Vos enfants participeront à une incroyable enquête à l’époque des COW BOYS

Je vous ai déjà parlé de l’importance du jeu pour apprendre. Et je suis toujours à l’affut de nouvelles idées pour apprendre en s’amusant. C’est comme ça que j’ai entendu parler de l’escape game pédagogique. On a testé avec Djanaé, et on a beaucoup aimé. Alors forcément, on partage !

1. Qu’est-ce qu’un escape game ?

La traduction de « escape game » pourrait être « jeu pour s’échapper ». L’escape game est un jeu avec un scénario assez simple : le joueur (ou les joueurs) sont bloqués et ont un temps limité pour trouver la solution qui leur permettra de s’échapper.

La solution, évidemment, n’est pas aussi simple à trouver. Il y a des indices à récupérer (indices éparpillés et souvent cachés, mais pas trop), à assembler, à relier entre eux pour résoudre des énigmes.

À l’origine, les escape games se jouent dans des salles avec des ambiances particulières. Par exemple : ambiance espace (il faut trouver la solution avant que la station n’explose), ambiance chevaliers (il faut trouver une épée avant que les gardes ne reviennent), ambiance voleur (il faut dérober un bijoux précieux avant de se faire emprisonner), etc.

Depuis quelques temps, le concept d’escape game a été adapté pour pouvoir jouer chez soi, de façon individuelle ou collective, ce qui permet nous seulement de diminuer le coût, mais aussi de ne pas avoir à se déplacer.

2. Qu’est-ce qu’un escape game pédagogique ?

Et bien c’est le même principe que l’escape game classique, avec un scénario, des indices à collecter, des énigmes à résoudre et une solution finale à trouver avant un temps imparti.

Mais la différence, c’est que les énigmes permettent de réviser des notions pédagogiques déjà apprises, ou de les découvrir. L’enquête se joue donc sur deux tableaux : l’histoire à résoudre, et les apprentissages à consolider.

L’enfant s’amuse, joue à l’enquêteur, et en même temps, apprend.

 

3. On a testé l’escape game pédagogique « la cabane interdite »

Nous avons trouvé l’escape game pédagogique « La cabane magique » sur le site apprendre-par-le-jeu.com. À l’heure où j’écris cet article, ils proposent 4 escape games différents, selon 4 niveaux : CE1, CE2, CM1 et CM2. « La cabane magique » est celui du niveau CM1.

Voici 5 points positifs que nous avons constatés durant cette chouette aventure :

  • L’escape game est facile à mettre en place : il n’y a que 3 fichiers PDF. Un avec les explications (pour la mise en place), un deuxième avec les énigmes, et un troisième avec les solutions. Il y a 12 énigmes à découper et cacher (mais pas trop), deux feuilles à plier (avec deux éléments visibles pour l’enfant, et deux cachés derrière qu’il découvrira plus tard), et deux images pour décorer un peu la pièce. Et c’est tout. On n’a donc besoin que d’une imprimante, d’une paire de ciseaux, et de scotch.
  • Les énigmes abordent plein de notions différentes : par exemple, sur l’escape game « La cabane magique », Djanaé a du, entre autres, assembler des synonymes (et chercher des définitions de certains mots dans le dictionnaire), se repérer dans le temps en trouvant une date et un jour précis (grâce à ses calculs et un calendrier incomplet), relier les grands explorateurs à leurs destinations sur le globe, faire de l’électricité, un peu d’anglais, et même calculer le périmètre d’une figure. Ce qui permet à l’enfant de réviser ou de découvrir plein de notions diverses et variées.
  • Les énigmes sont équilibrées. Ce n’est pas trop facile, pas trop évident, et en même temps, l’enfant doit quand même faire fonctionner sa logique, sa mémoire, et faire un travail de chercheur. Mais la difficulté est contrebalancée par le fait qu’il n’y a pas de grosses énigmes à résoudre, mais plusieurs petites, ce qui fractionne la complexité et rend le jeu plus fun. Et puis, quand l’enfant reste bloqué trop longtemps, l’adulte est là pour aiguiller. J’ai pu ainsi proposer un manuel à Djanaé pour qu’elle puisse comparer et être sûre de ses réponses. Je n’ai eu à me référer aux solutions pour l’aider à comprendre quelle était la suite, qu’une seule fois. Donc c’est logique, fluide, amusant, et en même temps, permet à l’enfant de vraiment réfléchir.
  • L’enquête a duré une heure. D’après le scénario, l’enfant a 1h30 pour s’échapper de la cabane interdite. Je pense qu’en une heure, une heure et quart, la majorité des enfants peuvent s’en sortir. 1h30, ça me paraît long pour rester concentré sans se lasser, sans baisser les bras, pour un enfant. Donc j’étais contente de voir qu’en une heure, c’est possible de le faire. En revanche, c’était une heure assez intense, Djanaé était épuisée à la fin. Ce qui me prouve à quel point cet escape game pédagogique est vraiment réussi et combien l’enfant travaille en s’amusant 🙂 Ce qui m’amène aussi au constat que c’est vraiment pas cher pour ce résultat !
  • Les visuels sont chouettes : tout en sobriété mais quand même joyeux. Au niveau de l’impression, ça n’utilise pas beaucoup d’encre et les couleurs importantes qui permettent d’avancer dans les énigmes ne sont pas noyées par les décors. Ça fait jeu, et pas cahier de vacances !
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le calendrier des enfants 2019 : poutre du temps inspirée de Montessori

Et finalement, il n’y a qu’un seul petit bémol (qui ne dépend pas de l’escape game lui-même mais plutôt de la mise en scène que j’aurais pu faire mieux) : c’est d’avoir une boîte à ouvrir par l’enfant. Comme une boîte à chaussure, par exemple. Concernant « la cabane interdite », Djanaé devait trouver un code pour ouvrir une petite boîte dans laquelle est la clé qui lui permet de s’échapper de la cabane à outils (dans laquelle elle n’aurait jamais du rentrer) avant que son père ne vienne chercher la tondeuse. Djanaé a fait remarquer qu’elle aurait aimé une vraie boîte à ouvrir. Donc pensez-y pour vos enfants : collez l’énigme finale (avec le code à écrire) sur une petite boîte pour une meilleure ambiance !

 

 

Maitenant, à vous ! Choisissez votre escape game ici et régalez-vous ! N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

 

Découvrez GRATUITEMENT
LA MALLETTE PLAISIR D'APPRENDRE
1 Livret avec mes 20 meilleures astuces
4 vidéos pour des enfants heureux d'apprendre
1 box plaisir d'apprendre
Et régulièrement conseils, découvertes et offres commerciales sur les apprentissages
Vos données personnelles sont sécurisées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur un lien "unsubscribe" présent au bas de chaque e-mail.
Lisez aussi :
Ressources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu