Retenir 352 images en 5 minutes ??? Impossible ? Pourtant lors du championnat français de mémorisation, cet exploit à été réalisé par Florian Manicardi ! Il est le détenteur du titre de meilleur espoir français de mémorisation 2019 ainsi que l’auteur de la chaîne YouTube Memorall qui est un véritable coffre aux trésors pour développer une mémoire extraordinaire. Même vous ! Même vos enfants ! Même vos élèves 😀 Oui, oui ! Je laisse donc la place à Florian qui dévoile l’une de ses techniques favorites : la table de rappel.

La puissance de la mnémotechnie

Vous avez tous une super mémoire mais vous ne savez pas comment développer une mémoire extraordinaire ? Avec des jeux, des pilules magiques, des méthodes d’entrainement surhumains, une expérience scientifique ??? Rien de tout ça, tout ce qu’il vous faut pour développer votre SUPER mémoire, c’est connaitre les différentes techniques de mémorisation !

Les techniques de mémorisation

Pour retenir facilement une information, les mnémonistes utilisent de nombreuses techniques de mémorisation qui leur permettent de retenir des milliers et des milliers d’informations sans difficultés apparentes. Vous connaissez sans doute les deux techniques de mémorisation déjà abordées sur ce blog : le palais mental (méthode des lieux) et la méthode des liens (faire une histoire).

Les techniques de mémorisation sont bien différentes des simples moyens mnémotechniques comme le très célèbre « MAIS OU EST DONC ORNICAR ? » pour se souvenir des conjonctions de coordination (mais, ou, et, donc, or, ni, car). Elles peuvent s‘appliquer à n’importe quelle situation et à n’importe quelle information.

L’efficacité et l’applicabilité des techniques

Chaque technique a un domaine d’application particulier. Par exemple le palais mental permet de mémoriser des informations dans un ordre précis et de retrouver les informations facilement dans ce même ordre. Alors que la méthode des liens permet de retenir une multitude d’éléments très rapidement et très facilement. Avec ces techniques, les champions de mémoire peuvent retenir des milliers de chiffres dans l’ordre, des centaines de visages en 15 minutes, une centaine de dates, des milliers de cartes, etc.

Je vais vous partager un secret : les champions de mémoire ne sont pas des génies ! Ils sont juste entrainés et ils appliquent une multitude de techniques. Mais pour ce qui est des chiffres ? Comment font-ils pour en mémoriser autant ?

C’est justement la technique que nous allons voir dans cet article. Il s’agit de l’une des techniques de mémorisation les plus puissantes au monde, j’ai nommé : La TABLE de RAPPEL !

La table de rappel

La table de rappel permet de retenir sans difficulté une série de chiffre dans l’ordre (200 en 5 minutes, par exemple). Vous pourrez ainsi retenir un numéro de téléphone en quelques secondes. Il s’agit de la technique la plus utilisée par les mnémonistes mais c’est également la technique qui demande le plus de préparation.

A. Exercice pratique

Voici un petit test :

Tentez de retenir ce numéro de téléphone en 30 secondes : 06 20 01 09 17

Alors ? Avez vous réussi ?

Bravo pour ceux qui ont réussi dans les temps. Pour ceux qui ont essayé sans y arriver, ne soyez pas déçus, je vais vous expliquer ce qui vous a empêché de réussi.

Si vous avez récité les chiffres comme une litanie dans votre tête, il y a moyen que ça ait donné ceci :  « Alors 06 20 01 18, euh non 17, ah mais il manque quelque chose, mince c’était quoi ? »

  • A présent, retenez cette histoire : « Vous êtes en train de manger une saucisse avec un bon verre de vin et là sorti de nulle part, un Hun (Attila) vous lance des œufs. Et là ? Que faites-vous ? Vous appelez la police pour coffrer le méchant Hun. »
  • Alors ? Ce n’est pas plus simple ? « Comment ça plus simple »
  • Quel était le second nombre ? « Bah Vingt »
  • Que buvez-vous ? « Du vin »
  • Quel était le dernier numéro ? « 17 » Et quel est le numéro pour appeler Police secours « Ah oui, police effectivement ».

