire de vers quoi me tourner. J’aimerai éviter ça à mes enfants!
    J’ai besoin de calme et d’être un peu sous pression pour apprendre. Et j’apprend en lisant puis en écrivant de telle sorte que certaines choses ressortent comme la structure de ce que je veux retenir. J’ai toujours fait beaucoup de fiches! 😉

    Répondre
  • Merci, votre façon d’expliquer me donne envie d’apprendre!
    Perso, pour apprendre, je lis, relis, écris, surligne… jusqu’à ce que je m’endorme..lol . Pas utilisé de méthode suffisamment motivante pour le moment! Les devoirs avec mon fils de 7 ans deviennent une corvée pour nous deux, j’espère trouver un remède grâce aux prochaines vidéos. Mais déjà avec la 1ère je déculpabilise… et je sens mon fils moins « coupable » surtout!!

    Répondre
  • Bonjour Anne Estelle,
    Je ne pensais pas qu’il existait autant de leviers pour déterminer la façon d’apprendre d’une personne.
    Certains m’étaient connus, mais d’autres sont une vrai révélation.
    Merci beaucoup.

    Répondre
  • pas le temps d’écouter vidéo aujourd’hui, mais volonté de bien faire avec la synthèse écrite

    Répondre
  • Bonjour,

    Cette première vidéo est très intéressante et met des mots sur ce que je me représente depuis toujours des apprentissages. Il n’ y a effectivement pas une seule manière d’apprendre, le tout est de trouver la bonne. D’une intelligence plutôt naturaliste, j’ai beaucoup appris par l’observation, l’expérience et l’échec. Je confirme également que la représentation que l’on a de la personne qui tente de nous transmettre quelque chose est essentielle dans le plaisir d’apprendre.
    Merci beaucoup et vivement les prochaines vidéos.

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo très enrichissante.
    J’espère faire l’IEF à mon enfant du moins pour le début et c’est important d’avoir ce genre d’informations.
    Pour ma part, le fait d’écrire m’aide beaucoup à apprendre.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo. Je travail en école maternelle et en effet les enfants n’ont pas tous les mêmes besoins et moyens d’apprendre. Il suffit de les décrypter pour mieux les accompagner. Merci d’avance pour le résumé.

    Répondre
  • merci pour cette vidéo . cela fait plusieurs années que je me documente sur les processus d’apprentissages et je ne connaissais pas les profils d’identité.
    Sinon je suis plutot visuelle kinesthésique mais j’ai appris à développer l’auditif grâce à la musique( flute et chorale).
    J’essaie d’aider mes enfants à connaître leur profil d’apprentissage mais c’est difficile, il faut du temps pour apprendre à se connaître.
    Sinon pourriez-vous ralentir votre vitesse d’élocution, vous parlez vite et du coup c’est difficile de retenir ! car tout ce que j’écoute ou lis c’est pour le retenir et m’en servir.
    Merci !

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo.
    Je crois que la manière d’apprendre évolue aussi au fur et à mesure des expériences de la vie et surtout des rencontres. C’est une alchimie difficile à cerner: un mélange de tout ce que vous énumérez…il nous faudra davantage réfléchir sur nous même et sur nos enfants pour comprendre et définir la manière d’apprendre qui est propre à chacun.

    Répondre
  • Merci pour cette video

    Répondre
  • Bonjour,
    Je ne sais pas vraiment de quelle façon d’apprendre, je pense visuellement et en écrivant

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo ! J’ai justement repris les études après 3 enfants et à presque 35 ans. J’ai pour ma part de grandes difficultés à me concentrer. Cependant ce qui m’aide dans mon apprentissage est d’écrire les choses, je les retiens ainsi mieux car j’ai une mémoire plutôt visuelle !

    Répondre
  • super intéressant
    je vais m’en servir
    il y a déjà des notions que j’utilisais : visuel, kinesthésique, …
    mais ça complète bien

    Répondre
  • merci pour cette vidéo très enrichissante

    Répondre
  • Bonjour,
    Personnellement j’ai une mémoire auditiveet j’aime apprendre en général.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci beaucoup cette vidéo est, tout simplement, le résumé parfait de ce que moi j’appelle  » respect des profiles et des intelligences ». Imposer une certaine manière d’apprendre à un groupe d’enfants est contre productif, beaucoup de temps et d’énergie pour très peu de résultat. J’espère que votre analyse soit au cœur de l’enseignement en maternelle surtout, cela favorisera, certainement, la confiance de l’enfant en lui même et en son entourage éducatif! Malheureusement la réalité est choquante et beaucoup de nos enfants souffrent de la façon dont on leur impose les activités d’apprentissage, sans oublier les contenus figés et moulés sans aucune prise de conscience de ces aspects d’apprentissage que vous venez d’exposer dans votre présentation et qui reste tout de même ignorés par la totalité des écoles.

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette vidéo riche d’informations! Moi j’apprends mieux en écoutant, en répétant à haute voix et en bougeant 😉 et en même temps, j’adore apprendre, j’ai besoin de nourriture intellectuelle ;-)!!!

    Répondre
  • Bonjour,

    Je suis maman d’un petit garcon de bientot 7 ans. Lui il aime que jouer, regarder la télé. Dès qu’il entend le mot apprendre il se sauve. vous pensez que ce encore trop tot pour que je lui donne des devoirs à la maison. Je dois lui forcer a faire des devoirs à la maison. Mais il aime bien quand je lui un livre d’histoire le soir, merci

    Répondre
    • Personnellement je trouve que c’est génial qu’il n’ait pas perdu son envie de jouer. N’importe quel devoir ou apprentissage peut être un jeu. Il faut faire preuve d’imagination pour rendre cela rigolo et fun, mais jouer n’est pas mal en soi, c’est très bien 🙂 Les enfants apprennent en jouant. Transformez ses devoirs en jeux et vous n’aurez plus de soucis 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette belle synthèse ! Elle condense différentes lectures récentes qui me tiennent à cœur non seulement en tant que maman mais aussi pour mieux comprendre mes élèves et leur permettre de s’épanouir dans leurs apprentissages. Ma manière d’apprendre est plutôt visuelle : plus jeune j’ai aimé faire des fiches, des résumés avec des couleurs. J’apprécie aujourd’hui les mind map ! Je pense avoir également une mémoire auditive. Au plaisir d’écouter les prochaines vidéos.

    Répondre
  • Très intéressant et accessible. Pour ma part, j’aime apprendre par l’expérience !

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo, nous nous reconnaissons bien dans le jeu mon fils et moi 😉

    Répondre
  • Bonjour,
    merci pour cette vidéo intéressante. Pour ma part, j’ai une mémoire visuelle et auditive. J’ai besoin d’écrire avec des titres de couleurs et de me relire à haute voix.

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci de partager vos connaissances dans ce domaine. Je suis mère de 2 petites filles très différentes et je fais l’instruction en famille et J’ai souvent l’impression de me perdre dans tous les possibles et le manque de temps. Pour ma part, j’ai beaucoup ramé à l’école et je pense mieux retenir par la méthode kinesthésique. Je suis en perpétuelle recherche de support pédagogique pour éviter l’ennui et proposer différents supports. Donc merci et continuez c’est super !

    Répondre
  • vous avez raison, une maman avec plusieurs enfants sait qu’elle en pourra pas aborder les devoirs de la même façon , suivant le caractère de l’enfant . il faut s’adapter à lui et non l’inverse. mais à ce moment-là c’est la disponibilité qui n’est pas toujours possible. j’ai jonglé avec le temps et mes enfants et ils ont évolué pour faire le métier qu’ils voulaient. il faut juste les observer pour réaliser comment ils réagissent. votre vidéo est très bien faite, c’est un plaisir d’entendre autant de bon sens. merci.

    Répondre
  • bonsoir
    assistante maternelle et maman de 2 enfants (6 et 2 ans et demi) je cherche tout ce qui peut aider au quotidien.
    pour ma part, je devais écrire pour apprendre. j’ai en passé du temps à réécrire mes courts ou poésie pour les savoir…
    bonne élève voir excellente si motivée
    j’ai eu la chance d’avoir excellents prof de maths enthousiastes et qui prenaient du temps pour nous faire aimer leur matière. je suis très nature et adepte des travaux manuels. je regrette parfois de ne pas pouvoir tout faire!
    j’essaie de faire découvrir aux enfants la magie du monde qui les entoure.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très intéressante. Perso (53 ans), mes manières d’apprendre sont plutôt visuelle et auditive. Je suis très curieuse de tout donc, je continue à m’intéresser à plein de choses et j’apprends tous les jours. J’ai eu 3 enfants, 3 manières différentes d’apprendre : Il faut s’adapter à chacun et, pour cela, se remettre en cause en permanence. C’est aussi une façon de comprendre nos enfant : ce n’est pas toujours simple et ça demande beaucoup d’énergie mais je pense que cette prise en compte les a aidés à se construire sans angoisse à être de jeunes adultes (24, 20 et 17 ans) bien dans leur peau.

    Répondre
  • Bonjour !
    J’aime beaucoup votre vidéo car elle est déjà pour moi une belle synthèse de ce j’ai pu lire un peu partout 🙂 Et surtout, vous savez mettre le ton et aller à l’essentiel tout en structurant votre information. En fait j’ai l’impression que vous avez mêlé toutes les manières de faire pour transmettre un savoir 😉 Votre intonation de voix, les gestes, les écrits avec différentes couleurs : tout ça m’a donné envie de suivre toutes vos autres vidéos !!!
    Alors concernant ma façon d’apprendre, je suis motivée par plusieurs critères selon la période que je traverse dans mon épanouissement personnel et l’enjeu de l’apprentissage.
    J’aime apprendre, le sujet doit me plaire aussi, mais ce qui prime en ce moment, c’est la personne qui transmet. En plus de ses techniques d’apprentissage, j’ai besoin d’avoir entièrement confiance en elle, et sentir qu’elle croit en mes capacités : là je suis prête à me surpasser et à m’étonner moi même.
    J’ai une logique visuelle et dans l’espace qui est vraiment prédominente et ce depuis toujours ! Mais vraiment j’ai besoin d’une itération humaine et de la transmission orale pour optimiser l’apprentissage et le rendre plaisant et pérenne pour moi 🙂
    Je pense que je transmets mes savoirs de façon aimable et perfectionniste, dans le sens que j’essaie très souvent de motiver et/où pousser la personne à faire l’effort, à repousser les limites de ses capacités, tout en mêlant humour, complicité et gentillesse. Avec mon nouveau métier (AVS dans une école maternelle) j’intègre de plus en plus dans mon fonctionnement et celui des éleves, les bénéfices des erreurs. Parce que moi-même, surtout au lycée professionnel, ça m’arrangeait même de faire des erreurs car je mesurais le périmètre des actions et arrivais mieux à rectifier le tir pour atteindre au mieux le top du résultat !
    Merci Anne-Estelle pour votre vidéo 🙂

    Répondre
  • Une vidéo claire et dynamisante

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    Je viens de vous découvrir via le blog « les-super-parents ». J’apprécie la simplicité avec laquelle vous présentez les choses et la clarté de vos explications. J’ai aussitôt transmis le lien de votre vidéo à ma fille de 11 ans.
    J’ai été attiré par la notion d’apprentissage que vous développez. Je reçois des enfants (je suis hypno-praticien) où pendant une séance, je leur offre la possibilité d’une orientation où leur problématique peut s’effacer et faire place à un changement constructif, un nouvel apprentissage. Je vous rejoins donc totalement dans votre présentation des 10 points de « Comment on apprend » car d’une certaine manière, l’hypnose, c’est l’apprentissage du changement.. J’utilise beaucoup le jeu dans mon approche avec les enfants et par exemple, je repère systématiquement leur sens le plus développé (kinesthésique, visuel, auditif) afin de mieux communiquer avec eux et les accompagner dans leur apprentissage du changement.
    Félicitation!
    Pascal

    Répondre
  • Bonjour et merci pour toutes ces informations !
    C’est très riche et ça me rend enthousiaste d’appliquer cela pour mes filles.
    Tu as parlé de plusieurs profils mais peut-on se retrouver dans plusieurs à la fois ?
    Pour ma part, j’ai l’impression d’être un mix entre l’enthousiaste, l’émotionnel, l’intellectuel, etc… Merci 🙂

    Répondre
    • Oui Blandine, on est généralement 2 profils principaux, parfois 3. Rares sont les personnes qui sont vraiment l’un à 80% et 20 % pour le reste. Il faut s’écouter et s’analyser en situation, pour mieux se connaître. Pas toujours facile d’ailleurs, parce qu’on a tendance à faire les choses machinalement.

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo! Le goût d’apprendre est très difficile à entretenir chez nos adolescents dans le système scolaire classique… je me débat avec ma fille de 16 ans qui va au lycée en trainant les pieds et perd confiance en elle car elle ne rentre pas dans les cases, son système d’apprentissage global n’est pas facile à utiliser dans le système scolaire. J’insiste beaucoup avec elle pour qu’elle se motive en s’impliquant dans ses apprentissages, qu’elle se responsabilise en comprenant pourquoi elle est là (elle veut le bac S pour étudier ce qu’elle veut) et en lui rappelant qu’elle a fait le choix de continuer (je lui avais proposé l’école à la maison, qu’elle a fait l’an dernier, ou le unschooling), mais c’est dur quand même… et rien ne l’aide au lycée à se découvrir, à vivre des expériences, à être créative. Le soir elle est épuisée, le we elle dort et lit. Bon, je me dis que je dois lui faire confiance et que ça va passer, qu’elle trouvera d’autres ressources en elle. Je vais lui montrer votre vidéo (ou le résumé)!

    Répondre
  • Bonjour,
    J’ai besoin de la regarder encore ça c’était chargé comme 1ère vidéo ! je me suis retrouvée dans plusieurs cas de figures… comment faire le lien entre tout ca ?
    hâte de voir la suite !

    Répondre
  • Bonjour, J’ai hâte de voir la suite. Formatrice dans les métiers de la petite enfance et maman je vais pouvoir mettre en application et transmettre aux futurs professionnels.

    Est-il possible d’avoir le résumé?

    Merci d’avance

    Répondre
  • Bonjour,
    Je n’ai pas pu tt retenir de cette première vidéo et j’aimerai avoir le résumé svp.
    Je m’occupe d’enfants et c’est un thème qui m’intéresse.
    Merci

    Répondre
  • Merci pour le partage ! En fait ado j’ai découvert que j’aimais les maths et les plantes ! Il était alors pour moi très facile d’apprendre la terminologie latine des plantes ainsi que les définitions, axiomes etc et de résoudre des pb mathématiques car je considérais cela comme un jeu parce que mes parents appelaient cela des maths  » modernes » inconnus pour eux ! Étrange non ?

    Répondre
  • Super vidéo. J’ai hâte de voir la suite. Je suis maman d’une petite fille d’un an et mon objectif c’est qu’elle apprenne de la maison et non de l’école commune. Merci encore.

    Répondre
  • Bonjour, merci pour cette vidéo éclairante, c’est un sacré travail de synthèse des différentes connaissances que vous avez fait, bravo et merci !
    Pour ma part je suis clairement un enthousiaste, plein d’idées qui émergent quand le sujet me passionne mais c’est en effet parfois dur d’aller jusqu’au bout d’un projet qui me vient en tête. Sinon visuel et kinesthésique.
    Merci

    Répondre
  • Bonjour Anne-Estelle,
    merci pour ce résumé riche et dynamique sur la multitude des méthodes d’apprentissage. Cela aide à prendre conscience que nos enfants apprennent probablement différemment de nous et ainsi leur proposer diverses méthodes et techniques pour apprendre et grandir ! Belle source d’imagination.
    En effet de mon côté, j’ai fortement tendance à apprendre visuellement (je dois lire dans ma tête un numéro de téléphone pour le retenir), avec la chance d’être synesthète (en lien avec les couleurs) ce qui rend la vie riche en couleurs !
    Par ailleurs, je tiens peu en place et me retrouvais beaucoup plus dans l’apprentissage de la flute traversière (permettant d’être debout, de bouger, de respirer et de mobiliser tout le corps) que le piano (car rester assise sur un banc m’était long et difficile !).
    Bonne continuation et merci pour la synthèse écrite 🙂

    Répondre
  • Vidéo tout à fait dans l’air du temps !
    En maternelle et dans les autres cycles d’ailleurs, nous sommes rentrés dans l’ère de la bienveillance … on y était déjà pour certains, mais pas tous, malheureusement !
    La bienveillance est capitale pour les apprentissages. les enseignants y ont une grande part, mais les parents également …on entend encore trop souvent : « Puisque tu fais des caprices, tu resteras à la cantine, je ne viens pas te chercher ce midi ! » …vous imaginez ce que le petit de 3/4 ans entend et comprend …Comment peut-il être serein, et disponible pour les apprentissages … Il faut bien mesurer les paroles qu’on lui adresse , et le laisser exprimer ses émotions…
    et exprimer les nôtres
    Ce n’est pas une tâche facile, c’est un travail de tous les jours pour tous !

    Répondre
  • merci pour cette vidéo particulièrement claire et facile d’accès.
    mais il n’est pas si facile pour moi de connaitre quel est mon mode d’apprentissage. Je crois que pour moi, il y a plusieurs facteurs qui rentrent en ligne de compte et la motivation, l’enthousiasme de celui qui me transmet ses connaissances sont, je pense, des facteurs très importants pour moi, car au lycée, je me souviens très bien que l’enthousiasme d’un prof qui m’a fait aimé en terminale l’histoire alors qu’auparavant je m’ennuyais terriblement avec les prof précédents.
    Je vais avoir besoin de visionner plusieurs fois cette vidéo pour mieux me connaitre, me comprendre
    merci encore
    suzel

    Répondre
  • Un grand merci pour cette vidéo…Très intéressant… j’ai hâte de voir la suite.
    Je suis en reconversion professionnelle et je suis en formation pour ouvrir une maison d’enfants de 0 à 3 ans.
    J’ai toujours été intéressée par la pédagogie Je suis maman de trois filles qui sont grandes maintenant et j’ai constaté en jouant avec elles ou en les regardant jouer que chacune avait ses préférences sur les jeux. Des jeux très bien faits ont captivé mon aînée tandis que la deuxième abandonnait très vite ces mêmes jeux à mon grand étonnement tandis que la troisième ne voulait même pas en entendre parler. Toutes les trois n’ont aucune difficulté d’apprentissage et sont chacune sur une voie différente qui leur convient
    Pour ma part, avec le recul, j’ai appris un peu sous pression de faire aussi bien que mes soeurs (je suis la cadette de quatre enfants), nous sommes universitaires (moi en sciences économiques) alors que j’aurais peut-être été plus heureuse dans quelque chose de moins académique, de plus « contact humain ». C’est pourquoi je me tourne maintenant vers ce que j’aime vraiment, les enfants et plus particulièrement les enfants en bas âge.
    Encore merci et à bientôt
    Rina

    Répondre
  • Bonjour,
    Tout ou presque a été dit
    Merci pour cette vidéo.
    Moi j’apprends en transcrivant sur papier, et en écoutant de la suis-je baroque classique.
    Magique journée à vous
    Sophie

    Répondre
  • Bonjour,
    Il n’est pas toujours facile de savoir soit même comment on apprend. En tout cas je pense que ma principale motivation est la soif d’apprendre et un besoin perpétuel de me former dans mon domaine de travail ou sur d’autres connaissances. Je trouve que notre système scolaire nous donne si peu l’envie d’apprendre, c’est pour moi la première chose à faire évoluer.
    Merci pour cette vidéo.

    Répondre
  • Bonjour,
    Je suis nouvelle Professeur des écoles à 40 bientôt, et s’il est un point sur lequel nos profs d’ESPE insistent c’est celui là, la prise en compte des diversités des apprenants.
    Je retrouve des éléments dans ce que vous dites, mais votre dynamisme les mets encore plus en valeur, et cela confirme justement cette évidence des diversités que nous nous devons de prendre en compte continuellement. Mais pour le moment, plus facile à dire qu’à faire 😉
    Merci en tout cas pour votre implication et votre motivation, je vais m’atteler maintenant à l’écoute de la deuxième vidéo.
    A bientôt.

    Répondre
  • Bonjour,
    Je suis vos vidéos depuis quelques temps et j’apprécie votre travail, la bienveillance et l’intérêt sincère que vous avez pour les enfants. Je trouve toujours des nouvelles pistes pour aider mon fils dans sa découverte du monde.
    J’attends les prochaines avec intérêt.
    Bonne continuation à vous.

    Répondre
  • Merci de votre vidéo complète, qui permet de comprendre les blocages des enfants et surtout comment tenter d’y remedier! de plus, les profils abordés donnent aussi une autre dimension dans la manière d’apprendre. Cela fait réfléchir!

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo, il y a tant de sujets à explorer en matière d’apprentissages !
    Pour ma part, j’étais très bonne élève à l’école (certainement dû à une intelligence logico-mathématique plus développée), je prenais plaisir à faire des exercices pratiques (et c’est encore le cas aujourd’hui). Par contre, j’avais beaucoup de mal à gérer l’erreur et l’échec. Je travaillais beaucoup pour ne pas être face à ces situations et j’étais du coup souvent stressée. Je suis également frustrée par la scolarité et l’éducation que j’ai reçues car j’étais bloquée dans ma créativité. J’adorais peindre, écrire des poèmes, jouer de la musique lorsque j’étais petite. Mais j’ai progressivement arrêté toutes ces activités car la manière de l’enseigner ne me convenait pas, il n’y avait pas de place pour la créativité.
    J’ai hâte de voir les prochaines vidéos !

    Répondre
  • Merci beaucoup pour cette video interessante,
    Je suis maman de 2 filles ,11 ans élève modèle ,8 ans élèves un peu rebelle et j’aimerais les changer de type d’enseignement ,
    L’instruction en famille me fais peur comme pour Camille et Olivier 24 h sur 24 avec mes enfants ca ne sera pas bon pour eux et ni pour moi.la pédagogie active m’intéresse bcp.
    Pour moi je suis de sens auditif et visuel dans l’apprentissage,intelligence logico- mathématique visuelle -spatiale kinesthésique naturaliste interpersonnel et intra en ce moment mon profil d’identité dynamique et perfectionniste.
    Merçi encore et à bientot pour les prochaines vidéos
    Nadia

    Répondre
    • L’instruction à la maison peut ne pas être aussi mauvais que vous le dites 🙂 C’est à vous de déterminer les + et les – et de nombreuses familles sont épanouies en étant h24 ensemble. Que ça vous fasse peur c’est normal. Mais il faut essayer pour être sûr, ça se trouve, ça vous plaira et ça leur plaira beaucoup 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo ! je suis instit en maternelle, et mère de 2 enfants précoces (10 et 16 ans) qui détestent l’école et ne veulent plus y aller à force de s’y ennuyer…
    Dans ma classe, je suis de plus en plus tournée vers « Montessori ».
    Quant à ma façon d’apprendre, je suis à la fois aimable, émotionnelle, enthousiaste et rebelle suivant le sujet ! (on dirait un cours de process comm !)

    Merci encore et à très bientot !

    Répondre
  • Merci pour cette video très intéressante (même si le débit de paroles est un peu trop rapide). Je me reconnais bien quand vous parlez de l’élève modèle qui arrive à la vie d’adulte sans vraiment savoir quoi faire dans sa vie…!
    Je suis attérée d’une part de voir le système archaique d’apprentissage encore en vigueur dans les écoles, l’absence totale de prise en compte de l’enfant en tant qu’individu à qui on impose de rentrer dans un moule de parfait futur petit consommateur à a pensée unique. En même temps, je me réjouis de voir toutes les avancées et recherches en neuroscience qui permettent de mettre en lumière les fonctionnements du cerveau des enfants et de voir fleurir les initiatives pour aider nos enfants à devenir qui ils sont vraiment.
    J’ai hate de voir la suite !

    Répondre
    • Je ne pouvais pas me permettre de faire des vidéos trop longues (dans les prochaines il y en a qui le sont encore plus), c’est pour cela que j’essaie d’aller à l’essentiel. Le pdf est là pour vous permettre de revenir sur chaque notion 🙂

      Répondre
  • Merci beaucoup pour cette vidéo courte, complète, dynamique et claire.
    Je me suis reconnue dans plusieurs choses, ça fait du bien de savoir que je ne suis pas un Martien dans ma manière d’apprendre et dans ce qui me motive.
    J’élève mon fils de 5 ans dans l’amour des choses qu il fait, à la recherche de la motivation cation interne. Tout ceci va bien nous aider !!

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très intéressante, qui ouvre plein de pistes de réflexion sur la façon de transmettre. Pour ma part, je me suis reconnue dans plusieurs aspects que vous avez évoqués : j’aime apprendre… pour apprendre, je suis sensible à l personne qui transmet le savoir (j’ai du mal à apprendre quand je ne l’apprécie pas), je passe plus facilement par l’ouïe que par les autres sens, je suis plutôt du genre naturaliste mais je me débrouille aussi du côté linguistique et également sur certains aspects manuels (pâtisserie notamment).
    Ce qui est intéressant et encourageant c’est qu’on voit bien qu’une même personne peut apprendre de pleins façons différentes, on est sensible à plusieurs aspects donc cela montre qu’en essayant de combiner les choses, ou d’alterner les méthodes, on doit pouvoir réussir à toucher un public d’enfants varié.

    Répondre
  • Bonjour,
    Parents de 2 enfants dont un fils de 9 ans qui est émotionnel, aimable, kinesthésique: pas dans le moule de l’écolier !
    D’ou notre intérêt pour l’aider à apprendre et le mettre dans un contexte favorable.
    Merci pour cette vidéo, vivement la prochaine !
    Personellement, j’apprends en expérimentant et en lisant les sujets qui m’intéressent.
    A bientot

    Répondre
  • Bonjour
    j’apprends en observant, en prenant du recul,en écoutant, j’ai besoin de beaucoup de temps avant d’expérimenter.
    Ce qui est nouveau peut me déstabiliser voir m’effrayer.
    mais je sais faire taire cette peur si je connais mes motivations.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo très instructive. Je pense avoir une mémoire auditive et visuelle et je me rapelle que si j’avais fait l’effort de suivre en classe il était rare que je doive revoir mes cours . Mais comment j’apprend ? Bonne question! C’est également en tant que maman que cela m’intéresse et que je voudrais lire le contenu de cette vidéo car j’ai reconnu mes enfants (5 et 7 ans) tour à tour et envie de creuser l pour les aider au mieux.

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo.
    Mes deux enfants sont en instruction en famille depuis peu. Il semblerait qu’ils n’aient pas du tout la même manière d’apprendre et j’ai hâte de savoir comment faire….
    Pour ma part, je me suis bien ennuyée à l’école. J’ai été aussi longtemps persuadée que tout cela venait de moi….
    Je fait du théâtre et pour apprendre un texte j’ai besoin de bouger.
    A bientôt

    Répondre
    • Marcher pour apprendre, c’est génial. C’est un concept tellement à l’opposé d’être assis à un bureau… Tellement frustrant. J’ai aussi besoin de bouger pour apprendre. Répéter en marchant, et en faisant des gestes avec les bras 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Je me reconnais sans ce que vous disiez en début de vidéo: à l’école, j’ai toujours été une excellente élève, il fallait toujours que je sois la première de ma classe. Mais une fois adulte, je ne me retrouve plus, je me passionne pour un travail mais je finis vite par m’en lasser et je cherche autre chose. J’adore apprendre pour le plaisir d’apprendre mais ma mémoire me trahit souvent… Merci pour cette vidéo, j’ai hâte aux suivantes pour m’en inspirer dans l’éducation de mes enfants.

    Répondre
    • Bonjour Kika, la mémoire peut s’améliorer avec de bons exercices de mémorisation, qui sont souvent des jeux d’ailleurs. Mais quoi qu’il en soit, je vous comprends sur le fait de se lasser vite d’un travail. Peut-être est-ce parce que vous n’avez pas encore trouvé celui dans lequel vous pouvez vous réinventer tout le temps. J’ai le même problème que vous, et je ne l’attribue pas à ma manière d’apprendre mais simplement à ma personnalité. Je crois que c’est une force, c’est ce qui m’a permis de créer mon propre travail, qui évolue tout le temps et me permets de ne pas m’ennuyer. 🙂

      Répondre
  • Bonjour
    Excellente vidéo. J’ai hâte de voir les suivantes.
    Je pense que j’ai une mémoire auditive et je plains les élèves d’aujourd’hui car le brouhaha en classe a augmenté.
    A bientôt

    Répondre
    • C’est une remarque très judicieuse. Le bruit fatigue énormément, déconcentre et mobilise une partie de notre énergie. Personnellement je ne sais pas comment fonctionnent les personnes qui travaillent dans un bruit permanent. Auditive moi-même c’est insupportable.

      Répondre
  • maman de deux petites filles âgées de 6 ans et 4 ans j’ai hâte de découvrir les nouvelles méthodes d’apprentissage.

    Répondre
  • c’est vraiment merveilleux, merci beaucoup

    Répondre
  • Très intéressant et très instructif. Je ne sais pas comment j’apprends, je ne m’étais jamais posé la question et je me rends compte que le sujet est bien plus vaste que ce que je pensais.

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo… je m’intéresse depuis quelques années aux intelligences multiples et j’ai même créé un jeu pour les développer… si vous êtes intéressée vous pouvez le voir sur mon blog : http://mallettedepaixdagogie.over-blog.com/

    Répondre
  • Bonjour, j’ai 61 ans et suis toujours avide d’apprendre ce qui n’était pas le cas au lycée où j’étais plus intéressée par les matières créatives et les extrascolaires!
    Je m’occupe de 2 enfants ( 10 et 12 ans) et fais des recherches pour essayer de les aider à apprendre selon leur facultés.
    Merci de votre vidéo

    Répondre
    • Avec plaisir Véronique. Mais si je peux me permettre, les matières créatives, artistiques et extra-scolaires ont autant d’importance que les autres 🙂 Si seulement l’éducation nationale le comprenait…

      Répondre
  • Merci pour votre intervention bien fondée je vous trouve en plein cognitivisme mais aussi en constructivisme social, nos enfants sont différents mais l’un aussi à besoin d’ activités variées en climat d’amour et de bienveillance.

    Répondre
  • Léliane Brazeau
    1 février 2017 17 h 22 min

    J’ai adoré votre capsule vidéo… J’attends avec impatience les prochaines. Les propos étaient très bien expliqués. En fait, pour répondre à la question de votre conclusion, je crois être davantage kinesthésique axée sur la relation d’aide, de type dynamique aimant apprendre mais accordant de l’importance à l’utilité…

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo
    moi je suis toujours curieuse d’apprendre, a l’école dans le primaire j’aimais tout. j’ai toujours réussi sauf en maths mais les enseignants que j’ai eu dans le secondaire n’ont rien fait pour m’aider .je suis assez sensible à qui et j’apprends mieux si je choisis la thématique.je suis sûre que vos vidéos vont être un soutien pour aider mes filles 7 ans et 2 ans qui sont vraiment très différentes dans leurs manière d’apprendre.

    Répondre
  • Bonjour,
    Très bonne présentation
    très bon résumé, à diffuser largement chez les enseignants

    Répondre
  • Bonjour,

    Super vidéo! Très didactique, ça donne envie d’en savoir plus. Ma fille commence à parler et le sujet de l’apprentissage est vraiment notre thème du moment!
    Bonne continuation et vivement la prochaine vidéo!

    Répondre
  • Bonjour, un grand merci pour cette riche vidéo! Je suis enseignante dans une classe à triple niveaux et depuis une semaine je teste l apprentissage sous forme d’ ateliers au cours desquels je propose à mes élèves de manipuler, jouer, échanger… ils sont ravis! J’ai hâte de voir vos futures vidéos. Merci !

    Répondre
    • Avec grand plaisir Marjo, je suis toujours ravie quand je vois des instits qui s’investissent comme vous le faites, passionnément, pour le plaisir des enfants. Merci pour ce travail formidable !

      Répondre
  • Bonjour, et merci bcp pour cette vidéo. Je ne parlerai pas de ma façon à moi d’apprendre, car si je m’intéresse à vos vidéos, c’est surtout dans le but d’aider ma fille, qui maintenant qu’elle est en CE1, se retrouve devant des apprentissages qui ne l’amuse pas franchement. Elle a très rapidement acquis l’apprentissage de la lecture car a tjs été très attirée par les livres depuis toute petite. Apprendre des mots, des poésies, ne lui posent pas de soucis non plus, car ma fille étant très visuelle et artistique, il lui suffit de mettre tout ça en dessin, et l’apprentissage s’en trouve alors facilité !! Ce qui commence à poser pb, ce sont les mathématiques, et plus particulièrement l’apprentissage des tables de multiplication, car je ne vois pas comment l’aider à mettre en « images » qqch qu’il lui faut apprendre « par coeur » :/ Si vous avez une solution à me souffler qui me permettrait de l’aider, je suis preneuse 🙂 J’attends avec impatiente les vidéos suivantes, et vous remercie encore pour celle-ci. A très vite.

