NOTRE CALENDRIER LINÉAIRE 2020 INSPIRÉ DE LA POUTRE DU TEMPS MONTESSORI EST LÀ

Aujourd’hui, je laisse la place à Hélène Guay, animatrice certifiée “Signe Avec Moi”, qui accompagne les professionnels de la petite enfance d’une part, et les parents et familles d’autre part, pour communiquer avec bébé par les signes bien avant qu’il ne fasse l’acquisition du langage oral.

 

L’APPROCHE “SIGNE AVEC MOI”

La première chose à préciser, c’est que Signe Avec Moi n’est en aucun cas un enseignement de la langue des signes, ni une méthode. On parle plutôt d’un “moyen de communication gestuelle bienveillant associé à la parole”. Il s’agit d’un outil de communication qui emprunte certains signes à la langue des signes. Mais la LS est une langue à part entière (avec une syntaxe et une grammaire bien particulière). Alors on parle plutôt de Français Signé, c’est à dire qu’on va utiliser les signes dans le même ordre que les mots en français lorsqu’on parle. Le but c’est de faire ressortir les éléments les plus importants d’une phrase : on parle alors de mots-clés qui auront le rôle de surligneur.
Le but étant d’enrichir la relation parent, enfant-préverbaux, d’aboutir à une meilleure compréhension entre lui et vous, de limiter ses pleurs, ses colères, ses frustrations.

Un bébé a plein de choses à dire bien avant de savoir parler. Au fil des mois de sa vie, l’enfant maîtrise de mieux en mieux les muscles de ses bras et de ses mains. Et de manière instinctive, il va être attiré par les mouvements que l’adulte fait devant lui. Il va naturellement les reproduire, les imiter.
Par exemple, « les marionnettes », le « bravo », le « au revoir » …, mais aussi le fait de tendre les bras pour être porté, ou montrer du doigt un objet désiré. Alors, pourquoi ne pas mettre à sa portée d’autres signes qui lui permettront d’élargir son vocabulaire, et donc d’être mieux compris ?
Mais pour que le processus d’imitation se mette en place et que ça fonctionne, il faut utiliser les signes tous les jours, et bien les choisir. En effet, montrez-lui d’abord les signes qui correspondent à ses centres d’intérêt et ses activités quotidiennes.
Et surtout toujours dire le mot en même temps qu’on le signe !

À ceux qui penseraient que les signes risquent de retarder le langage, je ne réponds que du contraire ! Un enfant qui signe, prend conscience qu’il arrive à se faire comprendre, il gagne de la confiance en lui, prend goût à la communication, et donc très souvent va accéder volontiers à la communication orale qu’il entend au quotidien autour de lui. Les signes vont être un pont vers le langage, tout comme le quatre patte est un pont pour accéder à la marche.
Et puis, le fait d’utiliser les signes implique une articulation plus importante ainsi qu’une répétition plus fréquente des mots clés. Et dés que l’enfant produit lui-même des signes, on tend à lui en proposer d’autres, ce qui étoffe son vocabulaire.

 

QU’EST-CE QUE LES SIGNES VONT CONCRÈTEMENT APPORTER AUX ENFANTS ?

  • les signes aident les enfants à exprimer aux autres leurs émotions et leurs sensations, leurs envies et leurs besoins
  • les signes aident à commenter les activités des enfants, leur quotidien, ce qu’ils voient autour d’eux
  • les signes faciliter les échanges et les relations avec les autres
  • les signes aident l’enfant à mieux comprendre ce que l’adulte lui dit
  • les signes permettent de capter et recentrer l’attention des enfants de manière différente
  • les signes lèvent la pression que l’on met inconsciemment sur la parole
  • les signes facilitent aussi l’articulation des premiers mots

… et bien d’autres choses encore …
Donc les rassurer, les apaiser, réduire les pleurs, les colères, atténuer leurs frustrations.
Grâce aux signes, l’enfant n’est plus juste spectateur du monde qui l’entoure, il en devient acteur !

 

QUEL EST LE MEILLEUR MOMENT POUR COMMENCER À SIGNER ?

Comme je le dis souvent, “je dirais qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour signer avec un bébé, l’important étant le ressenti, l’envie. Il est bon que les choses se fassent de manière la plus naturelle possible. Il est bien évident qu’il ne faut pas s’attendre à ce qu’un nourrisson reproduise nos signes (il n’a pas les capacités motrices), mais si l’on signe tôt et régulièrement, l’enfant enregistre, emmagasine et dès que sa motricité le lui permettra il signera probablement.”

Cependant, il est souvent conseillé de débuter vers l’âge de 6 mois. C’est un moment ou bébé entre vraiment dans la phase de l’imitation, et sa mémoire est déjà suffisamment développée. Mais tout dépend aussi du « niveau de signe » des parents. Un parent qui connaît bien les signes et qui est à l’aise avec le fait d’associer le geste à la parole, pourra les utiliser de manière naturelle dès la naissance.
Pour les autres, prenez le temps de vous familiariser avec quelques signes et d’être capable de les utiliser au quotidien. On estime qu’il faut environ six mois pour s’approprier tout doucement un nombre suffisant de signes et être capable de les utiliser chaque jour. Et sans surprise, ce sont souvent les enfants avec qui on a signé dès la naissance, qui signent le plus tôt.

Quoi qu’il en soit, ne soyez pas trop pressé, car ce n’est pas anormal qu’un enfant signe tard ou même qu’il ne signe jamais. Si tel est le cas, c’est qu’il n’en a ni besoin, ni l’envie. Il n’y a aucun mal à cela ! L’important, c’est que personne ne soit frustré. Pensez à laisser le temps au temps. L’acquisition des signes n’est PAS une course à la performance.

 

LA COMMUNICATION PAR LES SIGNES RENFORCE LE LIEN D’ATTACHEMENT

“Le fait de signer avec son enfant va renforcer le lien d’attachement dans la mesure où parent et enfant vont mieux se comprendre, entraînant ainsi moins de frustrations, moins de malentendus. Comprendre les attentes de son enfant et pouvoir y répondre va le rendre plus heureux et donner confiance à l’adulte. Ce dernier va se sentir plus efficace, plus sûr de lui. En effet, il est très dur psychologiquement pour un parent de ne pas savoir pourquoi son enfant pleure. Et un enfant qui se sent compris va lui aussi prendre confiance en lui”.

Lorsque on se comprend, on devient plus complice.
Lors d’une conversation à plusieurs, ne dit-on pas parfois à une personne avec qui on est très proche tout en lui faisant un clin d’oeil: «on se comprend !», alors que le reste de l’assemblée ne voit pas du tout de quoi on parle ? Ce sentiment n’est-il pas très agréable, comment s’il s’agissait d’un moment privilégié ? Et bien, il est de même pour un enfant et son parent qui vont communiquer par les signes.
Moins de frustration, plus de complicité, cela engendre forcément un grand respect mutuel et par conséquent un lien d’attachement très fort !

 

Pour conclure : l’utilisation des signes ne présente que des avantages, autant pour les enfants que pour les adultes.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet 🙂

  • Je vous invite à venir découvrir lesquelles lors de mes ateliers parents/bébés dans la région lyonnaise : pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon site internet ou/et ma page facebook
  • Découvrez des animatrices Signe Avec Moi (SAM) dans votre région sur le site officiel www.signeavecmoi.com

 

    Découvrez GRATUITEMENT
    LA MALLETTE PLAISIR D'APPRENDRE
    1 Livret avec mes 20 meilleures astuces
    4 vidéos pour des enfants heureux d'apprendre
    1 box plaisir d'apprendre
    Et régulièrement conseils, découvertes et offres commerciales sur les apprentissages
    Vos données personnelles sont sécurisées. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur un lien "unsubscribe" présent au bas de chaque e-mail.
    Lisez aussi :
    Ressources :

    2 Commentaires. En écrire un nouveau

    • Pour les parents qui souhaiteraient se former à la Langue des Signes Bébé, il est aussi possible de prendre des cours particuliers en ligne: le site internet http://www.par-le-signe.fr propose des formations thématiques, à adapter aux besoins de votre enfant et votre quotidien de parent.

      Répondre
      • Bonjour Camille, merci du lien. Ma question est la suivante : comme c’est en ligne c’est pas moins facile pour visualiser les signes et les gestes en 3D ? Personnellement j’ai beaucoup de mal si je ne peux pas voir le signe sous différents angles, et pour les enfants qui souhaitent apprendre aussi ce n’est pas évident s’ils ne peuvent pas toucher, s’approcher, se tourner, etc. Ce n’est que mon avis mais peut-être avez-vous une solution à cela ?

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Fill out this field
    Fill out this field
    Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
    Vous devez accepter les conditions pour continuer

    seize + onze =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Menu