L’histoire que vous venez de lire, vous permet de retenir la série de nombres dans l’ordre sans difficultés. C’est non bien plus facile et plus fun que de retenir les nombres un par un sans logique.

B. Le fonctionnement de la table de rappel

Le 1 correspond au Hun, très bien. Le 9 correspond à l’œuf. Mais pourquoi le 6 renvoie-t-il à saucisse ?

La table de rappel est une construction, en général de 0 à 99, qui vous permet d’associer un chiffre à une image. Dans l’histoire, le 9 renvoi à une image : celle d’un œuf. Dans ma table de rappel personnelle, j’ai décidé que le 6 renvoyait à saucisse à cause de la rime.

Pour pouvoir retenir facilement des séries de chiffres, il faut attribuer une image à chaque chiffre, de 0 à 99. Par exemple, pour moi, le 67 renvoie à casquette (toujours à cause de la rime), le 21 à nain, et le 89 à bœuf. Si, je devais retenir un de ces nombres pour retenir un numéro de téléphone ou une date d’anniversaire, je transformerais ces nombres en images et je les combinerais pour pouvoir créer une petite histoire mémorable.

Mais pourquoi fais-tu cela ? Tu perds du temps à créer cette histoire et à apprendre les images.

Vous avez éprouvé davantage de difficultés à retenir la série de nombres ou la série d’images ? La série de chiffres, ça coule de source. Mais pourquoi ? Parce que notre mémoire aime retenir des éléments concrets, or rien n’est plus abstrait que les chiffres. Si on vous demande de retenir le 77, vous allez visualiser le nombre 77 pour la plupart mais si je vous dis de retenir une trottinette alors là vous pourrez tous visualiser une trottinette.

Voilà l’intérêt de la table de rappel : transformer les éléments abstraits (les chiffres) en éléments concrets pour faciliter la mémorisation sur le court et le long terme.

Le regretté professeur Alain Lieury, spécialiste de la psychologie cognitive, était très critique sur les techniques de mémorisation. Il affirmait que celles-ci n’étaient pas aussi efficaces que les mnémonistes le laissaient entendre. En revanche, il admettait dans ses ouvrages que la table de rappel était sans aucun doute le plus puissant outil de mémorisation existant et qu’il permet de faciliter considérablement la mémorisation de chiffres.

CONSTRUIRE SA TABLE DE RAPPEL

Bon, d’accord, retenir une histoire c’est mieux que de retenir une série de nombres. Mais comment on s’y prend pour construire sa propre table de rappel ?

Il existe plusieurs méthodes (que je ne peux pas toutes détailler ici car l’article serait trop long mais vous pouvez allez voir ma chaîne pour avoir plus de renseignement). En revanche, voici ma méthode de construction préférée : celle de l’évocation.

Tout simplement, vous écoutez les chiffres et vous essayez, en fonction du son ou de la forme du mot, de créer une image. Par exemple lorsque vous entendez 20 vous pensez à une bouteille de vin et quand vous entendez 89 vous pensez à bœuf grâce à la rime. Toutefois, voici une petite méthodologie pour vous aider à construire plus vite :

  • Partez du principe que le 2 correspond à un N car si on retourne le 2 à 90° on peut visualiser un N.
  • Le 3 correspond à un M, même processus que pour le 2
  • Le 4 correspond à un R (ressemble au niveau de la forme)
  • Le 5 correspond à un S (ressemble au niveau de la forme)
  • Le 6 correspond à un C (ressemble au niveau de la forme)
  • Le 7 correspond à un T (ressemble au niveau de la forme)
  • Le 8 correspond à un B (à cause des deux boucles)
  • Le 9 correspond à un P (à cause de la première boucle)

Grâce à cette méthodologie, vous pourrez aisément construire une table.

 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Une chouette activité pour le bain : le bain des formes

QUELQUES CONSEILS POUR VOTRE TABLE DE RAPPEL

Ne cherchez pas à être trop logique pour votre construction : si pour vous le 97 vous fait penser à poussette alors gardez cette image même si ça ne rime pas forcément. L’important, c’est qu’elle vous reste en mémoire et non qu’elle soit rationnelle ou belle.

A. Fausses idées

Mais du coup, il faut retenir 99 images ? Donc si j’ai une mauvaise mémoire, c’est inutile !

C’est faux pour 4 raisons :

  1. N’oubliez pas que ce sont des images que vous créez vous-même. Ce sont vos créations de votre esprit donc vous n’avez pas à vous forcer à vous remémorer les images, elles vous reviendront naturellement.
  2. Vous pouvez facilement construire et apprendre 10 images par jour. Vous pouvez utiliser le temps que vous passez dans les transports pour créer et apprendre votre table.
  3. Vous pouvez commencer avec une table de 0 à 9 et tester son efficacité. Vous verrez rapidement les premiers bénéfices de cette magnifique technique et vous voudrez aller encore plus loin.
  4. Vous pouvez vous entrainer tout le temps et partout : vous pouvez vous amusez à retenir des plaques d’immatriculation, des numéros de téléphone, etc. Ce ne sera plus une corvée mais un plaisir car chaque séquence de chiffre sera l’occasion de créer une nouvelle histoire mentale et d’entrainer votre mémoire.

B. La puissance de la table de rappel

Construire votre propre table de rappel aura des effets bénéfiques colossaux à moyen et long terme. Imaginez si vous connaissiez ce système lorsque vous étiez enfant :

  • Les dates historiques ? Un jeu d’enfant
  • Retenir des numéros de téléphone ? Quelques secondes, pas plus.
  • Vous souvenir des dates d’anniversaire ? Aussi simple que de dire bonjour !

Bien entendu, avoir une solide table de rappel vous demandera un peu de temps et de l’entraînement, surtout au début. C’est sûrement la technique qui demande le plus d’efforts. Donc si vous pouvez maitriser cette technique alors vous pourrez maitriser toutes les autres sans aucun problème. Vous développerez ainsi une mémoire de champion.

N’oubliez pas : construire votre table ne doit pas être une corvée, prenez votre temps. Même si vous mettez un mois avant de la terminer aucune importance. Mais au bout de ce mois, vous aurez un outil mental qui va bouleverser votre vie.

conclusion

Si vous voulez en savoir davantage, que ce soit pour la table de rappel ou pour les techniques de mémorisation, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne Youtube Memorall. J‘espère que cet article ne sera que le début de votre voyage au cœur de la mémorisation. Je tiens à remercier le blog Plaisir d’apprendre qui m’a autorisé un écrire cet article invité afin de promouvoir l’art de la mémorisation. Merci pour votre lecture et espérons que cet article vous demeure en mémoire 🙂

 

Vous pouvez également retrouver notre dossier plaisir d’apprendre sur la mémoire en cliquant ici.

 

Articles les plus vus

  1. Défi 30 jours : une chose nouvelle chaque jour
  2. Attention à la surstimulation des enfants : 3 façons d’éviter de les épuiser
  3. Un jeu pour reconnaitre les arbres
  4. Les 7 types de jeux des enfants selon David Sobel
  5. 4 astuces pour aider l’enfant à apprendre seul
Lisez aussi :
Ressources :

3 Commentaires. En écrire un nouveau

  • isabelle yvelin
    16 juin 2020 16 h 32 min

    Merci pour cet article est super intéressant. Je connaissais le palais mental mais pas la table de rappel.

    Répondre
    • Je trouve ça formidable d’agrandir sa boîte à outils pour apprendre en s’amusant et facilement, en fonction des besoins. Merci pour ton retour 🙂

      Répondre
  • Super article très intéressant !

    Moi qui n’ai pas une bonne mémoire, cela m’aidera très certainement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu