NOTRE CALENDRIER LINÉAIRE 2020 INSPIRÉ DE LA POUTRE DU TEMPS MONTESSORI EST LÀ

Il existe autant de façons de faire l’instruction en famille qu’il y a de familles. Chacune avec son histoire, son vécu, son organisation, ses convictions et ses habitudes. C’est une richesse de pouvoir s’inspirer des autres pour trouver SA propre formule. Celle qui fonctionnera parfaitement et qui fera que tout le monde sera à sa place, heureux. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’histoire et le mode de fonctionnement d’une famille unschooler expatriée en Thailande. Je laisse la place à Pookie, maman unschooling, et aussi l’auteure de deux blogs : http://commentdevenirbilingue.com et http://etbebegrandit.com

 

Présentation

Nous sommes une famille franco-thai et nous sommes expatriés dans le nord de la Thailande depuis presque 3 ans. Nous pratiquons le unschooling avec notre fille de 6 ans, après être passés par la case « école Montessori ».

Le papa travaille en entreprise et moi je m’occupe à plein temps de notre puce. Je travaille également comme interprète français-thai, je blogue et j’écris des livres sur l’éducation des enfants.

famille unschooler thailande

 

Notre Histoire

Notre aventure a commencé, quand, un jour, le papa a senti le besoin de partir de la France. Il n’en pouvait plus de sa vie professionnelle et voulait aller voir ailleurs. Je n’étais pas contre cette idée mais j’avais un peu peur de l’inconnu, surtout que notre puce n’avait que 2 ans. J’ai alors proposé de partir en Thailande, car mes parents passaient leur retraite dans ce pays, qui est leur terre natale. Je ne connaissais pas très bien la Thailande, sauf en tant que touriste, mais comme je parle Thai, cela me rassurait.

Quand notre fille a eu 3 ans, nous nous sommes lancés. Nous avons vendu notre maison en région parisienne, mis toute notre vie et notre maison dans un conteneur et hop c’était parti. Nous avons choisi la ville de Chiang Mai car nous aimons vivre près de la montagne mais aussi parce qu’il y a une école Montessori pour notre fille. Oh oui, Montessori ! Mon credo depuis que le papa m’a offert un livre sur le sujet alors que la puce n’avait que 2 ou 3 mois.

 

Le parcours scolaire de notre fille

Très vite, nous avons aménagé notre maison en fonction de cette jolie pédagogie. Nous respirions et vivions Montessori. C’était donc tout naturellement que nous avons voulu une maternelle Montessori anglophone pour notre fille. L’école que nous avons choisie est belle et entourée de nature. Tout était beau et idéal ! Et pourtant, notre puce pleurait presque tous les matins.

Après avoir vu trop de problèmes dans cette école, nous avons retiré notre fille de là et avons rejoint une coop de familles américaines homeschool montessori. Le principe est que chaque famille aide les 2 éducatrices à enseigner aux enfants, 2 demi-journées par semaine. Nous étions très ravis de ce système car nous voulions participer à la vie scolaire de notre fille. Mais au bout de 2 mois, nous sommes partis.

En fait, une école reste une école, qu’elle soit Montessori ou autre. Nous en avions assez de devoir nous dépêcher tous les matins; de voir notre fille être interrompue dans un travail qui la passionne car c’est la fin des cours; de devoir finir une activité alors qu’elle aurait aimé faire une pause; de devoir apprendre par cœur des mots en anglais alors qu’elle ne savait pas encore parler anglais.

Montessori Thailande

 

Le déclic du unschooling

Nous avons alors décidé de nous lancer dans le unschooling. En fait, l’idée de faire l’école à la maison trottait dans ma tête depuis longtemps. Mais j’avais peur de ne pas être à la hauteur surtout en anglais et de me sentir étouffée à devoir suivre un programme pour l’éducation de ma fille.

Et puis, nous avons vu le film « Être et devenir » qui a été une révélation. J’avais déjà entendu parler du unschooling mais l’information n’était pas arrivée au bon moment de notre vie, comme nous étions focalisés sur les écoles Montessori. Quand nous avons vu le film, l’école ne nous convenait pas, ni à nous les parents, ni à notre fille. Du coup, du jour au lendemain, nous avons laissé tomber l’école et avec un grand soulagement, nous sommes devenus unschooler.

 

Notre vie de unschooler

Cette forme d’apprentissage correspond complètement à notre nouvelle vie que nous avons bâtie ici. Nous ne voulions plus de notre vie parisienne « métro-boulot-dodo », donc pourquoi l’imposer à notre fille ? Maintenant, nous sommes bien en phase pour tout. Nous avons une slow life (= une vie plus lente, calme, par opposition à la vie trépidante et stressante européenne), nous essayons de profiter de chaque moment de manière mindfull (= en pleine conscience) avec tout le monde et tous les lieux.

Nous rencontrons toutes les semaines des familles unschoolers avec qui nous, petits et grands, partageons de bons moments. Nous profitons d’être en Asie pour visiter des pays que nous ne connaissions pas, sans contraintes. C’est si enrichissant. Nous nous sentons libres.

Je raconte nos aventures sur mon blog http://etbebegrandit.com si vous voulez en savoir plus.

Quant au problème d’apprentissage de l’anglais pour notre fille, je me suis beaucoup documentée et j’ai questionné de nombreuses familles sur leur façon de faire. C’est comme cela que j’ai découvert une méthode qui existe depuis des lustres et qui est utilisée par de nombreuses familles. Et ça a marché pour nous. J’ai alors voulu expliquer notre façon de faire et compiler le témoignage des familles que j’ai interviewées dans mon Ebook « Comment aider les enfants à parler couramment anglais ». Pour en savoir plus, visitez mon site : http://commentdevenirbilingue.com.

 

    Découvrez GRATUITEMENT
    LA MALLETTE PLAISIR D'APPRENDRE
    1 Livret avec mes 20 meilleures astuces
    4 vidéos pour des enfants heureux d'apprendre
    1 box plaisir d'apprendre
    Et régulièrement conseils, découvertes et offres commerciales sur les apprentissages
    Vos données personnelles sont sécurisées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur un lien "unsubscribe" présent au bas de chaque e-mail.
    Lisez aussi :
    Ressources :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Fill out this field
    Fill out this field
    Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
    Vous devez accepter les conditions pour continuer

    dix-huit − cinq =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Menu