LE CALENDRIER LINÉAIRE 2020 INSPIRÉ DE LA POUTRE DU TEMPS MONTESSORI EST LÀ

Djanaé nous voit travailler son père et moi sur l’ordinateur de nombreuses heures par jour. Dans ses jeux, quand elle travaille, elle installe systématiquement un bureau avec un “faux” ordinateur. C’est donc tout naturellement qu’elle a demandé à son père d’apprendre à travailler sur un “vrai” ordinateur. Sa première séance a duré plus d’une heure. Elle était concentrée, heureuse, et fière. J’ai alors réfléchi à la question et j’ai conversé silencieusement avec une personne réfractaire. “Quoi ? Un enfant de 5 ans et demie qui apprend à utiliser un ordinateur alors qu’il ne sait même pas écrire avec un stylo ?” Oui, j’avoue tout, ça m’arrive souvent de faire les questions et les réponses dans ma tête. En tous cas j’espère que cette réflexion vous aidera à y voir plus clair 🙂

 

Tout est parti de notre expérience

L’article qui va suivre part bien de la question de Djanaé, de la réponse de son père, et de ce qu’il a filmé de leur première séance de travail. J’ai découvert les images et les mots en faisant le montage et je dois dire que j’en ai tiré plusieurs conclusions 🙂 Mais avant, voici la vidéo en question.

 

5 raisons d’apprendre à un enfant à utiliser un ordinateur

  1. C’est un outil incontournable : l’ordinateur fait partie du quotidien aujourd’hui et même les enfants peuvent l’utiliser à bon escient : pour faire des recherches sur Internet, pour créer des documents résumés, pour réaliser des présentations PowerPoint, pour Skyper avec tatie qui est à l’autre bout du monde, pour faire des montages photos ou vidéos, pour écouter de la musique…
  2. L’ordinateur est une véritable source d’apprentissages : bien sûr, il y a l’adaptation à l’outil en lui-même qui permet déjà de développer de nombreuses compétences numériques. Mais si vous avez vu la vidéo avec Djanaé, c’est aussi un moyen concret de travailler l’orthographe des mots, de réviser des notions mathématiques, de développer la logique, la recherche ou encore la sélection d’informations précises, etc. Autant d’éléments qui font partie des apprentissages classiques et qui peuvent devenir un jeu avec un ordinateur.
  3. L’enfant gagne en autonomie. Un enfant qui sait rechercher les réponses à ses interrogations et ses centres d’intérêts du moment avec des livres et un ordinateur devient autonome dans son travail. Il gagne en confiance en lui-même et approfondit ce qui l’intéresse sans avoir besoin d’attendre que l’on soit disponible pour lui.
  4. D’un apprentissage peut naître une passion. La passion est ce qui devrait guider nos apprentissages. Il est parfois compliqué de trouver ce qui va passionner l’enfant. Avec un ordinateur, le monde s’offre à lui et l’enfant peut se découvrir une passion qu’il n’aurait jamais trouvée sans : des recettes de cuisine du monde, l’univers du tuning, le  métier de webmaster, ou encore apprendre le piano sans aller au conservatoire…
  5. Des moments de qualité. Djanaé refuse que je l’aide dans l’apprentissage de l’ordinateur. C’est son moment avec son père (il faut dire ce qui est, il a tout appris tout seul en étant ado, un véritable geek). Ceci dit, il a une façon de transmettre sa passion dans la douceur. Pour moi, l’ordinateur est un outil, pour lui c’est presque un ami 🙂 Donc Djanaé s’est tournée vers la bonne personne et est ravie de connaître un peu de ce monde informatique au-travers des yeux de son père 🙂

5 conseils pour une utilisation contrôlée de l’ordinateur

Alors bien sûr, ce n’est pas parce que c’est bien d’apprendre à utiliser un ordinateur, que l’enfant peut faire ce qu’il veut. Cet outil peut vite devenir dangereux (et je pèse mes mots). Voici donc quelques conseils pour une utilisation optimale et positive.

  1. Attendre que l’enfant le demande. On me pose souvent la question “Est-ce qu’il n’est pas trop tôt pour apprendre ceci ou cela ?” J’ai toujours la même réponse : l’enfant sait s’il est prêt ou pas. Comment ? Parce qu’il va s’y intéresser et en avoir envie. S’il n’y a ni intérêt, ni envie, alors ce n’est pas le bon moment. Les ordinateurs nous environnent, donc les enfants connaissent cet outil et s’ils ont envie d’apprendre à s’en servir, ils vont d’eux-mêmes en faire la demande.
  2. Ne démarrer l’apprentissage qu’une fois que l’enfant sait bien lire. L’ordinateur n’est pas un jouet. Chez nous, Djanaé n’a le droit de toucher ni la tablette, ni l’ordinateur. Sauf exceptions. Il est important que l’enfant comprenne que même s’il y a parfois des jeux dessus, c’est avant tout un outil. Et pour utiliser un outil aussi complexe que l’ordinateur (faire des recherches sur Internet, créer des documents, etc. ce qui représente la base de cet outil) il faut bien maîtriser la lecture. Et la lecture passe par les livres (l’écran n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour les yeux).
  3. Une utilisation limitée dans le temps. Non seulement les écrans sont nocifs pour une utilisation prolongée, mais en plus, les enfants ont besoin de se défouler et non de rester statiques devant un ordinateur pendant des heures. Si en plus on rajoute le temps de télé ou de jeux vidéos à celui devant l’ordinateur… on se rend compte que l’enfant peut très vite passer beaucoup d’heures par semaine devant des écrans. Donc on limite le temps de travail : soit à une mission spécifique par semaine, soit un nombre d’heures par semaine. On adapte en fonction de l’âge de l’enfant.
  4. Pas d’ordinateur dans la chambre. C’est la suite logique du point précédent. Si l’ordinateur est dans la chambre de l’enfant, on ne peut pas mesurer le temps qu’il va y passer, surtout la nuit… (au lieu de se reposer). De plus, on n’a plus aucun contrôle sur ce qu’il y fait (et attention aux réseaux sociaux ou sites pour adultes).
  5. Il n’y a pas que l’ordinateur. L’ordinateur est un très bon outil, mais ce n’est pas le seul. Il est important de le remettre aussi à sa place pour que l’enfant découvre et s’amuse avec d’autres outils.

 

Et vous ? Aviez-vous déjà réfléchi à apprendre à votre enfant à utiliser un ordinateur ? Comment ça se passe chez vous ? Dites-moi tout dans les commentaires 🙂

 

Découvrez GRATUITEMENT
LA MALLETTE PLAISIR D'APPRENDRE
1 Livret avec mes 20 meilleures astuces
4 vidéos pour des enfants heureux d'apprendre
1 box plaisir d'apprendre
Et régulièrement conseils, découvertes et offres commerciales sur les apprentissages
Vos données personnelles sont sécurisées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur un lien "unsubscribe" présent au bas de chaque e-mail.
Lisez aussi :
Ressources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

sept + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu
Share This