LE CALENDRIER LINÉAIRE 2020 INSPIRÉ DE LA POUTRE DU TEMPS MONTESSORI EST LÀ

Aujourd’hui, je vous propose de développer l’intelligence intra-personnelle et inter-personnelle au-travers de 3 idées pour apprendre à être heureux maintenant. Ces idées sont autant pour les adultes que pour les enfants. Testez-les vous, et elles vont rejaillir sur eux. Vous pouvez découvrir les 3 idées pour apprendre à être heureux en écoutant le podcast ci-dessous, tiré de mon podcast quotidien (du lundi au vendredi) “Le grain de sel d’Anne-Estelle“. Pour ceux qui préfèrent lire, voici un résumé texte de ce podcast juste en-dessous.

 


 

3 idées pour apprendre à être heureux

Je vous propose 3 idées pour apprendre à cultiver le bonheur maintenant, peu importe votre vécu, votre histoire, les circonstances. Les 3 idées que je vais détailler sont universelles et applicables par n’importe qui, n’importe quand, et n’importe où. Ces idées sont valables pour nous adultes, mais aussi pour les enfants. Et leur offrir ces clés dès maintenant, c’est leur ouvrir la voie d’une vie épanouie, de confiance en soi et de bien-être.

 

Idée n°1 : L’amour partagé

Voici plusieurs lois intéressantes :

  • Plus on donne de l’amour, plus on en a à donner. Le tout est de savoir le donner de la bonne manière. Parfois on donne de l’amour mais la personne en face ne le reçoit pas. Parfois aussi, on croit que telle personne ne nous montre jamais son amour, alors qu’elle nous aime mais à sa manière, qui n’est pas la même que la mienne. L’idée est de parler et comprendre les 5 langages de l’amour mis en évidence par Gary Chapman. Ces 5 langages sont : les cadeaux, les services rendus, les paroles valorisantes, les moments de qualité et le toucher physique. En partageant de l’amour autour de soi au-travers de ces 5 langages, on cultive le bonheur des autres, et le sien.
  • Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. C’est une loi très intéressante. On a besoin de recevoir de l’amour c’est évident. Mais on peut recevoir de l’amour rien qu’en en donnant. Tout simplement parce que la joie de l’autre nous met en joie. Le bien-être de l’autre nous fait du bien.
  • Donnez et vous recevrez. Plus on donne, plus on reçoit. C’est un principe universel. On apprend à donner plus d’amour, on apprendre à mieux aimer les autres. Et on apprend à recevoir autrement. L’amour partagé se met en place, un cercle vertueux qui peut devenir exponentiel !

 

Idée n°2 : Les activités manuelles

Les activités manuelles participent au bonheur pour plusieurs raisons :

  • elles permettent de développer un savoir faire manuel qui est extrêmement gratifiant, avec un résultat toujours visible,
  • elles permettent de se concentrer sur des gestes et donc de faire taire les pensées (inquiétudes, stress…),
  • elles permettent de profiter de l’instant présent,
  • elles permettent de mieux nous connaître, de reconnaître ses limites, de savoir ce qu’on sait faire et ce qu’on ne sait pas faire, c’est visible,
  • elles permettent de créer des connexions différentes dans le cerveau, de faciliter la concentration, la mémorisation et donc les apprentissages en général. Il faut savoir que l’on retient beaucoup plus lorsqu’on fait, que lorsqu’on écoute ou lorsqu’on lit.

Il y a bien sûr les activités manuelles du quotidien (ménage, repas, rangement, lessive…) que l’on peut choisir de ne plus subir mais d’accepter et de vivre comme des activités qui permettent tout ce que j’ai décrit juste avant. Mais il y a aussi toutes les autres activités manuelles comme les activités liées à la nature (potager, jardinage, cabanes dans les arbres…), à l’art (perles, scrapbooking, peinture, poterie, origami…), à la musique, etc. Je ne peux que vous encourager à (ré)introduire plus d’activités manuelles pour plus de bonheur.

 

Idée n°3 : L’état de flow

L’état de flow est l’état que l’on vit lorsqu’on est à fond dans une tâche manuelle ou un travail, qu’on est très concentré(e), que le temps passe sans qu’on le voit défiler, qu’on ne voit plus et qu’on n’entend plus ce qui se passe autour. Lorsqu’on sort de cet état on est étonné de l’efficacité avec laquelle on a avancé, on est fier de soi.Il a été prouvé que cet état procure une sensation de bien-être extraordinaire et participe pleinement au bonheur.

L’opposé de cet état, c’est lorsqu’on fait quelque chose dans un état passif (comme regarder un truc à la télé “juste un peu”, ou faire défiler son fil d’actualité facebook “en attendant”). Finalement le temps s’écoule, on a l’impression de l’avoir perdu, on a une sensation de mal-être, on se sent presque misérable.

L’état de flow peut se créer et se retrouver lorsqu’on se met en action, qu’on se met sur une tâche précise, qu’on sait où on va, avec un objectif au bout. Mais il faut que cet objectif soit en adéquation avec nos capacités. Si l’objectif est jugé trop difficile, on n’atteindra pas l’état de flow. Il faut donc trouver cet équilibre entre challenge (qui nous booste) et réalité (pour ne pas s’épuiser ou se sentir incompétent, incapable). Avec de l’entraînement on peut atteindre l’état de flow de plus en plus souvent. Et imaginez permettre aux enfants de vivre cet état là souvent, c’est leur offrir une longueur d’avance sur le bonheur.

 

Et vous ? Comment cultivez-vous le bonheur ? Quelles sont vos idées pour apprendre à être heureux/se ?

 

Découvrez GRATUITEMENT
LA MALLETTE PLAISIR D'APPRENDRE
1 Livret avec mes 20 meilleures astuces
4 vidéos pour des enfants heureux d'apprendre
1 box plaisir d'apprendre
Et régulièrement conseils, découvertes et offres commerciales sur les apprentissages
Vos données personnelles sont sécurisées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur un lien "unsubscribe" présent au bas de chaque e-mail.
Lisez aussi :
Ressources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

douze − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu
Share This