    Répondre
    • Pour les tables de multiplication, j’ai la solution parfaite pour votre fille : Multimalin. Tapez cela sur votre moteur de recherches. Vous tomberez sur la méthode inventée par un instituteur, qui a mis en image les tables de multiplications, avec des histoires. Les enfants adorent et retiennent en quelques minutes les tables plus compliquées et qui parfois bloquaient pendant des mois. Essayez 🙂 À très bientôt pour la prochaine vidéo.

      Répondre
  • Je n arrive pas a voir la vidéo

    Répondre
  • Bonjour ,

    Un tout grand merci pour cette video très interessante .
    Nous avons adopté Anaïs en Afrique du Sud qui vient d’avoir 4 ans en janvier. Elle avait 2 ans et 3 mois lorsqu’elle est arrivée chez nous .
    Elle est une petite fille très curieuse , très éveillée et toujours en mode observation .Elle a beaucoup de difficultés à se concentrer sur une activité alors même si on ne voulais pas cela au départ nous avons parfois tendance à perdre patience . Je me renseigne donc beaucoup pour pouvoir l’aider au mieux dans ses apprentissages et la comprendre au mieux car je ne voudrai pas la « bloquer » . Vos outils sont très précieux pour moi.
    En ce qui me concerne j’ai toujours réussi à l’école mais je ne me suis pas assez investie et je le regrette aujourd’hui . Après l’école j’étais perdue pour m’orienter professionnellement , j’ai fait différentes choses mais je me cherche encore . J’ai 36 ans et j’ai l’impression de perdre la mémoire ce qui n’arrange rien pour ma confiance en mes capacités pourtant j’ai envie d’apprendre beaucoup de choses mais je perd confiance en moi

    Répondre
    • Il n’est jamais trop tard pour trouver sa voie. Ma tant a déniché sa passion après 30 ans : la poterie. Elle est artisan désormais. C’est quelque chose qu’il a fallu chercher. Alors ne désespérez pas, peu importe l’âge et le parcours déjà accompli, on peut toujours se renouveler et trouver de nouvelles passions, de nouveaux chemins à explorer. C’est ce qui fait la beauté de la vie. Peut-être qu’en investissant plus sur vous, votre fille aura envie de s’investir à son tour car elle verra l’épanouissement en vous ? C’est juste une piste. Au plaisir de vous retrouver aux autres vidéos.

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo très instructive. Personnellement j’ai toujours eu une mémoire très visuelle, je travaillais deux fois plus (surtout en fac) pour me faire des schémas et reprendre mes notes en notant les titres et sous-titres et des mots clés pour retenir les grandes idées. En revanche j’ai jamais eu l’intelligence logico-mathématique et ça, ça a été très handicapant dans ma scolarité. Je trouve dommage qu’on ne tienne pas plus compte des spécificités de chacun dans le système scolaire français, ça peut être source de beaucoup d’angoisse (ne pas y arriver, ne pas trouver de travail, etc.) voir même de souffrance (pourquoi je n’y arrive pas alors que je travaille???). J’espère qu’un jour on pourra offrir à nos enfants un système plus adapté, moins basé sur la compétitivité mais plutôt sur l’ouverture aux autres et à l’écoute des spécificités de chacun!!!!

    Répondre
    • Je pense que cela est déjà possible : il y a des enseignants qui se battent pour y arriver. Il y a des parents qui s’investissent chaque jour auprès de leurs enfants pour pallier aux manquements de l’éducation nationale. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas attendre qu’un système aussi lourd et vieux (un gros mammouth quoi) 🙂 puisse devenir léger et se rajeunir. Donc on peut à notre niveau faire ce que eux ne feront pas. C’est le but de ces vidéos 🙂

      Répondre
  • Vidéo très interessante et qui ouvre des horizons sur les difficultés d’apprentissages que je rencontre avec mes enfants 🙂
    Pour ma part j’apprends mieux dans l’action et j’ai besoin d’être passionnée par le sujet, d’y trouver une application concrète dans ma vie.
    J’ai à la maison 3 caractères très différents , dont un qui fait parti de ceux qui sont blasés par les apprentissages … j’espère réussir à lui redonner le plaisir et l’envie d’apprendre …

    Répondre
  • Merci pour cette vidéo, c’est très intéressant. Je me suis déjà plongée dans cette problématique pour aider mes enfants dans leurs apprentissages car je m’étais rendue compte qu’ils ne comprenaient pas des notions qui me semblaient « couler de source ». Et en fait, la problématique c’est juste que nous n’avons pas du tout la même façon d’appréhender le monde. Moi je suis quelqu’un de plutôt visuelle avec une mémoire très contextuelle, j’ai vraiment besoin d’avoir les tenants et les aboutissants de ce que je dois apprendre, avoir une vision globale et structurée pour ne pas me sentir perdue et que ça puisse être compris et assimilés. Comprendre comment apprendre, dans toute sa diversité, a été d’une grande aide à la maison.

    Répondre
    • Merci pour cette vidéo!
      Je suis plutôt visuelle et aime beaucoup observer avant de m’y mettre à mon tour et en faire l’expérience ou bien avant d’aborder les personnes que je ne connais pas! Avec mes enfants, comprendre comment ils apprenaient nous a vraiment permis d’éviter certains conflits et de travailler plus efficacement!

      Répondre
  • Bonjour,
    Votre vidéo vient compléter les recherches et questionnements que je peux avoir concernant l’éducation et l’apprentissage. Cette première vidéo est fort intéressante, il faut que je la regarde de nouveau car elle raisonne différemment selon si je me positionne en tant que maman (jumeaux de 3ans et demi), professeur de danse pour les enfants, professeur de danse pour les adultes, animatrice de loisirs créatifs, ou encore en tant qu’apprenante ! Dire comment j’apprends, là tout de suit, comme ça, je ne crois pas en être capable ; cela mérite réflexion. Mais ce qui me vient, sans réfléchir c’est un besoin d’ordre (dans le sens ordonné) de visuel et d’expérimentation. Ecouter me semble secondaire. Merci, j’attends la suite avec plaisir !

    Répondre
  • Bonjour, cette vidéo et votre analyse sont très constructives. Le probleme c’est que nous parent nous ne sommes pas les seuls acteurs de la réussite de nos enfants. J’ai mon même 3 enfants dont un qui a été reconnu dyspraxique. En seconde année de maternelle je me suis entendue dire qu’au vu de son comportement et de ses difficultés il a allait être en échec scolaire. Non par manque de capacité, mais parce que les enseignants ne seraient pas en mesure d’adapter leurs méthodes d’apprentissage a des enfants « différents ». Alors est-ce à nous parents de nous substituer à l’éducation national et comment donner le goût de l’apprentissage à nos enfants quand sur nos épaules repose tant de pression.

    Répondre
    • Bonjour aurélia, je comprends la pression que vous portez. Je ne peux pas prédire l’avenir de votre enfant. Peut être aura-t-il la chance de connaître des instits qui sauront la.accompagner. Peut être pas. Et dans ce cas, il vous faudra rééquilibrer les choses à la maison, pour que votre enfant se construise quand même dans l’environnement le plus sain possible. Ou peut être que vous envisagerez l’instruction à la maison.
      N’ayez pas peur et voyez chaque année comment cela se passe et quelles alternatives vous avez pour l’aider.
      Ma fille n’est pas dys, mais j’ai fait le choix de lui apporter le meilleur parçe que je savais que je pouvais faire mieux qu’une structure scolaire. C’etait notre choix pour nous, et je suis sure que vous trouverez pour vous la meilleure solution au fur et à mesure.

      Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo très intéressante.
    J’attends la suite avec impatience.

    Melanie

    Répondre
  • Camille et Olivier
    31 janvier 2017 16 h 04 min

    Super Vidéo Anne-Estelle !!… mais tu sais qu’on est fans 😉
    Nous avons hâte de voir la suite !!
    Camille et olivier du blog les-supers-parents.com

    Répondre
  • Bonjour,
    Super vidéo, très complète, merci!
    Chez nous, c’est instruction en famille pour J 6ans, B 4an, et L 1 ans. Les aînés sont très différents et J a beaucoup de mal avec l’apprentissage de la lecture , mais il veut être le plus fort, le meilleur… Comme c’est luis qui est né le premier ce qui cré beaucoup de conflits car B est très curieux et apprends très vite. Pas toujours facile…

    Répondre
    • Ah la compétition c’est pas toujours simple. Djanaé est pour l’instant fille unique, mais elle est beaucoup dans la comparaison aussi. Ce que l’un arrive à faire ça la motive pour faire pareil, mais parfois elle peut se mettre à pleurer parce que quelqu’un a acquis quelque chose avant elle… Donc je comprends. On lui montre comment transformer son chagrin et sa frustration en force. Ça vient petit à petit 🙂 Une petite astuce pour J, c’est de lui faire la liste de toutes les choses qu’il fait bien, pour lesquelles il est doué et pour lesquelles c’est facile pour lui. Et quand il voit ce qu’il fait de moins bien, lui remontrer que sa valeur n’est pas dans ce qu’il fait mais dans qui il est pour vous 🙂 Courage !

      Répondre
  • bonjour,

    merci pour cette vidéo très interessante.il faudrait que beaucoup de monde la voit.
    on ne pense pas toujours ce qui est dit dans cette vidéo alors que c’est évident.

    merci

    Répondre
  • Bonjour et merci pour cette vidéo tres claire qui tombe parfaitement pour moi. J’aimerai que mon fils prenne plaisir a aprendre mais ce n’est pas encore le cas… Je sais qu’on s’y prend mal, on est tous bloqués et c’est rigolo pour personne…. Moi j’apprends en lisant, en reecrivant et en répétant. Des fois j’apprends des choses sans m’en rendre compte, seulement en les entendants. J’attends les autre vidéos avec impatience en espérant trouver une solution pour apprendre ensemble avec plaisir.

    Répondre
  • Bonjour et merci! Je vous découvre avec cette vidéo…
    Les informations vont très vite mais sont très intéressantes. J’ai pour ma part été une élève dans la moyenne, fournissant un effort minimum pour un résultat assez satisfaisant d’un point de vue scolaire. Impossible pour moi d’apprendre quelque chose que je ne comprends pas… J’étudiais mes leçons en parlant à haute voix et en marchant!
    Je suis maman d’un petit garçon de cinq ans que je décrirais vif, terriblement bavard et curieux de tout. Je perçois chez lui une grande peur de l’échec, s’il ne parvient pas à réussir du premier coup il a tendance à renoncer. Il refuse par exemple d’apprendre à rouler à vélo sans les petites roues… Bien qu’il ne soit jamais tombé, c’est comme si ça lui paraissait impossible et trop dangereux… J’espère en vous suivant trouver des pistes pour mieux l’accompagner… Je redoute déjà un peu l’apprentissage de la lecture et des mathématiques à l’école! Bonne continuation et au plaisir de vous lire!

    Répondre
    • Hello Magali, les infos vont vite, mais le PDF est là pour revenir dessus à tête reposée. Mon but est de donner un maximum d’informations sans vous demander de m’écouter des heures 🙂 Alors j’ai condensé 🙂 Mais vaut mieux ça que de regarder une vidéo dans laquelle on n’a rien appris non ? 🙂

      Répondre
  • Le système scolaire actuel est obsolète et n’apprend pas à apprendre. Merci pour cette vidéo présentant les manières d’apprendre. Belle initiative pour faire autrement 🙂

    Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo très intéressante. J’attends avec impatience la suivante!
    Je suis puéricultrice et surtout maman de trois enfants et je cherche des solutions pour ma petite dernière qui ne semble pas encore prête pour le cp.
    Elle est née fin décembre et elle serait plutôt une « émotionnelle « .Elle commence seulement à entrer dans la lecture,et elle progresse vite maintenant ,mais en calcul je sens que c’est difficile. Elle a besoin que je reprenne les choses avec elle le soir, elle gigotte tout le temps a besoin d’être sans cesse rassurée. C’est nouveau pour moi,mes deux garçons apprenaient tres vite et les devoirs ne dépassaient pas 10 minutes.Votre video me donne déjà plusieurs pistes de réflexion ,merci!
    Bonne journée et au plaisir de vous lire bientôt
    Catherine

    Répondre
    • Ce n’est pas facile quand on a l’habitude d’un fonctionnement et que d’un coup, un enfant fonctionne d’une toute autre manière. Mais déjà, vous comprenez mieux pourquoi et je suis sûre que ça va vous aider à trouver la ou les solutions au fil des prochaines vidéos. Amicalement,

      Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour cette vidéo qui permet de reprendre les differentes façons d’apprendre et tout ce qui rentre en compte. De mon côté, j’ai une mémoire plutôt visuelle et j’ai besoin de faire pour intégrer certaines choses. Je suis belle-maman d’un adolescent de 15ans qui est dans la passe de « ça ne sert à rien d’apprendre » et c’est parfois désarmant. J’ai également une fille de 7 ans qui commence à avoir peur de l’échec alors que tout se passait très bien jusqu’à présent. Votre vidéo permet de prendre un peu de recul et, du coup, pouvoir permettre de cerner mieux l’enfant et de s’adapter à son mode de fonctionnement, ce qui n’est pas toujours évident au quotidien. En attendant les autres videos avec impatience.

    Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cette vidéo claire et concise!
    Pour apprendre, j’ai besoin d’y trouver un intérêt. Je suis à la fois auditive et visuelle.
    A bientôt

    Répondre
  • Bonjour. Vidéo très intéressante que je m’empresse de partager avec mes collègues. Je suis PE en maternelle et même après 37 ans de métier, je continue à chercher ce qui peut faire progresser et motiver mes élèves, autrement que pour me faire plaisir! Pour ma part, je suis une visuelle qui a besoin de notes pour retenir. J’essaie autant que possible de trouver les habiletés de chacun de mes élèves pour les aider à apprendre. Merci pour vos astuces que je ne vais pas manquer d’essayer quand vous nous en donnerez… A très bientôt!

    Répondre
  • merci j attend les autres videos que je partage sur facebook cela peu aider d autre personne autant que moi

    Répondre
  • Bonjour
    Maman de 3 enfants ,11 ans,9 ans et 3 ans.
    Ma plus grande s’intéresse à tout, elle a soif d’apprendre ,elle aime tous ce qui touche la mythologie, l’Égypte ….on tente de répondre à cette soif par des recherches sur le net,médiathèque…, on arrive ,je pense ,à repondre à ses besoins de comprendre de connaître mais pour ma deuxième je bloque complètement ,je n’arrive pas à trouver se qui peut l’aider dans ses apprentissages.Elles n’a pas vraiment quelque chose qui la passionne , elle n’aime pas lire,et je ne sais pas si je dois continuée dans cette dynamique de vouloir l’enmener à la lecture ou la diriger vers d’autres apprentissages mais lesquelles!?!?
    Merci pour cette video qui peut que m’aider pour mon apprentissage 😉 et m’aider pour mes enfants et pour les enfants que je garde.

    Répondre
    • Bonjour Florence, je suis sure que pour votre plus jeune, vous allez trouver. Je pense que vous aurez déjà des idées plus concrètes dans les prochaines videos avec des outils à tester. Mais je comprends votre desarroi. Si je n avais qu un conseil, ne la forcez pas, surtout si elle n aime pas lire. Privilégiez les activités manuelles et les jeux. Apprendre se fera naturellement, autrement. Plus vous vous détacherez de savoir si elle apprend’ ce qui lui plait’ etc, et plus vous observerez qu elle s’ouvrira à vous.

      Répondre
  • Désireuse d’offrir le meilleur en matière d’enseignement je suis contente de cette vidéo elle me permet de mieux appréhender les apprentissages.

    Répondre
  • Merci pour cette passionnante vidéo.
    Professeur des écoles en maternelle , je me demande , parfois, comment aider tel ou tel enfant !!!!
    Il va me falloir revoir et revoir cette vidéo, la « digérer », et puis enfin trouver des activités pour mettre tout cela en pratique…..
    Merci et à bientot pour la 2eme vidéo

    Répondre
  • Merci pour votre vidéo. Cela remet un certain nombre de chose en place.
    Pour ma part, pour apprendre, j’ai besoin de lire, surligner les notions importantes et de refaire les choses plusieurs fois.
    Je suis assistante maternelle, à chaque âge son apprentissage et ce n’est pas forcément évident de décoder comment chaque enfant préfère apprendre d’autant qu’après à l’école il faut qu’ils rentrent « dans le moule » et certains n’y arrivent pas.
    Quelle joie en tous les cas de découvrir les nouvelles choses qu’apprennent ces enfants tous les jours.

    Répondre
    • Ah le « moule »… je l’appelle le moule à glaçons… parce que c’est ce que deviennent les enfants quand on les force à rentrer dans ce moule : froids, durs, plus aucune adaptation à d’autres environnements. Quelle tristesse. Mais heureusement, à la maison (ou chez la nounou) 🙂 on peut pallier à ça 🙂

      Répondre
  • bonsoir, je suis jeune maman en IEF avec mon 4 ans et moi j’apprends par ma mémoire visuelle et auditive un peu aussi, je me remet souvent en question pour avancer j’analyse, mais parfois je ne traduit pas par les actes pour la suite (entousiaste), j’aime la nature, l’SVt au collège me pationnait, et je suis douée de mes mains (crochet, bricolage…). Il faudrait que j’arrive à repérer les intelligences et façons d’apprendre de mon loulou pour me faciliter la vie et me permettre d’avancer. Merci pour ta vidéo on y voit déjà plus clair.

    Répondre
    • Et plus on s’y prend tout pour « repérer » son enfant, plus il va cultiver cet enthousiasme d’apprendre. Après, pas de pression, on fait des erreurs, on tâtonne, on propose parfois des trucs à côté. C’est pas grave. L’essentiel c’est toujours d’être à l’écoute de l’enfant et de réajuster si besoin. Et on y arrive toujours 🙂

      Répondre
  • Merci pour cette vidéo.
    pour ma part, j’ai également été une bonne élève, mais finalement pas très intéressée ensuite pour le « professionaliser »… A l’école je retenais avec l’ouïe et également le visuel. Actuellement j’aime apprendre pour apprendre et apprendre de quelqu’un d’autre (lorsque quelqu’un me donne le nom d’une plante, je vais la retenir plus facilement que si je l’ai lue).
    Cette vidéo me donne des réponses sur les questions que je me pose: je suis animatrice nature et me demande souvent comment jongler entre apprentissage et jeu… La réponse est donnée: les 2 fonctionnent ensemble!
    J’ai hâte de voir a prochaine vidéo!
    Merci encore,

    Répondre
  • Toutes vos informations sont très intéressantes pour bien communiquer avec un enfant et participer efficacement à son épanouissement dans la sérénité et l’amour.
    c’est un réel plaisir d’accompagner de jeunes enfants dans leur développement.
    Merci beaucoup.

    Répondre
  • Merci pour toutes ces explications ! Pour ma part ; à 58 ans , j’ai toujours une grande soif d’apprendre ! Ce qui me permet de retenir , c’est de prendre des notes , de les synthétiser et de les relire régulièrement !

    Répondre
  • Bonjour. Tant de choses évidentes auxquelles on ne pense même pas !
    On peut même projeter ça sur le travail pour ma part. Car tant que j’ai des choses à apprendre, je suis passionnée par mon travail, motivée et particulièrement performante. Une fois que j’ai fait le tour de mon post, je m’ennuie et je change. J’aime apprendre pour apprendre. C’est un soucis lorsque je me lance dans trop de sujets en même temps…
    J’apprends de façon différente selon les sujets. Le jardinage, je l’apprends après avoir vu des émissions et lu des documents par la mise en pratique. C’est ce qui grave les données car je les ai expérimentées. Tout ce qui touche aux sciences, j’aime regarder des reportages comme ceux proposés par Arte, et je vais retenir les informations que j’aurais échangé avec mon mari par exemple.
    De plus en plus j’aimerai savoir plus précisément quels sont mes mécanismes et mes forces. Existe-t-il des test ou évaluations pour savoir quels sont les méthodes qui nous sont les plus appropriées ? J’aime apprendre mais il y a beaucoup de domaines où je n’arrive pas à mémoriser, comme les langues.
    merci pour cette première vidéo. J’ai hâte de voir la suite…

    Répondre
  • Bonjour.
    J’ai trouvé très intéressante cette première vidéo. Elle m’a permis de clarifier certaines choses que je connaissais et je pense qu’elle me sera utile.
    avec mes enfants et petits enfants…
    J’aime votre façon de réhabiliter la prise en compte de l’erreur et de l’échec.

    Pour ma part (j’ai 67 ans) j’aime toujours autant apprendre! Qui a dit: « une journée sans rien apprendre est une journée perdue »? C’est une idée qui me plait.

    Pour apprendre j’ai besoin d’observer, de réfléchir et surtout de faire à mon tour. Je ne retiens bien que ce que je peux expérimenter ou réessayer ou pratiquer…
    Dans les dix dernières années, j’ai appris le patchwork, commencé à apprendre la dentelle aux fuseaux, le chant choral , je me suis perfectionnée en anglais et en espagnol et j’ai très envie d’apprendre l’italien (peut-être l’année prochaine.)

    Je pense que le jeu, l’expérimentation, la manipulation de matériels divers et variés sont souvent absents dans les apprentissages à l’école (peut-être considérés comme une perte de temps…) et pour certains enfants cela manque vraiment.

    De même les échanges ne vont souvent que du maître aux enfants (ou des enfants au maître ) et on ne valorise pas assez les échanges entre les enfants qui peuvent pourtant être très enrichissants. Lorsque les enfants expliquent comment ils résolvent un problème, ils le font (pour l’avoir expérimenté) avec des mots simples et accessibles et cela apporte à celui qui explique (s’il peut expliquer, il connaît son sujet…) et à celui qui écoute . Je pense qu’il est aussi plus facile de se dire « si mon copain y arrive, je peux le faire aussi » plutôt que  » si le maitre peut le faire, je peux le faire aussi »

    En tout cas, je pense comme vous que le maitre mot, c’est le plaisir, l’intérêt, la passion…

    Répondre
    • Je connaissais « une journée sans rire est une journée de perdue » de Chaplin, mais ça s’applique tout à fait avec apprendre 🙂 C’est tellement plaisant d’apprendre, tout le temps, peu importe notre âge.
      Je vous rejoins sur le fait qu’échanger entre enfants est primordial pour consolider et reformuler les acquis, et pour comprendre les schémas de pensées et de compréhension des autres. La coopération aussi, est vitale pour la vie. J’en parle dans les prochaines vidéos 🙂 Vous me devancez 🙂

      Répondre
  • Bonjour, Merci beaucoup pour toutes vos vidéos toutes très enrichissantes !! Je l’ai attends avec impatience chaque semaine !
    Je suis maman d’une petite Myla de 20 mois, qui ne sera pas scolarisé 🙂
    Encore Merci a tous les trois !! Très bonne journée à très vite

    Répondre
  • Bonjour Anne Estelle? Je suis très interessée par vos vidéos et je partage vos points de vue au combien interéssantes. En effet je ne suis pas sur que mes enfants apprennent de la meilleure façon qui soit,ils le font parce qu’on leur demande tout simplement.Je reve effectivement qu’ils soient plus autonome et developpent leur curiosité personnelle pour leur construstion future.Merci de nous fournir ses pistes…

    Répondre
  • Bonjour,
    je suis une jeune maman et en cours de réorientation pour devenir assistante maternelle, et je suis sans cesse à la recherche d’astuces pour que comme vous le dites « apprendre soit un plaisir » et que ces apprentissages restent et servent. Enfant, je passais des heures à apprendre mes leçons pour réussir en classe et que mes parents soient satisfaits. Des années après, j’ai l’impression de ne pas avoir retenu grand chose! et comme vous le soulignez, c’est certainement dû à la façon que nous avions d’apprendre…
    Merci pour vos vidéos et conseils, vivement la prochaine vidéo.
    Félicitations pour votre enthousiasme qui est communicatif et qui fait du bien!

    Répondre
    • Oh merci Aurélie 🙂
      Je pense que non seulement on nous fait apprendre souvent de la mauvaise manière, mais surtout, on n’a pas le choix… donc ça ne motive pas. Mais heureusement, ça peut changer 🙂

      Répondre
  • Bonjour,
    Maman d’une petite fille de 5 ans qui veut tout connaître et tout savoir, qui s’intéresse à tout, qui a soif d’apprendre et… qui s’ennuie à l’école, je tente de répondre à cette soif en répondant à ses questions, en effectuant des recherches (j’en apprends tous les jours!), en mettant du matériel adapté à son niveau à sa disposition et en développant quelques activités. Je n’ai pas encore saisi quelle est la meilleure façon de lui présenter ces activités, mais je m’applique à la découvrir!
    Merci d’avoir partagé cette vidéo avec nous.

    Répondre
    • Bonjour Isabelle, votre fille a de la chance d’avoir une maman qui se renseigne pour s’adapter au mieux à sa façon à elle d’apprendre et de fonctionner. Vous allez trouver, en testant 🙂

      Répondre
  • bonjour

    je suis assistante maternelle en fin de carriere encore 4 ans mais ce sujet est tres tres captivant et suis sure que ca va m’ etre d un aide precieuse je rencontre justement pour la premiére fois des difficultés avec un petit que rien ne captive aucun jeu aucune activité manuelle …..
    MERCI a tres bientôt michelle

    Répondre
  • j’interviens avec des enfants et je suis certaine que vos vidéos vont m’aider à mieux développer mes compétences dans l’animation et mieux accompagner les enfants
    merci beaucoup
    Namasté

    Répondre
  • Patricia (suite)
    30 janvier 2017 9 h 26 min

    Pour suite et fin de mon commentaire.
    J’attends avec impatience vos vidéos à venir : elles me seront sûrement utiles dans ma pratique professionnelle. Je compte bien les partager avec mes enfants devenus parents pour les aider à comprendre et à accompagner leurs enfants dans leurs apprentissages.
    Belle journée et à bientôt

    Répondre
  • Bonjour,
    vraiment bravo pour votre travail, sérieux et enthousiaste et belle vidéo !Moi, j’ai besoin de me poser et de réfléchir. Rien de manuel, très peu d’auditif, je pense surtout !
    Bonne continuation.

    Répondre
  • merci pour cette première vidéo,je travaille en crèche,je suis auxiliaire de puériculture et en effet de tant en tant on ne sait plus comment interagir avec certain enfant surtout ceux qui court et crie dans tous les sens
    moi j ai besoin que l idée chemine dans ma tête,j enregistre visuellement plein d images et il en sort une idée correspondant au thème demandé,loufoque ou plus terre à terre.

    Répondre
    • Bravo et merci pour votre vidéo claire, précise.
      Je suis assistante maternelle et mamie de deux petits garçons âgés de 18 mois et de deux ans et demi.
      Votre vidéo m’a éclairé sur les « galères » que j’ai traversé avec la scolarité de mes 3 enfants, très bons élèves et même brillants pour deux d’entre eux, à l’école primaire. Ils n’ont rencontré aucune difficulté d’apprentissage à l’école primaire mais ils s’ennuyaient.
      Mon fils a rencontré sa toute première difficulté d’apprentissage en apprenant les divisions et à partir de ce moment il s’est lui-même considéré comme « nul pour les études ». Impossible de lui re-donner le goût d’apprendre, surtout en mathématiques.
      Pour tous les 3 le lycée a été la plus grosse difficulté à surmonter car pour eux c’était une perte de temps où ils ont « subit du bourrage de crâne et un formatage ». Cela a été très difficile de choisir une orientation après le collège et après le lycée ils ont chacun essayé plusieurs parcours d’études et/ou d’apprentissage avant de travailler.
      En ce qui concerne mes apprentissages, (j’ai 58 ans) j’ai des facilités en danse, en chant (je suis choriste). J’apprends aussi la musique (depuis 20 ans environ), et là c’est plus compliqué, je suis bloquée au niveau de la pratique de mon instrument car dès que je rencontre une difficulté j’ai une petite voix intérieure qui prend très souvent le dessus et qui me dit : j’y arriverai jamais. Malgré tout je m’obstine car pratiquer la musique fait partie de mes rêves d’enfant tout comme la danse et le chant et j’y prends beaucoup de plaisir.

      Répondre
      • Merci de votre confiance et de votre retour par rapport à vos enfants et à vous-mêmes. Cette petite voix qui nous dit qu’on n’est pas capable, on peut la faire taire. En trouvant d’autres moyens de contourner la difficulté. Je suis sûre que dans les prochaines vidéos vous trouverez déjà quelques idées pour mieux comprendre comment vous fonctionnez, ainsi que les autres autour de vous.
        Amicalement,
        Anne-Estelle

        Répondre
      • Merci pour cette vidéo claire, dynamique. Je me retrouve un peu dans votre profil, comme certainement un bon nombre de personnes : répondre aux exigences du système scolaire pour faire plaisir aux adultes qui nous entourent au détriment de notre bien-être propre. Je suis maman de 4 enfants de 19 ans à 5 ans : leur attitude face au savoir imposé confirme ce que vous dites. Je m’intéresse de plus en plus aux manières alternatives d’eduquer et d’accompagner les enfants ( je suis enseignante en maternelle). En tout cas, je voulais vous dire que je trouve très courageux de sauter le pas et d’élever vous même votre fille en dehors du système, et très généreux de partager avec les autres vos découvertes.
        Bonne continuation.

        Répondre
        • Merci Sandrine 🙂 Personnellement je trouve très courageux de faire confiance aux système pour y laisser ses enfants la majorité de leur journée et ce pendant des années et des années 🙂 (même s’il y a parfois des gens exceptionnels qui travaillent dans le système et changent la vie positivement des enfants). Mais comme quoi, tout est question de point de vue 🙂
          Merci de faire partie de ces personnes qui s’investissent, aiment les enfants et veulent le meilleur pour eux (malgré toutes nos imperfections).

          Répondre
    • Je me rends compte que la motivation,le jeux, l’envie sont primordials pour moi. Je sollicite mes sens, en grandissant certains ce sont développés. Je suis plus dans la logico math spacial kinesthesique musical . L’échange m’ouvre et je serai plutôt.perfectionniste et aimable dans mes.apprentissages. L’observation était et est très important pour moi. Depuis que je me suis désintoxiquee des fondements de l’instruction de l’école j’aime.l’erreur. Je suis aujourd’hui maman de deux filles.et Formatrice, je suis heureuse de connaître notre manière d’apprendre. Merci pour toutes ces infos

      Répondre
    • Merci pour cette réflexion…
      Est-ce possible d’avoir le texte des vidéos?
      Je compte mettre cela en pratique dans le sport

      Répondre
    • bonjour et merci pour cette premiere video, pour apprendre, je dispose d’un temps neccessaire pour reconstitutuer en mes propres ce que j’ai appris, j’utilise des images,je fais des recherches et j’enttends beaucoup ceux m’ont devancer sujet des sujet bien determiner.

      j’apprecie vraiment cette premiere video,mais je regrette de ne pouvoir la telecharger.

      Répondre
    • Merci pour votre idée de partage au travers de ces vidéos !
      J’apprends mieux depuis que j’ai découvert l’existence des intelligences multiples et surtout la lecture du fabuleux ouvrage de Bruno Hourst : (Re) apprendre en s’amusant…

      Répondre
    • Oui je me pose la question comment les canaliser

      Répondre
    • Ce matériel,c’est du lourd en ce qui concerne l’édification de l’apprentissage. Je veux dire de la vraie valeur.

      Répondre
    • Bonjour 

      Bravo pour votre vidéo ! !! Très claire et synthétique mais surtout merci pour votre générosité en partageant ! 

      Je suis coach pour des jeunes de 15 à 25 ans mais je suis amenée à travailler avec des plus jeunes et cette 1ère vidéo me fournit qq pistes de travail.
      Merci
      Cécile

      Répondre
      • Bonjour Cécile,
        Les éléments que je partage sont vrais pour les plus jeunes mais aussi pour les grands et les adultes 🙂 Je suis ravie que ça puisse vous apporter quelques pistes pour votre travail 🙂

        Répondre
    • Un grand merci pour cette vidéo très chouette et pleine d’apprentissages.

      Répondre
    • je commence l’école à la maison avec ma grande fille de 10 ans et je la reconnais: besoin affectif avec la personne qui l’enseigne, musique et rythme, bouger, faire des schémas… Pour moi c’est plutôt dans le calme, apprendre par moi-même des choses qui me passionne.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

sept + 7 =

Menu